Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 mars 2008

Des Oh...et débat!

A l’écoute du débat entre messieurs Commeinhes et Liberti ce mercredi 12 mars au soir sur France Bleu Hérault en vue du second tour, quelques phrases et positions des deux candidats méritent quelques mises au point de ma part.
Tout d’abord dire à monsieur Liberti que je ne suis nullement comme il l’a affirmé un « candidat dissident de droite », mais une tête de liste jamais encartée ni positionnée, et qui a fédéré des colistiers aussi bien de droite, de gauche, du centre que de positionnement non extrémiste. Par ailleurs, François Liberti ne nous a jamais proposé, lors de notre rencontre au lendemain du premier tour, une cogestion. Participer éventuellement à des commissions extra-municipales n’est pas à vraiment parler une co-gestion.

Monsieur Commeinhes a fait référence pour sa part à son travail pour permettre des interactions entre Communauté d’Agglomération Sète-Bassin de Thau et Communauté de Communes du Nord du Bassin de Thau. Comme la création d’un Syndicat Mixte intermédiaire pour travailler sur l’assainissement. Structure que je qualifie d’empilage coûteux de par son fonctionnement, qui a permis de placer (n’ayons pas peur des mots) certains proches (et parfois très proches) d’élus en place…Une véritable union des deux structures intercommunales du Bassin de Thau aurait permis un moindre coût de fonctionnement et une action encore plus performante !
Je retiens aussi cette phrase de M. Commeinhes : « Quand on veut rentrer dans une structure commune, on discute d’abord sur du concret ! ». A ce jour, nous attendons toujours le concret qui nous porterait sur une fusion avec l’Agglo de Montpellier : une troisième ligne de tramway ? Sète n’en a pas besoin. Améliorer l’assainissement de l’Etang de Thau ? Déjà pris en charge (voir plus haut) par le Syndicat mixte du Bassin de Thau avec les deux communautés Nord et Sud. Investir dans le port ? Déjà à la charge de la Région ! Et rien n’interdit à une Agglo de Thau…et à une Agglo de Montpellier d’y participer indépendamment !
Quant à déclarer, comme le fait le maire sortant, que ce sont ses améliorations de ville qui attirent des tournages de film en notre bonne ville de Sète, quelle présomption ! Le réalisateur du superbe "La graine et le Mulet", Abdellatif Kechiche, doit bondir sur son siège de metteur en scène d'entendre l'exploitation politicienne de son aventure et surtout un choix loin de celui énoncé par le maire sortant ! Un peu de décence...

Etonnant aussi d’entendre un maire sortant, qui promet dans son programme de faire déplacer l’usine malodorante Sud-Fertilisant, reconnaître qu’ »un maire n’a pas le pouvoir de… ». Précisons que notre liste « Sète à vous…maintenant ! » a été la seule à proposer un Plan pilote avec aide de l’Europe, de laboratoires et universités pour travailler sur ces fumées (Voir sur notre site).
Etonnant aussi d’entendre que la mise en place de l’usine de traitement des eaux va permettre de « baisser le prix de l’eau » (sic le maire sortant)…mais on ne sait pas de combien ni comment !
Je terminerai par ce fameux taux de HLM que la politique en place aurait permis de faire passer de 16% à 18%. Attention, ce chiffre est désormais obsolète, puisque calculé sur l’estimation INSEE de 1999…et ne tenant pas compte de l’augmentation de population (qui serait depuis de plus de 4.500 habitants…et avec logements attenants) ! Le taux réel serait donc à nouveau d’un peu plus de 16%.
Au fait, en parlant, de chiffres, étonnants non ceux du nombre d’inscrits du premier tour sur Sète ?! Nous aurions gagné près de 4.500 habitants…et nous avons qu’un seul inscrit de plus sur les listes électorales par rapport aux municipales de 2001 ! Certes il y a eu des radiations (certaines anormales, je l’affirme…et nous aurons l’occasion de le prouver dans quelques jours). Mais quand même…cela m’interroge ! N’aurions nous que des enfants mineurs qui sont venus habiter Sète ? Ou bien serait-ce des résidents secondaires qui votent ailleurs…et que l’on aurait comptabilisés ? Ou bien la vérité serait-elle ailleurs comme on dit dans « X-Files » ? Rassurez-moi, Paul Valéry et Georges Brassens ne sont pas venus voter quand même ?

