Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30 avril 2010

Tous ensemble, tous ensemble!

Hier soir, j'étais à l'une des réunions d'information du projet d'agglomération 2010-2020.
Une salle multi-fonction de grande capacité (y compris pour accueillir les matches de l'Arago de grande envergure) est enfin en projet sur les années à venir!
Comme nous l'avions porté dans notre projet de campagne municipale en mars 2008, en disant que cela devait être une réalisation d'agglo!
Heureux de voir que le président actuel de cette structure communautaire ait cette idée. Projet sur lequel je vais revenir dans les prochains jours...
Et allez l'Arago pour la belle ce samedi!!!!!

Commentaires

bonjour Philippe,

J'ai répondu à l'un de vos commentaires sur ce point sur mon blog.
Je suis ravi par cette nouvelle. Mais cela ne figure pas dans le projet tel qu'il est présenté sur le site internet de l'agglo. C'est une nouvelle proposition ?
En tout cas, je suis totalement d'accord sur le fait qu'un tel équipement est du ressort de l'agglomération !

Écrit par : Sébastien DENAJA | 01 mai 2010

Bonjour Sébastien, alors on se vouvoie sur les blogs? (Clin d'oeil humoristique). Gardons notre tutoiement habituel...
Sinon je te confirme que cela est dans le projet d'agglomération de Thau (puisque c'est son nouvel intitulé) 2010-2020 présenté depuis une semaine (et le 10 mai à Sète je crois) par le président Pierre Bouldoire.
Et je suis ravi que nous nous retrouvions sur l'idée...

Écrit par : Philippe Sans | 02 mai 2010

Bien, je suis ravi pour le projet. Et, TU as raison, conservons le tutoiement habituel. C'est tout de même plus cordial.
Je suis également ravi que nous nous retrouvions sur l'idée. Mais, peut-être nous retrouverons-nous encore sur d'autres idées, d'autres projets...Qui sait ?
En tout état de cause, tu en conviendras, on était hier soir quand même un peu à l'étroit dans cette salle du Barrou !

Écrit par : Sébastien DENAJA | 02 mai 2010

Oh que oui...Et en surchauffe! Ils n'ont pas prévu non plus des ouvertures sur extérieures qui puissent aérer (ou ventiler) quand il y a besoin!

Écrit par : Philippe Sans | 03 mai 2010

Franchement, se féliciter d'une salle multi fonction de grande capacité qui apparaîtrait dans le projet de l'agglo est un sacré mensonge. A part de tenter de se mettre le président de l'agglo dans sa poche, on ne voit pas à quoi ça rime.
Il n'y a aucun projet de ce type dans le projet de Thau agglo. Au contraire, les forces sont éparpillées dans une multitude de petits équipements d'intérêt communal. Rin d'échelle territoriale, rien qui puisse considérer qu'il existe une ville de 43000 habitants, rien qui ne consolide cette notion de "territoire d'équilibre entre Montpellier et Béziers. Seulement un manifeste arrangement entre Maires. Si le porteur de ce blog joue à ce jeu, essayons de voir ce qu'il serait capable de faire pour Sète au coeur de ce sac de vipères qu'est devenue l'agglo de Thau : rien très certainement.

Écrit par : jules | 11 mai 2010

D'ailleurs merci Mr Denaja d'avoir vu que cet équipement n'existait pas. Et je crois que cela a été souligné hier soir en plus.
Et pour continuer sur ce projet, où sont les transports en communs qui vont permettre de recréer ce "territoire d'équilibre" en rendant Sète, ville centre du bassin de Thau, accessibles aux Balarucois, Poussanais, même tout simplement aux Frontignanais ?
Restera-t-il de l'argent pour celà après avoir financé les 5 ou 6 équipements publics prévus ? N'est-ce pas une priorité au niveau de la vraie responsabilité de cette agglo ? Il faut arrêter Mr Sans, ce n'est pas en cajoleant le Président de l'agglo que vous deviendrez ne nouveau Maire de Sète. Pour cela, il vous faut évaluer l'enjeu et être prêt à l'affronter : êtes vous capable de refaire émerger l'idée d'un territoire uni autour d'une vraie ville centre ? Etes vous capable de contrer cette horrible situation d'une agglo clientéliste qui travaille à contrario des intérêts du territoire et de son organisation autour d'une ville d'équilibre ? Etes vous capables de remettre la gare de Sète au coeur d'un projet d'agglomération ? Si oui, je vote pour vous. Affirmez votre discours par rapport au projet d'agglo, avec un peu de recul et d'analyse autre que celle de la consolidation d'un relationnel avec les Maires en place SVP.

