Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 juin 2008

Envers...et blancs ?

Un trou. Un gouffre. Un abyme. Que dis-je…un puit sans fond !
L’affaire du FC Sète (ou plutôt la nouvelle affaire du FC Sète) qui se découvre soudain, une fois la campagne municipale passé, par le biais de son président sortant (et nouvel adjoint au maire) un déficit abyssal doit nous faire poser le rôle même d’une Municipalité.
Ce nième déficit met d’abord en avant le manque de transparence municipal et de l’ex-président du FC Sète : tout va bien dans un premier temps (période électorale), puis une fois élu aux côtés du maire actuel, et sentant venir le vent de la rétrogradation par les instances financières footballistique, il avoue un trou de 300.000 €. Avant que l’on ne s’aperçoive aujourd’hui que le trou est en fait de prés de trois fois plus !
Ensuite le peu de contrôle exercé par les Municipalités diverses sur le budget du principal dévoreur d’argent public parmi nos clubs sportifs. A moins qu’il ne s’agisse de complicité silencieuse pré-électorale ?
Faut-il donc faire payer une nouvelle fois, comme déjà plusieurs fois par le passé aux lendemains de gestions « particulières » (Besson et Brès notamment), aux contribuables sétois l’addition des plus salées ?
Non. Ça suffit !
D’abord, que les véritables comptes soient publiés sur les trois dernières années.
Que l’ex-président Anfosso et l’adjoint aux Finances de la Ville nous expliquent la réalité des « dettes antérieures » qui sont données aujourd’hui comme premières explications.
Et si ces dettes existaient, pourquoi alors une politique inflationniste de salaires, charges et primes a été menées…sur un budget éventuel de remontée en Ligue 2 !?
Pourquoi enfin la Ville rachète des biens propres déclarés inaliénables…offerts gratuitement jadis à la société d’économie mixte, au lieu de simplement refaire une donation en sens inverse ? Ou simplement annuler l’acte passé jadis ?!

Je propose tout bonnement d’accepter la rétrogradation du club en CFA, prononcée par la DNCG (Direction Nationale de Contrôle de Gestion). Et de repartir ainsi sur des bases plus saines financièrement. Tant pis pour les ambitions sportives. Elles se reconstruiront elles aussi sur le terrain de l’envie et de la formation interne. Et permettront de consacrer ainsi de l'argent au quotidien des sétoises et des sétois, à leurs rues, ne pas augmenter leurs impôts...
A moins que cela aussi ne puisse permettre d’éviter de ponctionner le budget municipal ! Dans ce cas là, ne vaudra-t-il pas mieux déposer le bilan ?

08:55 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (22)

Commentaires

Que je sache jusqu'à la municipalité MARCHAND, nos édiles ne sont pas intervenus dans la gestion du FC SETE, ancien joueur de football, je me suis longtemps identifié au FC SETE et j'attendais le dimanche pour monter au stade et voir des amateurs de talent mouiller le maillot .
J'ai vu pour la dernière fois le FC SETE au stade Bayrou contre Montpellier La Paillade puis contre l'Olympique de Marseille à Montpellier en coupe de france, le fil était depuis longtemps rompu entre ce club et l'image que je me fais du football, pourtant j'ai eu l'occasion de jouer souvent aux côtés de joueur professionnel même quand j'avais 17 ans avec M. Joseph UJLAKI et de vieilles gloires.

Aujourd'hui vous parlez d'un trou financier et cette situation semble normale pour nos élus pourvoyeurs de fonds, peut être une tutelle financière serait la bienvenue, n'est-ce-pas M. DE RINALDO, le grand argentier si prompt à montrer du doigt les mauvaises gestions communales, triste pour notre ville et ce club!

