Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08 février 2008

Et pourquoi pas aussi la Saint-Louis une année sur deux à Montpellier tant qu’on y est ?!

« Unifier les deux clubs de foot, les deux clubs de volley et les deux clubs de water-polo ! On les appellera Sète-Montpellier et les joueurs joueront à tour de rôle à Sète et à Montpellier. »

Ces projets ont été annoncés, parmi d’autres plus « logiques », dans le cadre de son objectif de grande Agglo Sète-Montpellier par Georges Frêche mercredi au cœur des Halles de Sète. Venant ainsi soutenir son candidat socialiste, et indirectement son allié de fusion annoncée le maire sortant. Et aucun des deux n’a bronché !

Et pourquoi pas aussi tant qu’on y est, une année sur deux un Lundi de la Saint-Louis sur le Lez au pied de l’Hôtel de Région ? Et tous les sétois et touristes iront alors à Montpellier voir jouter les Evangelisti, Abellan, Soula, Rojas et autres ?

Voilà pourquoi il est nécessaire d’avoir en mars prochain un maire indépendant capable de discuter pied à pied, dossier par dossier avec le président de l’Agglomération de Montpellier et président de Région. En définissant les réels intérêts communs.

18:00 Publié dans Agglo | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

Bonjour,
Je ne viens pas sur ce blog pour critiquer quoi ou qui que ce soit, ce n'est pas dans mes habitudes, mais peut-être, si tu me le permets, apporter quelques petites précisions qui n'engagent que moi et nous en reparleront face à face un de ces jours si ça te tente.
Je me permets de te citer :
"Venant ainsi soutenir son candidat socialiste, et indirectement son allié de fusion annoncée le maire sortant"
Georges Frêche a aussi clairement annocé qu'il soutiendrait LE CANDIDAT DE LA GAUCHE au second tour et pas le maire sortant. Dont acte.
Par ailleurs, il y a eu par le passé, une tentative de fusion, c'est vrai, mais tout le monde se suovient de comment elle est passée à la trappe et que la même chose risque de se produire si le maire actuel son siège.
J'apprécie la pointe d'humour un brin caricaturale sur les joutes et ça ne se passera jamais comme ça (sinon ils m'entendront gueuler), la fête de la Saint-Louis est Sétoise et le cadre Royal fait partie de ces petites choses qui font le prestige de ce tournoi, le plus prisé de la région. Puis ça serait mal connaître André Lubrano. Lui qui a toujours porté très haut les couleurs de la Pointe Courte, tu l'imagines organiser un tournoi sur le Lez ?
C'est tout bonnement impossible !
Pour ce qui est des clubs sportifs, l'idée d'un rapprochement, je pense, peut être intéressante au niveau des finances. Si Montpellier et l'Arago, deux clubs de première division se jumellent, on peut faire des économies tout en achetant de meilleurs joueurs qui nous permettraient d'avoir de meilleurs résultats, donc de gagner plus d'argent, donc de... etc...
Du moins, je le vois comme ça.
Bonne soirée !

Écrit par : Ju | 08 février 2008

Fusionner l'Arago et le muc et puis quoi encore !!!! JAMAIS on ne fera ça. C'est quoi cette idée à la CON. Jumeler avec le club rival non mais je rêve. Et si on redescend le FC Sète on gagnera plus d'argent et si on détruit les dauphins encore plus et puis pkoi pas supprimer le feu d'artifice de la saint louis ou même supprimer la saint louis ...

Écrit par : rantou | 08 février 2008

J'ai vu dans le midi libre que vous nous resservez cete histoire à dormir debout de clinique du maire qu'ont inventé ses adversaires communistes a quelques jours des élections. C'est lamentable que vous vous rabaissiez a cela, la campagne mérite mieux. Et si vous voulez vraiment faire dans le caniveau, parlez nous plutot d'un de vos alliés qui apparait sur votre site internet et qui lui est mis en examen, ca au moins c'est une réalité pas une rumeur. Présomption d'innocence ok, mais vous pourriez donner votre sentiment sur cette affaire qui avait fait grand bruit à Sète de la gare maritime qui lui vaut cette mise en examen plutot que gloser sur des faits imaginaires. merci de m'avoir lu et de me repondre.

