Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 avril 2008

Les Ponce Pilate de la Politique

Pourquoi faut-il faire porter à d’autres…ce que l’on pourrait faire soit même ?
Ainsi la problématique du boycott des Jeux Olympiques de Pékin se pose-t-elle avec force depuis quelques semaines. Et certains de vouloir que les athlètes deviennent les porte-voix…de leur propre silence ! Car après tout, pourquoi vouloir manifester pour la défense des Droits de l’Homme ou un soutien aux moines et habitants tibétains uniquement lors des cérémonies et des Jeux ?

Face à l’invasion puis à la répression chinoise au Tibet depuis prés d’un demi-siècle, mais aussi à l’emprisonnement de nombreux opposants au régime chinois, je rêve de politiciens réunissant en urgence le Conseil de Sécurité de l’ONU mais aussi les Ministres des Affaires Etrangères européens pour condamner fermement dés à présent certains de ces actes. Et pour mettre en chantier dés à présents des représailles diplomatiques. Dont la menace d’un boycott de la cérémonie officielle d’ouverture des Jeux Olympiques.
On pourrait très bien suspendre aussi certains contrats officiels, certaines fournitures…Mais là, le bât blesse : on touche au portefeuille de l’Etat. Pas question de ne plus vendre des technologies, des armes ou de ne plus pouvoir acheter certains produits.
Alors on se contente de demander plus de… »retenue » aux autorités chinoises ! Quelle hypocrisie ! On ne demande pas de ne pas tuer, blesser ou emprisonner des manifestants. Non, on demande plus de… »retenue ». Et ce par la voie de notre premier français, le Président, et de son Gouvernement !
N’est-ce pas d’abord aux politiques d’assumer, de protester ? Ils ont bien plus de moyens de pression que les simples citoyens que nous sommes.
Combien de villes jumelées avec des villes chinoises restent aussi étonnamment silencieuses ? Comme Montpellier par exemple prés de nous, et d’autres aussi.
Que feraient-ils si en France on interdisait les manifestations quand ils sont dans l’opposition et on enfermait celles et ceux qui passaient outre ?
La défense des Droits de l’Homme semble avoir un prix à payer : celui des balances commerciales. Mais combien coûte la vie d’un homme ? A ce jour, elle n’est pas encore côté en bourse. Mais il faut s’attendre au pire…Cela pourrait venir un jour.

16:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

Le problème majeur dans l'affaire tibétaine, c'est que l'on considère qu'il ne s'agit que d'un problème de droits de l'homme. En fait, il s'agit avant tout d'un pays souverain, le Tibet, qui a été envahi et annexé par la Chine en 1957. Et tout le monde fait semblant de faire semblant de croire qu'il ne s'agit que d'un problème "Corse"... Je le répète : la Chine, comme l'Allemagne en 1939 en Autriche, a envahi le Tibet avec son armée, poussant le chef spirituel et politique de ce pays à l'exil. Et à l'époque, qui a bougé ? L'ONU ? L'OTAN ?... Le premier et, à ma connaissance, le seul politique à avoir fait quelque chose, c'est le Général De Gaulle dès qu'il a été au pouvoir en offrant l'asile politique aux exilés tibétains.... Quant aux J.O !... Rappelez-moi le nombre d'athlètes tibétains, amazoniens, inuits, sioux, tziganes, zoulous... sétois sélectionnés ? Je propose que l'on éteigne la télé pendant les J.O et qu'on aille rejoindre Yves Marchand à la pêche...

Écrit par : Pierre Rinpotché | 03 avril 2008

Amitiés a"un exilé de 1983" et a "histoire locale" qui j'espère n'a pas pris mes écrits pour de l'agréssivité je voulais juste expliquer mes sentiments excusez ma spontanéité, j'ai du mal à la refréner.
Pour le Tibet je pense que la position "des gouvernements "est très délicate.
Le Tibet étant une région autonome de la Chine je ne pense pas que lONU (n'étant pas en face de 2 nations) puisse agir ! (?)
Je pense (et c'est personnel mais je peut me tromper), que la manoeuvre est très étroite et que la diplomatie est plutôt à mettre en avant.
Pierre Rimpotché, je trouve votre proposition très bonne "éteindre la télé" je pense que je vais suivre votre conseil.
AMICALEMENT A TOUS BLONDE

Écrit par : blonde | 03 avril 2008

Bonjour,
En 1896,quand Pierre de Coubertin créa les jeux olympiques modernes, il ne pensait surement pas que ceux ci seraient un jour, pris en otage pour quelque cause que se fut.
Dans la philosophie des jeux, la politique n' a pas sa place.Pourtant l' histoire nous montre que celle-ci s'est bel et bien installée,notament en 1972.