Écrit par : jules | 11 mai 2010

Impossible de faire pire que le Maire de Sète quand à ses rapports au sein de l'agglo.On ne peut pas dire qu'il y rencontre un grand succés.

Et puisque vous parlez, Jules, de clientélisme, sur ce point là , nous sommes, à Sète, également bien "servis"

Écrit par : Marion Devineau | 11 mai 2010

Quel fiel "Jules"! D'abord, se féliciter n'est pas un "mensonge", mais une prise de position. Ensuite, désolé de vous contredire, mais il y a bien un projet de salle "multiplexe" dans le projet d'agglo 2010-2020. Pré-situé dans le triangle entre Sète-Balaruc-Frontignan, pour accueillir de grands spectacles et grands matches. Cela a été précisé dans des réunions de présentation. Auxquelles j'ai assisté personnellement et auxquelles d'autres membres de mon association ont assisté. Cela n'a pas été démenti par les gens de l'Agglo...mais par d'autres, extérieurs.
Et ce n'est pas "cirer" les pompes de tels ou tels (ce qui est loin d'être mon genre, mon implication politique en témoigne...sinon j'aurais accepté une proposition et serais élu aujourd'hui!), que de se féliciter de voir un équipement communautaire venir enrichir notre potentiel. Quant à la place de Sète dans un projet d'agglo, elle est (et reste à ce que je sache) importante et même centrale. Ce n'est pas parce qu'on équipe aussi les autres "pôles" de l'Agglo qu'on minimise la place de Sète. Et désolé de vous décevoir, défendre la place d'une Ville qui me tient à coeur ce n'est pas tirer une couverture vers elle seule, mais faire en sorte qu'elle soit tête de proue d'un véritable territoire uni à ses côtés.

Écrit par : Philippe Sans | 12 mai 2010

Je rajoute, Jules, quand vous parlez d'argent (en restera-t-il?), j'ose l'espérer. Comme j'ose espérer qu'il restera de l'argent à la Ville de Sète aprés les deux trous du FC Sète, le doublement des "loyers" versés à une société privée à compter de...2014 avec le passage au privé de l'éclairage public, les 800.000€ du festival de la poèsie...et autres choix de la majorité municipale actuelle. Quant au développement des transports dans l'agglo, j'ose espérer aussi que l'interaction entre Agglo de Sète et CNBT "mézoise" se confortera dans le bon sens, celui des déplacements "doux". Projet abordé aussi dans le projet 2010-2020. Si si, allez voir...

Écrit par : Philippe Sans | 12 mai 2010

Et pour confirmer mes propos, Jules, ci-dessous une partie du compte-rendu de Midi Libre de ce mercredi 12 mai sur la réunion du Projet d'Agglo à Sète de lundi dernier : "Parmi les dossiers sétois évoqués lundi soir :(...) Arago On sait que le club-phare du bassin attend avec impatience la grande salle polyvalente (spectacles-sport) que Thau agglo a décidé de créer – reste à savoir où. Forts de l'exceptionnelle saison qui vient de s'achever, les dirigeants de l'Arago ont aussi demandé à l'agglo une aide au fonctionnement. « On ne ferme pas la porte , a assuré Pierre Bouldoire. On en reparlera dans quelques semaines. Mais notre volonté, c'est d'abord de favoriser la pratique du plus grand nombre ».
Donc...il y a bien le projet!