08:45 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (30)

Commentaires

"Certes il y a eu des radiations (certaines anormales, je l’affirme…et nous aurons l’occasion de le prouver dans quelques jours). "

Je n'attends que ça Mr SANS prouvez le car pour le moment les personnes venu au service élection demandé des explications sont reparti avec l'explication. Nous avons des droits mais des devoirs aussi.
Et je rappelle qu'il ne sert a rien d'insulter le personnel communal comme ça c'est produit dimanche dernier avec un personne emmené au service élection par Mr Liberti.

Au pire allez voir le juge il vous réintégrera immédiatement sur les listes. Et cela c'est produit avec 1 jeune de 18ans non recensé. Si le juge ne vous réintégre pas c'est que vous n'avez pas fait ce qu'il fallait.

Écrit par : rantou | 13 mars 2008

Bonjour Rantou (depuis le service Municipal donc),
sachez d'abord que je ne permettrais jamais d'insulter le personnel municipal. Mais il faudra m'expliquer par exemple comment des personnes qui ont voté dans des scrutins précédents, sans avoir déménagé depuis dix ans au moins de Sète, ne peuvent pas voter pour ces élections municipales ?! A ma connaissance, aucune règle n'a changé. Des personnes que je connais personnellement.
Et certaines personnes sont reparties sans explication tangible.
Cordialement,

Écrit par : phsans | 13 mars 2008

Une personne à qui le service des élections a envoyé pour certains une première carte électorale en 2003 qui a été retourné par la poste. Suite à cet envoie un courrier leur a été fais pour vérification de l'adresse celui ci a été retourné par la poste. Une deuxième carte électorale leur a été envoyé en 2007 celle ci a été encore retourne par la poste. Un courrier de vérification d'adresse leur a été encore envoyé, un enquêteur a été envoyé pour vérification. Il s'avère que la plus part de ces personnes ont déménagé sans faire leur changement d'adresse. Un courrier a été fait à cette nouvelle adresse pour demander de faire leur changement d'adresse. N'ayant u aucune réponse, à la demande de la commission électorale (composé de divers parti) un courrier recommandé de radiation leur a été envoyé pour cause : « n’habite plus l’adresse indiqué »en leur stipulant qu’ils avaient 48h pour faire recours auprès du service des élections ou du tribunal.
N’ayant toujours pas fais leur changement d'adresse la commission électorale en vertu du code électoral a décidé de radier ces personnes.
Peu être que le service des élections a trop bien fait leur travail étant donné que des électeurs de divers bord ont été radiés pour la même cause.

Cordialement.

Écrit par : rantou | 13 mars 2008

Ce que dit rantou manquerait moins de crédibilité si dans le cas que j'expose ci-après les choses ne s'étaient déroulées autrement.Une proche personne que je connais, née à SETE, a été radiée alors qu'inscrite depuis 20 ans à la même adresse, elle recevait depuis lors sa carte d'électeur , les divers courriers et documents électoraux.La lettre qui lui a été adressée pour l'informer de sa radiation de la liste électorale a fait l'objet dans les délais requis d'un recours qui n'a pas été examiné par la commission administrative adéquate, ce qui est pour le moins une anomalie puisque son avis de radiation définitif lui a été notifié par le Chef de service du Bureau des élections.
En l'occurence, lorqu'on connaît les opinions non cachées de la personne, la recherche à laquelle s'est livré le service des élections pour vérifier son droit d'être inscrite encore à SETE, relève plus de la chasse à l'électeur adverse que de la saine gestion de la liste électorale.Surtout lorsque l'on a appris peu de temps après, que le Juge du Tribunal d'instance de SETE a procédé, à la demande de citoyens, à la radiation de personnels du Bureau des Elections qui n'avaient plus à figurer sur la liste électorale sétoise.