Par ailleurs bien que les commentaires ci dessus soient d'une exactitude sans failles, j' apporterai juste une anotation personnelle:Il s' agit d'un peuple opprimé ,baillonné,privé de liberté.
Alors on peut se dire que de parler du peuple Tibetin juste à l' occasion des jeux peut sembler un peu ...opportuniste.
Qu' avons nous fait depuis 1957?
Pourquoi faire payer aux sportifs ,qui travaillent depuis des années pour ces jeux, un boycot qui a priori ne changera rien.
Et je rejoins Philippe, c'est aux états que doit venir le combat pour le tibet.

Mon raisonnement m'amene à penser que, plutot de mettre la pression sur les sportifs et les téléspecteurs amateurs de sport,nous devrions faire pression sur les chefs d' état.
Il faut être prudent à ne pas se tromper de cible, me semble-t-il.

Écrit par : frank paris | 03 avril 2008

La question aurait du se poser au moment de la désignation de la Chine ! Pas maintenant, quelle hyprocisie ...les problèmatiques ne sont (malheureusement) pas nouvelles !

L'eau pour se laver les mains coulait bien avant les JO.

@Philippe :
Je te cite "Ils ont bien plus de moyens de pression que les simples citoyens que nous sommes"...
Je pense que le 5ème pouvoir peut bien plus que les 3 premiers en terme de pression...

Écrit par : Marie-Alix | 03 avril 2008

Certes, mais au moment de la désignation de la Chine, alors que les premières désapprobations se faisaient jour, les officiels avaient dit qu'ils seraient attentifs à l'évolution des Droits de l'Homme en Chine. Et les autorités chinoises s'étaient engagées à progresser dans ce domaine là. on pouvait donc (pour certains optimistes en tout cas) espérer...

Écrit par : Philippe Sans | 03 avril 2008

Bonjour à tous,

Nous, nous sommes déja en train de calculer le nombre de petites chaussures que nous alons pouvoir écouler en Chine : les américains ne prennent plus que les grandes tailles, on va pouvoir enfin se débarasser des stocks de 36-37-38, qu'on a dans tous les coloris et qui n'allaient plus à personne. Et les 33-34 pour les femmes !
POur apaiser les choses, nous sommes même prêts à donner, nous disons bien donner, TOUTES les paires de basket roses aux tibétains.

Mais par pitié, place au sport !

Écrit par : Nike et Adidas | 03 avril 2008

Madame ou mademoiselle Blonde,
Vous dites que le Tibet est une région autonome de la Chine... C'est là l'erreur. C'est ainsi qu'est considéré à présent le Tibet par les Occidentaux, parce que ça les arrange ! C'est comme si en 40 on avait dit aux français qu'ils habitaient dans une région autonome de l'Allemagne ! Je vous le répète : le Tibet est un pays occupé par la Chine aux yeux de tous depuis 1957. Pourquoi le Dalaï Lama aurait-il fui ? Et combien serons-nous à fuir quand Georges Frèche et ses hordes de montpellierains envahiront avec leur Grande Agglo notre patrie Sétoise ? :)

Écrit par : Pierre Rinpotché | 03 avril 2008

oui je pense que tout est hypocrisie et depuis 1957 nous n'avons rien fait!
Il faut dire que l'information fonctionne mal là bas!!!
Et Coubertin doit se retourner dans sa tombe.
Marie alix a raison la question aurait dù être posée avant la désignation de la Chine pour les JO.
Apparament "ils" ont choisi les baskets à la place des droits de l'homme, et moi Française je ne me sent pas a l'aise dans mes baskets rose, j'ai l'air fine avec mon écriteau (c'est une image) LIBERTE EGALITE FRATERNITE
Pierre rinpotche pour la région autonome j'ai vérifié dans le dico, c'est absurde mais j'y peut rien!
Pour la grande agglo on y va droit.
Ce soir j'ai assisté au premier conseil municipal le début très monotone et la fin m'a laisser un sentiment de dégoût au sujet des 7 familles a la rue depuis mardi "becose incendie" si hier j'ai été scandalisé en lisant le journal ce soir je suis écoeurée. le maire ne fait rien et en plus ils ont applodi même devineau! ben moi je vais dormir il est 23h02
amicalement blonde