Écrit par : Philippe Sans | 12 mai 2010

Nous verrons, nous verrons. Mais il faudra des défenseurs pour ce projet, pour lequel j'insiste, rien n'est prévu même si la réaction a été de dire : "nous l'étudierons".
Dans la même veine, voir si l'agglo défendra l'idée d'un pole multimodal sur la gare de Sète, attendu par la SNCF et la région, qui drainerait vers Sète ville centre, j'insiste sur cette notion aujourd'hui condamnée par l'agglo et d'autres (élus sétois qui ne pensent qu'à attaquer le Maire) et vers cette gare les habitants du nord. Pas de pole multimodal dans ce projet, pas de position de l'agglo sur l'appel à projet du gouvernement, suite du Grenelle, qui va distribuer des milliards pour développer les transports en communs, rien de tout ça parce que le seul mode de fonctionnement de l'agglo est de verrouiller une majorité autour de la somme des demandes des communes, dans une agglo qui doit son financement avant tout au poinds démogrpahique de Sète.
Quel rôle jouriez vous dans cette agglo ?
Vous souvenez vous de celui qu'à joué l'actuel président au démarrage de cette agglo (départ de Frontignan, idée de fusion avec Montpellier...) ? Vous souvenez vous que l'actuel Maire de Sète a créé cette agglo et plus (syndicat avec Mèze) avant de critiquer son bilan ?
Avant de parler de ce bilan, rappeler vous de celui que ces prédécesseurs lui ont laissé. Ce qui se construit à l'agglo aujourd'hui sera très lourd de conséquences pour les générations à venir sur le bassin de Thau.

Écrit par : jules | 12 mai 2010

Au fait Messiers Dames (puisque Marion suit la conversation) quelques définitions INSEE :
- unité urbaine : ensemble urbain continu d'une ou plusieurs communes : l'ensemble Sète - Frontignan - Balaruc est la seule unité urbaine sur l'agglo.
- ville centre : ville dont la population représente plus de 50% d'une unité urbaine.
- Sète = à peu près 70% de la population de l'ensemble Sète - Frontignan - Balaruc.
- Sète est donc une ville centre, la seule de l'agglo.

Cordialement

Écrit par : jules | 12 mai 2010

Ce n'est pas parce que selon la définition de l'INSEE Sète est une ville centre, que ses habitants doivent être condamnés à s'y entasser comme des sardines ;

Mais,puisque vous êtes, Jules, si à cheval sur les transports en commun et sur le grenelle de l'environnement,(ce dont je me réjouis) et donc de la réduction des transports individuels motorisés au profit des circulations douces, telles les pistes cyclables par exemple, que pensez vous de la place qui leur est octroyée sur le tout nouveau quai de la Résistance ?

Écrit par : Marion Devineau | 12 mai 2010

Bien d'accord : un scandale cet aménagement dans une ville qui dit engager un plan climat. Tout comme le projet (engagé : 250 mètres réalisés sur 6 km) de l'ancienne RN 112 à Frontignan : aucune voie pour bus permettant de relier efficacement Sète à Frontignan. Que nos enfanta continuent de se déplacer en scooter et se tuent sur nos routes, pas grave !! et allons voir dans la lancée ce que sera la Grand rue Mario Roustan qui doit aussi être refaite et qui sera certainement une nouvelle autoroute urbaine. 2 voies de circulation voitures, on doit bien pouvoir y arriver non ?
Franchement d'accord là dessus. On a 20 ans de retard ici. Sète est nulle mais l'agglo l'est aussi. Et tout le monde s'en fout !!! Marion, là dessus, je vous donne plus que raison.

Écrit par : jules | 12 mai 2010

Et je vous donne raison à tous les deux : au delà des sensibilités (gauche, droite), des responsabilités (maire de Sète et de Frontignan, vice-président ou président d'agglo), tous devraient être à plancher ensemble sur un projet d'avenir. Et à discuter avant...plutôt que de s'écharper. Et à mettre aussi en application leurs promesses.

Écrit par : Philippe Sans | 12 mai 2010

Il faudrait pour cela que qu'ils soient gouvernés par la seule recherche de l'intérêt général.
Je ne me hasarderai pas à porter un jugement sur les motivations de Mr Bouldoire ou des autres maires qui siègent au conseil de l'agglo ,car je l'avoue humblement je ne connais pas suffisamment leur politique et leur façon de la mettre en oeuvre.
Par contre, en tant qu'élue de la majorité à Sète, aussi bien grâce au temps que j'ai passé au sein de celle ci, que depuis que je me suis vue retirer ma délégation pour avoir voté contre le PADD tel qu'il nous était présenté, mais continue à siéger au Conseil Municipal en étudiant avec la plus grande attention les décisions prises par Mr Commeinhes, ainsi que les différents dossiers soumis au vote des élus, je peux affirmer que ce n'est certainement pas la recherche de l'intérêt général qui anime ce dernier, mais uniquement son intérêt personnel, ainsi que celui de quelques uns de ses copains dans lesquels vous trouverez nombre de promoteurs immobiliers.
Ceci expliquant cela.....
Alors hein les pistes cyclabes......!!! Il n'a hélas pas de copain promoteur de ces dernières :(