Écrit par : rodrigue | 13 mars 2008

Je verse au dossier des curiosités de la liste électorale sétoise,une contribution parue dans le site de la liste " SETE pour tous".Rantou qui est apparemment très au courant de ces problèmes va sans doute apporter des éclaircissements sur ce qui est dit. Vrai ? Faux? A vous la parole rantou!Il y est dit :"Je voudrais revenir sur la manière dont à SETE les listes électorales sont gérées, car elles sont le fondement même de la sincérité des votes exprimés par le corps électoral sétois, chaque fois qu’il a à se prononcer.Il ne faut pas oublier en premier lieu que si les services administratifs de la ville ont à gérer les listes, ils le font pour le compte de l’Etat, garant de l’équité des citoyens devant la loi.Ces services assurent-ils les citoyens sétois inscrits sur les listes d’un traitement identique ? On en doute vraiment lorsqu’on s’est rendu compte de la vague de radiations particulièrement ciblée opérée cette année.Pas des tricheurs , mais des inscriptions anciennes de citoyens nés et ayant grandi à SETE, qui y ont leurs attaches familiales, et désireux d’y rester inscrits, ou plus simplement de sétois qui ont changé d’adresse à l’intérieur de la ville et dont les services ne peuvent ignorer qu’ils y demeurent encore.Des premiers, il en existe de toute sorte,votant à droite, votant à gauche.Les connus pour leurs opinions de droite ont eu droit à une belle mansuétude, les autres aux rigueurs de la radiation, dans des conditions telles que certains ont perdu pour cette année en tout cas le droit de vote, une sanction réservée généralement aux condamnés à des peines graves de prison.Cette gestion de la liste électorale par le service des élections fait apparaître une appréciation incompatible avec la notion d’équité et un traitement partisan relevant apparemment d’un fichage.L’affaire se corse quand les organismes chargés de vérifier les actes des services municipaux, en l’occurence les commissions électorales ne peuvent exécuter leur mission.Qu’un Président de Tribunal de Grande Instance, homme généralement pondéré et impartial, se plaigne de l’interdiction faite à ses délégués d’exécuter leur mission est quelque chose d’exceptionnel.Ce fut le cas à SETE lorsque le Maire fut rappelé à l’ordre, mais n’en continua pas moins ses manigances.Bouquet final, des citoyens dans le cadre d’une "action populaire" font la démonstration que des personnalités sétoises proches du Maire UMP Mr COMMEINHES, sont indument inscrites sur les listes, ainsi que des agents du service des élections,des parents du chef de service, ce qui est tout de même fort de café, celui ci ne pouvant ignorer ceux là.Je poserai quelques questions à ce propos.Quand ces gens ont-il été inscrits ? Quels documents ont-ils produits pour ce faire ? Car comme on le sait il faut pour se faire inscrire apporter la preuve de son appartenance à la communauté citadine.Sinon c’est la porte ouverte à toutes les manipulations des listes et à la tromperie dans la sincérité du vote.A Paris, une affaire judiciaire encore pendante - celle des faux électeurs va prochainement sans doute trouver son épilogue. Ce qui se passe à SETE y ressemble, et mérite qu’on ne laisse pas tomber. C’est la démocratie qui est en jeu."

Écrit par : marcel | 13 mars 2008

Mon cher Rantou, vous n'avez pas répondu à ma question : comment une personne résidente à la même adresse depuis plus de dix ans, sans déménagement, propriétaire résidente permanente, ayant voté à des scrutins précédents...peut-elle être radiée?
Je le précise, je ne remets pas en cause les radiations faites dans le plus strict respect de la loi,, ni les services municipaux. Je veux simplement qu'on m'explique. Tout comme je souhaite qu'on m'explique comment avec prés de 4.500 habitants de plus (sic le maire), la Ville ne compte qu'un seul inscrit de plus sur les listes électorales. Je ne pointe personne...je réclame, dans le plus strict droit citoyen, une explication.
Cordialement

Écrit par : philippe SANS | 13 mars 2008

PETITE ANNONCE:
Municipalité sortante donne cours
1°d'arithmétiques:
1inscrit+0= 4500votants. Fou non!

2° Et aussi cours de prestidigitation:
electeur là puis plus là, electeur pas là puis là!!!!
ou alors:
on déplace l'usine mais on en a pas le pouvoir!!!

Écrit par : garcimore | 13 mars 2008

Désolé de n'avoir pas répondu à votre question, mais je suis certain d'avoir répondu à pas mal de personnes. S'il y a erreur pourquoi ne pas allez voir le juge ? Il réintègre directement le votant dans les listes ? N’est ce pas son travail ?
Apres je ne travaille pas dans ce service donc… et honnêtement je m’en fou un peu. Mais je remarque que le cas de la personne qui a voté aux derniers scrutins et qui se retrouve radier sans raison est fort célèbre car tout le monde semble le connaitre lol.