Écrit par : Paulo | 09 février 2008

Mon cher Paulo, je n'invente rien puisque le maire en personne a reconnu avoir voté cette délibération lui-même alors qu'il n'aurait pas dû le faire (voir compte-rendu presse écrite). Il aurait dû se retirer des débats. Ceci n'est donc pas une rumeur. Ce n'est pas mon genre d'en diffuser.
Et toujours dans cette presse écrite en octobre 2003, vous trouverez le compte-rendu de la visite de Pierre Bédier, représentant de l'Etat, et l'engagement de celui-ci pour ce terrain et la Cité Judiciaire, que la Ville devait offrir. Ceci non plus n'est pas une rumeur...
Il ne s'agit pas d'affaires de "caniveau" comme vous l'écrivez (pour ma part je n'évoque nullement un quelconque profit d'argent comme certains le font en portant l'affaire en justice), mais une affaire d'intérêt de politique urbaine et économique pour la ville : une cité judiciaire que nous aurions dû avoir.
Pour évoquer les affaires en justice et autre mise en examen, comme pour votre candidat sortant, attaqué aujourd'hui par l'opposition municipale en justice, vous comprendrez que je partage votre position : la présomption d'innocence. La règle est la même pour tous non ?
Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 09 février 2008

Cher Philippe je partage avec vous les craintes

de voir Sète partir avec ses canaux, son port,

son Mont Saint Clair ...vers la place de la

commédie. Soyons sérieux un moment

Le Football club de sète a reçu 2000 spectateurs

hier venant de la ville et des environs alors

qu'il est en tête du national. En deuxième

division, c'était guère mieux !

Vous qui êtes si soucieux des surcôuts en

personnel , savez vous combien le club coute

réellement aux contribuables sétois ?

Subvention, personnel du club payé par la mairie

etc

En D2 de Rugby à XV on parle de plus en plus

d'un seul club entre Narbonne et Béziers, d'une

seule gare TGV entre les 2 villes..

Un jour il n'y aura plus 36 000 maires pour nos

36 000 communes et à l'instar de pays voisins

l'intercommunalité prévaudra. Au cocorico

politicien, il faut peut être penser aux administrés

qui réclament des services , de l'emploi, du

logement........???

Dans le fond vous êtes proche de Liberti,

n'est ce pas ?

A bientôt Bruno Monteil

Écrit par : monteil | 09 février 2008

andré Lubrano qui est proche de freche est le mieux placé pour défendre la ville de sete et les interetes de ses habitants; Arrêtez votre combat d'arrière garde en jouant votrre chauvinisme sétois. Ce qui est important ici est d'avoir des entrées de ville enfin présentables, des écoles correctements entretenues. qu'est ce qu'on en a à faire d'avoir une equipe de foot sétoise qui joue en 12e division, une équipe de volley, une équipe de baby foot et de poker. Les joutes ne bougeront pas de Sète, aucun risque, même si c'est vous. Faites des propositions plutôt qu'essayer de faire peur.

Écrit par : laure | 09 février 2008

Bonjour Laure,
ma proposition est simple. Arrêtons de vouloir tout fusionner. D'accord pour discuter de réels projets d'intérêts communs avec l'Agglo de Montpellier. Mais sachons garder nous-mêmes une part de notre histoire, même si elle ne vise pas l'Europe ou la LIgue 1. Je suis contre la fusion de tous les clubs principaux sétois avec les clubs de Montpellier. Je ne cherchais pas à faire peur avec la Saint-Louis mais à montrer le ridicule de la "toute fusion"!
Quant à mes propositions concernant les clubs sétois, elles sont sur mon site et dans mon programme, présenté à la population depuis quinze jours déjà. Des clubs plus forts (dans l'Agglo de Thau) mais aussi de proximité ne serait-ce que pour nos jeunes...
Cordialement...

Écrit par : philippe SANS | 09 février 2008

Merci Laure.
Ce n'est pas en jouant la diabolisation qu'on avancera.

Écrit par : Ju | 09 février 2008

Bonjour Ju...lie
Je ne crois pas qu'un club...gagne de l'argent, même dans la fusion. Voir les exemples de Lille-Tourcoing-Roubaix...Mais il gagne par contre des moyens pour exister plus haut. On a déjà du mal à fusionner à Sète deux clubs de football ou de water-polo, ou de volley...
Pensons aussi à la proximité que réclament adhérents et spectateurs. Sinon aprés tout, fusionnons tout, des services judiciaires aux clubs sportifs, et allons une fois sur deux à Montpellier (saturé en circulation) pour traiter des dossiers, voir des matches, acheter des produits...

Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 09 février 2008

Bonjour Bruno,
je ne sais pas si sur ce sujet je suis proche comme vous dites de Liberti. A ce jour il n'a pas réagi sur la fusion des clubs. Et je sais qu'il dit Non à l'Agglo. Moi je dis voyons suivant les dossiers.
Concernant le coût d'un club, il coûte de toutes façons toujours de l'argent aux contribuables et n'en rapporte pas ou peu. Mais cela fait partie des nécessités d'investissement pour une politique sportive, d'éducation, de loisirs...que doivent avoir une ville et une Agglo.
Pour le reste, je ne pense pas qu'il faille supprimer encore les communes. Mais surtout éviter d'empiler des étages supplémentaires. Commune, agglo, département, fusion d'agglo représentant la moitié ou un tiers du département, département, région, grande agglo ou communauté urbaine représentant deux demi-départements...
Mais au fait, qu'en pensent les clubs sétois eux mêmes ? Son-ils prêts à ne jouer qu'une fois par mois à Sète? Etes-vous prêt à aller une fois par mois à Montpellier voir du volley, du foot, du water-polo?
Aprés tout...

Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 09 février 2008

L'agglo de thau ! avec la fiscalité que vous avez Sète vous pouvez toujours attendre.

Écrit par : JOJO | 09 février 2008

Bonsoir JOJO...
Mais la fiscalité sétoise n'a rien à voir avec la fiscalité d'une agglomération. Les seules fiscalités communes sont les taxes professionnelles et les taxes d'ordures ménagères. Qu'il faut ensuite "lisser", c'est-à-dire harmoniser en fonction du coût de la mutualisation des moyens (intéressants en règles générales). D'autant plus que cela éviterait d'empiler des structures (agglo de Sète, Syndicat mixte, communauté de communes...)...et des frais de fonctionnement qui font double emploi. Mais peut-être certains élus n'y ont pas forcément...intérêt ?!

Cordialement...

Écrit par : philippe SANS | 09 février 2008

En tout cas, le sujet fait débat !!!
Les sétois vont DEJA à Montpellier pour des match et des concerts puisque en rugby et en hand, nos voisins jouent de grosses rencontres et ça fait belle lurette, je pense à l'époque Anquetil, Omeyer, Karabatich, Martini... des tas de sétois allaient à Bougnol voir des match de coupe d'europe.
Idem pour les spectacles et dans les deux sens ! Nous avons des festivals de qualité et les motpelliérains se pressent à Sète pour y voir chanter Cesaria Evora, Jimmy Cliff ou cette année Jonnhy Clegg. De même que les sétois vont voir Zazie, Les Wiggles ou Placébo au Zénith de Montpellier.
Donc les sétois qui vont à Montpellier pour des loisirs et des Montpelliérais qui nous rejoignent pour la même raison, ça existe déja !

Écrit par : Ju | 10 février 2008

Effectivement...et sans fusion d'Agglo ni de clubs ni de festivals. En gardant chacun nos spécificités. Alors...autant continuer non? Cela multiplie l'offre...

Écrit par : philippe SANS | 10 février 2008

Pas bête, comme vision des choses, Philippe et je respecte.
De toute façon, ce sera aux futurs conseillers d'en décider. Mais, dans ma petite tête, je me disais par rapport aux festivals, qu'une agglo plus importante engendrera aussi des moyens... plus importants. Donc même schéma que pour le sport.
On pourra faire venir plus de monde au théâtre de la mer, peut être des artistes de plus grande renommée... et par la même occasion attirer un public qui consommera sur place : resto, hôtellerie, etc...
Enfin bon, vaste débat que celui ci...
Qu'en serait-il des tarifs du train jusqu'à Montpellier pour nos travailleurs et étudiants ?

Écrit par : Ju | 10 février 2008

Bonjour,

Fusionner oui.... pourquoi pas mais pas fusionner tout ce qu'il touche à la culture est au sport. Une fusion des clubs est inconcevable.
Énormément de sétois ne vont jamais à Montpellier pour voir du sport ou autre.
Avoir du sport une fois par moi n'est pas concevable. Je suis content de voir que des personnes sont contre ce genre d’idée diffusé par des personnes ne faisant pas de sport et n'ayant pas l'amour et la fierté d'un club. Personnellement je pense que cette idée n'a pour but que de valoriser Montpellier en volant ce qu'il y a de bien dans notre ville.
L'Arago, et le FC SETE (je ne sais pas pour les Dauphins) ont des palmarès supérieurs à ceux des clubs montpelliérains.
Je tiens à rappeler que Sète est une ville "morte" l'hiver ou les seuls diverticements que nous ayons sont les sports.
Pour ma part je pense qu'il ne sert à rien d'en parler car l'idée, la pensé d'une telle fusion est inconcevable pour les sétois.
Par contre une fusion pour les transports, pour l'économie pourrait être une bonne chose. Mais quand on voie comment certaines villes sont traitées dans l'agglo de Montpellier je ne sais même pas si c'est une bonne chose.