Écrit par : Marion Devineau | 13 mai 2010

Cela s'emballe! Mais c'est bien, au moins la discussion est lancée!
Ah ce problème de la ville centre! Ce n'est pas parce qu'une ville participe financièrement plus qu'une autre qu'elle doive automatiquement recevoir en retour plus que les autres. Sinon ce n'est pas la peine de se fédérer dans une agglo. L'essentiel c'est d'avoir un projet partagé. Or, à quoi avons nous assisté? A une équipe dirigeante d'une agglo qui élabore un projet et qui vient en débattre avec la population. C'est quand même novateur sur le secteur. L'ancien président de l'agglo (M.COMMEINHES) en a-t-il fait autant? Non il a gouverné sans projet pour l'agglo. En a-t-il fait autant en tant que président du syndicat mixte de l'étang de Thau sur le PADD du SCOT. Qui a vu des réunions publiques?
Lors de ces réunions, il a été possible de s'exprimer et les élus des différentes villes ont aussi pu s'exprimer lors de l'élaboration du projet. Malheureusement les représentants de Sète n'y ont pas fait de propositions.
Non, Jules, ce n'est pas l'actuel maire de Sète qui a créé l'agglo mais son prédécesseur, F.LIBERTI! Ce qui est remarquable dans cette création c'est qu'il a été prévu que la représentation des communes ne donne pas une position majoritaire à l'une d'entre elles. Ainsi les 10 représentants sétois n'ont pas la majorité. Cela implique ipso facto la nécessité du travail collégial.
Sur le fond, je trouve plutôt intéressant ce développement multipolaire. A Sète il n'y a plus de place. Comment accueillir de nouveaux équipements qui vont asphyxier encore plus la ville en termes de circulation.
Avez vous remarqué que le projet de territoire met l'accent sur le développement de l'activité économique. C'est vrai que c'est à l'opposé de la politique municipale de Sète: tout pour l'immobilier.
Jules, je trouve injuste de dire que l'agglo est nulle. Elle a réussi, par une bonne gestion, à disposer d'une masse financière qui lui permet d'avoir les moyens de ses ambitions (avez vous apprécié le montant des sommes à engager). Ses ambitions, elle les traduit dans un projet et vient en discuter avec le grand public. Je trouve ce processus quand même intéressant quand on regarde ce qui se passe dans d'autres agglos qui soit ont des ambitions et pas de moyens soit décident toutes seules au sein de leur conseil d'agglo!
Jules savez vous aussi que les 10 représentants de la ville de Sète sont tous de la majorité municipale alors que celle-ci représente seulement 53% de la population. Alors pour ma part, élu d'opposition, j'apprécie fortementque l'agglo me donne ainsi qu'à d'autres sensibilités politiques l'occasion de m'exprimer!
Jacques MONTAGARD

