Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17 février 2008

Les gens sont décidément étonnants !

Celles et ceux qui prônent la tolérance, l’échange, le dialogue…sont aussi parfois ceux qui font preuve de sectarisme.
J’en veux pour preuve certains commentaires depuis que nous avons sorti notre liste. D’aucuns (de Gauche) la jugent trop…à droite ! En se basant sur deux ou trois noms référencés. Sans connaître le moins du monde la sensibilité personnelle de la plupart des autres colistiers issus de la Société Civile. Et inversement, d’autres la jugent trop…à gauche ! Sans en connaître plus que les premiers. Il y a aussi des supporters UMP qui contestent notre notion d’ouverture…oubliant bien vite que le président de la République, issu de leur propre parti, a pourtant « invité » des socialistes et apparentés au sein de son Gouvernement. Ce qui serait accepté au niveau national…serait-il intolérable au niveau local ? Je ne savais pas Sète si…singulière ! Au fait, dans le Conseil Municipal du maire sortant, n’y a-t-il pas eu d’anciens socialistes et radicaux de gauche élus… ?
Certains autres reprochent à notre liste de comporter des Modem et d’avoir le soutien de ce parti. Les gens du Centre seraient-ils acceptables à Bordeaux, Montpellier ou autres villes sur des listes de Droite ou de Gauche…et non acceptables à Sète ? Il faut savoir d’ailleurs que le maire sortant tout comme le candidat socialiste avaient sollicité le Modem pour figurer sur leur liste. Qu’auraient donc fait alors au moment de leur vote celles et ceux qui reprochent aujourd’hui la présence du Modem sur notre liste ? Aurait-il changé et voté autre chose que pour leur candidat favori ?
Je reviens par ailleurs sur les reproches de certains nous accusant de trop « taper » sur le maire sortant. Il est bien clair que si nous avons monté une liste citoyenne et fédératrice (27 personnes de la société civile non apparentées (dont deux ex-socialistes et une ex-verte), 7 Modem et 5 UMP)…ce n’est pour favoriser ni le retour d’un maire du passé (le maire sorti en 2001), ni la continuité d’un maire du passif (le maire sortant au bilan de sept ans). Sinon nous nous serions directement mis avec eux.
Nous nous voulons porteurs d’une autre expression. Comme le permet le débat démocratique.
Mais en l’état actuel des choses, s’il est un bilan à d’abord examiner, c’est bien celui du sortant. Et s’il est des constats et des promesses à regarder attentivement, ce sont bien ceux du sortant. Mais que certains se rassurent, nous aurons aussi l’occasion de préciser notre position sur les propositions et la gestion passée du maire sorti.
Et prenons le recul nécessaire…sans avoir des œillères. Elles ne rendent pas aveugles, mais limitent quand même singulièrement le champ de vision. Et il y a tellement de belles choses à voir. Des deux côtés du paysage et du chemin.

09:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Bonjour à tous,
Bien qu’en terme d’éducation le programme soit un peu léger, je voterai pour Ph. Sans. Liberti-Lubrano à l’époque aux affaires n’ont pas fait grand chose. Mais il ne devrait pas être trop difficile de faire mieux que le Maire sortant et sa bling-blingmania.
Un exemple : en 2005 l’école Langevin donne trois classes pour faire une nouvelle crèche contre la promesse de la rénovation de l’école. 3 salles neuves ont bien été construites mais pour le reste rien. Les huisseries et l’isolation phonique et thermique ne sont plus aux normes depuis longtemps et des wc disparus n’ont toujours pas été reconstruits depuis Noël 2005. Pire de l’amiante se trouve dans les sols dégradés. En avril 2007 alors que toujours rien ne se passait et devant l’insistance du Conseil d’école, le Maire a reconnu que l’enveloppe prévue (au moins semblait-il alors qu’il y avait une enveloppe) n’était pas suffisante pour procéder à la rénovation. Il proposait d’affecter cet argent à la construction d’un nouveau restaurant scolaire (en préfabriqué depuis 25 ans). Le Conseil accepta. Calendrier : début des travaux rentrée 2007, livraison mars 2008. Rien ne s’est passé, les appels d’offres se sont révélés infructueux. Motif le budget proposé était dérisoire. Depuis 3 ans la crèche F. Dolto a été inaugurée en grandes pompes (Carlos avait été pressenti pour l’inauguration…). Depuis a été lancé le réaménagement du point de vue de St Clair (900 000 €, c’est vrai qu’il y avait urgence !). On voit où vont les priorités du Maire…
Il est plus intéressant de mettre des enfants au monde que de s’occuper de leur devenir.
Merci à M. Sans de préciser sa politique en matière d’éducation.
Bien cordialement
Jean-Marc

Écrit par : Jean_Marc | 17 février 2008

Bonjour Jean-Marc
En matière d'éducation sachez d'abord que nous avons dénoncé le retard pris par la Ville de Sète concernant aussi bien les équipements en crèches, halte-garderies mais aussi classes maternelles et primaires. Ainsi les préfabriqués se multiplient et la nécessité d'un nouveau groupe scolaire est réel sur le secteur Ouest de la Ville. Et des classes commencent à manquer côté Est. Gouverner c'est prévoir a dit un grand homme politique. Et dire que les promesses de grands projets se font...tout en annonçant des baisses d'impôts ! Par quel tour de passe-passe ? Je vous l'annonce : aucune baisse d'impôt ne sera possible si le maire sortant veut tout faire. Et tenir aussi les promesses faites à certains...
Nous, nous engageons à bloquer les augmentations en gérant mieux. L'une de nos priorités sera donc de combler ce besoin en infrastructures scolaires, en sécurisant aussi les sorties de crèches et de créer le stationnement nécessaire à la dépose des enfants.
Par ailleurs, nous souhaitant impliquer la Ville dans des accord avec l'Education Nationale et diverses associations pour renforcer l'aide aux devoirs, à l'alphabétisation et au soutien scolaire. Mais aussi développer et relancer l'éveil artistique, culturel, sportif, environnemental et civique pour les enfants du primaire.
Nous voulons aussi arriver à la fin du mandat municipal à une restauration scolaire bio et labellisée à 50% au moins.
Eespérant avoir répondu à une grande partie de vos interrogations...
Comme vous l'avez dit, il y a des priorités. Pour nous, la vitrine d'un magasin est importante. Mais son intérieur tout autant...
Cordialement