Écrit par : max | 19 juin 2008

bonjour!
Mr Anfosso ému (le pauvre!) a dénoncé" des propos infamants" (midi libre).
Alors qu Mr Bou demande des comptes, ce qui est bien naturel (400 000e c'est pas rien!) et s'étonne sur certains faits, a fait un discour très clair que je n'ai pas trouvé, pour ma part "infamant". Le bla-bla de Mr Anfosso relaté en partie dans l'article ne reléve pas tout! Par exemple quant il répond a Mr Bou qu'il ne connait RIEN a la présidence d'un club de foot (c'est sur! lui ca fait un bout de temps qu'il pratique la chose!) puis reprenant sur l'interrogation de Mr Bou qui avait fait remarqué que pour les déplacements des équipes, le distric fff donnait des aides pour financer celles-ci, Mr Anfosso nous explique qu'il n'y a que récemment(?) qu'il a fait l'expérience (après plusieurs déplacements en Corse) ben! le distric ne financait pas les déplacements des jeunes!(?) Ben ca alors! nous l'avons presque appris en même temps que Mr Anfosso! du coup ca pèse dans le budget ça! 1 H de conseil et pas de comptes! pas un mot sur la pointe! ils ont accordé 400 000e au nez et a la barbe (blanche) de l'opposition!
Si notre maire me fait penser à César (une petite pour grise) aut caesar, aut nihil "ou César, ou rien" Mr Anfosso me fait penser a un grand amnésique partiel et pas définitif, qui nous fait croire que lui, grand président, n'avait pas senti venir le désastre financier et ce malgré les signes avant campagne municipale (je crois 06) où il était question d'une possible fusion avec la pointe courte (corrigez si je me trompe) et/ou possible achat d'un grand club (toulouse je crois?)

Écrit par : blonde | 19 juin 2008

Suite... donc pendant des années il se la joue "grenouille qui voulait devenir plus grosse que le boeuf" et plouf! elle a éclaté hier soir! et bien entendu, nous contribuables Sétois on va payer 400 000e le ramassage des restes de la "pauvre grenouille".
Pendant la campagne des municipales il n'a pas été question de faire du foot "un coup a Sète, un coup a montpellier? La grenouille ne cherchait-elle pas des solutions avant l'explosion?
Amis blogeurs questions pour éclairer mon cerveau de blonde, le super président FC est-il toujours président, est-il simple élu ou président pour les articles journeaux et pas président au FC? Mr Anfosso a-t-il une formation exceptionnelle de président, comme notre club qui appartient à l'élite et bénéficie d'un niveau de formation EXCEPTIONNELLE comme la subvention elle aussi EXCEPTIONNELLE!
A Sète c'est bien connu nous sommes EXCEPTIONNEL cordialement Blonde.

Écrit par : blonde | 19 juin 2008

Au fait, notre "cher" maire a signalé que la subvention exceptionelle ne serait en fait qu'une avance, qu'il se charge de récuperer en quatre fois en diminuant la subvention annuelle accordéee au FC. Mais au fait à combien s'èlève la subvention?
Cela me rapelle une fameuse avance faite à la SA Elit pour l'achat de la Carrière du Ramassis et qui devait être remboursée en trois fois, la dernière échéance devait être effectuée fin 2007 et nous avons appris que M. Le maire avait fait une injonction de payer au président de la SA Elit pour le dernier versement non effectué.
Au fait qui est le président de la SA Elit? mais bien entendu M. Commeihnes.
Décidément les Sètois sont vraiment pris pour des moutons et bientôt, ils ne leur resteront que la pelouse de "brachypode" que Marion Devineau veut planter à St Clair à brouter

Écrit par : mc | 19 juin 2008

Jouer moins pour dépenser plus,
INTERDISONS LE FOOT A SETE!... on f'ra des économies!(humour...)

Écrit par : frank | 20 juin 2008

Oh Putain!
C'est le mot qui m' est venu aux lèvres quand j' ai lu que le Maire voulait attaquer la cour des comptes parce qu'elle ne l'avait pas mis au courant de la situation du club.
J'en déduis que le maire ne connait pas ses dossiers,surtout pour un club étant détenu à 80% par la ville.
Il veut demander des comptes à tout le monde sauf: à l'ex Président du club!Pourquoi non?
En tant qu'habitant de cette ville, on m' apprend en somme , que j' ai payé pour un club de foot dont le 1er magistrat ne savait ce qu'il s'y passait...
ça fait négligé pour le moins!

Et ce même Maire qui se targuait de n' avoir jamais ajouté de parcmètre sur la commune , en y installe quais Vauban et Maillol,ainsi qu' a la Corniche!
Et qui qui va payer? Ma pomme et tous les Sétois!

si on fait le compte, depuis les élections,y a pas mal de trucs qu' on paye pour pas grand chose!...Et le pouvoir d'achat la dedans?