Rantou

Écrit par : rantou | 11 février 2008

Bonsoir,
j'écris juste ces quelques lignes pour me joindre au commentaire de Rantou, laissons le sport en dehors de ces idées stupides de fusion !!
Jusqu'à présent le FC Sète et l'Arago ont un plus grand palmarès que nos voisins Montpelliérains.
Je connais beaucoup de personnes qui n'irait pas à Montpellier voir du volley-ball.!!
Vive le sport Sétois !!!!!!!

Écrit par : didier | 11 février 2008

Il y a d'autres enjeux bien plus importants que la fusion de clubs autour de ce projet de communauté urbaine et qui impacteront lourdement le quotidien des habitants et le visage du territoire de Thau.
Un grand débat public, argumenté et contradictoire, doit donc avoir lieu et c'est la période favorable pour le faire ou pour le préparer car les gens sont à l'écoute.

Philippe SANS, vous vous êtes déjà un peu exprimé à la TV sur le sujet avec les autres candidats et c'est très bien. La démocratie en général en sort renforcée. Mais il faudrait que ce soit fait de manière plus poussée et ceci dans chaque commune ou à l'échelle des intercommunalités. Or, on est loin du compte pour le moment.

Je voulais aussi signaler que le sujet paraît vraiment sensible car des sites Web commencent à supprimer des fils de discussion sur le sujet. J'ai noté celui de M Lubrano (qui avait du mal à répondre quand on lui demandait s'il était possible de fusionner avec Montpellier en restant en communauté d'agglo et donc sans basculer en communauté urbaine) et plus récemment, une longue liste de discussion sur MidiBlogs (le zapping des municipales).

Raison de plus pour continuer à réclamer ce débat public auquel nous avons droit.

Écrit par : Paul | 12 février 2008

Bonjour Paul,
entièrement d'accord pour des débats publics, à condition que les autres candidats le veuillent. Pour ma part j'ai déjà rencontré des gens d'autres communes pour en débattre, des techniciens...et rassurez-vous je ne supprime pas le fil de discussion à ce sujet.
Ma position est celle de défense des intérêts de Sète et du Bassin de Thau. Oui à tout ce qui peut nous amener à redonner du souffle à Sète, à son port, et au secteur économique et touristique. Non à la perte de la maîtrise du sol et de la participation de notre commune aux décisions concernant son développement. Non à une Communauté Urbaine équivalente à deux demi-départements.

Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 13 février 2008

Bonjour Mr SANS,

J'adhère à votre approche pragmatique pour garder la maîtrise du développement du territoire de Thau.
J'ai le sentiment que si la CU se fait, ce sera surtout l'échec des élus de Thau qui n'auront pas été capables de s'entendre sur un projet de territoire et qui s'en remettront au bon vouloir d'un décideur extérieur (qui se régale actuellement à semer la zizanie entre les différentes communes de Thau pour les empêcher de développer ensemble une vision de l'avenir).
Ce que les élus de Thau ne comprennent pas, c'est qu'ils sont en position de force pour négocier avec Georges Frêche (que ce soit sur les modalités du partenariat, son contenu, son calendrier) tellement celui-ci veut ce rapprochement. Mais ceci supposerait qu'ils négocient de manière groupée en s'appuyant sur un projet de territoire qu'ils auraient définis auparavant.

Pour ceux qui sont séduits par la débauche actuelle de promesses faites par Georges Frêche, j'aimerais leur conseiller de lire ce document d'archive pour qu'ils comprennent comment seront prises les décisions si la fusion devait se faire.

http://lacitoyennete.com/magazine/collectivite/aglompt09122001.php

Cordialement

Écrit par : Paul | 13 février 2008

Rebonjour,

bonne nouvelle, le fil de discussion vient de réapparaître au bout de 2 jours sur le site de Mr Lubrano.
Après vérif, celui de MidiBlogs existait toujours mais perdu dans les méandres de sous-rubriques.
Je dois devenir parano.

Écrit par : Paul | 13 février 2008

Les commentaires sont fermés.