Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 mars 2008

Trêve pascale

A la lecture de certains échanges sur ce blog, permettez-moi de vous faire part de mon sentiment, ma compréhension mais aussi quelques éléments de réflexion.
Au lendemain d'un scrutin et de ce que l'on appelle une "bataille" électorale, certains ont la victoire modeste, d'autres hautaine et sont empreints de suffisance.
De l'autre côté, certains ont la défaite humble, d'autres revancharde et sont aigris, amers. Tout débat entre ces divers aspects n'est pas forcément un débat neutre, avec le recul nécessaire. A la lecture de bon nombre de commentaires sur mon blog depuis dimanche dernier, je lis peu de réflexion, de distance, de part et d'autre. Et beaucoup d'attaques. Peu ou rien sur le fond. Et on vient y attaquer des personnes...qui ne sont même pas l'auteur du blog. Aprés tout, comme je l'ai déjà écrit, laissons les gens s'installer. Et attendons leur programme d'actions...
Je vous incite donc à respecter en quelque sorte une trêve pascale. Histoire de ne pas "casser les oeufs" à tout va et sans discernement. Histoire de continuer à prendre du recul et de vous poser (et de nous poser) quelques éléments réels de réflexion. Afin que ce blog puisse continuer d'exister sans devenir, comme d'aucuns veulent le faire à la lecture de quelques échanges, un terrain de règlement de comptes. Il doit être d'abord le terrain de mes réflexions propres citoyennes, et contribuer au débat, au dialogue. Et non un terrain d'insultes ou de mises en cause sans fondement. Aprés tout, le week-end pascal n'est-il pas en religion celui de la résurrection ? Et pour celles et ceux qui sont athés (ou plutôt non catholiques), en ce début de printemps, celui d'un changement de saison et d'un certain renouveau ? Vous voulez vous exprimez ? Alors parlons par exemple du regard que vous portez sur une campagne avec le recul ? Sans esprit partisan. Mais à l'heure où au Tibet certains n'ont pas droit d'expression et sont réprimés, que pensez-vous par exemple de la présence de cinq listes sur le scrutin municipal sétois ? Un plus...ou préférez-vous la bipolarisation? Que pensez-vous des abstentionnistes ? Voilà de quoi débattre...et patienter. A lundi ! Et bon week-end !

15:00 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (99)

Commentaires

tout à fait d'accord avec vous, la politique n'est pas (seulement) faite de rancoeur et de revanche. l'analyse et la réflexion pour l'avenir sont porteuses d'espoir et d'engagement.
A quand une prochaine réunion d'échange de points de vue, après observation des premières actions de la nouvelle municipalité ?

Écrit par : D'AQUINO | 21 mars 2008

Les élections sont passées et F.Commheines aussi.

Son mandat précédent a été de faire de Sète ,une ville qui attire de plus en plus une population aux revenus confortables.
Environement,fiscalité, priorité dans les choix, tout a été mis en place pour appeller une population qui réponde àl'idée qu'il a de la gestion de la ville.Oui, F.Commheines a mieux compris que ses adversaires, que la population Sétoise a changé.

Les pourcentages avec lesquels il a été élu n' ont pas vraiment d' importance:il est élu et puis c'est tout.
C'est tout le probléme de la bouteille à moitiè vide ou à moitiè pleine.
Sûr, que 11889 voix sur 30891 inscrits, c'est pas énorme.
Mais sûr aussi que 11889 c' est mieux que 10573(F.Liberti)!
On écrit ici et là que 19002 inscrits n' ont pas voulu de Commheines,mais est il faux de dire que 20318 inscrits n' ont pas voulu de F.Liberti?
Mais qu' on-t-ils bien voulu dire tous ces votes blancs et abstentions?

Quant à la gauche,je ne comprends pas comment on peut voter socialiste au 1er tour et UMP au second.Je comprends encore moins une tête de liste de gauche ne pas donner de consignes de vote pour une autre équipe de gauche.
Ce sont des histoires d'hommes et uniquement d'hommes ,mais ils ont oubliè le combat en route,à savoir déloger l'UMP.
Plus qu'une victoire du Maire sortant, c'est la défaite d'une gauche qui avait le réservoire potentiel pour gagner.

Et il ne faut pas oublier la senpiternelle peur primaire du communisme d'une bonne partie de notre population.

Et puis il n' est pas inutile de se poser la question: existe -t-il encore une gauche et une droite?
Des 2 cotés on vit une dictature financiére,et on a perdu les idéaux,la vraie nature de la politique.

Dans cette campagne, on a parlé écologie, fiscalité,grande agglo Montpellier,et quelques autres sujets.

Mais a-t-on déjà oublié les jeunes des cités?
Les SDF?
Les familles en situation de précarité?
Les pêcheurs ont été bannis des discutions...

Tout ceci bien sûr, n' engage que moi, mais la seule chose qu'il reste à faire c'est d'être vigilent, j'allais dire :citoyen vigilent.

Conservons bien les promesses faites, sur les impots par exemple,demandons que l' avis de la population Sétoise soit prise en compte pour cette fameuse Super Agglo!

N'oublions jamais les précaires, les démunis, les accidentés de la vie.
J 'espère que l 'association qui doit voir le jour de Sète à Vous répondra à ces incontournables problématiques.

Écrit par : frank Paris | 22 mars 2008

Réponse à D'Aquino : nous donnerons dans quelques semaines rdv aux sétoises et aux sétois, une fois l'installation du Conseil Municipal faite, et les premières actions engagées.
Quant à l'analyse de Franck, elle est aussi valable bien sûr pour Liberti et les autres...mais ce qui était important c'était de rappeler qu'un maire, quel qu'il soit, ne doit jamais oublier qu'il n'a été élu qu'avec une majorité toute relative. Voir même...une "minorité majoritaire". Et là nous rejoignons ton propos Franck, il doit être le maire de tous. Et non se prendre pour un Roi Soleil...
Cordialement,

Écrit par : philippe SANS | 22 mars 2008

(article gazette "logement...." du 20 au 26 mars 08)
F. Commeinhes veut créer un guichet unique qui offre des réponses adaptées ect... et rapide à toutes personnes qui cherchent un logement.
Bien! bien!
et il veut "des résultats concrets pour septembre".
Bien! bien!
il trouve" inacceptable qu'aujourd'hui on trouve encore des travailleurs immigrés qui sont dans des logements d'urgence depuis 20 ans"
Bien! bien!
pour la caution de trois moi (là ca c'est pas de lui, je pense pas qu'il y aurait pensé tout seul) depuis seulement 9 fevrier2008.

je pense qu'a sète y pas que des immigrés et infirmières!
je propose a Mr commeinhes de se promener dans sa ville et de faire du porte à porte chose qu'il na pas pratiqué pendant sa dernière campagne.
C'est hallucinant les taudits qu'il y a en plein centre ville de Sète!! si si!
et il dit.
"Mais vous savez, avant qu'un immeuble insalubre loué par un propriétaire revienne en bon état sur le marché, ça prend au mois huit ans" ect...
Il était où les 7 années qui viennent de passer? (8 ans ca fait un 3ème mandat ca!?)
Une chose est sure s'il n'a pas fait de porte à porte , il a
bien suivi la campagne de Sans! ca c'est bien!
Hé! au fait! aujourd'hui il va planter un arbre "enfin normalement a ce qu'il a dit ce jour salle g Brassens a peine pleine"
Mon dieu! qu'elle ironie! ca commence bien!!!
Frank Pris, ici nous restons vigilent je vous promet!
kinou

Écrit par : kinou | 22 mars 2008

vous proposez quoi, vous franck, pour résoudre le problème des démunis, accidentés de la vie, sdf, jeunes des cités..?

Écrit par : grise | 25 mars 2008

vous proposez quoi vous, franck, pour résoudre le problème des sdf, démunis, accidentés de la vie, jeunes des cités.....?

Écrit par : grise | 25 mars 2008

Bonjour à tous, bonjour Philippe,

J'étais au 1er conseil de M. Commeinhes II. Même si c'était prévu et annoncé dans le journal, je suis tout de même surpris qu'il nous faille encore attendre 3 semaines avant que les délégations soient définies ? Donc pendant 3 semaines, pour le personnel de la Mairie, il s'agit de gérer les affaires courantes ?
Je trouve ce délai un peu long. N'avait-on pas réfléchi, en haut de la Commeinherie, à la composition de la liste ?
Moi pas avoir de réponse plaisante à entendre pour F.C.
(J'attendais avec impatience un mot là-dessus, mais je ne tiens plus, alors je me lance.)

Écrit par : gaby | 25 mars 2008

Bonsoir Gaby,
je suis aussi surpris comme vous.
Pour ma part, j'avais construit une liste avec des gens dont je connaissais les compétences et qui avaient déjà une possible délégation (en cas de victoire bien sûr...) en rapport avec leurs compétences. Il s'agissait de se mettre de suite au travail...
Mais peut-être que François II nous réserve des surprises. Aprés tout, aprés sept ans de règne, il doit connaître comment fonctionne une mairie et comment doit fonctionner son équipe. Non?! Peut-être aussi a-t-il une explication là dessus...

Écrit par : philippe SANS | 25 mars 2008

Bonjour Grise,
Des propositions il y en a beaucoup de faites et à faire, il me faudrait beaucoup plus de place que celle qu j' ai sur ce blog.

Il est necessaire faire des constats appropriés des situations, les analyser un peu et imaginer des solutions.Croyez moi,si vous vous intérressez aux problémes, il n' est pas forcément obligatoire d'être spécialiste.