Oh Putain,on marche sur la tête!

Écrit par : Frank | 20 juin 2008

Réjouissons nous, nous serons tous des adhérents du FC Sète...

Envers...et blancs, en tout cas, moi je vois rouge !

Écrit par : Emma | 20 juin 2008

Philippe SANS vous avez raison, acceptons le rétrogradation mais faisons toute la lumière sur ce déficit avec des comptes détaillés et des responsabilités établies, le Maire, le Président du FC SETE ne peuvent pas se défiler.

Tous ces élus étaient si virulents lors de leur élection en 2001 en faisant parader un cabinet d'audit (si peu indépendant) pour dénoncer la gestion de leurs prédécesseurs, aujourd'hui demandons un audit financier du FC SETE et que chacun reconnaisse sa ou ses responsabilités.

Emile ANFONSO doit rendre des comptes et c'est normal surtout quand l'argent public est en jeu, et il doit tirer toutes les conséquences de sa gestion aventureuse.

Pour ma part, je reste sur l'idée d'un football éducatif en faisant la place à la formation et à l'éducation, nous méritons certainement un club de haut niveau mais pas dans les conditions actuelles.

Écrit par : max | 20 juin 2008

Oh putain! Franck! j'ai eu la même réaction ce matin. Il faut croire que la nuit porte conseil! ou bien "idéfix" a fait des cauchemards dans la nuit de mercredi, et du coup il demande des comptes aux comptes, après avoir refusé la veille, la proposition de l'opposition pour un "conseil exceptionnel" au sujet des comptes (justement) du FC Sète. Pour sur..! on marche sur la tête!
Ses conseillers "réfléchissent" pour une possible plainte en civil et en plus, oh putain! contre ceux qui ont laissé faire! Ben! autant porter plainte contre eux même alors..!
J'adore la photo du midi libre, notre cher maire cherche-t-il sa couronne, ou a-t-il la migraine?
C'est pas un oeil qu'il faut a leur "organe" de contrôle, mais 2 bon yeux, oreilles et surtout un cerveau!
Le maire et ses disciples n'ont pas fini d'avoir la migraine!

Cordialement Blonde.

Écrit par : blonde | 20 juin 2008

Blonde a bien raison. C'est pharaon COMMEINHES. Ses dépenses en témoignent.Entre la gabegie ( peut-être pas pour tout le monde) de l'argent public pour le renflouement ( jusqu'à quand ?) du F.C.SETE et SA PYRAMIDE en cours de finition au sommet de SAINT CLAIR, PHARAON COMMEINHES commence à avoir mal à la tête...... A force de grossir il faudra bien qu'elle explose. En plus, pour ajouter à tous ses soucis, voici que les comptes de son promoteur préféré KAUFMANN and BROAD dégringolent .Aie aie aie maracaie comme disent les vénézuéliens!!!

Écrit par : christiane | 21 juin 2008

Je ne résiste pas à l'envie de rependre la plume.Je lis aujourd'hui dans le Midi Libre que M. COMMEINHES a été interpellé lors du Conseil Municipal par l'opposition à propos de la " buvette" des Pierres Blanches que l'un de ses amis transforme en restaurant avec licence de boisson. M. COMMEINHES selon ce que le Midi Libre rapporte, dit tout ignorer des transformations entreprises par le nouveau propriétaire ??? de la concession.M. COMMEINHES serait-il un menteur qui se défile comme dans l'histoire du F.C.SETE à chaque fois qu'il est mis en cause ??? Car je peux personnellement affirmer l'avoir vu un certain samedi vers midi visiter le site des travaux en cours en compagnie du nouveau propriétaire??? qui s'apprêtait à sortir la bouteille de pastis ( une habitude peut-être-) pour arroser -en sa compagnie toujours- l'êvènement. Eh oui, pas de besoin de caméra video pour être pris en flagrant délit de mensonge!