Écrit par : blonde | 03 avril 2008

Le dictionnaire ? Bien sûr... Et pourquoi pas dans Midi Libre ou l'hérault du jour. J'ai même entendu que le Tibet n'avait que ce qu'il mérite, parce que pendant la dernière guerre mondiale, ce pays (qui n'était pas encore une région autonome chinoise) était resté neutre pendant le conflit. Une sorte de Suisse himmalayienne. Il parait que les banquiers tibétains sont tous maqués par le Yéti !! Si le vrai Tibet vous intéresse, lisez le lama aux sept sagesses de Alexandra David Néel ou Tranches de Karmas (Edition de la Mouette)

Écrit par : Pierre Rinpotché | 04 avril 2008

Blonde bjr, Pierre a raison sur toute la ligne. Méfions nous...même des dictionnaires d'aujourd'hui qui font dans le politiquement correct. Le Tibet a bien été annexé, envahi et autres termes d'asservissement voici plus d'une demi-siècle. Concernant madame Davineau, ne vous emportez pas Blonde. Il s'agissait d'attribuer des délégations et en l'occurence ne mélangeons pas les genres. L'attribution d'une délégation n'empiète pas sur les problèmes du quotidien. C'est un passage obligé de la démocratie locale qui se déroule lors du premier (ou deuxième) conseil municipal d'installation. Respectons les personnes, svp.

Écrit par : Philippe Sans | 04 avril 2008

Malgré tous vos efforts ( louables) , vous avez beaucoup de mal Phlippe à lancer le débat sur le Tibet.J'ai l'impression qu'en fait , dans votre invite à la discussion,vous avez dit tout ce qu'il y avait à dire.Le manque de courage des politiques, le risque de manque à gagner des entreprises françaises qui délocalisent à tout crin en Chine, au détriment bien sûr des intérêts des salariés français ( la mondialisation n'est ce pas ), la liste pourrait être longue de toutes les bonnes raisons invoquées ....pour ne rien faire . Porter sur les seuls Jeux de Pekin et les sportifs, la pression, est une manière comme l'on dit à SETE de tourner le pavois.Et faire oublier ceux là même qui sont les premiers responsables de l'attribution des jeux à la Chine.C'est vrai, nous sommes dans la plus grande hypocrisie . Et les gens en ont tellement marre de cette politique de faux cul qui sélectionnent les sujets sur lesquels ils voudraient les voir agir.Eh oui, c'est comme çà! Quelle que soit la sympathie qu'il porte à cette affaire, leurs préoccupations sont autres. Et comme ils dégustent à tout va en ce moment .....
P-S: pour Marion DEVINEAU, ce que dit Blonde ne me paraît pas bien méchant.Maintenant que Marion DEVINEAU est entrée en politique et devient une femme publique, elle devra s'attendre - y compris de la part de ses propres amis, fussent-ils de 30 ans comme on dit- à bien pire. J'attends toujours avec impatience son plan pour SUD FERTILISANT, et j'ai bien l'impression que, pour le coup, elle a manqué de respect aux sétois en refusant de le faire connaître avant les élections.

Écrit par : christiane | 04 avril 2008

Bjr Christiane,
je trouve qu'il y a quand même des réactions sur le sujet...
Et je suis d'accord avec vous sur tout le reste. J'ai été par ailleurs surpris que David Douillet accuse Reporters Sans Frontière de "détourner l'emblème des anneaux olympiques en les transformant en menottes sur un tee-shirt." Je crois hélas qu'il y a bien longtemps que l'emblème olympique a été détourné : on n'y va plus pour participer mais pour gagner de l'argent, des contrats, une place géo-politique et médiatique. Et tous les coups (dopage, pression...) sont permis!