Tous ces gens dont je parle, j' en cotoie beaucoup.
ils ne demandent pas à être assistés, mais juste un coup de pouce momentané pour se remetttre sur les rails.
Il y en a qui ont des parcours trés compliqués et chargés, pour qui beaucoup de portes se sont fermées.

Vous voyez la place que j 'ai pris juste pour une ombre de reflexion.

Croyez bien que je suis prêt à vous rencontrer et devellopper ce sujet avec vous.Peut être à une réunion de Sète a vous.
Vraiment désolé Grise, de la jouer façon Marion Deniveau...
A bientot j' espere.

Écrit par : frank Paris | 26 mars 2008

franck
et le coup de pouce momentané, ce serait quoi, selon vous?

Écrit par : grise | 26 mars 2008

bonjour Monsieur je vous félicite pour votre blog et pour ces échanges intéressants qui ressemblent beaucoup " à la démocratie participative".
Il me manque tout de même une information claire sur votre positionnement.
Il est dit que 62% de sétois n'ont pas voté pour FC en utilisant des comptes d'apothicaires qui ne tiennent pas un seul instant devant les régles du scrutin qui sont définies avant les élections.
Mes questions sont les suivantes:
Peut on vous intégrer dans les "62% qui ont dit non à FC"?
Pourquoi n'avez pas demandé à votre liste de voter contre FC (ne me dites que les voix ne vous appartiennent pas)?
Pourquoi n'avez pas fait un front commun et démocratique avec les autres listes pour concrétiser les 62% d'opposants ?
Comme vous dites le train est passé mais avouez que cette situation était prévisible. Le sondage BVA du MidiLibre était dans les clous et hélas vous l'avez accompagné jusqu'au bout.

Écrit par : anne | 26 mars 2008

Grise,
Votre question est un peu généraliste.J' y répondrai en prenant des exemples.
Je connais un SDF qui vit dans la rue depuis 6 ou 7 ans,et qui aimerait retrouver une vie... "convenable".
Il a une addiction serieuse a l' alcool, et de plus une desociabilisation nuit à son parcours.
Il faut savoir que seule, cette personne ne s'en sortira pas.Bien sur il y a les foyers d'urgence, je pense notament au travail remarquable du SUS.

Ce SDF a besoin dans un premier temps d 'être à l' abri de son entourage actuel.D'être épauler dans sa desintoxication alcoolique.De retrouver les repéres quotidiens de la société( se lever le matin, se maintenir propre,arrêter la manche ,etc..).
Ensuite le préparer a la quête d'un logement et d'un travail.
envisager une structure cohérente avec des moyens pour agir,qui le suivrait, le conseillerait de maniére soutenue et adéquate, pendant le temps qu'il est nécéssaire,ne me semble pas une utopie.

De même, dans les cités, il est reconnu que de nombreux problémes viennent de l' errance des jeunes,du chomage .
Certains vivent la même sorte de désociabilisation que les SDF, avec des régles qui sont les leurs mais non celle de la société dans laquelle ils vivent.

Par expérience ,je peux vous affirmer, que dés qu'ils sont remis en confiance,qu'ils se sentent exister,ils sont demandeurs d'avenir.

Pourquoi ne pas ne pas les mettre comme acteurs dans des projets encadrés bien sur, d'environnement, culturel,sportif par exemple,qu'ils trouvent au travers de ces divers "ateliers" une affinité avec un métier, et qui leurs mettraient le pied l' étrier?

Bien entendu,ce genre de discours ne s' entend qu' avec des gens motivés.Pour ceux qui ne le sont pas d'autres problématiques font face , d' autres solutions existent.
(Il faudrait aussi parler de l'éducation ...) Elles ont forcément un cout, mais on parle de vies ici, on les monnaie pas.

Vous même, moi, personne n' est à l' abri.
Cela fait des décennies qu' on ne régle les problémes par des coups d' épée dans l' eau, rien n' est résolu.

Si vous me demandez avec quel argent on fait tout ça,je vous repondrai beaucoup moins que ce qu'ont coutè les "événements "des cités il y n'a pas si longtemps.

Et voyez vous, je serai plus fier d' un maire qui s'occupe un peu des défavorisés que du panoramique.
Mais cela n' engage que moi, c'est ma conception de l' humanité.
Que l' on me traite de doux rêveur, ne me dérange pas,mais je sais que la pauvreté coute trés cher à une socièté, je sais qu' une existence n' a pas de prix...alors oui j' aime rêver d'autres choses.
Merci de l' intérêt que vous portez à ces problémes.

Écrit par : frank Paris | 26 mars 2008

Bonjour Anne,
c'est avec grand intérêt que je lis vos questions sur le positionnement des listes entre les deux tours, sur le sondage, sur le front "commun"...J'ai du mal d'abord à comprendre, mais j'attends avec impatience vos explications, quelles sont les "fameuses règles définies avant scrutin"?
Les chiffres sont implacables : il s'agit de prendre les personnes (voix "nominatives" en quelque sorte) qui ne votent pas pour un candidat. Ce ne sont pas des comptes d'apothicaire, mais le constat de nombreux politologues et sociologues au lendemain des élections municipales. Nous ne parlons pas que de Sète. Mais il s'agit simplement de rappeler qu'un élu quel qu'il soit, ne doit jamais oublier qu'il n'a été porté au pouvoir que parfois par une minorité de ses concitoyens. Ou si vous préférez, par une "majorité relative". Sans plus. Il ne s'agit nullement de "minorer" la victoire des élus du 16 mars.
Les personnes qui ont voté pour notre programme au 1er tour ont, c'est clair, préféré ce que nous portions que ce que portaient François Commeinhes ou les autres candidats.
Concernant mes "non-consignes" d'entre-deux tours, bon nombre d'éléments de réponses à vos questions sont sur certaines notes de mon blog et sur le site. En sachant qu'aprés, le choix ne comprenait plus notre liste, mais les deux François. Il s'agit alors pour les l'électeurs de choisir le meilleur...ou le moins pire (selon les avis) des deux.
Là aussi je me suis exprimé...en sachant que tout est relatif non ? La preuve, parmi nos soutiens, nos colistiers ou autres, j'ai pû constater que les avis (et les votes) du second tour ont divergé (de l'un à l'autre en passant par le blanc). Le "front commun et démocratique"...aurait nécessité aussi des valeurs communes, des accords sur programme, des engagements...
Enfin concernant le sondage, rien n'est jamais écrit d'avance Anne (relire les notes et commentaires sur les sondages écrits à l'époque...ou voir bon nombre de sondages avant). Je constate que les gens font des sondages alors que les programmes, les listes ne sont pas connus...Et les gens doivent-ils se positionner en fonction d'un sondage? L'être humain n'a-t-il pas son propre sens de décision personnelle ?
Je ne savais pas qu'un sondage devait dicter la conduite des gens...
Pour ma part, si je suis fier d'avoir accompagné jusqu'au bout quelque chose, ce sont d'abord les valeurs et les idées de notre programme...
Bien à vous...

Écrit par : Philippe Sans | 26 mars 2008

franck
je comprends votre souhait d'un maire qui s'occupe des défavorisés.mais pour ce faire il faut de l'argent, et le tourisme est un pas si mauvais moyen que ça pour s'en procurer.
et pour attirer les touristes, mieux vaut une ville attrayante,propre et mise en valeur....non?

Écrit par : grise | 26 mars 2008

Si je peux me permettre "Grise" (et Franck aussi d'ailleurs), l'un n'est pas incompatible avec l'autre. On peut trés bien améliorer sa ville, la rendre attractive...tout en menant une politique sociale équilibrée et ciblée au bon sens du terme.
Et force est de constater (chiffres INSEE à l'appui) que Sète est en train de se déséquilibrer : une ville vieillissante et à la population changeante. Evolution des choses certes, Sète ne doit pas se refermer sur elle-même...mais elle doit aussi permettre à tous ses "fils" de vivre sur place. La vérité est finalement un juste équilibre des choses, non ?

Écrit par : Philippe Sans | 26 mars 2008

Mr Sans
sur le principe, nous sommes d'accord. mais concrètement comment y arriver?
comment sur un "territoire" somme toute limité accueillir tous ceux qui veulent venir à Sète , attirés par le climat, la plage, l'authenticité, et permettre à tous les sétois déja sur place d'y rester?

Écrit par : grise | 26 mars 2008

Grise,
Il n' a jamais été dans mes pensées de négliger notre environnement au profit des défavorisés.

Bien sur le tourisme reste un des moteurs de l' économie de la ville.
Bien sur qu'il faut qu'elle soit belle et accueillante.
Je suis d'autant plus d'accord avec vous , pour avoir travailler dans la restauration pendant 20 ans dont 10 dans la région, je suis parfaitement conscient de cette mane qu' est le tourisme.
Philippe a raison, c'est une question d' équilibre.
On ne peut pas gérer une ville en ne prenant uniquement en compte que l'aspect financier et spéculatif.
Je ne saurai pas chiffrer mes propositions, mais sont elles vraiment hors d'atteinte?

J 'ai parlé du panoramique,parce qu' il me semble que ce ne soit pas une priorité absolu, même pour le tourisme.
La circulation et les parkings, la propreté des rues,sont aussi dans le choix des touristes, le rapport qualité -prix des prestations hoteliéres et gastronomiques, la diversité des divertissements sont des armes incontournables dans le tourisme... personnellement je mettrai le pananoramique loin dérrière.
oui Philippe tout est question d' équilibre.