Écrit par : rantou | 13 mars 2008

bonjour j avais espoir de lire la prose entre 2 tours je suis servie et bien servie entre marion et les autres !!Merci madame Devineau d arriver enfin dans une liste que vous avez reniée en 2001 ,vous auriez donc déjà depuis plus de 7 ans oeuvrer aux bons poumons des citoyens !!je ne vous aie pas beaucoup croisee sur les enquetes publiques ,mais heureusement que malgré tout ,bonnant malant ,sans vous ,les élus et les administratifs ont oeuvrer !oui le maire aurait pu intervenir pendant 7 ans sur le site Sud Fertilisant vous avez raison !mais il ne l a pas fait !alors c est drole que la tout soudain tout s eveille et pouf d un coup de " baguette marion" tout va devenir respirable !!bravo et merci par avance ,si vous etes elue, madame ,mais l 'ecologie c est aussi au fond du coeur qu' on la porte ,l ecologie intellectuelle ,l ecologie morale ,si vous n avez pas interressée les setois en 2001 c est que le probleme etait ailleurs ... si vous arrivez a réaliser c est que le terrain a bien ete travaillé avant ne l 'oubliez pas on ne se conçoit pas seul mais avant il y les parents les grands parents ...mes remerciements si vous le permettez aux votants de philippe sans ,s ils avaient vote ma liste j aurai aimé !mais leur vote pour moi reste de tres grande qualité ,!!à dimanche soir donc et que les radiés se rassurent les nouveaux arrivants sétois ne sont pas citoyens car toujours pas inscrits sur les listes !!j en doute fort moi aussi car j en aie personnellement reçus un tres grand nombre ,lors des decouvertes de la ville et tout simplement parceque mon métier me met en contact avec eux et je peux vous affirmer qu ils ne sont pas tous en residence secondaire ..encore merci pour la campagne que nous nous sommes livrée j aime 7 et 7 a vous maintenant .

Écrit par : anne marie fornet | 13 mars 2008

Bonjour Anne-marie
Et merci aussi à vous. Peut-être qu'au détour d'une rencontre, nous pourrons arriver enfin à ensemble oeuvrer pour le Sète de demain, de manière constructive.
Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 13 mars 2008

bonjour à tous!
une municipalité qui trempe dans de sordides et innaceptables magouilles et tripatouillages des listes électorales, est une municipalité qui a peur de perdre!
je pense que la peur est présente depuis plusieurs mois, car les résultats de 7 ans de mandats se résume a peau de chagrin et cette municipalité là sait trés bien ce qu'elle a pu faire ou pas, donc elle tremble et craint la défaite.
la fraude électorale est l'outil le plus utilisé par les futurs perdants. les sétois en ont subit les conséquences à plusieurs reprises, ils sauront juger de l'honnêteté réelle des deux derniers candidats et je suis persuadé que le ras le bol du mépris de la démocratie s'exprimera sainement dans les urnes. pour une ville de sète qui va renaître tels le phénix de ses cendres, boutons dehors les affairistes et prometteurs de rêves inaccessibles sauf aux plus riches et nantis, votons Liberti.
merci pour ce petit coin d'expression libre, merci Philippe Sans pour la franchise qui te caracterise.

Écrit par : radaze | 13 mars 2008

Je vous signale cher Radaze que c'est M.Liberti qui a voulu trifouillé sa liste !
Ca été le premier a contacté M.Sans et Virduci.
A moins que vous ne lisez pas le Midi Libre ...
Le maire sortant a toujours dit qu'il ne changerait pas sa liste et ne l'a pas fait !
Ce qui a irrité certains d'ailleurs...

Écrit par : Pierre | 13 mars 2008

Et pour les listes électorales cela reste à prouver !
Pour l'instant pas de preuve ... quoi qu'en dise certains donc les magouilles pour certains il y a des preuves mais pour d'autres cela reste à prouver ...

Écrit par : Pierre | 13 mars 2008

Messieurs, un peu de calme. Ne parlons pas de "magouilles" sans preuve. Pierre a raison. Posons les questions et attendons les réponses. Pierre a tort aussi : a-t-il lui par contre les preuves de ce qu'il sous-entend? Je le répète : n'accusons pas l'autre de ce dont on ne veut être accusé injustement.
Pour ma part, je reste fidèle à ma ligne de conduite : des questions, citoyennes, et des affirmations prouvées. Mais à aucun moment des allégations sans fondement.

