Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 février 2010

Rafraîchissant

Je reviens d’un séjour professionnel dans le Grand Nord canadien. Pour suivre l’équipe française des Frappés du canot à glace.

De quoi se rafraîchir les idées. Au propre comme au figuré. Et pas seulement parce qu’il faisait certains matins jusqu’à – 30 degrés, facteur vent intégré comme ils disent là-bas.  L’occasion de rencontrer des gens simples, naturels, accueillants et passionnés de la vie. Nos « cousins » québécois sont ainsi, pour la plupart. Et d’une franchise et d’une sincérité qui inspirent ! Jusque dans les coins les plus reculés et insulaires où nous avons été, sur l’Isle aux Coudres.

 

Et aujourd'hui, je prends connaissance de la revue de presse des jours passés durant mon absence. Et notamment les voeux de politiques locaux dans le principal quotidien régional. Avec la surprise de lire cet édile sétois qui, au risque de faire un peu répétitif...ou pire, insiste en cinq réponses sur son souhait de voir enfin la fin des "querelles politiciennes", dans l'intérêt général enfin préservé.

 

Doit-on en sourire? En rire? Lui rappeler certaines de ses propres "querelles politiciennes"? Ou certaines attitudes qu'il a encore avec celles et ceux qui, simplement, portent d'autres visions? Allez, saluons plutôt sa bonne (quoique répétitive...je l'ai déjà dit non?) résolution. Et l'engager à la mettre lui même en pratique. Tout commence de soi...comme on dit au Québec!

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

voici le tract que la CGT a distribué aux agents du CFA de Sete ce vendredi 5 février 2010

A l’attention, plus particulièrement, des agents du CFA/CFP au sujet du contrat du chef d’établissement

Comme nous le faisons assez régulièrement à Sète, quelle que soit la municipalité en place, nous avons du ester en justice contre des recrutements de contractuels qui nous semblent illégaux.

Lors de la nomination du Directeur du CFA/CFP, la CGT a fait des observations à Monsieur le Maire quant à la légalité de ce recrutement. Elle a saisi le Tribunal Administratif pour faire « casser » la délibération et le contrat : ses observations portaient sur 3 points :
• Un effet rétroactif de ces deux actes administratifs ;
• L’absence d’appel à candidature et de déclaration de vacance d’emploi ;
• La durée de ce contrat.
Le 25 janvier dernier, qu’elle ne fut pas notre surprise d’apprendre que le Conseil Municipal annulait la délibération attaquée et par là même le contrat de Monsieur Menu. Les bruits de couloirs nous parlent de « lettre du Préfet »…
On est en droit de se poser quelques questions (que nous ne manquerons pas de poser aux édiles sétois) :
• Pourquoi la Préfecture n’a jamais rien dit sur le contrat de Monsieur CANTONI que le TA de Montpellier a annulé à la demande de la CGT ?
• Pourquoi la Mairie n’a jamais retiré les contrats de Monsieur CANTONI alors que la CGT lui faisait remarquer certaines illégalités ? et pourquoi sur celui de Monsieur MENU, OUI ?
• Que se passera-t-il pour celui-ci maintenant :
o Devra-t-il rembourser les salaires et avantages perçus grâce à un contrat illégal ? que va faire le Trésorier Municipal ?
o Comment la Mairie va-t-elle pouvoir le payer et lui maintenir ses avantages aujourd’hui, sans délibération ni contrat de professeur ? que va faire le Trésorier Municipal ?
o Va-t-il être renvoyé chez lui avec des indemnités chômages ?
o Va-t-il attaquer la Mairie pour faute, maintenant qu’il a tout perdu ?
o Comment va réagir l’ensemble du personnel sachant la présence d’un agent non légitime sur un poste de Directeur ?
o Comment vont réagir les autorités de tutelle (Région et Etat) ?

• Que se passera-t-il pour le CFA maintenant ?
• Que va faire la Commune devant le Tribunal Administratif sur cette affaire ?

Écrit par : CGT territoriaux de sete | 05 février 2010

C'est un discours bien connu!! On reproche aux autres ce que l'on fait soi-même sans en avoir conscience, c'est de la vanité ou de l'inconscience?
« Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'oeil de ton frère ? Et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas ?. » Luc Chapitre 5 Verset 41

Écrit par : Pierre | 06 février 2010

@Pierre
bonjour
Pourquoi dites vous cela?
Quels sont les faits auxquels vous faites allusion?

Écrit par : Marion Devineau | 06 février 2010

Maïté m'a fait remarquée que cet article s’embourbe, elle te conseille de lire cette fable d’Esope, mise en vers par Jean de La Fontaine.

Le Chartier embourbé
Le Phaéton d'une voiture à foin
Vit son char embourbé. Le pauvre homme était loin
De tout humain secours. C'était à la campagne
Près d'un certain canton de la basse Bretagne
Appelé Quimpercorentin.
On sait assez que le destin
Adresse là les gens quand il veut qu'on enrage.
Dieu nous préserve du voyage !
Pour venir au Chartier embourbé dans ces lieux,
Le voilà qui déteste et jure de son mieux.
Pestant en sa fureur extrême
Tantôt contre les trous, puis contre ses chevaux,
Contre son char, contre lui-même.
Il invoque à la fin le Dieu dont les travaux
Sont si célèbres dans le monde :
Hercule, lui dit-il, aide-moi ; si ton dos
A porté la machine ronde,
Ton bras peut me tirer d'ici.
Sa prière étant faite, il entend dans la nue
Une voix qui lui parle ainsi :
Hercule veut qu'on se remue,
Puis il aide les gens. Regarde d'où provient
L'achoppement qui te retient.
Ote d'autour de chaque roue
Ce malheureux mortier, cette maudite boue
Qui jusqu'à l'essieu les enduit.
Prends ton pic et me romps ce caillou qui te nuit.
Comble-moi cette ornière. As-tu fait ? - Oui, dit l'homme
- Or bien je vas t'aider, dit la voix : prends ton fouet.
- Je l'ai pris. Qu'est ceci ? Mon char marche à souhait.
Hercule en soit loué. Lors la voix : Tu vois comme
Tes chevaux aisément se sont tirés de là.
Aide-toi, le Ciel t'aidera.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 02 mars 2010

Les commentaires sont fermés.