Écrit par : christiane | 21 juin 2008

Bonjour a tous,
Dans le midi libre d'aujourd'hui , Mr De Rinaldo tente de nous expliquer que la prime exceptionnelle de 400000€ au FC Sète est une avance "remboursable"!
Ah bon et comment qu'ils vont rembourser le FC?
Que le rachat immobilier concerne des biens qui sont censès n' avoir jamais été apporté(dixit le midi libre).Donc ,Mr Rinaldo va acheter des biens qui n' existent pas!!!

Eh, moi j'ai plein de trucs qui n' existent pas à vendre,si ça interresse Mr de Rinaldo n'hésitez pas à lui donner mon adresse.

Il nous explique aussi que contrairement aux dires de Mr Brou, tout cela n' aura aucune incidence pour le contribuable!
Super , on sort 1,2M€ des caisses de la ville sans incidence pour le contribuable! Magique Non? Garcimore est de retour.

Écrit par : frank | 21 juin 2008

Que nenni, une avance remboursable! la délibération a été votée pour une subvention exceptionnelle et non une avance c'est là la suptilité et les juristes de la mairie le savent.
Moi présidnet du FC lors de la prochaine attribution, si la commune me retient 100.000 euros sur celle ci, fort de la délib de mercredi, je fais un recour au TA, je gagne et c'est encore les Sètois qui régleront la note des avocats.
Quant aux rachats des biens immobiliers qui sont la propriétés de la commune, c'est parceque c'est impossible que cette subvention est versée.
Par contre une avance de 1millions d'euros a été faite à la SEM Elite pour l'achat du Ramassis qu'elle a revendu aux promoteurs il reste encore 800 000 euros qui devaient être remboursé fin 2007 et dont on a pas encore vu la couleur.
En ce qui concerne les Pierre Blanches site protégé,( mais il est vrai que la rptection de l'environnement dans notre agglo est à géométrie variable) il y a quelques temps on avait pu lire dans la presse que certains pins et oui encore eux génaient la vue du panoramique, si les Sètois laissent faire, nous allons nous retrouver dans la même situation qu'un certain "américa club" devenu "américa cup" construit en tout illégalité sur le domaine public maritme, la pinéde attaqué d'un coté par le promoteur du Ramassis sans apparament inquiété par les services de l'Etat, la guinguette de l'autre qui avec ses grillades un jour de grand vent mettra accidentellement le feu à la garrigue, adieu les baraqquettes où nos anciens faisaient de la résistance.
Alors Sètois d'hiers, d'azujourd'hui et de demain, il est grand temps d'ouvrir les yeux et d'arreter le massacre

Écrit par : mc | 21 juin 2008

Bonjour à tous!
Christiane, alors comme ça les promoteurs de César dégringolent? Pouvez vous m'éclairer ca m'interesse! Vu le pouvoir d'achat en ce moment pas vraiment envie d'investir dans des cubes géants!
En plus il faut faire des économies pour la prochaine imposition Sètoise!
Qu'elle honte ces bisnessmans!!
cordialement blonde.

Écrit par : blonde | 21 juin 2008

Pour Blonde : Jeudi, l'action KAUFMAN AND BROAD a chuté de 17,07% à la Bourse à la suite de l'annonce par cette société d'un bénéfice en recul de 71% pour la première moitié de l'exercice 2008 et d'une alerte sur les prochains résultats.Pour tout vous avouer, cela ne me fait ni chaud ni froid, n'étant ni actionnaire, ni bénéficiaire d'éventuelles largesses de cette société, qui à l'instar de la C.G.E. à une certaine époque semble s'être largement emparée du marché de l'immobilier à SETE.