Écrit par : Philippe Sans | 13 mars 2008

Je voudrais revenir sur le phénomène des radiations. J'ai moi même été radié par l'administration municipale en 1994. Avant même d'avoir déménagé à Paris dans un meublé de fonction et signé mon contrat de travail dans l'entreprise parisienne, le zèle administratif municipal m'avait radié des listes et mon épouse aussi. Je précise que ma résidence principale a toujours été située à Sète. Et que j'ai toujours payé mes impôts (de plus en plus locos) à la route de Montpellier. Pourtant, par le fait du prince de l'époque, on m'a enlevé ainsi qu'à mon épouse le droit de vote dans ma ville. Il a fallu tout le travail de mon ami et avocat, le regretté André Delacoux pour que monsieur et madame Pierre Lasne retrouvent leurs droits de vote à Sète un an plus tard... J'ajouterai simplement que la bêtise haineuse et la peur de perdre le pouvoir peuvent entraîner des agissements dictatoriaux, anti démocratiques, voire fascistes qui sont autant d'atteintes aux droits fondamentaux de l'Homme et du citoyen qui contribuent à faire de notre pays, donneur de leçons en la matière dans le monde entier, le pays européen le plus souvent condamné par la cour européenne de justice pour atteinte aux droits de l'Hoimme !!... C'est quand même un comble ! Nous avons inventé les droits de l'Homme et du Citoyen et nous les bafouons en permanence ! Je terminerai en rappelant que nous ne sommes ni au Chili (de Pinochet) ni en Russie (d'hier et d'aujourdhui), mais en France, le pays des lumières...
"Vous pouvez dire que je suis un rêveur
Mais je ne suis pas le seul
J'espère qu'un jour vous nous rejoindrez
Et le Monde ne fera plus qu'un..." (Traduit de Imagine : John Lennon)

Écrit par : Pierre Lasne | 14 mars 2008

Les cocos en grand désarroi se sont fait passés le mot pour investir les sites et blogs comme celui ci, vieilles ficèles. Je suis déçu que vous soyiez si indulgent avec liberti, je pensais que vous appeleriez clairement a voter commeinhes au 2e tour. Si j'avais su, j'aurais voté pour lui des le 1e tour, car moi, je ne renvoie pas dos à dos les communistes vieille école, qui n'ont meme plus le candidat PS pour les soutenir, et la droite modérée de commeinhes (d'ailleurs sa liste n'est pas franchement de droite : combien d'UMP?)
Bref, j'étais hier au meeting du maire qui a tres bien rappelé que Liberti est élu à Sète depuis presque 40 ans!!! il a fait tous les mandats possibles, et si c'est ca un homme d'avenir, je reve, c'est la régression assurée...
Tout ca pour dire que certes, ma voix n'aurait pas fait élire commeinhes des le 1e tour, ni toutes les voix de vos 7% et certes, il sera élu au 2e tour, mais si j'avais su que vous renvoyiez dos à dos PC anachronique et droite moderne, je ne vous aurais pas donné cette voix.

Écrit par : Vincent | 14 mars 2008

totalement d'accord avec Monsieur vincent. Moi, j'ai voté PS, et les méthodes staliniennes,
J'aurais aimé que Dédé se maintienne, en s'alliant avec le Modem qu'il soit au moins au conseil municipal, ou avec Liberti nous allons a nouveau avoir l'opposition la plus rétrograde de tous les temps. Pas bon pour la gauche
mais je vote sans état d'ame pour le maire actuel dimanche prochain, car le retour des Kosaks à la mairie de Sète, non merci. Non à la ville gérée comme et meme pire qu'avant 2001 par le PCF qui a des cadres déjà prêts à venir se recycler à sète sils reprenaient cette ville. Le maire, on aime ou pas mais on peut pas dire qu'il est tres politique, au contraire avec les histoires de parti ca a pals l'air d etre son dada. C'est pas le siège de l'UMP qui gère la mairie, quand meme ! Donc moi, il me va pas si mal que ca. La plupart des gens plutot PS comme moi voteront blanc ou pour lui, car les méthodes des communistes, l'intimidation; la menace, très peu pour moi. Ils perdent leur sang froid ces gens là.
Et c'est vrai que le maire a eu raison d'insister hier Liberti l'homme nouveau, mort de rire : il était déja élu à sète quand Pompidou était président.
Mais j'espere quand meme que la gauche de sète pourra se reconstruire meme sans siéger au conseil municipal, au besoin avec votre aide, Monsieur Sans
Bien cordialement

Écrit par : Lulu | 14 mars 2008

Bonjour Vincent, bonjour Lulu, j'ose espérer quand même qu'au premier tour vous avez voté pour un programme, des femmes et des hommes qui vous semblaient porteurs de quelques choses. Et en tant qu'électeurs dans un pays démocratique, vous êtes ensuite je vous le rappelle libre chacun de vous faire votre propre opinion pour le second tour. Vous n'avez nullement besoin d'un "guide" ou d'un "gourou" vous appelant à voter pour tel ou tel. A moins que...certains souhaitent sans le dire que Sans ne devienne cela, histoire d'arranger leurs affaires. Et bien non, je respecte la liberté de chacune et chacun de nos électeurs du premier tour de se faire leur propre idée...Moi, j'ai les miennes. Certains autour de moi aussi.
Quant à mon blog, je vois qu'il sert à tous...
Bien à vous