Écrit par : Jacques MONTAGARD | 13 mai 2010

Monsieur Montagnard bonjour

alors comme ça c'est François Liberti qui a créé l'agglo ? Ca c'est de l'info. Mais non, il n'était plus Maire en 2002 quand la CABT a été créée. Il aurait pu la créer avant, mais le Maire de Frontignan a tout fait capoter. Parce qu'il savait que François Liberti aurait rpésidé cette agglo à laquelle, c'est vrai, il avait beaucoup travaillé.
Le projet d'agglo qu'on vient de nous rpésenter parle de développemement économique ? Encore heureux. C'est une compétence obligatoire de l'agglo, contrairement au sport qui est facultative, raison pour laquelle l'agglo n'a jamamis voullu s'impliquer auprès de l'Arago. Du développement économique ? L'agglo en aurait fait un peu plus si, en 2006, le Maire de Frontignan n'avait pas, pour embéter cette agglo qu'il n'avait pas pu présider, vendu à la Région les terrains près de Lafarge. A l'époque il parlait de créer 1000 emplois, on les attend. Mal joué. Pas bien pour le territoire en tous cas. Maintenant il s'en pord les doigts. Vous trouvez qu'il y a du développement économique maintenant dans le projet ? Alors remerciez le Maire de Sète, qui est vice président chargé de l'économie à l'agglo.
Vous parlez du SCOT ? Il y a eu des réunions publiques en 2007. Y étiez vous ? Vous parlez du PADD ? Mais rappelez vous des interview de ces dernières années : c'est l'actuel président de l'agglo qui est chargé du PADD au syndicat mixte. Lui avez vous demandé des comptes sur ce sujet ?
Quand à l'idée de surdévelopper Sète, n'allez pas dire ce que personne n'a dit. Evidemment qu'il n'y a pas tant de place. Mais acceptez l'idée que si on tue cette ville au sens commercial, si on ne fait pas en sorte que les habitants des villes voisines viennent y chercher des commerces et autres, on n'aura plus que nos yeux pour pleurer, et à payer l'essence pour aller à Odysseum par l'autoroute. Peut être que c'est de ça que vous avez envie. Sans chercher à faire de Sète une ville énorme qu'elle ne sera jamais, dites franchement : vous êtes contre l'idée que Sète et Frontignan doivent fonctionner comme un même ensemble ? Qu'on puiss aller de l'une à l'autre dans un bus efficace ou en vélo ? Vous êtes contre l'idée que les jeunes Frontignanais devraient pouvoir venir au centre ville de Sète le WE pour trouver des cinémas, des loisirs, leurs amis de collège et de lycée, en ayant l'impression de faire partie d'un même monde ? C'est quoi cette idée de secteurs qui isolent Sète ? Vous êtes élu sétois et vous défendez cette idée ? Allons y : chacun dans son village, chacun dans son pavillon, urbanisons les vignes, partout, plutôt qu'au coeur des villes ce qui semble vous géner par dessus tout, achetons des voitures pour aller de nos pavillon à Montpellier... Super, avec ça, on avance. A moins qu'on aie ensuite tout partout : 8 Virgin, 8 Décathlon, 8 multiplexes, 8 conservatoires, 8 théatre molière, 8 théatre de la mer aussi... Là oui, effectivement, on pourra peut être éviter d'aller à Montpellier ou à Béziers. Mais avouons, cette idée de secteurs a un sens : elle justifie la distribution des cadeaux. C'est un sens politique. J'oubliais : vous êtes un politique, donc vous la comprenez.

Écrit par : jules | 13 mai 2010

Je confirme...l'Agglo n'a pas vu le joru sous François Liberti, mais bien sous François Commeinhes. Jules à raison.
Mais je confirme aussi qu'à aucun moment dans le projet d'agglo actuel (et là Jacques a raison...il n'y a jamais eu de projet y compris de développement économique sous la présidence de François Commeinhes...ni de véritables discussions pour une fusion avec la CCNBT...), à aucun moment donc il n'est dit qu'il faille "tuer, étouffer, écarter, négliger..;" ou je ne sais quoi encore la ville "centre" qu'est Sète. Arrêtons de vouloir noircir volontairement le tableau : l'agglo investit dans le Théâtre de Sète, les médiathèques de Sète, les bus de Sète, l'assainissement de Sète, le Lido de Sète, les fonds FISAC et pour le commerce...Et envisage même une grande salle pour l'Arago...de Sète! Apportons donc des idées au projets...plutôt que de de suite salir le premier qui a le mérite de faire une projection sur les 10 ans à venir...

Écrit par : Philippe Sans | 14 mai 2010

Je fais amende honorable. CE n'est pas LIBERTI qui a créé l'agglo au sens propre du terme mais il en a été l'initiateur.
@ Jules: je me réjouis que ce projet d'agglo prenne en compte le développement économique mais ce n'est pas grâce au vice président chargé de l'action économique (F.COMMEINHES) qui, selon mes informations, n'a pas fait de propositions en la matière.
@ Jules: Oui il y a eu des réunions publiques en 2007 mais elles étaient obligatoires de par la loi et portaient sur le diagnostic du territoire. Je parlais de la concertation lorsque l'on aborde la phase propositions et il n'y a rien eu en matière de PADD comme ce fut malheureusement le cas aussi pour le PADD de Sète. Peu importe que le vice président en cause soit P.BOULDOIRE, c'est au président du syndicat mixte d'impulser ce genre de choses.
@ Jules: Sète a déjà perdu de son attractivité commerciale. Une étude montre que les habitants de l'agglo vont plus faire leurs courses sur l'agglo de Montpellier que sur Sète. Je suis tout à fait d'accord avec vous (et n'ai jamais dit le contraire) qu'il faille réfléchir sur la politique des transports et sur tous les modes. La difficulté c'est que suivant les modes de transport les compétences ressortent de collectivités différentes.
Toujours à Jules: Oui je suis élu sétois mais en apportant modestement ma pierre à la réflexion de l'agglo, je ne pense pas trahir Sète. Je n'ai jamais, au grand jamais soutenu qu'il faille urbaniser à outrance les terres agricoles, qu'il ne faille pas urbaniser la ville sur la ville, qu'il ne faille pas repenser nos modes de transports. Vous me faîtes là un procès d'intention bien mal placé si vous connaissiez mon parcours professionnel. Quant à la dernière allusion vous vous trompez. Non je ne comprends absolument pas la politique de distribution des cadeaux. Je l'exècre au contraire!
à Philippe: Merci de remettre les pendules à l'heure: Quand on voit la masse financière prévue qui est consacrée à Sète, on ne peut quand même pas être mécontent!
Jacques MONTAGARD