Écrit par : frank Paris | 26 mars 2008

Grise, tout est une question de choix et de priorités. La priorité est-elle de faire venir résider des gens venant de l'extérieur et d'attirer des touristes au détriment des gens vivant sur place ?
Oui bien la priorité est-elle d'abord (en plus dans une configuration d'agglomération de communes) de permettre d'abord aux gens qui vivent sur place de continuer à y pouvoir y vivre dans le meilleur environnement...et en complément d'attirer des touristes et éventuellement des gens extérieurs en fonction de la place urbaine disponible ?
Oui Grise, tout est une question d'équilibre...A moins que l'on ne veuille changer la sociologie de la ville et que cela ne soit un choix politique. Mais alors, il faut le dire haut et fort, et l'assumer. Le premier choix n'empêche nullement d'attirer du touriste que je sache. Celui attiré par l'authenticité d'une ville et de ses habitants.

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

Mr Sans
bonjour
concrétement quelles mesures suggérez vous pour favoriser les sétois déja installés, par rapport à tous les autres qui veulent venir s'installer à sète, et il n'est pas besoin de les attirer pour cela, nombreux sont ceux qui connaissent déja la situation exceptionelle de notre ville et tous ses avantages.

franck
je crains que le rapport qualité-prix des restaurants et autres commerces, ne dépendent pas du bon vouloir d'une municipalité.
quand au panoramique, je crois que je vais attendre qu'il soit fini, pour en juger.

Écrit par : grise | 27 mars 2008

Ma chère Grise, ne refaisons pas la campagne. Toutes nos propositions étaient dans notre programme...
Bien à vous

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

Mr Sans
bien, bien
de quoi souhaitez vous donc parler, qui n'ait déja été dit durant la campagne?

Écrit par : grise | 27 mars 2008

Grise,
je pense d'abord qu'il est tout à fait possible de discuter sur le fond. Avez-vous lu notre programme ? Et êtes-vous d'accord d'abord sur nos propositions ? Car à lire votre question précédente, il semble que vous ne l'ayez pas lu (ce qui peut arriver). Le débat peut déjà porter sur nos propositions, non?

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

Mr Sans
j'ai lu votre programme comme celui de tous les candidats. Et sauf erreur de ma part ou oubli, je ne me souviens plus de ce que vous proposiez concernant ma 1ere question de ce matin.
Peut être pourriez vous me rafraichir la mémoire.
Le fond , dont vous parlez, me semble parfois bien flou, et je préfère les propositions concrètes.
je suis, je le reconnais, "terre à terre" mais n'est ce pas necessaire quand on s'avise de s'interesser à la chose publique, à savoir la gestion des impots payés par tous?

Écrit par : grise | 27 mars 2008

ma chère Grise, je suis étonné de voir d'abord que vous n'avez pas retenu notre première proposition prioritaire : la baisse de la pression fiscale (qui concerne quand même une grande partie des foyers sétois imposables à commencer par les classes moyennes). A savoir par une meilleure gestion, par des bascules d'investissement en intercommunalité...un gel des taux d'imposition municipale. Hors bien sûr les bases qui ne dépendent pas de la Ville. C'est redonner en quelque sorte du pouvoir d'achat. Ensuite lancer des chantiers d'Accession à la Propriété pour les petits revenus (à commencer par les jeunes couples...) et pas que du HLM. Accentuer la réhabilitation et remise sur le marché, avec ensuite des loyers conventionnés, des prés de 3.000 logements vacants (dont une partie insalubre) selon source INSEE. Tout ceci concerne d'abord bien sûr les sétois qui cherchent désespérémment à rester se loger sur Sète, mais sont au-dessus des revenus pour logements sociaux. Faire jouer la possibilité de caution de la commune désormais permise par l'Etat pour assister les jeunes couples et autres petits revenus qui ont du mal à se loger en travaillant...C'est ce que l'on appelle du concret non? Ou plutôt du "terre à terre". Voilà comment permettre aux sétois de rester dans leur île singulière...Et d'attirer aussi, sans négliger d'améliorer la ville. Tout celà est bien écrit noir sur blanc dans notre programme...

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

Mr Sans
je reviendrai sur les 3000 logements vacants, qui je le pense appartiennent à des propriétaires privés
1/ comment pensez vous les "obliger" à réhabiliter, a fin de les louer ces logements qui leur appartiennent?
2/qu'est ce qui peut laisser à penser que ces dits propriétaires accepteront des loyers conventionnes?
3/en quoi peut on etre sur que ces mêmes appartements seront loués de préférence à des sétois?

j'aimerais aussi savoir à quoi ça ressemblerait les chantiers d'accession à la propriété? combien, où: villas, appartements...? qui le financerait?

Écrit par : grise | 27 mars 2008

Vous me semblez trés au fait de certaines choses..."Grise". Bien évidemment que la grande majorité de ces logements vacants appartiennent à des propriétaires privés.
Je regrette de ne pas vous avoir lu (ou vu) pendant la campagne afin de pouvoir détailler tout cela. Vous auriez pu m'entendre expliquer tout cela en réunion de quartier, réunion publique ou même sur le blog. Nous y reviendrons dans quelques semaines dans une publication de notre association. Et oui, car les "politiques" disposent aujourd'hui de bien des outils pour faire avancer la politique du logement en France. A condition de le vouloir aussi...

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

Mr Sans
ok, je resterai donc sur ma faim en attendant votre publication puisque pour le moment vous ne souhaitez pas répondre à mes questions.

Écrit par : grise | 27 mars 2008

grise bonjour!
Déjà si les familles"vraiment" prioritaires avaient une HLM avant les amis des amis de.... un toit, une habitation (habitatio,onis) c'est ca grise?
Ca, pour un coup de pouce ,c'est un coup de pousse pour les précaires non?
Et vous grise, qu'elles solutions? nous sommes en démocratie vos observations sont intéressante mais si vous étiez maire que feriez-vous, vous?
Blonde

Écrit par : blonde | 27 mars 2008

blonde
je suis bien d'accord avec vous et je suis choquée que Mr Liberti bien que pronant sans cesse l'aide aux plus défavorisés, alors qu'il percevait des indemnités de maire et de député, continuait à occuper un HLM , appartement qu'il a d'ailleurs laissé à sa fille....
je pense qu'il devait y avoir plus précaires qu'eux...

Écrit par : grise | 27 mars 2008

Bonjour à tous, bonjour Philippe,

l'est bien bleue, la grise...
Liberti reverse une partie de ses indemnités au PC. C'est comme ça. J'ai vu sa voiture, l'autre jour. A mon avis, c'est une grosse partie...
Mais je n'ai pas vu beaucoup de propositions de votre part, mlle. J'ai vu des critiques de tout le monde.
En tout cas, ici, tout le monde s'exprime et est accepté. Tenez, j'envoie ce post, j'ai une adresse cachée, le_gabian_de_sete on fait pas plus anonyme, mais je suis sur qu'il sera publié dans la minute, il n'y a aucune censure. D'ailleurs vous l'avez vérifié. Merci Philippe, c'est couillu (oups pardon).
Tentez la même chose sur un des blogs de M. Commeinhes. Jamais réussi à me faire publié, moi !
J'ai pas essayé partout, non plus, mais les Staliniens de l'info ne sont pas toujours ceux qu'on croit.
Bien à vous.

Gaby le Goeland

Écrit par : gaby | 27 mars 2008

gaby
donc, pour vous le fait de reverser une partie de ses indemnités au PC, ou à tout autre parti, donne une priorité pour obtenir un HLM?
je ne fais pas campagne, je ne me suis pas présentée aux élections, je n'ai donc pas de propositions à faire. par contre je demande des éclaircissements sur les propositions qui sont faites par les uns et par les autres parcequ'elles me semblent, certes , remplies de bonnes intentions, mais plutôt incomplètes quant à leur application.
Je ne vois pas, en quoi cela peut être considéré comme une critique, à moins que je n'ai touché des points qui vous mettent mal à l'aise.

Écrit par : grise | 27 mars 2008

A Grise
rassurez-vous, je n'ai pas l'habitude non plus de laisser mourir de faim celles et ceux qui me posent des questions. Mais je trouve quelque peu curieux, "Grise", le sens de vos questions. Peu ou pas de proposition, apparemment une non-connaissance de notre programme et de notre campagne et un certain sectarisme. Je réponds précisément à vos questions...et vous niez ce simple fait. Je vous renvoie à un site, à nos documents pour plus de détail (n'oublions pas qu'ici il ne s'agit que d'un blog et non d'un site!)...et vous niez le concret de ce que vous auriez pu lire sur notre projet . Je ne vous sent pas forcément dans le dialogue...Dommage, car c'est de la confrontation d'idée (et non le monologue sectaire) que sortent les avancées de la société. Mais si vous le souhaitez, je vous propose lors d'une prochaine intervention publique sur par exemple la politique du logement à Sète de vous convier et de débattre de visu avec vous. En toute cordialité bien sûr...

