Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24 janvier 2008

Que les Rois se tirent donc !

J’étais invité dimanche dernier, comme les autres candidats en lice pour les Municipales de Sète, à l’Assemblée Générale de l’Amicale des Saint-Clairiens. Une Amicale qui avait demandé à chacun d’entre nous au préalable de répondre par écrit à une série de questions sur l’avenir de ce que j’appelle « le poumon vert de Sète », le Mont Saint-Clair : quel type d’assainissement, quelle protection environnementale ou architecturale…et autres problèmes importants pour ce quartier typique.
Un seul candidat avait refusé de répondre par écrit…le maire sortant !
Un maire sortant convié en tant que candidat…mais seul de nous tous à siéger à la tribune d’honneur !
Autre surprise, caractéristique d’un comportement : alors que le président de l’association posait le principe de l’intervention orale des cinq candidats par ordre alphabétique, monsieur Commeinhes choisissait lui de s’élever au dessus de tous pour prendre la parole en dernier !
Je m’interroge aussi sur l’attitude de notre maire sortant vis-à-vis des membres de cette Amicale : non content de ne pas leur avoir répondu par écrit, il incitait d’abord les saint-clairiens à venir…à ses meetings électoraux pour avoir réponse ! Avant enfin de « s’exécuter » en public…sous les reproches de quelques-uns !
Mais je n’étais pas au bout de mes surprises : ce même dimanche, convié à l’issue d’un match par quelques co-dirigeants d’un club sportif à la traditionnelle galette de janvier, occasion des vœux, galette à laquelle par le passé j’avais souvent assisté soit en tant que membre du club, soit en tant qu’ « ami honoraire », voilà qu’un des co-dirigeants vint me prier, quelque peu gêné, de m’en retourner ! Quelques secondes auparavant, j’avais surpris l’intervention d’un élu de la majorité sortante auprès du club pour que l’on m’écarte de cette réunion. Autant vous dire que je préférais, par amitié pour ce club, ne pas gâcher le tirage de la fève…et évitais de la faire avaler à l’élu en question ! Qu’il se proclame donc roitelet…dans ces quelques dernières semaines de régence, avant que le peuple ne tranche démocratiquement mi-mars ! Les Rois se tireront alors…
Ces deux instants de la vie sétoise me font en effet dresser un constat quelque peu gênant et malsain : la liberté de fonctionnement des associations sétoises me semble détournée par le pouvoir municipal sortant ! Jusqu’à leur dénier le droit du débat démocratique…Un droit qui doit rester la règle.

10:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (14)

Commentaires

pourtant il me semble que ce que vous appelez le pouvoir sortant n'a pas trop maltraité votre association et votre personne. Vous aimez décidément mordre la main qui vous nourrit. Et le courrier que vos amis envoient par mail au fonctionnaires de la mairie, qu'en pensez vous?

Écrit par : jean | 24 janvier 2008

Bonjour Jean,
tout d'abord je vous invite à relire l'un de mes premiers commentaires en réponse déjà à ces "allusions" associatives. Je ne suis propriétaire d'aucune association, mais simplement l'un des adhérents actifs, et ne suis à titre personnel nourri que par mon entreprise employeuse. Par ailleurs, je le répète, le fait d'appartenir à une association n'entrave nullement la liberté de s'engager dans le débat démocratique.
Concernant le mail auquel vous faîtes allusion, j'attends avec impatience que les fonctionnaires qui l'auraient reçu m'en fasse parvenir copie. Et je ne penses pas que les "amis" qui m'accompagnent s'écartent de la philosophie que j'ai tracé, et qui veut le respect de l'indépendance de pensée et surtout la considération de tout employé municipal quelle que soit ses idées.
Je suis contre toute présence "commandée" ou imposée, comme l'ont fait (et le font) certains candidats auprès de leur personnel.
Cordialement

Écrit par : Philippe SANS | 24 janvier 2008

bonne chance et lamentable qu'un dirigent ose vous demander de partir !

Écrit par : pierrot le zygo | 31 janvier 2008

En tant qu'électeur sétois j'aimerais savoir quel est le club local qui se comporte de cette façon. Merci.

Écrit par : Alain Rollat | 02 février 2008

Bonjour Alain,

mon propos était surtout de mettre en avant (et de dénoncer) un système de pression municipale que je trouve lamentable sur un réseau associatif qui doit rester indépendant et non politisé. Et non de pointer du doigt un club qui certes devrait résister à de telles pressions, mais qui pour on ne sait quelle raison ne le fait pas. Le club se reconnaitra...
Pour ma part, je trouve qu'en cette période, les clubs devraient inviter tous les candidats ou aucun. Et si nous sommes aux "affaires" de la ville comme l'on dit, je tiens à ce que ces clubs ne subissent aucune pression pour un engagement politique.

Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 02 février 2008

mon cher philippe un peu leger le commentaire sur le MiamQuand on calcule un cout on deduit en general les recettes des dépenses .25OOO entrées payantes ca n'est pas rien non?
Le miam d'accord ou pas est devenu incontournable dans le paysage culturel francais .Il suffit de lire la presse nationale ou specialisée . Je rapelle egalement que 8O pour cent du cout de construction a ete trouvé par financement exterieur ca n'a pas ete facile et je sais de quoi je parle. Je souhaite la meme performance sur les projets futurs du maire a venir pour toutes ses réalisations. . Avec l'espace Brassens le miam est le lieu culturel le plus fréquenté de sete et l'entrée est payante contrairement a d'autres .Tu sais Philippe il ne faut pas s'en prendre aus lieux culturels sinon avec beaucoup de prudence ,cela ne satisfait que ceux a qui la Culture et son expression indisposent amities

Écrit par : alain rizzolo | 04 février 2008

Mon cher Alain,
si tu as bien lu ma note, je ne m'en prends nullement au MIAM en tant que lieu culturel. loin de moi cette pensée. Ni au montage initial. J'en connais l'intérêt et la portée comme toi. Mais si tu connais bien le dossier, passé et présent, tu dois connaître les recettes...et les dépenses depuis la création. Les actions menées, les procés qui ont eu lieu, les surcoûts pris en charge officiellement (et officieusement!) par la Ville (et donc par les citoyens). Et le chiffre réel des entrées...Je pense qu'on peut trés bien faire exister un lieu et une démarche...tout en respectant les dépenses publiques. Ma note venait en réaction à certains propos tenus dans la Presse par l'un de ses créateurs qui se plaignait...du manque d'aide municipale! Une municipalité qui se doit d'être attentive à l'utilisation réelle des aides qu'elle apporte, quelle que soit la structure...
Bien à toi...

Écrit par : philippe SANS | 04 février 2008

Je sais les difficultes abien gerer les depenses publiques .J ai passé 5 ans a solliciter collectivites teritoriales et ministéres pour rentrer des moyens afin de realiser sans surcharger nos finances locales .Concernant le budjet du miam je ne sais ce qu'il est aujourd'hui .Jusqu'en 2OO1 il etait l'un des plus modestes de nos neuf services culturels qui coutent chers exepté l'espace Brassens qui lui est beneficiaire .Mais c'est un lieu aussi culturel que touristique...et c'est Brassens . Les entrées en 2OO1 devaient se situer autour des chiffres que tu cites ,depuis je ne sais pas .Concernant la gestion du lieu j'avais l'intention de la calquer sur celle de la Scene Nationale qui fonctionne tres bien ,a savoir un Conseil d'Administration composé des bailleurs de fonds ,du personnel ,du directeur et laissant aux artistes le soin de la programation et aux autres celui de la gestion .Ca me semble etre la formule la plus saine et la plus efficace des lors qu'une structure associative beneficie d'une délégation de service public.Je crois que le prochain responsable de nos équipements culturel devrait y reflechir .Enfin je le pense
Nous allons clore la cet échange ,je suppose que tu dois avoir d'autres occupations en ce moment . Amicalement

Écrit par : alain rizzolo | 04 février 2008

Je souhaiterais connaitre votre position et vos engagements concernant les impots locaux.
a)Comme vous le savez la municipalité actuelle a supprimé l'abattement de 15 sur la valeur locative des taxes locales.
Pensez vous rétablir cet abattement?
b)La pression fiscale locale est énorme et se trouve dans le peleton de tête de la pression fiscale en France.
Pensez vous la réduire pour la porter vers les modéles standards des villes de même type?
c)La taxe des ordures est énorme, on ne sait pas pourquoi lorsque l'on voit les ordures débordées des petits conteneurs chaque jour.
Pensez vous diminuer cette taxe?

Merci pour vos réponses

Écrit par : giordano | 04 février 2008

bonjour,
j'ai écouter avec attention le discours sur le net de la présentation du projet car même si je critique quand il le faut je peut être à l'écoute.
vous faites un show a la sétoise, vous parler trés bien, vous dites des choses vrai, mais quand vous parler quand vous serez a la mairie d'un compte merveilleux, ou tout ira bien, ou tout le monde s'entendra avec tout le monde, ou les gens seront moins pauvre, ou les gens vivrons dans un lieux féérique ou tout ira bien, c'est un compte de fée, franchement si vous croyer que c'est si simple de gouverner une ville arrété tout.
si commeinhes a augmenter les impots c'est pour une raison on le fait pas pour le plaisir,
vous étes un parfait orateur mais la crédibilité est loin d'être acquise.