Écrit par : Philippe Sans | 04 avril 2008

J'étais sur la manif cet aprés midi non loin de l'assemblée nationale .
je n ai jamais autant de force d l'ordre matraquer les gens et surtout faire évacuer tous les drapeaux tibétain et laisser les drapeuax pro chinois.
j ai lu vaguement la discussion il ne faut pas oublier que le tibet est une province de la chine avec des réserves en eau et minerais gigantesque ce qui explique beaucoup de chose
Et si les chinois se parlaient entre eux hélas ce n est pas encore l'heure et il faut le faire savoir

Écrit par : anne | 07 avril 2008

pour un problème aussi complexe, ce n'est pas mal d'élargir ses sources, par exemple
écouter le Dalaï Lama
voir france-tibet.org
au fait, en plus des richesses de ce pays
au Tibet il y a aussi en cours la construction d'une base chinoise de missiles vers l'Inde....
et les media n'en parlent pas, pas plus que les gouvernants

Écrit par : Nicole | 09 avril 2008

Bonjour,
La flamme olympique traverse bien des turpitudes en même temps que les états.
Gordon Brown, a déclaré qu'il n' irait pas à la cérémonie d' ouverture.
Quant a Sarkozy?
Bien.

Y aura-t-il boycott du GP de Chine de F1 en octobre,de toutes les manifestations internationales, ou aura -t-on oublié le Tibet?

D'un coté je me réjouis qu'on réagisse face à la chine, mais je crains pour la suite,je crains l' oubli.Je crains que la dictature financiére prenne le dessus.

Si tous ces événements sont les prémices d'un changement pour les tibetains, alors OUI, bravo.

Par contre si ce n' est qu' un coup d' épée dans l' eau,on peut se faire beaucoup de mauvais sang pour les Tibétains, car plus dure sera la chutte pour eux dans ce cas là.
Signez les pétitions pour les tibétains.

Écrit par : frank | 10 avril 2008

Je viens de relire mon texte du 7, je suis confus pour toutes les fautes et je recommence pour tenter d'effacer ma précédente participation

"J'étais sur la manif cet aprés midi non loin de l'assemblée nationale .
Je n ai jamais vu autant de force de l'ordre matraquer les pro tibétains et faire retier en force les drapeaux tibétains Uniquement les drapeaux pro chinois étaient acceptés
J ai lu vaguement la discussion. Il ne faut pas oublier que le Tibet est une province chinoise tentant une gestion théocratique avec des réserves en eau et minerais gigantesques ce qui expliquent beaucoup de chose
Et si les chinois se parlaient entre eux, hélas ce n est pas encore l'heure et il faut le faire savoir d'où l'intérêt de ces manifs"

Écrit par : anne | 10 avril 2008

Quand revendiquer frôle avec irresponsabilité


Demain, nous nous apprêtons à fêter les 40 ans des événements de mai 68. Comme beaucoup, je fais partie de cette génération qui a soit participé soit vécu ces évènements.
Aujourd’hui, même si je reconnais et soutiens très souvent nombreuses revendications parce que je les juge bien fondées, je trouve que certaines, sont à la limite de la manipulation par exemple: Le Blocage du Lycée Joliot Curie et pour cause :

Sur les lieux du blocage :
- Aucun parent d’élève,
- Aucun responsable du collectif lycéen
- Quelques professeurs aperçus en premier lieu « bloqués » devant une grille, un petit tour et puis s’en vont pénétrant dans le lycée par une porte dérobée donc plus grévistes.
- Quant à la vie scolaire et à la Direction silence radio

Dans cet établissement se côtoient des lycéens mais aussi des collégiens donc des enfants âgés de 15 ans environ et de ce fait mineurs.
Certains ne résident pas sur la localité et viennent en bus tous les matins. Depuis le début du conflit, ces ados qui ne peuvent pas entrer dans l’établissement doivent, soit retourner par leur propre moyen à leur domicile soit errer dans les rues.
Par contre, afin de se dédouaner de toutes responsabilités les parents reçoivent de la part de l’administration des « SMS » leur signifiant leur absence et un vent de suspicion s’installe entre les parents et leur enfant.
Mais qui sera responsable en cas d’accident?

Certes, les raisons sont valables et je les soutiens, cependant aujourd’hui je me dois de dénoncer l’irresponsabilité de certains que se soit du coté, enseignants, syndicats, parents d’élèves, lycéens organisateurs de ce blocus et de la direction qui n’assume pas leur mission et de ce fait laisse à certains agitateurs toutes les possibilités de dérapage avec les conséquences que cela peut engendrer.