Écrit par : philippe SANS | 14 mars 2008

Antennes relais nocives et laides

J'ai suivi avec attention les differentes actions menèes pour obtenir du Maire sortant François Commeinhes l'annulation de l'autorisation de travaux qu'il a delivrée à Bouygues Telecom pour installer une antenne relais de 21,3 m sur le toit de l'immeuble situé Grand' Rue Mario Roustan et abritant les locaux de Euro traiteur (Mme Durand conseillere municipale). Le Maire sortant a bien entendu traité par le mepris ces actions citoyennes et notamment celle des parents d'eleves de l'ecole Colbert dont la petition remise le 5 mars a recueilli plusieurs centaines de signatures des riverains de la Grand 'Rue Mario Roustan et des habitants de de la Perriere dont je fais partie.Le principe de precaution aurait voulu que soucieux des risques pour ses administrés François Commeinhes annule l'autorisation de travaux qu' il avait accordée avec un légéreté blamable. Il n'en a rien été! Les redevances allouées par Bouygues Telecom à un de ses amis sont certainement plus importantes que la santé des petits enfants qui frequentent l'ecole Colbert!
Cette affaire doit egalement etre examinée sous un autre aspect :Il est prévu que l'antenne relais soit installée dans la zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager. En application des articles L.642-3 du code du patrimoine et L.422-2 ,R.422-8 et R.422-8-1 du code de l'urbanisme l'avis favorable du Service Departemental de l'Architecture et du Patrimoine de l'Herault est necessaire.
L'accord de Monsieur Alain Vernet Architecte des Batiments de France est donc imperatif . On peut douter que ce dossier lui ait été seulement présenté par le Maire sortant François Commeinhes .Si l'Architecte des Batiments de France venait à lire ce commentaire j'aimerais connaitre sa position.Quoiqu'il en soit et si cela etait encore necessaire voici une nouvelle preuve du peu de cas que François Commeinhes fait de la defense de la santé des Setois,des Setoises et de leurs petits enfantsqui seront exposés à des radiations dont la nocivité est de plus en plus pointée du doigt par les experts en la matiere. Quant à la protection de notre patrimoine local François Commeinhes qui a livré la ville à la speculation immobiliere s'en soucie comme de sa derniere chemise.
Amoureux de mon quartier j'aimerais cher M.Sans connaitre votre position et qui sait vous rejoindre dans vos combats futurs .

Écrit par : Gilbert | 14 mars 2008

Oui, il sert à tous votre blog, Monsieur Sans, et surtout aux blasés du 1e tour, aux aigris, qui s'agressent entre eux, c'est domage car ca ne vole pas très haut.
J'ai déjà écrit dessus, je ne m'en cache pas, je vote commeines mais je n'insulte pas les autres
je pense en effet que Liberti ne propose aucune solution. Tout ce qu'il fait c'est taper sur le maire, bonjour la vision d'avenir
Hier, j'étais au meeting de commeines ce qui m'a plus et qu'il se base sur du concret, des vrais projets d'avenir, comme le lido,
Il a un peu tapé liberti, c'est le jeu, mais la aussi, il dit des vérités: Liberti, il est élu depuis 40 ans à sète. La plupart de nos jeunes qui votent n'étaient même pas nés leurs parents votaient deja pour Liberti.
Imaginez le ridicule s ils replaçaient cet homme là à la mairie, qui la mettrait tout de suite sous la coupe du PCF il ne sait faire que ca. Il faut se souvenir qu il a été formé, comme on dit, à l'école du parti. C'est pas une critique, c'est une vérité, même lui il le dit.
Donc Liberti pour boire un verre au marché, pas de problème, mais pas pour nous accompagner vers l'avenir. Quand à vous Mr Sans, j'espère que vous ferez le choix de l'avenir dimanche avec commeines. Je pense que vous auriez apporté si vous vous étiez allié avec Lubrano pour etre au conseil mais vous avez décidé que non. Dommage car vous avez des idés intéressantes, mais elles sont très proches de celle de commeines. Je sais que tous mes amis qui vous ont choisi au 1e tour le choisiront au 2e car ils ont regardé les programmes.

Écrit par : hélène | 14 mars 2008

Dans cette ville on se croirait dans Don Camillo et Peppone. Personellement je pense qu'au parti socialiste à Sète il n'y a personne de valable. Sète n'a hélas pas un type de la trempe de Georges Frêche à Montpellier et c'est pour cette raison qu'elle patauge dans le bouillon. Je ne voterai pas pour la municipalité sortante parce que je pense que son bilan n'est franchement pas terrible je ne voterai pas pour l'opposition car j'aurais aimé du sang neuf, un nouveau souffle. J'espère donc que la météo sera bonne car je compte aller à la pêche !

