Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 mai 2008

A quand les éco-politiques ?

Je voulais profiter de ce blog pour saluer le travail de mobilisation de Marialys Richard-Caramel. Ce petit bout de femme de 60 ans était sur ma liste lors des dernières élections municipales. Avec son association « Entre mer et étang – Sète Environnement », elle traque littéralement tous les dérapages sur l'environnement sétois et du Bassin de Thau. Derniers en date, la non préservation du Buplèvre Glauque sur le site de Villeroy.
L'association héraultaise des Ecologistes de l’Euzière avait obtenu la conservation d'une bande de 3.000 m2 de terrains au sein de ce triangle pour y préserver et sauvegarder les espèces locales. Préservation et sauvegarde rappelés par un panneau officiel sur le site. Une sauvegarde normalement énoncée par un arrêté préfectoral en date de 2003 s’imposant à la commune de Sète, et donc par transfert ensuite à l’aménageur du site. Sauvegarde et arrêté qui imposaient l’établissement d’un cahier des charge par les Ecologistes de l'Euzière, et par un Comité de suivi avec associations de protection de la nature, la DIREN, les conservatoires botaniques et les pépiniéristes agréés...
Or Marialys et ses adhérents se sont rendus compte que derrière les beaux panneaux annonçant la protection de cette flore particulière…peu d'actes. A commencer par le comité de suivi, le non recensement et le non entretien de cette bande de terrain et de la cette fameuse plante. L’association « Entre mer et étang – Sète Environnement », a donc mobilisé (fin avril et début mai) pendant deux jours des bénévoles pour faire…ce que l'aménageur ne faisait pas, et ce que les Ecologistes de l’Euzière, ou encore le Préfet ou la Ville ne réclamaient pas. Tout en saisissant les-dites instances préfectorales et publiques. Jusqu'à ce qu'une société privée intervient enfin. A la charge de l'aménageur ?
On l'espère, car ce n'est pas au contribuable sétois, même à travers une collectivité publique, de se substituer aux obligations de ce dernier.
Tout comme il n'est pas normal que des citoyens prennent sur leur temps pour entretenir ce que d'autres doivent faire. Un contrat d'aménagement doit être respecté, tant par le privé que par la collectivité publique. Rappelons au passage que pour moi, le contrat d'aménagement de cette zone de Villeroy aurait dû imposer un véritable aménagement en éco-quartier, avec recours à l'énergie solaire.
Reste une fois encore aussi à noter qu'il est bien beau de proclamer des arrêtés de protection ou de sauvegarde…si les pouvoirs publics ne s'inquiètent pas de leurs respects et applications. Et si aux éco-citoyens s'associaient enfin vraiment dans la pratique les éco-politiques ?!

Autrement juste un petit geste...via le blog. Certains d'entre vous ont souvent recours au serveur de recherche "Google" pour trouver bon nombre d'informations sur le Net. Préférez désormais la version écol-citoyenne "Eco-free" pour les écrans d'orinateurs classiques. C'est exactement le même moteur mais avec un fond d'écran noir qui consomme moins de watt/heure. Voilà entre autre aussi les raisons du changement de fond d'écran désormais de mon blog.

Commentaires

Merci philippe pour ce message.

Une parite du travail a été certes effectué, mais il en reste autant

1)Ces professionnels, n'ont surtout pas pris la peine de demander une benne à déchets verts et ont tout jeté sur l'espace environnant dont nous demandons à la Commune et à l'aménageur le nettoyage en urgence.
2) Nous allons maintenir la pression jusqu'au comptage de la plante, pour l'établissement du cahier des charges obligatoire et nécessaire pour l'arrétéde biotope
3) Nous demandons à la Commune à qui va être rétrocédé cet espace qu'une associationd'environnement locale présente sur le terrain et non située à Restenclieres en devienne gestionnaire

Écrit par : marialys | 10 mai 2008

Ecolo, je vais donc faire comme toi et préférez la version ecol-citoyenne
"eco-free"
merci philippe pour ce renseignement

