Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 novembre 2009

Quitte à ne pas voir Johannesburg...

Désolé, mais je suis partisan que le match France-Eire soit rejoué. Le fait que la main volontaire de Thierry Henri, capitaine qui plus est de l'Equipe de France, n'ai pas été vue par les arbitres...n'est pas une faute d’arbitrage, comme certains prennent comme argument final. Il s'agit bien d'une tricherie que nous n’aurions pas acceptée si elle avait été commise par un joueur irlandais, et si elle avait conduit à notre élimination.
Se réjouir d’avoir triché ? Même pour une qualification pour une Coupe du Monde de football, c’est une chose que j’ai du mal à admettre !
Comment, après cela, apprendre aux plus jeunes le respect de règles, de l’adversaire, des autres ? Comment les inciter à se battre pour un monde plus humain, plus juste, plus égalitaire ?
Tous les moyens ne sont pas bons pour gagner.
Sinon, c'est légaliser toutes les fraudes, qu’elles soient électorales (comme les procurations contre promesses d'embauche, HLM ou autres...), financières ou autres…aux dépens des plus respectueux des règles. C’est légaliser l’accession de ceux qui ne le méritent pas au détriment de ceux qui le méritent. Turpide pouvoir des intérêts financiers…

Commentaires

De nos jours l’honnêteté devient une faute grave.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 19 novembre 2009

C'est vrai que l'on peut se demander si un sport comme le foot qui génère tant d'enjeux financiers a toujours la valeur éducative qu'il est censé avoir?

Écrit par : marion devineau | 20 novembre 2009

Je trouve abusif ce tralala pour ne pas dire démago. Ce sport comme vous dites a des régles et aucune lois n'autorisent à refaire le match. Quand à l'honnêteté et l 'exemple, on pourrait citer des tonnes d'exemples de ce genre. Un système arbitral existe avec ses défauts et qualités (je n entre pas dans le jeu de la vidéo car il y aura toujours un angle mort et un jugement humain derriére l'écran)
Quand à l'exemple je pense que le milieu et le système éducatif de nos jeunes est dans l ensemble de qualité en France est dans le monde. Au niveau de l'élite, le sport s est associé avec le business pour engendrer les mêmes dérives.
Le vieux terme éculé "d'opium du peuple" est toujours d'actualité voir ce soir OM/PSG
Alors de grâce pas de messages moralistes sur ce sujet peut être que demain la France subira une injustice on grincera et puis cela passera.
Ainsi va le sport et la vie

Écrit par : landolfi | 20 novembre 2009

Non pas demain, mais deux mains.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 20 novembre 2009

On a tous en nous une part de rationalité et une part d'idéalisme.

AVIS VERSION RATIONNELLE
Je trouve que l'opinion publique se trompe de priorité quand elle demande à rejouer le match.

Si tout cet emballement médiatique, du planétaire au local, se focalisait plutôt sur la FIFA pour exiger d'elle qu'elle autorise enfin l'arbitrage vidéo, ce serait la meilleure des choses qui puisse arriver au foot depuis des lustres.
Car contrairement à Marion, je pense que ce système a fait ses preuves au rugby et qu'il résoudrait de nombreux cas litigieux, dont celui de France Irlande (main d'Henry ... mais aussi pénalty sur Anelka).

On peut comprendre l'amertume des irlandais ... comme eux mêmes peuvent comprendre celle des Georgiens qu'ils ont éliminé dans des circonstances similaires (et pour le coup, ils se sont bien gardés de demander à rejouer le match).
Le système est pour le moment comme ça et rejouer France Irlande n'y changerait rien.


AVIS VERSION IDEALISTE
Je pense qu’il faudrait rejouer le match car je crois que des décisions symboliques peuvent être infiniment plus puissantes que n’importe quel pouvoir en place (ici la FIFA et le foot business en général). Le foot est un phénomène planétaire et la médiatisation qui a suivi ce match est une chance extraordinaire pour mettre en œuvre cet acte symbolique.
Quelle que soit l’issue de la nouvelle rencontre, elle deviendrait un mythe présent à l’esprit de n’importe quel joueur, n’importe quel spectateur, n’importe quel arbitre, qui se transmettrait de génération en génération. Elle serait invoquée à chaque nouvelle tentative de tricherie, dans des rencontres internationales comme dans les matchs anonymes de quartier ou de cours d’école. Elle aurait même la force de dissuader les tricheurs potentiels tellement la crainte de l’opprobre serait forte.
Les Irlandais eux-mêmes seraient pris à leur propre piège médiatique et à leur propre hypocrisie. Ils joueraient la honte au ventre devant tant d’honneur alors que les joueurs français seraient fiers, soudés, galvanisés et enfin libérés de leurs peurs. Qualifiée pour la Coupe du Monde, l’équipe de France serait ovationnée, respectée à chacune de ses rencontres et aurait l’ascendant psychologique sur ses adversaires. Une victoire à la Coupe du Monde dans l’art et la manière renforcerait encore le mythe. Le pays rentrerait dans une spirale d’optimisme et de dynamisme qui en ferait à nouveau le phare du monde.
Bon, n’en jetons plus, mais après tout, pourquoi pas ?