Écrit par : philippe SANS | 17 février 2008

franchement doit-on donner la légitimité a Mr Reyes pour ses propos?
car rappelons le, le fils a Mr Reyes est sur la liste de liberti et que lui même est proche de liberti.
alors quand j'entend sa je pense qui faut le prendre avec beaucoup de précaution.
cordialement.

Écrit par : olivier | 23 février 2008

Je rejoins Olivier car cela me parait un peu gros !
Vous dites en date du 15 février avoir envoyé une lettre au maire mais une telle affaire est grave ! Or aujourd'hui nous sommes le 23 et plus personne n'en parle !
J'espere que cette manipulation politicienne d'un certain candidat retombera car il n'y a pas de preuve ou du moins on ne voit rien venir et puis ca va faire Pschittttt comme dirait un ancien président !
J'espere que vous M. Sans ne tomberait pas dans cette polémique qui est pour moi est ridicule !

Merci de votre attention.

Écrit par : Romain | 23 février 2008

Bien sûr qu'il faut prendre avec précaution les témoignages. Une chose est sûre cependant, on peut avoir confiance en un maire qui affiche 2 jours avant tout le monde et surtout 2 jours avant l'échance légale. Encore un non respect de la loi. A Sète magouillez on sait faire, respectez Mr Commeinhes, cela s'apprend !!!

Écrit par : andré | 23 février 2008

il est vrai que vous ne savez plus à quel saint vous vouer, franchement, mr sans, pourrez vous terminer cette campagne à un niveau un peu plus élevé car vous tombez vraiment dans les bas fonds, reyes, c'est un coco d'un autre temps à la mauvaise foi étouffante. et je parle en connaissance de cause pour l'avoir pratiqué. Ces gens là, on leur apprend la manipulation des consciences. Ce n'est pas en copinant avec ce genre d'individu que vous ferez des adeptes, donc meme si votre mission dans cette élection semble d'être d'aider Mr Liberti, restez en là. Bien à vous.

Écrit par : roger | 24 février 2008

Bonjour Roger
Justement, ne vous laissez pas non plus "manipuler" votre conscience. Concernant les dénonciations faites par M. Reilles (c'est l'orthographe exacte de son nom) à l'encontre de la municipalité sortante, je ne prends nullement position, restant à ce jour en attente de preuve. Comme je l'ai dit à ce monsieur, ainsi qu'au candidat communiste pas plus tard que ce matin sur le marché des Puces.
Pour ma part, j'ai toujours basé mes accusations ou révélations journalistiques sur des faits, et non des effets. Je reste sur cette ligne de conduite quelle que soit mon action.
Mon niveau n'est pas au niveau du caniveau, pour vous rassurer, mais celui d'un citoyen qui au contraire demande le respect des procédures démocratiques. Je ne dis pas qu'elles ne sont pas respectées...sauf quand il y a preuve! Ayant en main la liste des procurations émises à ce jour ainsi que leur mandataire établi, je me permets (et c'est mon droit, je dirais même mon devoir citoyen), d'interroger le premier magistrat sur certaines accusations proférées et certaines "cohérences étonnantes". Qui pourraient corroborer certaines accusations.
J'espère toujours être rassuré, comme d'autres citoyens, sur ce respect là par monsieur le maire sortant. Pour ne pas que des pratiques d'un ancien temps, et d'autres "régimes", ressurgissent.
Enfin, je ne suis là ni pour aider M. Liberti ou autres candidats, mais pour porter les valeurs, propositions et idées d'une liste citoyenne. Ni plus, ni moins.
Cordialement

Écrit par : Philippe Sans | 24 février 2008

Bonjour,

A Hélène, Cédric, Olivier, Rogeret Pierre ... vous qui avez du temps pour faire un peu de propagande pour votre candidat sur l'ensemble des sites, afin que vous soyez bien meilleurs dans vos interventions, je vous invite à vous rendre au meeting de Philippe SANS ce Jeudi à 18 H 30 salle Georges Brassens. Vous allez (s'il vous reste encore une capacité d'écoute un peu neutre) avoir du fond, des compétences, de l'enthousiasme. Alors venez, venez avec vos amis, j'espère que vous repartirez avec des idées nouvelles et de bien meilleurs sentiments à l'égard de cette liste cotoyenne porteuse d'un projet sain, fort et pour les sétois !

Écrit par : Maurice | 25 février 2008

Messieus Olivier,Roger,
Que vous défendiez vos idées n'est que trés louable. Par contre je vous informe qu' être communiste( ou autre) n'est pas un délit ni une tare!
Ce Mr Reilles, que je ne connais pas,a autant que vous le droit de défendre ses idées.Le fils de ce Monsieur Reilles a le droit d' être sur la liste de Monsieur Liberti, et ce ton condescendant,bien pensant,et belliqueux que vous employez, me porte à donner plus de crédit à Monsieur Reilles qu' à votre pauvre littérature.Ne cherchez pas à monter en descendant les autres, car le jour ou Vous redescendrez les autres vous croiserons.

Écrit par : frank | 29 février 2008

Les commentaires sont fermés.