Écrit par : Jacques MONTAGARD | 14 mai 2010

Virgin,Decathlon......et autres grandes surfaces....sont elles à ce point indispensables au developpement économique de notre si -encore- jolie ville?
Sete n'a t'elle pas suffisament d'atouts à faire valoir et ne mérite t'elle pas mieux que cet acharnement actuel à la défigurer,lui ôtant ainsi ce qui en fait sa richesse?

Écrit par : Marion | 14 mai 2010

D'accord Marion, je n'aime pas non plus ces grandes boutiques. Je préfère les épiceries. Mais le problème, c'est que les gens cherchent ça et qu'on ne leur offre pas d'autre solution que d'aller chercher ça à la capitale. Franchement, vous n'avez jamais entendu des jeunes dire "c'est mort Sète" ? Vous avez souvent entendu des jeunes de Balaruc dire "ce week end on va à Sète" ? Et ça vous plait qu'il disent tous "ce we on va à Montpellier" ? Sans vouloir jouer la grenouille qui veut être plus grosse que le boeuf, je pense que si les habitants du bassin de Thau pouvaient avoir une ville un peu attractive à 10 km de chez eux, ce serait mieux que de les laisser dépendre de montpellier pour beaucoup de choses. Sinon, pourquoi avoir tant combattu cette fusion avec l'agglo de Montpellier (idée qui ne m'a pas plu du tout, mais alors là, pas du tout)!!

Quand à Mr Montagnard, oui il y a une grosse masse financière pour Sète dans le projet de l'agglo. Environ 160 millions d'euros pour l'incinérateur et la station d'épuration, c'est super, si ce n'est pas de la solidarité ça !!!
Mais je plaisante : il y a également le théatre, le lido...
Mais attention, ne vous méprennez pas sur ce que je dis. Je n'ai jamais dit qu'il fallait plus d'argent pour Sète. Je parle d'un vrai transport en commun entre Sète, Frontignan, Balaruc(pas ces bus d'un autre age bloqués dans les embouteillages, que personne ne veut prendre et qui sont toujours vides), je parle d'un vrai équipement INTERCOMMUNAL entre Frontignan, Sète et Balaruc, AU MILIEU, qui pourrait accueillir l'Arago, qui créerait un lien entre ces communes (rencontrons nous à la piscine intercommunale). Mais apparemment, il y sera cet équipement. C'était le sujet qui m'a amené à intervenir sur le blog de Philippe Sans et il m'a répondu depuis sur ce sujet.
Je n'ai donc jamais parlé de plus d'argent pour Sète, sincèrement ce n'est pas le sujet.

Écrit par : jules | 14 mai 2010

Concernant les bus et les transports en commun justement, le nouveau président (mais l'ancien l'aurait peut-être fait aussi, ne faisons pas de faux procés) a budgeté une enveloppe pour les moderniser. C'est inscrit dans le projet. Et c'est un investissement nécessaire. On ne parle pas de sur-endettement bien sûr plus que de raison...

Écrit par : Philippe Sans | 15 mai 2010

Et pourquoi pas les villes à la campagne ,Jules ? :)
plus sèrieusement, Sète n'est pas une grande ville, elle n'en a donc pas les......attraits
elle n'en a pas les inconvénients non plus

Écrit par : Marion | 15 mai 2010

Les commentaires sont fermés.