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

grise,
je suis d'accord avec vous, malheureusement ca continue. Il y a aussi les questions d'emplois promis et offert avant élections! que dire a la femme de ménage titulaire depuis 13 ou 14 ans divorcée depuis peu qui veut travailler plus de 20 h(travailler plus pour gagner plus) et qui ne peut pas! et qui voit arriver des petit cdd depuis septembre 07dans son service!
dans le midi libre du 20 fevrier 2008 "réduire le personnel est illusoire" a la question a Mr Commeinhes sur les impôts réponse: (la fiscalité est élevée dans cette ville car les bases d'imposition sont parmi les plus basses de la région. Près de 40% des Sètois ne sont pas imposables, cela oblige à une certaine partie de la popuation à payer un peu plus)
Je pense que son employée municipale aimerait payer des impôts si elle pouvait travailler plus! non?
C'est pas créer de la précarité ca?
Même article a la question envisagez-vous de réduire la charge de personnels comme vous en aviez l'intention en 2001? Réponse:(depuis que je suis aux affaires, je peux dire de façon fiable qu'il est difficile de supprimer des postes de fonctionnaires si on veut maintenir un niveau de service correct aux habitants ect....
Ben voyons! c'est du pouvoir d'achat qui leur faut des heures sup pour certain pas des collègues sup qui grossi le nombre de précaire et donc de non imposable,non?
Je ne sais plus le chiffre mais pour une ville comme la notre il y a un employé pour un nombre bien inferieur a la norme nationnale d'habitant.
Blonde

Écrit par : blonde | 27 mars 2008

Mr Sans
pour le moment vous n'avez toujours pas répondu à mes questions. vous venez simplement de m'expliquer que de ne pas boire benoitement vos paroles est un signe de sectarisme.

Écrit par : grise | 27 mars 2008

Non Grise (et je me permets de vous dire cela avec un large sourire), je vous explique qu'apparemment vous n'avez pas lu notre programme. Sinon je pense que vous n'auriez pas posé certaines questions. Car il a été parmi les plus précis et les plus explicites. Ou alors je serais curieux de connaître vos questions à certains autres candidats. Sur le seul projet par exemple du logement pour tous...J'ai donné beaucoup de réponses, vous invite à lire les autres (j'ai l'impression d'être un perroquet) sur notre site...et je vous convie pour les autres à une prochaine publication. Patience. Attendons de voir ce que ceux qui avaient avancé de simples idées générales font d'abord...

Écrit par : Philippe Sans | 27 mars 2008

une proposition a grise. si tu souhaite un hlm tu aurais du donner ta procuration a un militant ump alors un petit conseil amical regarde devant ta porte. prend un hlm comme moi a l'ile de thau comme il a fait liberti en 72 est moi en 78 . je vois que le courage te manque pour te masqué par un pseudo nous sommes dans un pays libre non??????

Écrit par : reilles j claude | 27 mars 2008

Mr Sans
mes doutes se confirment. il n'y a plus sur votre blog,que les mêmes sempiternelles élucubrations des amis de mr Liberti.
vous parliez de votre souhait d'avoir un discours ouvert. je pense que cela va vous être désormais impossible, car nous connaissons tous leur "ouverture d'esprit": ragots, calomnies, voire injures.
ceci est donc mon dernier message , et je vous laisse en paix, avec vos nouveaux amis...
Bon courage

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Ma chète Grise, la matière de ce blog est ouverte à toutes et à tous. Libre à celles et ceux de tous les bords de s'y exprimer. Personnellement, il n'est pas question d'amitié (m'avez-vous sur la liste de M. Liberti, à un de ses meetings, ou entendu appeler à voter pour lui?), mais de respect de démocratie. Mon discours pour ma part reste ouvert (j'ai bien du mal à comprendre vos propos). Parce que des gens de divers bords s'expriment sur mon blog...cela remet en cause mon propos personnel ? Dois-je "censurer" certains bords ? Ma chère Grise, je ne suis pas dictateur...Attention, car l'"ouverture d'esprit" commence justement par le dialogue, l'écoute et le respect d'idées différentes...Quitte à mettre en exergue des différents.

Écrit par : Philippe Sans | 28 mars 2008

Mr Sans
je vous dois une explication:
Je constate votre complaisance envers certains propos, toujours les mêmes,(pour ne pas parler de rabachage) tenus par F.liberti et consort, propos qui leur ont tenu lieu de programme , alors que vous m'avez demandé de ne pas refaire la campagne lorsque je vous ai posé certaines questions, génantes semble-t-il.
vous n'avez jamais signifié à Mr paris, blonde, gaby,mr reille, kinou.... que tout ce qu'ils disaient, nous l'avons déja entendu lors de la campagne.
Qui ne dit mot consent....
j'attendrai, désormais, que votre sens critique, si développé en ce qui concerne Mr Commeinhes, s'exerce aussi bien vis à vis de Mr Liberti ou du moins ses propos relayés par ses condisciples

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Grise,
Peut être que la difference entre vous et moi(puisque vous me citez),c'est que même si je ne peux me rendre aux réunions pour causes d'horaires professionnelles, j'ai lu les TOUTES les propositions du site,regarder les vidéos,et même écouter la chanson! C'est complet...

Et ce n' est pas parce que je connais Philippe depuis l' époque ou il avait les cheveux longs (si si il a eu les cheveux longs... ), qu'il ne se serait pas géné de me répondre s'il avait trouvé a y redire (le bougre).
Si pour vous l' ouverture d'esprit, c'est l'ouverture a F. Commheines,votre esprit est un peu restrictif.
Je croyais que vous vouliez ouvrir un débat,mais apparement,vous vouliez lire ce que vous avez envie de lire...
Trés cordialement.

Écrit par : frank Paris | 28 mars 2008

franck
j'ai lu le programme de Mr Sans
j'y ai vu, des dépenses en augmentation, et des recettes(les impots) en baisse.
et des propositions de financement de cette différence extrèmement floues.
Comme dirait ma maman: à moins d'avoir un petit moulin qui en fabrique...
Je voulais donc engager le débat sur ses idées de financement, mais je me suis vite rendu compte que c'était un sujet tabou.
Effectivement j'avais envie de lire des réponses précises à des questions précises.
Et si philippe ne vous a pas répondu,ni aux autres intervenants que j'ai cité, c'est, vous le dites vous même qu'il est d'accord avec ces théories que j'ai entendu à longueur de campagne dans la bouche des partisans de Mr Liberti.
C'est donc pour cela que je pense qu'il est plus sage pour moi de vous laisser entre vous.

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Chère Tête grise,

Il doit justement vous manquez un peu de matière, ou peut-être avez-vous mal lu. Il me semble que le gris des cheveux est pourtant symbole de sagesse Je vais donc essayer sans trop être technique de vous répondre.
Concernant les recettes de fonctionnement du budget municipal : nous savons qu'avec 4000 habitants supplémentaires (chiffre INSEE), la DGF principale recette (dotation globale de fonctionnement, c'est la somme accordée par l'état par habitant reversée à la commune pour pouvoir couvrir son fonctionnement de base à savoir salaires, fonctionnement ...) va mathématiquement augmenter de + 10 %.
Concernant les recettes fiscales, les nouveaux logements (Villeroy, Ramassis ...) permettront, dès 2 ans (soit dès 2008 pour les premières rentrées) d'encaisser de nouvelles taxes foncières et d'habitations.
Enfin le poste supprimé (plus exactement transférer à l'agglo depuis 2004) sur la recherche de subventions européennes doit être recréé (nous avons d'ailleurs été entendu par l'équipe actuelle puisque une personne vient d'être nommé), ce sont quelques 5 millions d'Euros de rentrée qui nous ont échappées en 3 ans ...
Il y a bien entendu d'autres pistes, moins spectaculaires, mais qui bout à bout permettront de stabiliser et ensuite de faire diminuer la pression fiscale (ce que nous avons expliqué et que nous souhaitons voir mis en place au plus tôt, les sétois le mérite après toutes les augmentations auxquelles ils ont eu droit !), mais je vous invite à vraiment relire notre programme et pas forcement que les images (même si notre équipe est certes jeune, belle, dynamique et pleine de compétences).
Ensuite concernant les dépenses, il en existe de deux types, celle de fonctionnement et celles d'investissement.
Alors oui pour celle d'investissement nous avons prévu des investissements productifs justes et équilibrés (par exemple pour le développement durable plus cher au départ mais porteur d'économie pour l'avenir, mais l'on ne gère pas le budget d'une municipalité sur une année, on l'engage sur la durée), sans pour autant recourir à un endettement excessif (il est déjà trop élevé). Mais le détail des investissements est également dans notre programme et cela aussi a été chiffré (nous avons certainement été les seuls à aller aussi loin dans le chiffrage de tout !)
Par contre pour les dépenses de fonctionnement aucune augmentation, uniquement réaffectation (remettre les services municipaux au service de la population, exemple les ilotiers ..., valoriser les employés en valorisant leur travail, revoir le fonctionnement global des services pour dégager des économies d'échelle par la mutualisation, charte des clubs citoyens pour ne plus accorder de subventions qu'avec des contrats d'animations, de manifestations ...), voire diminution (des frais de représentations très importants, des cabinets surdimensionnés ...). Enfin tout cela a également été détaillé. Alors madame tête grise, un forum permet à chacun d'échanger, mais l'anonymat ne doit pas permettre de dire tout et n'importe quoi. Nous n'avons pas La vérité, nous essayons juste de travailler pour les sétois, et pour ceux de demain. Le débat et notre engagement n'est que constructif et nous sommes ravis d'échanger avec qui veut à partir du moment où ne règne pas un esprit sectaire. C'est notre force et notre conviction, nous voulons faire de la politique autrement, alors par pitié, par respect pour tout notre travail ne cherchez pas à nous coller une quelconque étiquette, en dehors de celle la.

