Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10 avril 2010

Responsabilité municipale!

A lire le compte rendu du Conseil Municipal de Sète, je suis complètement ahuri de voir un maire, alerté que l'auteur d'un rapport préconisant le passage en concession privé de l'éclairage public a travaillé avec une société qui s'est proposée "spontanément" pour décrocher le marché, ne prenne pas le temps de vérifier l'indépendance dudit rapport!

On n'engage pas sa Ville sur vingt ans, surtout lorsqu'au final cela va coûter 17 millions d'euros de plus aux contribuables, sans s'assurer d'un minimum de transparence. Pourquoi refuser de prendre le temps nécessaire? Pourquoi faire confiance, comme l'a dit M. Commeinhes, à l'auteur de cet étude (aux liens pourtant établis) plutôt qu'aux alertes de l'opposition? Pourquoi rester sempiternellement dans "je détiens la vérité, vous n'êtes qu'une opposition, donc je vous ignore"?

 

Décidémment, certains responsables sont irresponsables. Et ils seront bien coupables au final!

 

A lire aussi : conférence de presse et étude sur le sujet des Commissions Finance et Urbanisme-Environnement de Force Citoyenne sur le site www.forcecitoyenne.com

Commentaires

Encore une histoire obscure de la municipalité Commeinhes dont nous n'avons pas tout l'éclairage.

Pour se sentir coupable il faut avoir une conscience. La municipalité actuelle en est dépourvue, elle l'a prouvé notamment dans les affaires concernant les clubs de foot qui sont loin d’être terminées terminés. Il faudra encore mettre la main à la poche ou dans les poches des contribuables sétois.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 10 avril 2010

Sans compter que ce merveilleux cabinet conseil (SES) semble être juge et partie. Le gérant de cette société est aussi le gérant de 3 autres sociétés qui oeuvrent dans des domaines très différents comme les activités d'administartion d'entreprises (HECF : Holding Europeen Conseil Finance), de restauration (BSR Bowling Star), de conseil pour les affaires (???) Assistance brestoise SCE Immobilier. Mais dit-on il ne faut jamais mettre tous ses oeufs dans le même panier, et tout le monde sait bien que l'éclairage public est cousin de la restauration, du conseil financier ainsi que du conseil en affaires (louches?)
L'avenir de l'éclairage public de notre ville ne semble pas très lumineux..

Écrit par : Pierre | 10 avril 2010

Lorsqu'on a un doute sur une délibération du Conseil Municipal, on peut aviser le dépositaire de l'autorité de l'Etat dans le Département à savoir le Préfet.
Si le doute est plus persistant sur la dévolution d'un marché public ou d'une délégation de service public, tout contribuable est en droit d'en aviser les autorités judiciaires compétentes.
Pour avoir une image de l'entretien du bien public, il suffit d'ouvrir les yeux est constaté l'état de délabrement des ateliers municipaux au regard du bâtiment flambant neuf du siège d'un promoteur immobilier.

Écrit par : michel | 13 avril 2010

"Enquêtes et sécurité" , ça a un lien avec l'éclairage?
Tout ceci me semble bien obscur

Écrit par : marion | 14 avril 2010

Après ce Conseil Municipal nous avons la confirmation qu'il n'y a pas d'ombre sans lumière

http://vicomtesdebrageole.midiblogs.com/archive/2010/03/20/il-n-y-a-pas-de-lumiere-sans-ombre-louis-aragon.html#comments

Écrit par : chargé des commissions | 15 avril 2010

Lu dans le JO-ML du 17/04/2010.
A cause du nuage de cendres provoqué par le volcan islandais Eyjafjallajökull (c'est le vrai nom, le JO-ML n'est même pas capable de l'orthographier correctement, ce n'est pourtant pas difficile...), le maire de Sète n'a pas pu prendre l'avion. Pour rentrer de Bruxelles, il a du prendre le train... électrique. Mais avant de se décider à monter dedans il lui a été précisé qu'il y avait de moins en moins de cheminots fonctionnaires. Rassuré, il a pris place...

Écrit par : Jean-Marc | 17 avril 2010

Voici un lien très révélateur sur ce que cachent les partenariats publics-privés :
http://www.lemonde.fr/opinions/article/2010/04/27/l-endettement-cache-de-la-france-par-denis-dessus_1342858_3232.html#xtor=RSS-3208001

Ont voit bien à quoi ça sert et à quelle sauce (piquante, pour le moins) nous serons dévorés pendant peut-être 30 ans.
Ceci dit, François Commeinhes, dans 30 ans, si le Diable lui prête vie, il aura 91 ans... Et s'en battra complètement du haut des Pergolines de Dubbai.

Écrit par : Jean-Marc | 27 avril 2010

@ jean marc
merci pour ce lien très intéressant

Écrit par : marion | 27 avril 2010

Trés intéressant lien Jean-Marc...qui prouve une fois de plus que l'alerte effectuée de la part de Force Citoyenne, l'association politique que je préside, et par la conseillère municipale marion Devineau auprès du maire et des élus de la Majorité (en vain)sur le PPP de l'éclairage public, n'était pas une agitation médiatico-politicienne mais une véritable interrogation citoyenne.

Écrit par : Philippe Sans | 30 avril 2010

Les commentaires sont fermés.