Écrit par : ecolo | 10 mai 2008

Dans le magasine de la ville n°55 de mai, déjà le titre -"sauvegarde du lido: un chantier respectueux de l'environnement"...me laisse rêveuse!
Je vais donc commenter quelques petites phrases...
-"réimplantation de la flore..."
Dominique Salasse, responsable de l'environnement thau agglomération:
-"si le bilan global de l'opération s'avère positif puisqu'on recrée de l'espace naturel,"ect....
Faut-il encore, une fois recrée, s'en occuper de ces espaces naturels! Pour info la barbe de jupiter que les écolo avaient signalé lors de l'enquête publique du lido, qui a été déplacée en février 2008 et transplantée du côté de listel, n'a pas survécu. Combien cela a t il couté? et combien coutera la suite?
-"Thau agglomération s'est donc engagé à prendre une serie de mesures compensatoires qui consisteraient pour partie au déplacement de certaines espèces végétales,"(toujours n°55)
Il me semble que celles déjà déplacées près du site naturel du "buplèvre glauque" dans le triangle de Villeroy, étaient quelques peu étouffées par un tas de plantes dites "mauvaises herbes" très proliférantes. Ca promet pour les prochaines implantations!
C'est bien de se targuer de "chantier respectueux", ça fait bien, mais la réalité est autre! comme l'écrit Philippe plus haut dans son post.
Des citoyens-écolo, bénévolement ont retroussé leurs manches et on redonné de l'air a ces plantes déjà "réimplantées". Mais où était-il ce responsable de l'environnement?
Et tiens! Mme Devineau! dont le seul souci est de savoir si elle propose aux Sétois un référendum pour les couleurs florales(?) ! elle est où?
Bénevolement, ils auraient été les bienvenus pour retrousser leurs manches avec nous! Mais voilà! ce qui est fait n'est plus à faire! Ils pouront dans le n°56 se targuer d'avoir, pour un jour seulement, mis a disposition une bene a ordure, les autres jours on a fait sans!
Il reste le terrain vague"réimplanté, lui de mauvaises plantes", qui vu le temps, se régalent a ensemencer leurs graines et le risque est que le biotope du Buplèvre disparaisse.
Il me semble que l'aménageur avait promis un espace "botanique", depuis 5 ans rien n'a été fait si ce n'est qu'un terrain vague dur comme du béton.
Certains pieds de barbe de jupiter "importés sur ce site" ont été arrachés, par méconnaissance des espèces et cela parcequ'une association a trouvé le moyen d'envoyer une société privée, pourtant si nous, nous récoltons les mauvaises graines, eux récoltent les subventions de l'état! la moindre des choses s'est qu'ils viennent sur place, non?
HA! c'est bien d'écrire sur papier glacé de supers articles d'autosatisfaction, mais sur le terrain c'est une autre histoire!

Écrit par : CD | 12 mai 2008

"sète fr 55 Sauvegarde du Lido : Un chantier respecteux de l'environnement"
En effet, comme le dit Dominique Salasse ce dossier "pas en papier recyclé"était énorme et les associations d'environnement ont pu constaté l'épaisseur de ce dossier d'enquête publique qu'elles ont dû ingurgiter en peu de temp et dans des conditions souvent limites.
"Recréer de l'espace naturel" Certes, mais c'est la loi sur l'eau qui impose que pour toute destruction d'une zone humide, les mesures compensatoires sont de recréer ou de réhabiliter une nouvelle zone humide de même importance et de même fonction, chose qui n'a pourtant pas été appliquée pour le remblaiement du triangle de Villeroy.
Comme l'écrit "CD" le pied de Barba-Jovis ou Barbe de Jupiter n'a malheureusement pas survécu à son déplacement; par contre les pieds de barbe de jupiter plantés sur la dune de l'espace protégé du Triangle viennent de chez un pépinériste agrée et certains ont été malencontreusement arrachés par l'équipe d'une entreprise privée mandatée pour continuer le nettoyage de En ce qui concerne l'espace paysager du triangle celui ci est prévu dans la convention d'aménagement signé en 2004
En page 6 article 5 "l'aménageur prend à sa charge la réalisation et le financement des équipements publics tels que figurant au programme annexé et notamment
-la réalisation de l'espace paysager au nord d la ZAC
Cette réalisation, en annexe 4 du programme et échéancier des travaux devaient être livré le 1°trimestre 2205

Écrit par : mc | 12 mai 2008

Les commentaires sont fermés.