Écrit par : Didier | 28 mars 2008

didier
quelle page de votre programme le chiffrage des investissements?
je ne le trouve pas
la seule chose que j'ai vu c'est l'économie de 200000 euros que vous pensez pouvoir être réalisée avec une meilleure gestion du personnel municipal (?)...entre nous , en tant que simple citoyenne, j'ai parfois remarqué chez certains personnels municipaux une bonne dose d'inertie.....pas vous?

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Ma chère Grise,
je persiste. Vous me prêtez des soutiens que je n'ai jamais exprimé. Et quand j'ai quelque chose à dire, que ce soit sur Monsieur Commeinhes ou sur monsieur Liberti, je ne me gêne pas. Sans distinction aucune de couleur politique.
Concernant les financements, vous avez eu la réponse de l'une des personnes qui a planché avec brio sur notre programme. Je ne pense pas que vous ayez lu une réponse aussi précise dans les autres programmes. Didier lui s'est exprimé lors de nos réunions et conférences de presse. Concernant certains propos, comme ceux de M. Reilles, que voulez-vous que je réponde si ce n'est ce que j'ai exprimé dans ma dernière note : laissons la justice faire son travail. Cest exactement ce que j'écrirais si les partisans de F Commeinhes portaient plainte contre la liste de F. Liberti. Concernant les HLM et autres chantages à l'emploi, vous voulez ma position : il est temps de mettre fin à des pratiques qui, tant à gauche qu'à droite, à Sète comme ailleurs, privilégient parfois certains qui n'ont pas besoin de ce type de logement. Que je sache aussi, je vous ai laissé vous exprimer quand vous pointez du doigt le HLM de Monsieur Liberti...Et j'ai laissé le dialogue s'instaurer entre divers points de vue.
Ne vous égarez pas. On vous répond, ça ne va pas. On ne vous répond pas, ça ne va pas non plus. J'ai du mal à vous suivre.
Concernant le personnel municipal, je me suis déjà exprimé pendant la campagne. Et comme je n'ai pas eu la chance d'être portée aux affaires, je ne vais pas pouvoir instaurer dialogue et redynamisme dans certains services. C'est désormais à la charge des autres...

Écrit par : Philippe Sans | 28 mars 2008

Mr Sans
Vos réponses me conviendraient trés bien, si elles étaient complètes et correspondaient à mes questions
Vous me reprochez de ne pas avoir lu votre programme, je vous retorquerai que vous ne lisez pas mes questions, qui sont pourtant courtes et précises et ne n'appellent pas autant de disgressions sur vos états d'ame.

J'essaye seulement de me rendre compte si vous et votre équipe avez la compétence suffisante et la necessaire connaissance des dossiers, pour que vos critisques de la gestion passée et présente de l'actuelle municipalité soient légitimes.

j'insiste: pour le moment il n'y a qu'à moi que vous répondez,(plutot contre) et pas aux autres que j'ai cités. je ne peux qu'en déduire que vous les approuvez;
P.S : par contre vous répondez à des questions que je ne vous ai pas posées:le chantage à l'emploi contre un HLM. Facile. Qui va dire qu'il est pour?
donnez moi plutôt votre position sur le HLM de Mr Liberti, défenseur,ô combien, des plus défavorisés...?.et si on parlait un peu de Mr Liberti, aussi. Aprés tout il joue un rôle non négligeable dans la vie des sétois.

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Grise,
vous désirez qu' on parle de Liberti? Bien.
D'HLM? re-bien.

Alors je m' autorise a vous donner mon avis.
F.Liberti, député maire avait-il sa place dans un HLM... Pas plus qu' un ministre UMP du logement dans un HLM de Paris de 600M2 dans le quel on pouvait faire 10 F3!
Mais ça on n' en parle pas parce que Liberti c'est bien intérressant Non?

Maintenant, imaginons que F.Liberti aie habité une villa de 200 M2 sur St Clair,qu'en auriez vous penser?...Un coco dans une villa ! c'est comme ça qu'on défend les masses populaires?
Alors dites Moi , ou doit- il habiter cet homme pour que ça vous convienne? loin d' ici allez vous me dire...

Ceci dit ,ma vision des HLM la voici.

-Dépassant un certains revenu,sur l' annèe precedente, le locataire doit liberer l' appartement.

-Dans chaque immeuble de chaque ville, il devrait y avoir un/des logement(s) HLM. Interdire les ZUP, et obliger le métissage des populations ans les centre-ville et quartiers!

-une vraie priorité pour les mal-logés et SDF(et oui encore..).

-une seconde vraie priorité pour le petits revenus avec enfants à venir sans logement adéquate.

-une représentation plus variée et changeante dans les comitions d' attributions.

-mettre en prison les vendeurs de sommeils , recuperer les lieux les mettre aux normes et les louer a prix modérés.

Voilà à quoi je rêve.

Mais au fait, F Commheines,G Verdducci,Ph Sans, A Lubrano ,ou habitent-ils? Ou les verriez vous Grise?
Allez a bientot.

Écrit par : frank paris | 28 mars 2008

Franck
Il n'y a pas que du faux dans ce que vous dites....surtout la 1ere partie
seulement le coté prison qui me dérange. je crains qu'il n'y ait plus de place...
il n'y aurait plus personne qui mendierait un HLM....on ne saurait même plus ce que ce mot veut dire....
voila à quoi je rêve
amicalement

Écrit par : grise | 28 mars 2008

Bonjour Grise,
avant de donner ma position sur les HLM, juste un point de détail. Je pense avoir autant de compétence à juger une action municipale que M. F. Commeinhes en 2001 lorsqu'il jugeait en campagne l'action de M. Liberti. Et ce n'est nullement une critique contre le maire actuel. Un citoyen a le droit, au sein d'un groupe d'autres citoyens aux compétences diverses, de donner son avis sur...
Et cela est légitime : dois-je vous rappeler que l'élu n'est que le représentant d'électeurs et citoyens ? Ce n'est jamais une carte blanche que l'on donne en élisant quelqu'un.
Concernant les HLM, je ne trouve pas normal qu'un élu politique, quelqu'il soit, à commencer par M. Liberti ou d'autres, de Gauche comme de droite, ici ou ailleurs, dispose d'un HLM. Alors il est vrai que le logement peut être attribué à un moment où les ressources rentrent dans les pafonds nécessaires, mais aprés, lorsque ces mêmes ressources dépassent ce plafond, il faut quitter le logement. Et ne pas le garder en payant un sur-loyer comme trop de gens le font. Et pour moi, le fait de reverser une partie de ses revenus à un parti politique (comme le Parti Communiste) ne doit pas rentrer en compte dans le calcul du plafond permettant de garder un HLM. Voilà un avis sur le fond. Un avis qui s'applique aussi à toutes les professions qui conservent un HLM alors que leurs revenus deviennent plus que convenables...
Sur le reste, je me garde bien de tout jugement, ne connaissant pas en détail le dossier du HLM de M. F. Liberti.
Mais je confirme par contre ce que dit Franck : il y a eu (ou il y a ) des abus de tous bords. Malheureusement...
Pour ma part, pour répondre à Franck (rires) et renseigner Grise, je n'habite pas un HLM. Et j'ai acheté un petit appartement dans une rue prés du centre ville de Sète.

Écrit par : Philippe Sans | 29 mars 2008

Grise,
Une chose m' interpelle dans votre réponse: PLUS DE PLACE EN PRISON.
Que pensez vous d individus qui louent a prix d'or des locaux insalubres dangeureux et indignes de la condition humaine, à de pauvres gens dans la précarité.
C'est aussi ces mêmes individus qui sont la solutions pour des clandestins.
Que reserveriez vous comme sort à ces ignobles individus?

J ai remarqué que vous opposiez des constats (pas injustifiés certes) pour ne pas aller de l' avant.
Si vous pensez qu'il faut faire avec ce que nous avons ,dans 200 ans nous en serons au même point.

Par contre chercher des solutions,quitte a bousculer les idées reçues, peuvent faire évoluer les choses.
Rien n' est une fatalité!

Les prisons sont pleines? alors on ne fait plus de prisonniers?

je prefere un vendeur de sommeil en prison qu' une famille qui se fait dépouiller par ce dernier.

Vos questions sont parfois pertinentes mais vos solutions ne sont pas légion.

Donnez nous un peu votre avis et vos propositions sur toutes les questions que vous avez posé,s'il vous plait, sans répondre par d'autres questions.

Je suis sur que cela donnera sujet à débattre et de l' intérêt.
cordialement.

PS: j' ai écris COMITIONS,...OH!!!! il fallait lire comission.Excuses.

Écrit par : frank paris | 29 mars 2008

Dommage le blog pourrait être intéressant Au rythme de grise on pourrait continuer pendant des années à polimiquer sur les uns et les autres.
Je pourrais d'ailleurs lancer d'autres pistes en particulier autour des amis de FC qui ne profitent pas des hlm's mais des largesses pour faire des études des reproductions ou des concessions curieuses.
Le débat pourrait se développer sur ce que veulent faire les sétois de Sète pour l'avenir.
Une force de proposition concréte.
Bien sur il faut fixer lérégles d'attribution des hlm's mais le clientélisme est la force des gens en place que voulez vous il n'ya pas de force de controle et peut être avit elle raison des jurys populaires.
La démocratie locale n'existe que lors de élections avec des régles connues par tout le même (avec une voix de plus vous avez la majorité absolue, la proportionelle ne devrait pas s'appliquer uniquement sur le restant des conseillers.
C'est l'intérêt d'un blog de ce type ou d'autres d' être la force de controle qui pése sur la démocratie locale.
Simple proposition

Écrit par : anne | 29 mars 2008

Chére Anne,
Je suis d'accord avec vous sur l'intérêt des sujets que vous donnez à débattre.