Écrit par : cedric | 04 février 2008

Bonjour Giordano,
Sujet sensible s'il en est que la fiscalité locale car elle pèse fortement sur le porte-emonnaie et le quotidien de bon nombre de sétois.
Je suis partisan d'un rétablissement partiel de cet abattement. Partiel car :
* il était nécessaire et logique de le supprimer dans certains cas et pour certaines situations qui avaient évolué depuis des années (notamment sur les conditions d'habitabilité et surfaces...).
* Mais dans bien d'autres cas, il faut le rétablir car il ne prend pas suffisamment en compte la situation financière des habitants.

Concernant la fiscalité, nous souhaitons faire baisser la pression fiscale en passant par un gel des augmentations des taux d'imposition de la Ville. En profitant pour cela de l'augmentation de la DGF (dotation globale de fonctionnement) mathématiquement liée à l’augmentation de la population (qui elle aussi entraîne une augmentation des recettes), conjugué à une meilleure gestion (non augmentation du nombre d'emplois en surcharge en Mairie et meilleure gestion des dépenses publiques, en commençant par les frais des élus …), réallocation des deniers publics (charte des clubs et asso, diminution des frais de représentation, développement durable), et récupérations de subventions européennes.
Enfin pour la Taxe des Ordures Ménagères, son augmentation est liée à l’agglo, il faudra donc en étudier précisément la fonction et surtout améliorer le service rendu (tri sélectif, ramassage et donc ensuite le gel de par une meilleure gestion du traitement).

Cordialement

Écrit par : philippe SANS | 05 février 2008

"Mairie et meilleure gestion des dépenses publiques, en commençant par les frais des élus …), "bonsoir je n etais pas encore venue sur le blog car prise effectivement et puis les blogs ne refletent peut etre pas tout ,mais sur ce point personnellement j aimerai savoir ce que vous entendez ,car elue moi meme a part l indemnite louable attribuee ,une carte abonnement au parking et de temps en temps les petits fours partages par tout le monde lors inauguration etc ou vous ne m avez d ailleurs pas trop vue ,ou alors arrivant tardivement car au travail ,je ne vois pas ou vous pourriez restreindre Car etre elue demande beaucoup de notre temps,de deplacements lors des commissions ,des conseils ,donc sur tout le bassin de thau ,montpellier y compris ,deplacements veut dire vehicule personnel essence personnelle assurance personnelle etc ..vous devez surement avoir une idée .merci de ne pas me repondre comme mme lagarde ministre que s il fait froid on met des pulls et que l on peut se vehiculer a velo,en dehors des limites de la ville tte la journee entre 2 cessions de travail comme beaucoup cela me laisse reveuse d autant plus que je vous le redis essences perso assurance etc etc mon portable est debite directement sur mon cpte et si je me deplace sur paris pour un congres un salon ou un conseil administration je paie ma difference de 2eme en 1ere ,ceci n est pas agressif mais une reelle interrogations je suis prete a appliquer les propositions .voyez ce n est pas politique mais puisque vous devez commencer par là ,j en profite Merci

Écrit par : anne marie fornet maire adjoint ville de sete | 05 février 2008

Bonjour Anne-marie
Je ne doute pas de l'investissement personnel de bon nombre d'élus à Sète comme ailleurs. Mais il ne faut pas qu'il y ait une répartition...à deux vitesse, si vous voyez ce que je veux dire. Nous trouvons normal qu'un élu soit défrayé pour ses représentations et son travail, déplacements compris. D'autres n'hésitent pas à multiplier les remboursements ou prises en charge de frais...sans contrôle parfois ! Certains même à prendre des vacances aux frais de la princesse, à prêter comme ce fut le cas sous une municipalité le téléphone de fonction à leur fille...Ou bien à inviter quelques amis au restaurant...aux frais du contribuable. Tout comme l'utilisation de matériel ou achats municipaux à des fins personnelles doit être proscrite. Nous trouvons aussi dans certains cas que les rémunérations cumulées entre Ville, Agglo et autres sont un peu trop...hautes.
Espérant vous avoir peut-être alertée et informée sur certaines pratiques...

Cordialement,
Philippe Sans

Écrit par : Philippe SANS | 05 février 2008

merci cher philippe de votre reponse vous savez bien sur ,qu actuellement les elus de l agglo ne cumulent rien puisque aucune indemnite n a ete attribuee sauf un jeton de presence depuis quelques mois !!je suis heureuse d en benefcier ce qui prouve ,s il en etait besoin ,le travail fourni ..si certains elus pratiquent sans vertue et honneur leurs fonctions,nous l avons denoncé en conseil municipal , chacun sachant se reconnaitre ,je ne suis pas pour juger , mais je peux affirmer que guy virducci ne le laissera pas s installer ,et je suis ravie que vous alliez aussi dans les memes voies .bonne reception mes meilleurs messages anne marie

Écrit par : anne marie fornet | 06 février 2008

Les commentaires sont fermés.