OUI aux revendications contre toutes atteintes à nos libertés, acquis sociaux, suppressions de postes, fermeture d’entreprises et autres mais de grâce avec un soupçon de responsabilité afin de ne pas faire le jeu du tout sécuritaire

Une Mamie de 60 ans en colère

Écrit par : MC | 10 avril 2008

Mamie,

Je comprends votre réaction et vos inquiétudes. Ces inquiétudes sont amplifiées par le fait qu'on ne sache pas forcément grand-chose sur la façon dont se déroulent ces actions : cliquez sur mon nom en orange pour aller directement sur la page des videos de ce blocage.
bien à vous.

gaby le goeland

Écrit par : Gaby le Goeland | 11 avril 2008

C'est vrai que ce sujet est très intéressant.
(J'y étais, à Joliot : c'est moi, le gabian qu'on voit sur la vidéo du 7 avril !)
Il y a d'un coté un martèlement médiatique sur le coût supérieur de 20% par rapport à la moyenne de certains pays sur l'éducation d'un lycéen, avec en ligne de mire des attaques sur le temps de travail des profs, et de l'autre des classes à 35-36.
Par exemple, dans notre académie, qui se dépeuple, c'est bien connu, il y a une diminution de postes proposés pour l'année prochaine.

Ah, je voulais préciser un truc. On remplace les postes par des heures sup. Ok, mais pour les profs, la 1ère heure sup est à + 20%, les autres sont payées moins. Elles ne rentrent pas dans la déduction fiscale et doivent être comptées dans le net à déclarer.

Autre chose : il y a des aides pour l'emploi à domicile de profs, les CESU.
Qui touche ces aides ?
Les gens qui peuvent se permettre de faire donner des heures de cours à leurs enfants.

Qui en a le plus besoin ? Ceux qui ne peuvent pas...

Alors, tant qu'à faire, pourquoi ne pas supprimer ces aides, et se servir de cet argent pour proposer une aide gratuite ou à 1 € symbolique, dans les lycées par des profs volontaires et rémunérés sur cet argent ?
Allez, soyons cynique, on demande de plus en plus aux lycées de faire garderie (: délinquance diminuée). Là le but serait doublement atteint.

Vous imaginez, les cours de soutien organisés grace à une collaboration du ministère de l'emploi, mais aussi de M. Hortefeux et Mme Alliot-Marie ?

Oui, mais comme aurait pu le dire un ancien ministre de l'intérieur (qui c'est déja?) en son temps : "soutenir scolairement les jeunes en difficulté, c'est bien, mais c'est pas le travail de la Police"

Cordialement.

Gaby le Goeland

Écrit par : Gaby le Goeland | 11 avril 2008

Gaby bonjour


Je suis entièrement d'accord avec vos commentaires.
Si j'ai exprimé ma colère, c'est parceque d'une part, en discutant avec les lycéens sur le blocus, les quelques enseignants que j'ai pu approchés et les forces de l'ordre qui étaient présentes j'ai constaté aucune organisation sur le site. Mais d'autre part, ma colère a été exacerbée parceque aprés avoir fait explosé mon forfait téléphonique pour joindre en vain la direction, j'ai pu, accrochée à la grille d'entrée et en gesticulant, attirer son attention . Sa réponse sur sa responsabilité en cas d'accident, "Adressez vous aux forces de l'ordre"
Le manque d'organisation et d'encadrement c'est avéré réel puisque la manifestation qui a suivi dans le centre ville et que j'ai pu constatée, ne regroupait qu'une vingtaine de lycéens alors que Paul Valéry était aussi bloqué.
Mamie en colère mais solidaire du mouvement

Écrit par : MC | 12 avril 2008

IMAGES TROMPEUSES - DOCUMENTAIRE ARTE 16.04.2008
TARD DANS LA NUIT.

que retiendrons-nous comme images des jeux olympiques 2008?

1936 le vainqueur du marathon 1936 est un japonais en fait il est sud-coréen!
jeux de Mexico, de beaux jeux olympiques, Colette BESSON - athlètes US gantés de noir et pourtant quelques jours avant la cérémonie officielle, répression par le pouvoir mexicain d'une manifestation étudiante: 200 morts de beaux jeux!
un beau cavalier Chilien en uniforme du nom de MENDOZA, le même MENDOZA en 1973, Général MENDOZA, Général faisant partie de la junte de PINOCHET, assassin des démocrates chiliens.

TIBET....2008?

Écrit par : images | 16 avril 2008

Les commentaires sont fermés.