Par contre quand,vous déclarer que ce blog pourrait être intterressnt, sous entendu qui ne l' est pas ,cela induit que vos propos par contre le sont.

Comment peut-on débattre avec des gens qui se situent au dessus de la mélée?
Pourquoi ne faites vous pas votre propre blog, avec vos lois?
Quand un programme ne me plait pas, je zappe.
Ideme avec les blogs.Faites en autant...

Votre suffisance Madame, masque,en sa défaveur , la qualité de vos reflexions.
Je me permets de vous saluer avec respect.

Écrit par : frank paris | 29 mars 2008

Mr Sans
bonjour
je suis d'accord avec vous et en réponse à Franck: il y a une solution intermédiaire entre un HLM et une villa sur St clair.
Ce que vous appelez juger une action, lorsque ce jugement est toujours négatif, cela devient une critique. et pour ce faire je pense qu'il faut proposer mieux. c'est donc pour cela que je vous pose toutes ces questions, pour m'assurer que vous proposez mieux.....
franck:
je n'ai jamais dit que j'avais des solutions, la seule chose que je fais, c'est interroger ceux qui semble-t-il en ont.
Comme vous, j'aimeraiS qu'il n'y ait plus de misère dans notre monde, mais cela fait bien longtemps que j'ai appris à me méfier de tous ces discours qui proposent des solutions "clés en main". on s'est déja rendu compte (je pense à l'union soviétique par exemple) que le remède était parfois pire que le mal.

Écrit par : grise | 29 mars 2008

Et bien merci Franck de paris.
je ne me situe pas audessus de la mélée je participe à ce blog et à d'autres.
le train est passé
je réponds donc à votre invitation stalinienne je m'écarte

Écrit par : anne | 29 mars 2008

mais non, mais non, ne vous fachez pas anne...restez, je vous trouve marrante

Écrit par : grise | 29 mars 2008

Allons allons, que ce blog reste espace de dialogue. Franck, un peu de galanterie...Et pas d'invitation stalinienne ou autre sur ce blog, rassurez-moi !

Écrit par : Philippe Sans | 29 mars 2008

franck
tiens je viens de voir aux nouvelles que le gouvernement souhaite abaisser le plafond des revenus pour l'obtention des HLM.
cela doit vous convenir?

Écrit par : grise | 29 mars 2008

Philippe,
Mes propos pour Anne,ne sont pas un manque de galanterie,mais une demande de respect pour ton bog et tous les gens qui s'y expriment...

Grise,
Le Président souhaitait aussi être le président du pouvoir d'achat...

Écrit par : frank paris | 30 mars 2008

Franck
bonjour
mais pour les HLM, vous trouvez ça bien ,non? il me semble que ça correspond à ce que vous souhaitiez?

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Bonjour Grise...Et au fait, et vous? Votre réaction nous intéresse par exemple par rapport à cela...Un blog, c'est fait non seulement pour entendre les choses des autres (et non les "piquer" ou les provoquer, mais je suis sûr que cela n'est nullement votre intention !), mais aussi pour partager son avis...

Écrit par : Philippe Sans | 30 mars 2008

Franck
Comme c'est curieux. Subitement lorsqu'une de mes questions vous dérange, vous voulez mon opinion.
Je vous ai lu beaucoup plus prolixe que ça, surtout sur le sujet des HLM, qui je le rappelle a été lancé par vous.
quand à cette proposition du gouvernement, si cela pouvait empêcher Mr Liberti et ses semblables, qui sous couvert de défendre les malheureux, en profitent pour bien se servir au passage, et qui font de la misère réelle des autres, leur fond de commerce, alors ce serait un bon début.

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Mr Sans
oups..., je viens de me rendre que je croyais que c'était franck qui me répondait. C'est donc à lui que je m'adressais.
Il faut dire que je vous avais un peu oublié..Tant de mes questions que je vous avais adressées étant restées sans réponse...je pensais que vous étiez parti en week end.

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Grise
Vous donnez des coups de bâton en guise d'arguments (argumentum baculinum=argument du bâton)
et vous donnez des conseils que vous devriez pratiquer vous-même (medice, cura te ipsum=médecin, gueris-toi toi même)
et si Mr Sans ne me répond pas ce n'est pas qu'il pense comme moi mais plutôt qu'il n'y a rien a y répondre c'est la réalité;
chacun est libre de penser et d'agir selon ses préférences (de gestibus et coloribus non disputandum=des goûts et des couleurs, il ne faut pas discuter)
blonde

Écrit par : blonde | 30 mars 2008

Dites moi Grise, vous êtes trés...particulière ! Car vous me reprochez de ne pas vous répondre (je précise que je réponds toujours, vous renvoyant à des documents précis sur site ou autres, ou bien faisant répondre certains de nos spécialistes comme Didier sur le budget...), et vous, vous ne donnez pas votre avis. En l'occurence, votre question sur les HLM ne me dérange nullement. Donc je repose la question : Votre avis sur l'abaissement des plafonds de revenus ? Et laissons de côté par exemple les Liberti et Commeinhes...

Écrit par : Philippe Sans | 30 mars 2008

Bonjour Grise,
Que voulez vous que je vous réponde sur une info aussi succinte.

D'abord, quel plafond? quand? ceux dépassant le plafond devront -ils partir ou continuer à payer une "surtaxe"?

Des souhaits et des promesses nous en avons entendu beaucoup.Les résultats....

Je vous en reparlerai quand ça sera fait...

Écrit par : frank paris | 30 mars 2008

Mr Sans
parceque outre le fait que vous ne répondez qu'à la partie de mes questions qui ne vous dérange pas trop,(j'attends toujours que vous me donniez le n° de page où est indiquée le chiffrage des investissements que vous projetiez) voila désormais que vous m'expliquez comment mes réponses doivent etre formulées...de qui et de quoi je dois ou ne dois pas parler.
je ne vous avais jamais entendu jusqu'à présent demander à mr reille , blonde...de ne pas parler de Mr comeinhes.
C'est nouveau..c'est de Mr commeinhes dont vous ne souhaitez pas que l'on parle ou uniquement de Mr Liberti?
de toute façon cela ne change rien à ma réponse sur l'abaissement du plafond des revenus. remplacez Liberti par profiteur,.
Et ce n'est pas parcequ'elle ne vous plait pas, qu'elle n'existe pas. par contre j'attends votre position sur ce projet de loi. bon ou mauvais?
Allez mouillez vous....quoiqu'en dise blonde: vous avez le droit de ne pas répondre, ce qui est vrai, mais pour un ex candidat, ça ne fait pas trés crédible.

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Franck
Vous pouvez avoir un point de vue sur une proposition:(abaisser le plafond des revenus pour l'obtention d'un hlm proposition faite par mme Boutin et que j'ai vu hier soir dans les infos d'orange). en cherchant un peu, vous devriez la trouver,c'est trés détaillé. Se contenter de critiquer ce qui ne va pas, me semble bien peu constructif. Si vous partez avec l'idée: de toute façon ça ne marchera pas, autant s'enfoncer dans un trou dans le sable, se couvrir la tête de cendres et continuer à pleurnicher sur l'injustice du monde.

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Grise c'est t'on vrai nom? n'étant pas électeur de Mr SANS j'apprécie sa démocratie est toi? Sur le logement hlm a l'ile de thau concernant mon collégue ou camarade Liberti alors un peu d'histoire sur ma cité quand liberti a habité dans ce quartier en 71 il n'était pas maire ni conseiller général ni Député quand il a été maire il a payer le sur loyer pour t'on info il habite depuis 4 ans dans une petite ville toute modeste a l'ile de thau rien a voir avec la classe de Mr Le Maire. Quand a Mr Marchand il a fait faire des travaux chez lui il a habité durant ces travaux dans un logement de la mairie a titre gratos. Maintenant pour habiter a l'ile de thau ou avoir droit un coup de pouce tu donne ta procuration a un employer ou cadre de la mairie qui vote pour toi,maintenant tu peux compter sur moi que je regarderais de pres que ces promesses soient respecter. Sur les procurations le procureurs a tout les élements mais toi tu en pense quoi c'est normal????Je sais tres bien en qualité d'employé de mairie votre démocratie va parler Sète va t'elle devenir Neuilly ? d'apres toi sète a plus d'habitants je dirais que sète reçois plus de retraité argenté en echange de départ des jeunes sètois qui ne peuvent plus se loger a sète ni travailler le tourisme c'est bien mais pour qui?.

Écrit par : reilles j claude | 30 mars 2008

Mr Sans
alors vos impressions sur ce que vient de dire Mr Reille?
....commeinhes, liberti, et même marchand....ils y sont tous
allez vous lui dire de parler d'autre chose de la même manière qu'à moi....

Écrit par : grise | 30 mars 2008

grise je vois que tu ne répond pas a mes interrogations a tu un petit probléme? la campagne électorale terminée les habitants de sète sont an attende de réponse logement emplois la sécurité, le port,le service public etc...les contrat en mairie vons t'il se concretisé? a titre personnel je n'attend rien de cette mairie pour t'on info aucun avancement en 7 ans dont perte de salaire est pourtant je prend mon travail au serieux mes notations le prouvent Sète aurait du avoir un changement avec une liste de grande union avec toutes sensibilites même avec des gens qui n'ont pas la même convictions . le maire peux dire un grand merci a Fréche car je suis persuader que commeinhes réelu a l'agglo il sera le vice président de Fréche, sur ce sujet je suis ok avec Ph Sans sur l'absence de véritable débat est pourquoi pas un réferendum sur ce sujet tres important pour la ville de sète. le soutien caché de fréche n'est pas innocent dans la réelection de FC.

