Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22 septembre 2007

Lettre aux sétoises et aux sétois

Sète à vous…

Certains d’entre vous connaissent déjà les liens qui m’unissent à Sète. J’y suis né voici 42 ans.
Ma profession de journaliste et mes actions associatives m’ont appris la transparence, mais aussi le respect de l’éthique et des valeurs humaines. J’entends en faire la base de mon engagement et vous les faire partager.

J’ai en effet accepté de mener une liste citoyenne pour les élections municipales de mars 2008.
Une liste libre, intergénérationnelle, composée de personnalités de la vie civile sétoise, issues de tous horizons politiques et sociaux. Une liste ouverte aussi aux partis qui le désireront, s’ils respectent la priorité citoyenne.
A mes côtés, des femmes et des hommes se sont unis dans la réflexion pour bâtir un projet d’intérêt général.

Notre premier travail sera de vous écouter. D’entendre vos priorités, dans votre quartier, à votre travail et dans votre quotidien ; et pas seulement pendant la campagne électorale, mais tout au long du mandat acquis. Je serai un maire proche de vous. Je m’y engage.

Diplômé d’architecture et de droit en Urbanisme et en Habitat, je rêve qu’ensemble nous puissions préserver Sète, la rendre plus belle, plus accessible, plus naturelle. Je rêve d’une ville plus facile à vivre au quotidien, d’un habitat en harmonie avec notre cadre de vie. Durablement.

Je veux nous unir autour d’une seule et même agglomération du Bassin de Thau.
Je serai le lien avec la Région et autres collectivités pour défendre le développement de notre poumon, le port de Sète, jusqu’aux métiers de la pêche.
Ensemble, nous serons plus forts.

Gestionnaire, responsable de la dépense publique, je veillerai à sa maîtrise et à son bon usage, afin qu’elle ne pèse pas sur votre quotidien, mais qu’elle l’améliore.

Dans les prochaines semaines, je viendrai à votre rencontre pour engager le dialogue.

Sète à vous… maintenant !

A très bientôt,

Philippe Sans

Commentaires

Bravo..et bon courage, Philippe!
Martine

Écrit par : Martine Nougué | 25 septembre 2007

Bonjour Ph. SANS, je vous connais un peu pour avoir travaillé avec vous durant "Cette Histoire", mais je me pose tout de même une question, M. commeinhes a mis beaucoup d'ordre sur cette ville au niveau des places centrales qui étaient envahies de clochards, des bus où l'on montait avec la peur au ventre, dans ce domaine je sais qu'il est difficile d'en parler mais améliorerez vous encore ou retrouverons nous ce Sète où l'on a peur de promener nos petits enfants...; et aussi au niveau des festivités les joutes prennent toute la place ici et les sétois souvent vont profiter des fêtes de Balaruc les bains qui nous donnent un choix et une qualité de distractions interessantes.

Écrit par : capozzoli | 05 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.