Écrit par : Angre | 14 mars 2008

Mon cher Gilbert,
ancien architecte, mais aussi soucieux de préserver à la fois la santé des gens et l'équilibre urbanistique de ma ville, je suis pour la stricte application des règles d'urbanisme (qui demandent à être revues et corrigées en urgence d'ailleurs), et du principe de précaution. En l'occurence, je suis contre l'implantation d'antennes relais en centre ville.
Je vais d'ailleurs trés prochainement mettre une note sur le blog sur le respect de l'urbanisme sétois. Avec certains permis accordés par la Ville et dénoncés par le Tribunal Administratif. Dernier en date au Quartier Haut.
Cordialement

Écrit par : philippe SANS | 14 mars 2008

Chère Hélène,Cher Lulu, Cher Vincent,
Comme l'aurait dit l'ami Georges, "le temps ne fait rien à l'affaire....."En 40 années de mandats divers comme vous dites, ce qui est bien la démontration qu'il a souvent été choisi par les électeurs, François LIBERTI a certainement fait moins de mal à la ville de SETE que M. COMMEINHES en 7 ans. Cela n'est évidemment qu"un point de vue.Le mien donc.Mais je remarque qu'au débat d'idées qui marque ce blog depuis que P. SANS autorise chacun à s'y exprimer, vous substituez le parti pris et hélas la mauvaise foi.De nombreuses questions ont ici été posées par des blogueurs qui mériteraient d'autres réponses .Ex: les radiations, sud-fertilisant, les impôts locaux,les antennes relais, la communauté urbaine, l'urbanisme, l'environnement,la transparence dans les marchés publics etc..etc...C'est cela qui nous intéresse et non vos élucubrations d'un autre âge.

Écrit par : jean | 14 mars 2008

Si je peux me permettre sans parti pris aucun, voici une copie d'un article du Figaro d'aujourd'hui. A mon avis, même si l'UMP avoue que c'est plié à Sète, il n'y a plus beaucoup d'espoir pour Hélène, vincent et les autres ...

C'est aussi une boufée d'espoir pour 2014 où une nouvelle génération citoyenne émergera. Tenons bon jusque là.

Je cite:

"L'UMP espère gagner 7 villes et redoute d'en perdre 34

Bruno Jeudy

Selon une note interne, l'UMP espère conquérir Angers mais ne croit plus en ses chances à Strasbourg.
À trois jours du second tour, les dirigeants de la majorité retiennent leur souffle. François Fillon ressent de la «déception» sur le terrain. Patrick Devedjian, lui, prépare les esprits tout en multipliant les appels à la mobilisation des électeurs UMP. Il faut dire que l'examen des résultats du premier tour permet au parti majoritaire d'évaluer ses espoirs et ses craintes.

Selon une note de synthèse établie par l'UMP et que le Figaro a pu consulter, la droite (qui a déjà perdu 8 villes de plus de 30 000 habitants dimanche dernier) peut en perdre 34 autres. Les experts électoraux de l'UMP ont fait leurs comptes. Au premier tour, 57 villes ont reconduit leurs maires étiquetés majorité présidentielle. Dimanche prochain, 77 maires de droite tenteront de sauver leur fauteuil. Selon le classement UMP, 43 d'entre eux se retrouvent en ballottage favorable et devraient donc sauf surprise être réélus. Dans cette liste, l'UMP a pris quelques risques en jugeant comme acquises les victoires à Aix, Chartres, Perpignan et Metz, où Jean-Marie Rausch a récupéré entre les deux tours l'investiture au détriment de Marie-Jo Zimmermann.

La direction de l'UMP se montre plus pessimiste pour 24 villes, où il faudra compter avec de bons reports des voix FN, MoDem, voire des listes dissidentes éliminées au premier tour pour les conserver. C'est le cas de Périgueux, où se représente le ministre de l'Éducation, Xavier Darcos, de Colombes, où Rama Yade subit un baptême du feu délicat. À Amiens, l'ancien ministre Gilles de Robien est dos au mur. Autres craintes : Brive, Draguignan, Mende, Reims, Saint-Étienne, Saint-Chamond, Sète, Valence, Vandœuvre-lès-Nancy et Toulouse, où l'UMP a repris espoir après le ralliement du MoDem au maire sortant Jean-Luc Moudenc.

Écrit par : Paul | 14 mars 2008

Une simple remarque de citoyen sétois.