Écrit par : reilles j claude | 30 mars 2008

Mr Reille
bonsoir
je préfère laisser le soin de vous répondre à Mr Sans. Aprés tout c'était lui le candidat. pas moi.
Les sétois ont répondu à ce que vous appelez vos questions et que pour ma part, je considère comme des affirmations, en votant et en préférant pour la 2eme fois Mr Commeinhes à Mr Liberti.... et je pense que c'est une bonne chose, car j'ai connu Sète dirigée par Mr Liberti, et je préfère la ville maintenant.
PS: et avant que ce soit Mr Commeinhes le maire, vous aviez de l'avancement?

Écrit par : grise | 30 mars 2008

grise
heu!!heu!
ca y est les élections sont finies et Mr Sans n'est plus candidat!
et françois II entame sa 8ème années.

Écrit par : blonde | 30 mars 2008

Bon!
comme le propose plus haut Mr Sans, je parle avec recul de mes sentiments sur cette campagne.
Personnellement je l'ai trouvé assez plate, j'aurais aimé voir ou entendre des débats directs entre"tous les candidats" cela ne s'est pas fait les 2 derniers on été me semble t il ignorés des médias, dommage!
C'est peut être pour cela que beaucoup de Sétois sont resté chez eux et n'ont pas voté (?)
Vu les sondages d'avant 1er tour, on a eu le choix entre françois ou françois.
Pas très intéressant ces élections!
Cette semaine une chose m'a choqué (midi libre 26 mars 08)
les méthodes de dénonciations dont Mr Lubrano a fait l'objet.
Il me semble que le maire actuel aurait du apporter son soutien "moral" et dire son indignation de t'elles pratiques peu démocratique dans sa ville, mais a ce jour! silence radio!
blonde

Écrit par : blonde | 30 mars 2008

blonde
excusez moi, mais je ne lis pas le journal tous les jours. c'est quoi ces dénonciations?

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Il faut vous informer alors! ne vous inquiétez pas dans l'entourage du maire y a bien quelqu'un qui vous le retrouvera! ce journal!
blonde

Écrit par : blonde | 30 mars 2008

Blonde
oh, je ne m'inquiète pas...Il n'y a que vous que cela semble passionner

Écrit par : grise | 30 mars 2008

Bonjour Blonde,
La question que vous soulevez a propos des dénonciations contre A.Lubrano est trés intérressante.

Comme vous, je trouve ces méthodes inutiles,stériles,doublées d'une imbécilité qui demande surement des années d'études.
Elle démontrent aussi que leurs auteurs sont imperméables à toute sorte de communication raisonnable.

Aprés vous parlez de l' attitude du Maire.

Je n' ose imaginer que ces "conneries" viennent de son camp.
Ce serait de plus incohérent.

Donc, si je me met à sa place,il n'est peut-être pas opportun de prendre position sur une affaire qui somme toute ne regarde que ses adversaires.
N' oublions pas non plus que A.Lubrano sera dans l'opposition.
Alors prendre parti, même si la cause est défendable,le mettrait dans une situation inconfortable.
D'autant plus que la discorde des uns a fait le bonheur d'un autre...

Maintenant, je pense vous rejoindre,en pensant que si le 1er magistrat de la ville,ne signifie pas son indignation devant de tels faits, on peut se poser des questions.

En ecrivant ces lignes je m' aperçois que je n'aimerai pas être à sa place sur ce coup la.
Perso, je n' ai pas de solution comme ça a brule-pourpoint.
donnez moi votre avis.
Merci.

Écrit par : frank paris | 31 mars 2008

Chére Grise,
Vous avez une façon paradoxale d'interpréter ce que j' écris.
Et une maniére partisanne d' accorder votre confiance.

Je n'ai JAMAIS dis je vous cite "que de toute façon ça ne marchera pas". Je vous ai indiqué que je n' avais pas assez d'élément. Que vous dire que je suis pour ou contre serait prématuré compte tenu des infos que vous m' avez(vu que moi je n' ai les infos d' orange) données.

J'ai débattu avec vous de ce que j' attendais des HLM, je vous aie toujours répondu.Vous attendez de moi que je vous donne une réponse que je n' ai pas...

Vous donnez carte blanche a MMe Boutin juste sur un souhait( je vous cite encore) et vous criez au scandale sur les déclarations des uns et des autres sur l'affaires des procurations et des fraudes electorales.

DANS LES 2 CAS ATTENDONS DE VOIR!

Que vous donniez plus de crédit à Mme Boutin qu' à Mr Reilles, cela est de votre compétence, mais par pitié acceptez que ma vision des choses soit différente, et qu' en aucun cas ce soit (je vous re-cite)"de la critique" permanente.

Et croyez bien que dés que l' association Sète a vous verra le jour j'y participerai non pas pour avoir la tête dans le sable,mais pour apporter ma modeste contribution à un débat d'idée qui ne se réduise pas ,à ce que vous posiez des questions et que vous fassiez des réponses des autres une traduction personnelle.

-"Un avis contraire au mien n'est pas nécessairement menaçant ni dangeureux" Alexandre Julllien
-"Dans le recherche commune des arguments,celui qui est vaincu,a gagnè davantage à proportion de ce qu'il vient d' apprendre." Epicure.

Reflechissez à ces 2 citations... Ils ne sont contre F Commheines ni l' un ni l' autre.

Écrit par : frank paris | 31 mars 2008

franck
ça c'est de l'amalgame: entre Mme Boutin qui fait une proposition(bien sur là vous n'êtes pas au courant) et Mr Reille qui fait une accusation....le raccourci est impressionnant.
quand à savoir à quoi ou à qui je dois ou ne dois pas réfléchir je pense être aussi , si ce n'est plus, apte que vous à le décider.

Écrit par : grise | 31 mars 2008

franck
je n'ai jamais crié au scandale, je mets en doute "la sincérité" de Mr Reille dans cette affaire.Ce n'est pas tout à fait pareil.

Écrit par : grise | 31 mars 2008

frank
Je suis d'accord avec vous dans votre analyse, ma réflection pour l'attitude du maire m'est venue hier soir devant les info "sur la banderolle du PSG" le président du PSG a dit son indignation contre ces pratiques débiles" ma comparaison n'est peut être pas très comparable pour certain mais pour moi c'est dans le même exprit.
Moi non plus je ne pense pas que ces "conneries" viennent du camp du maire.
Mais je ne pense pas que de dire son indignation soit une forme de prise de position, mise a part la prise de position contre la connerie humaine.
amicalement blonde

Écrit par : blonde | 31 mars 2008

blonde
1- et de qui viennent-elles ces conneries? qui c'est qui en veut beaucoup à Dédé Lubrano? .....j'ai ma petite idée
2- si le maire doit prendre position chaque fois qu'il y a manifestation de "connerie humaine" cela va devenir une occupation à plein temps....vaste programme comme aurait dit De Gaulle à un de ses ministres qui disaient: il faut supprimer tous les cons!

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Bonjour Grise...Et oui, je suis de retour (et jamais trés loin rassurez-vous) de ce blog.
Je suis d'accord avec vous. Le premier à réagir ne doit pas être le maire, mais d'abord ceux qui ont été "pénalisé" par la position d'André Lubrano et dont les supporters se permettent aujourd'hui ce genre d'attitude condamnable. Comme par exemple François Liberti, appelons un chat un chat. Je vois d'ailleurs que vous vous êtes renseignée entre temps. J
e précise au passage que quand dans un commentaire je disais d'arrêter de parler des François C et L ou autres comme Marchand, et de parler de fonds, cela s'adressait à tout le monde. Ne vous sentez pas visée. Les autres doivent se sentir concernés. Et je souhaite que ce blog ne serve pas à des attaques diffamatoires sans preuve.
Concernant les chiffrages que vous réclamez à corps et à cris dans un commentaire, ils sont internes à notre campagne. Par contre nous avons donné nos orientations de manière détaillées (voir réponse de Didier sur recettes nouvelles, bascules d'investissement en agglo..., ou encore notre journal programme de 12 pages, nos meetings...). Vous allez encore me répondre...et je vais vous demander si vous avez fait ces mêmes demandes aux autres candidats (dont celui que vous soutenez) et si...vous avez eu des réponses ?! J'ai comme l'impression qu'en fait c'est surtout on veut attaquer du Sans à tout va dans vos commentaires...J'espère me tromper, rassurez-moi...
Je rejoins aussi (une nouvelle fois) certains commentaires : je ne suis pas le Blog de F. Liberti, ni de F. Commeinhes d'ailleurs. Mais il se trouve que des supporters des deux camps viennent s'y exprimer. Peut-être parce que lieu d'échange ouvert...Et une fois encore je préfère que l'on parle de fond que d'attaques personnelles entre vous ou envers des candidats.
Et à ce propos, en relisant tous cos commentaires, j'attends votre avis vous sur le fond, concernant par exemple les nouvelles décisions de plafonds HLM...ou autres. C'est bien de donner son avis sur le fond, non? D'écouter le citoyen. De confronter ses idées avec les autres. Alors...votre avis? Parlons de ressources et, merci à tout le monde d'arrêtez d'être dans la dénonciation de truc machin ou bidule. Soyons clair : il y a eu (et il y a ) des abus dans tous les camps. Nous en reparlerons bientôt...Mais parlons pour l'instant du fond par exemple...
Bien à toutes et tous...