Écrit par : Paul | 21 novembre 2009

@paul
je ne me suis pas exprimée sur l'arbitrage video

Écrit par : marion devineau | 21 novembre 2009

Pour mettre fin à la polémique

Éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. L'Irlande reçoit la Géorgie et elle est
menée 1-0. Une faute de main irlandaise est signalée par
l'arbitre-assistant mais elle est ignorée par l'arbibre central qui
siffle une faute de main géorgienne. Pénalty pour l'Irlande qui
égalise. L'Irlande remportera finalement le match 2-1. Et ne proposera
pas aux géorgiens de rejouer le match.

http://www.youtube.com/watch?v=Jf9fx4ipF4Q

Écrit par : Baëza Thierry | 21 novembre 2009

Afin de mettre fin à la polémique, je vous envite a lire et regarder la video.

Éliminatoires de la Coupe du Monde 2010. L'Irlande reçoit la Géorgie et elle est
menée 1-0. Une faute de main irlandaise est signalée par
l'arbitre-assistant mais elle est ignorée par l'arbibre central qui
siffle une faute de main géorgienne. Pénalty pour l'Irlande qui
égalise. L'Irlande remportera finalement le match 2-1. Et ne proposera
pas aux géorgiens de rejouer le match.
http://www.youtube.com/watch?v=Jf9fx4ipF4Q

Écrit par : Baëza Thierry | 21 novembre 2009

Excusez moi...j'ai du mal à voir une main volontaire de la part d'un joueur!! Même en me repassant la vidéo. Je vois une possible erreur d'arbitrage. Je vois des irlandais persuadés qu'un adversaire a fait main...Mais pas de main volontaire d'un joueur ramenant deux fois de la main un ballon dans son jeu pour faire marquer un autre joueur. Les situations sont bien différentes...

Écrit par : Philippe Sans | 22 novembre 2009

@Marion
Ben si, vous avez écrit "je n entre pas dans le jeu de la vidéo car il y aura toujours un angle mort et un jugement humain derriére l'écran".
Ce n'est pas un système parfait mais il permettrait déjà de traiter les cas vraiment flagrant, justement ceux que tout le monde voit et débouchent sur ces sentiments d'injustice avec tout les délires qui vont avec.

Écrit par : Paul | 22 novembre 2009

Pour ma part, je suis comme vous Paul, pour la vidéo. Qui n'a pas pourri, bien au contraire, l'esprit du rugby et a contribué à faire respecter l'arbitre, qui ne erste qu'un humain et n'a que deux yeux et quelques angles morts. Et a réduit justement le nombre d'erreurs d'arbitrage, mais aussi le nombre de tricherie au profit de la valeur du jeu pur. Même si...rien n'est et ne sera parfait jamais.

Écrit par : Philippe Sans | 22 novembre 2009

C est assez marrant de lire vos commentaires sur la video en pensant à ce que j'ai vu samedi lors du match de rugby de samedi.
Aprés la vision et le re vision de la video vous auriez accordé l'essai?

Écrit par : landolfi | 22 novembre 2009

Très honnêtement je n'ai pas vu (Désolé mais je travaillais, et n'ai vu le match que par intermittence). Donc j'y vais de ce pas. Mais peut-on comparer avec la faute intentionnelle de mains?

Écrit par : Philippe Sans | 23 novembre 2009

@paul
ben non,...ce n'est pas moi qui ait écrit cela, c'est landolfi.
merci de rendre à césar ....
Ceci étant on ne peut que se désoler qu'il y ait autant d'enjeux financiers dans un sport qui est censé véhiculer des valeurs de courtoisie de respect et de "fair play"
Je continue à me poser des questions sur l'exemple que cette avidité donne aux jeunes, et je crains que cela n'aille à l'encontre du travail et du dévouement dont font preuve tous les bénévoles, qui essayent d'inculquer aux enfants, au delà de l'effort physique, des règles de savoir vivre ensemble.

Écrit par : marion devineau | 23 novembre 2009

@Marion
Oups, désolé, j'avais décalé le commentaire et le nom de l'auteur.