Notre cher maire sortant, étant sur de ses bases, de son bilan, de sa proximité avec nous tous, de son programme futur, ne doit pas tremblé.....non ?
Son grand soucis des générations futures passant par l'arrachage de pinède, de maintien d'usine polluante, et dernière en date comme je l'apprends plus haut dans votre Blog, l'implantation d'antenne à proximité d'école....impec... tout va bien....on frole le "cela vous gratouille ou cela vous chatouille....car moi je m'en ......."

Pour mémoire j'ai souvenir d'un maire qui lui au demeurant avait fait bouger la ville, mais qui s'est fait sortir pour une histoire de "pont".......Son fameux successeur, meme imparfait, à permis un renouveau, alors aujourd'hui encore, construisont les bases de ce renouveau .....
A bon entendeur.......

Écrit par : GOBI Y GOBI | 14 mars 2008

Bonjour à tout le monde.Je n'imaginais pas que l'élection municipale pouvait intéresser autant de monde.Si j'en juge par la multitude d'interventions qu'elle provoque sur votre blog généreusement ouvert à tous, c'est un peu délirant.Mais sain quand même. Voici une information qui va je crois intéresser tout le monde.Ce matin comme tous les vendredis je me suis rendu au marché de l'Avenue V. Hugo.Tout le monde était là évidemment.Les partisans de M.Commeinhes, ceux de F.Liberti bien sûr, et aussi A.LUBRANO qui m'a remis en personne et en mains propres,un tract dans lequel il appelle au second tour à battre le candidat de l'UMP F. COMMEINHES tant aux cantonales qu'aux municipales . Sans doute s'agit-il d'un sursaut de bon sens républicain.Ayant voté pour lui au premier tour je m'en félicite car c'est la voie de la raison à mon sens.

Écrit par : tarun | 14 mars 2008

Oui au final tous les candidats sont bidons. Un vieux barbu qui était élus avant ma naissance, et un mairie sortant critiquer. Et bien où va la ville ?
Employé de mairie que je suis que ce soit le PC ou L'UMP je vais charger car leur gestion de la mairie ...... vive les antidépresseurs !!!!

Écrit par : rantou | 14 mars 2008

bonjour
je viens de me rendre compte que Anne Marie Fornet me mettait en cause sur ce fil de discussion. j'invite donc tous ceux que ça interesse à lire mes différentes réponses sur le fil de discussion: et toi ...tu votes pour qui ? de ce blog
je n'ai pas envie de rabacher.....

Écrit par : MARION DEVINEAU | 14 mars 2008

De toute manière Comme le débat se focalise en grande partie sur l'agglo ce que je déplore ... Commeinhes ou Liberti la grande agglo se fera c'est inévitable !

Je pense qu'il y a des sujets plus importants à apporter car je suis exaspéré de lire des commentaires sur les pro Commeinhes ou pro Liberti et vis versa !

Bien à vous.

Écrit par : Alex | 14 mars 2008

Je suis désolé, mais je viens de faire un copier-coller (partiel) d'un message précédent :

« Récemment la presse nous a appris que 184 000 € seraient jetés à la poubelle à cause d’un appel d’offre bidon.
Bravo M. le Maire ! Alors que nous avons attendu 3 ans un trottoir pour sécuriser les enfants à l’école Langevin. Alors que le restaurant scolaire promis de vive voix par le maire lui-même l’an dernier ne verra pas le jour (actuellement en préfabriqué depuis au moins 20 ans). Alors que la rénovation de l’école promise en 2004 n’a pas été faite. Alors qu’il manque la moitié des wc du primaire pour les CP, CE1 et CE2 suite aux travaux de la nouvelle crèche. Alors que nous attendons toujours une expertise des sols amiantés qui se dégradent. Il n’y aurait pas de sous ? sauf pour les jeter par la fenêtre ou pour le bling-bling à 900 000 € du panoramique de St Clair.
On voit où vont les priorités du Maire sortant… Toujours est-il que pour faire face à l’afflux d’enfants suite à l’urbanisation galopante à la Corniche, nous aurons une nouvelle classe à la rentrée… En préfabriqué".

Donc, dans cette ville, les mômes ne comptent pas.
Trop de vieux sans descendance, trop d'argent en jeu, trop d'indifférence, trop de gens qui pensent que c'est foutu ?
Trop de quoi alors... De Gaulle a pris des cocos dans un gouvernement d'utilité publique. Pour sauver notre ville, on peut bien en prendre un, sympa en plus (enfin, il paraît).
Osez différemment, puisque nous n'avez pas assez osé au premier tour...

Écrit par : Mais les mômes | 14 mars 2008

Les commentaires sont fermés.