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
bonjour
pour répondre à vos questions et thèmes que vous abordez
- non je n'ai pas demandé le chiffrage à mrs Liberti et Commeinhes, puisqu'ils ont déja géré la ville et que les chiffres de leur budget municipal respectif sont connus.
mais comme vous avez semble-t-il des solutions"inédites", j'aimerais bien en vérifier la faisabilité en chiffres.
il me semble, avec les éléments que vous avez bien voulu me fournir, et que je continue à trouver incomplets, que les quelques augmentations des recettes prévues que vous envisagez, sont trés insuffisantes pour contrebalancer la baisse des impots et l'augmentation importante des dépenses que vous proposiez.
voila pourquoi je vous demande des éclaircissements..(à cor et à cris me semble un peu exagéré)
-je vous ai déja donné mon avis sur les HLM:
l'obtention d'un HLM, n'est pas une fin en soi, et doit être réservé aux personnes vraiment dans le besoin et pas à ceux qui trouvent malin de se faire financer une partie de leur loyer par les autres..
vous avez mon avis, j'attends le vôtre.
-Concernant Mr Lubrano, vous faites erreur, je ne me suis pas renseignée entre temps, mais il ne faut pas être bien sorcier, à la lecture de blonde et de franck, pour se douter de quoi il s'agit... j'ai déja entendu les insultes qu'il a eu à subir de la part des "démocrates" de gauche.
quand aux "autres" dont vous parlez et qui doivent se sentir visés, pourquoi ne pas vous adresser directement à eux, comme vous savez si bien le faire pour moi?
cela rétablirait un certain...équilibre...

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Mais je m'adresse à eux Grise, puisque j'en appelle aussi au fond en ce qui les concerne. J'ose espérer qu'ils lisent mes commentaires ! Et je suis pour l'éuilibre rassurez-vous...
Gros rectificatif par contre sur mes soit-disant promesses : où avez-vous lu une annonce de ma part que je m'engageais à baisser les impôts????? Le seul qui s'y soit engagé, c'est François Commeinhes : successivement suivant les médias et les dates de campagne, -15%, puis -10%, puis environ - 6% ! Pour ma part, il s'agissait de ne plus augmenter les taux municipaux.
Et quelles sont les propositions inédites que je fais?
Concernant les HLM, je suis d'accord avec vous sur l'urgence sociale à prendre en compte pour les HLM (déjà exprimé dans la presse, dans le programme et dans mes meetings).
Mais je parlais de la baisse des minimums pris en compte...

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
je me trompe , ou vous parliez dans votre programme de rétablir l'abattement à la base?

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Non Grise, vous vous trompez. Je n'ai jamais promis le rétablissement de l'abattement à la base.
J'ai souhaité étudier la possibilité de rétablissement partiel suivant étude avec les instances fiscales et suivant les cas. Car il y a des cas où effectivement les revenus des gens sont toujours tendus et limites et qui n'ont amélioré leur habitation que sur du petit confort (comme par exemple intégration de wc jadis sur coursive dans l'appartement).

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
j'ai relu votre programme: comment dois je comprendre : "desserrer la pression fiscale qui pèse sur les sétois".?

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Réponses déjà données (c'est drôle comme on a l'impressiond e tourner en rond avec vous..;alors qu'on attend toujours vos positions personnelles sur le fond), mais bon je répète :
* taux zéro pour fiscalité locale (hors fluctuation des bases qui ne sont pas du ressort municipal)
* étude pour prise en compte d'abattement à la base comme indiquée précédemment suivant revenus (à l'appui certaines feuilles d'imposition dans quartier comme Quartier haut et autres et feuilles de revenus)
Le tout compensé par...Relire (pour la nième fois) les explications de Didier.

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Bonjour Mr Sans!
bon courage! y a du boulot avec grise...
moi je la zape... trop tordue pour moi, trop lourde.
amicalement blonde...

Écrit par : blonde | 31 mars 2008

MR Sans
donc pour l'abattement à la base c'est p'têt ben qu'oui, p'têt ben que non...
c'est ça le desserrement de la pression fiscale?

à relire votre programme, je me demande où sont les différences majeures avec celui de Mr Commeinhes? à part quelques détails, mais fondamentalement (puisque vous préférez parler du fond) que diriez vous, vous différencie de ce dernier?

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Mr Sans
je suis dans l'impatience d'attendre votre réponse à blonde...

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Avançons Grise, avançons...
On a compris. Votre candidat est bien le meilleur. Les autres n'apportent rien. Et leurs propositions ne tiennent pas la route. Au fait pourquoi cela ne tient pas la route notre proposition sur l'abattement ? Allez, on attend votre réponse...
Pour le reste, vous en pensez ce que vous voulez. Moi j'avance, et je ne refais pas la campagne : M. Commeinhes a été élu.

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
je vous rappelle que 53% des électeurs ont pensé que Mr Commeinhes était le meilleur.
si vous estimez que vos réponses incantatoires sont susceptibles de vous acquérir de nouvelles sympathies, dont vous aurez bien besoin dans 6 ans(si à ce moment là, vous souhaitez toujours peser sur la vie locale) continuez .
Avancez....avec blonde comme soutien...

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Nous nous rejoignons : M. Commeinhes a été jugé le meilleur (par 53% des voix exprimées) et élu. Je pense sincèrement que vous ne prenez pas le temps de me lire.
Au fait, votre avis sur notre proposition sur l'abattement ? Je reste en attente...

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
votre proposition sur l'abattement: en théorie c'est très séduisant, mais je crains que,comme pour tout ce qui relève du cas par cas, cela ne soit trés lourd à gérer.
je sais que je suis un peu rabat joie, mais c'est l'expèrience qui m'a appris qu'il ne suffit pas à une idée d''avoir l'air bonne, mais qu'il faut aussi la confronter à la réalité. et la réalité , ne vous en déplaise, passe par les finances.
je vous assure cela m'interesserait vraiment de connaitre ce que vous estimez votre plus grande différence avec Mr Commeinhes (d'un point de vue politique, cela s'entend)
PS:
Ayons une pensée émue pour franck qui est le seul semble-t-il ,à travailler, et ne peut se joindre à nos petites causeries, seulement tard dans la nuit.
bravo franck

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Vous êtes décidément quelque peu...provocatrice. Ou alors c'est une histoire d'amour par blog avec Franck qui se crée (entre haine et passion, il n'y a souvent qu'un pas...car qui aime bien châtie bien n'est-ce pas?!)
Je vous rejoins : la réalité passe par les finances. Aussi bien pour les contribuables d'abord. Voilà pourquoi il est important de savoir que certains ne peuvent supporter une augmentation aussi importante dûe à la suppression de l'abattement à la base, alors que d'autres le peuvent. Le cas par cas ne veut pas dire étudier tous les dossiers, mais simplement mettre en phase pour les personnes qui sont dans le premier cas une étude (à l'heure de l'informatique, le croisement des revenus, valeurs locatives et taxes diverses doit être un jeu d'enfant non?).
Important aussi pour la commune : voilà pourquoi je ne suis pas favorable à un rétablissement général de l'abattement à la base. Je vous rassure aussi, des personnes ont planché pendant notre campagne sur cette question.
Concernant mes différences avec M. Commeinhes, si vous prenez soin de lire nos programmes vous trouverez des points communs et des divergences (l'éco-quartier qu'aurait dû être Villeroy pour lequel j'aurais procédé à un appel d'offres entre aménageurs, ma priorité de définir d'abord les dossiers précis et les étudier avant toute fusion d'agglo entre Sète et Montpellier, mon souhait de voir la Ville s'investir dans les sociétés portuaires et pas que celle concernant la plaisance...).

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Mr Sans
vous êtes jaloux....?
je n'ai pour ma part aucune haine envers Franck. Je le trouve un peu idéaliste, et je tente de le mettre en garde contre les effets néfastes ,qu'on a pu observer par le passé, engendrés par l'application politique de certaines théories utopistes. Il n'y a aucune haine de ma part, de là à parler d'amour....et le juste milieu, Mr Sans, auquel vous tenez tant?

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Mr Sans
Trêve de plaisanterie: voyons voir vos différences:
Villeroy: trop tard
`
l'agglo: d'où tenez vous que Mr Commeinhes à l'intention de signer une fusion les yeux fermés et de ne pas étudier tous les dossiers s'y rapportant?

concrètement comment la ville doit elle s'investir dans des sociétés portuaires? quelle est, selon vous sa marge de manoeuvre?

Écrit par : grise | 31 mars 2008

Villeroy : et oui, trop tard. Alors que dans le même temps d'autres villes ont pris le train en marche...
Agglo : quels projets concrets ont été présentés à l'Agglo Sète-Bassin de Thau lors du débat sur la fusion (rejetée) ? Aucun. Et pendant la campagne? Aucun
Sociétés portuaires : en prenant des parts (comme ce devrait être le cas dans la société pour la plaisance, pour laquelle la Ville a provisionné 200.000 €), marge de manoeuvre maximale et suffisante selon nous. Le but est autre : siéger auprès des autres collectivités qui devraient être Région (normal, elle est le patron), mais aussi CCI, Agglo, Département...

Écrit par : Philippe Sans | 31 mars 2008

Les commentaires sont fermés.