Écrit par : christiane | 21 juin 2008

Bien vu, Franck, César, mais aussi ses "disciples" ne connaissent pas les dossiers apparament! je me demande bien qui est le conseillé juridique de cette équipe? Jamel! non impossible!
Les conseils municipaux, sont non seulement pas démocratiques mais il faut les voir manger leur bonbons, discuter, les vrais dernier de la classe, puis, idiotement, lever le doigt pour voter toujours façon "ou César, ou rien". Et quant une délégation des parents viennent demander a César de ne pas permettre l'installation d'une antenne à 30 m à vol d'oiseau d'une école maternelle, il précise que c'est la dernière fois qu'il tolère une délégation en conseil municipal! pour 3 mn de parole non respectée! une honte! De toute façon, c'est NON! peine perdu, les ondes passeront dans le cerveau tout neuf de nos chers petits bambins!
Pour les parcmètres, la réaction de César fût pour le moins étonnante! quand Mme Léger le contre-dit lettre en main de l'association des commerçants de la corniche! Notre César "impérieux" voulait le nom de celui où celle qui l'avait signé!(?) Il est resté sur sa faim!
Mme Léger lui a répondu (grossomodo) qu'il devait l'avoir mais interrogation!
l'a-t-il lu??? déjà, pour le collectif, pas de réponse a leur lettre avec AR de la poste, alors vous pensez bien, les assos...! trop peu pour lui, certainement trop occupé à boire le pastis avec les copins aux pierres blanches!
Merci Christiane pour l'info, moi non plus j'ai pas d'actions, mais je suis curieuse c'est mon gros défaut et si j'attend le dernier n° Sète.fr pour savoir "les vérités" je peux toujours attendre (lol)!
Cordialement Blonde.

Écrit par : blonde | 21 juin 2008

que ceux qui font partie d’ASSOCIATIONS qui, pour des activités d’une semaine par an, laissent un déficit de 30 000 €, soient un peu plus discrets pour exiger des comptes sur un déficit important mais qui résultent d’une activité importante et sur un mandat de 7 ans.
venant du site officiel du fc séte. pas si faux que sa.

Écrit par : suppoter du fc séte | 23 juin 2008

au supporter du FC SETE,

Je pense savoir l'association en question mais une fois votre écrit passé, on n'avance pas d'un pouce, ni sur la gestion calamiteuse du FC SETE ni sur son avenir, dans tous les cas nul ne pourra s'en tirer à bon compte.

Écrit par : max | 23 juin 2008

au supporter du FC Sète
A la seule différence que l'association en question ne fonctionne qu'avec des bénévoles et que le déficit incombe la mairie qui n'a pas tenu une fois de plus les engagements qu'elle avait pris avec les pêcheurs alors que le FC Sète a des professionnels et verse des salaires + des primes et apparament vit au dessus de ses moyens
Comme l'écrit Max, vous ne faites rien avancer

Écrit par : mc | 23 juin 2008

Bonsoir!
C'est trop facile lorsque l'on est dans le "caca" de détourner l'attention en tapant sur les ex Maires, et une certaine association, qui elle, a était mise dans le "caca" sous le régne de l'équipe "CésarI", ben oui! maintenant on a l'équipe "César II", qui malgré "l'expériance" retombe dans le "Big caca" et essait de se laver les mains! Mais le "caca ça colle" BERCK...!
Cordialement Blonde.

Écrit par : blonde | 23 juin 2008

Cher supporter,

Un peu de rigueur s’il vous plaît ! Les chiffres, les années d’exercice…

Et si la triste histoire du FC Sète n’était qu’une (grosse) goutte qui vient de faire déborder nos vases (et nos porte monnaies).

Osons demander les comptes de toutes les associations, dès que la Loi le permet… Un véritable audit ! Je suis certaine que personne n’en a peur et surtout pas les personnes que vous visez si…discrètement.

Écrit par : Emma | 24 juin 2008

Cher supporter du FC Sète,
au même titre d'ailleurs que la plupart j'espère des autres sétois qui aiment le sport et leur ville,
je me permets de répondre à vos allusions aux dizaines d'autres associations (dont peut-être certaines dans lesquelles je suis membres) et qui se débattent elles-aussi avec des problèmes financiers, sans commune mesure d'ailleurs avec le prés de million d'euros du FC Sète, ou encore la Pointe-Courte : je suis pour la plus totale des transparences, à savoir la publication en cas de déficit "important" de tous les comptes d'association. Et ce, tout simplement, pour démontrer qu'il n'y a pas eu de "dérapages" ou malversations. Pour ma part, je suis de la plus grande sérénité en ce qui concerne mes engagements associatifs, et les responsabilités que j'ai pû porter dans le passé. Ne nous trompons pas, comme le dit Max, de débat. Je suis plutôt étonné de l'attitude de certains qui ne semblent pas vouloir d'explications rationnelles sur un trou, que dis-je, un abîme!

Écrit par : Philippe Sans | 26 juin 2008

Les commentaires sont fermés.