@Landolfi, concernant la vidéo, si la faute n'est pas flagrante, l'arbitre prendra sa décision en conscience mais personne ne pourra lui reprocher de s'être trompé grossièrement.

Sur la question des enjeux financiers et des valeurs du sport, on ne peut hélas que le déplorer et faire confiance aux éducateurs pour qu'ils aident les enfants à faire la part des choses.

Écrit par : Paul | 24 novembre 2009

Paul sur le terrain l arbitre a pris sa décision que ce soit au foot sans video ou bien au rugby avec video. Il y aura toujours des erreurs que ce soit sur des fautes intentionnelles ou pas.
Le foot américain a par exemple supprimer la vidéo celle ci entrainant trop d'erreurs.
Pour le fric vaste débat on pourrait mettre dans le même panier les tradeurs les banquiers les présidents du CAC 40 et leurs courts (je m essouffle) versus l'ouvrier et déplorer les écarts l'injustice etc etc.
Il y a tant d'exemples et on laisse faire soit en justifiant soit en trouvant normal

Écrit par : landolfi | 29 novembre 2009

Monsieur et Madame Delamhein ont 3 fils,







Thierry, Henry, Marc

Écrit par : Jacques | 11 décembre 2009

Il ferait mieux de valider un cahier des charges pour les clubs à grosses subventions. Toujours plus facile de se mettre d’accord avant en le définissant avant et en sanctionnant avant. L'état de comptes 3 fois par an c'est bien quand on a défini des points de passage avant et des missions ! Comment s'engager sur de telles subventions si le rôle, les objectifs et missions n'ont pas été défini avant ?


La pensée du jour ...






Le maire concerte les clubs de football sétois



Le maire François Commeinhes a réuni les présidents des clubs de football de la ville afin de faire le point sur leur situation et leurs besoins, de renforcer la collaboration entre clubs et de faire en sorte que leurs demandes soient davantage en adéquation avec les moyens disponibles.

Entouré de l’élu au sport Serge Païola, du premier adjoint Antoine de Rinaldo et de la conseillère municipale Blandine Authié, et en présence de Gérard Castan chargé par la municipalité de coordonner un groupe de réflexion sur le sport à Sète, le maire a ainsi accueilli en mairie sept présidents sur les huit clubs de foot que compte la ville, représentatifs de l’univers du football dans sa diversité et sa richesse, “vecteur sportif d’intégration, d’éducation et de sociabilisation”. Une réunion très instructive qui a permis de comprendre les difficultés que peuvent rencontrer ces associations, notamment la crise du bénévolat, la formation des éducateurs ou le manque de sponsors privés. Les responsables ont échangé sur l’aide apportée par la ville et les créneaux horaires qui leurs sont attribués.

Après un état des lieux, il s’agissait pour la municipalité de recueillir leur sentiment sur les aménagements à prévoir pour l’épanouissement du football à Sète (nouveau terrain synthétique sur le stade Biascamano, nouvelles installations vers l’école Jean-Macé...) de mettre en adéquation moyens financiers et ambitions sportives et, comme l’a souligné le maire, “d’être en anticipation et non pas en réaction aux problèmes susceptibles de survenir”. Ceci pour mettre en place un cadre permettant notamment à l’emblématique Football Club de Sète de retrouver sa place de club phare du bassin de Thau en le rendant attractif par un recrutement prioritairement local lui permettant de retrouver rapidement le niveau CFA, “meilleur compromis entre son passé prestigieux, les contraintes économiques actuelles et la vitalité du football sétois”.

Le maire a demandé la mise en place d’un “calendrier de validation des budgets prévisionnels” pour les clubs bénéficiant d’un certain niveau de subvention. Ils devront fournir des comptes intermédiaires trois fois par an, afin que la municipalité puisse s’engager sur des subventions correspondant à ses moyens et aux besoins des clubs, et ainsi éviter des dérives financières. Un souci de mise en cohérence salué par tous les participants à cette réunion, appelée à se renouveler, pour une complémentarité optimale entre clubs sétois.


Publié le vendredi 11 décembre 2009.

Écrit par : didier | 15 décembre 2009

Concernant l'équipe de France et avec du recul, il faut admettre que nous ne méritions pas la qualification à cette coupe du monde. Les irlandais ayant été bien meilleurs et exemplaires dans leur combativité et leur envie. Ceci étant dit, on est malgré tout bien content d'être qualifié. Une coupe de monde sans l'équipe de France aurait donné le sentiment d'un vide pour la France mais aussi pour la "beauté" du foot en général. Beauté, bien sûr, non pas dans la qualité de jeux, mais en tant que "grosse" ( en théorie ) équipe.

Écrit par : Jeux de police | 26 janvier 2010

Les commentaires sont fermés.