Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19 mai 2010

Un peu d'humanité...

Au-delà des joutes verbales qui peuvent opposer sur certains dossiers les gens, et notamment les élus de bords différents, il est bon de saluer la solidarité dont ont fait preuve hier soir le maire François Commeinhes, gynécologue, puis Marie-Line Assénat (élue d’opposition) et Régis Lombardi (élu de la majorité), infirmiers de profession : ils ont immédiatement accouru lorsque le conseiller municipal Jacques Montagard, en pleine séance, a été victime d’un petit problème médical au moment où il venait me saluer.  Le maire a réagi avec célérité et à-propos lorsque je lui ai signalé par un petit geste que le conseiller municipal avait un problème, interrompant même la séance. Il est bon de se retrouver dans ces gestes humains au-delà des différences.

Commentaires

Philippe,
(On s'appelle par nos prénoms, n'est-ce pas, depuis que nous avons fait ensemble le tour de montagne en vélo?...)
Philippe donc,
Dans ce billet, vous avez voulu "saluer la solidarité dont ont fait preuve les élus du conseil municipal, au delà des joutes verbales" mardi soir, auprès de notre collègue, Jacques Montagard, victime d'un petit problème en cours de séance.
En effet, Marie-Thérèse Mattera et François Commeinhes (médecins), ainsi que Marie-Line Assénat et Régis Lombardi (infirmiers), ont naturellement réagi face à cet incident, alors même que l'ensemble des conseillers municipaux avaient pris la séance en main et décidé consensuellement de sa suspension momentanée.
Mais, pardonnez-moi, Philippe, je ne vois pas là qu'il y ait matière à s'esbaudir!
Les comportements que vous qualifiez de solidarité sont de simples réactions d'aide que toute personne normalement constituée apporterait à quiconque rencontrerait un problème dans un lieu public; réactions d'autant plus naturelles qu'elles étaient le fait de professionels de santé, dont les réflexes ont fonctionné avec rapidité et efficacité.
Il n'aurait plus manqué qu'ils ne se déclenchassent point, sous prétexte de nos différences de point de vue sur la politique municipale!
Une dernière précision: que ses admiratrices se rassurent, notre ami Jacques se porte très bien, sa vigueur et sa malice étaient intactes cet après-midi!

Écrit par : Janine Léger | 19 mai 2010

J'aurais bien fait le bouche à bouche mais je n'ai pas osé de crainte d'être accusée de communiste
(Annie c'est pour rire ;) )

Écrit par : marion | 20 mai 2010

(Rires)...Sinon, en réponse à Jeanine (on peut s'appeler par nos prénoms puisque nous avons pédalé côte à côté à tous les sens du terme même si le parcours était plutôt plat!) : vous avez raison sur la "normalité" de ce type d'aides apportées par ces élus de bords différents. Mais je trouve qu'il est important pour celles et ceux qui n'ont pas assisté à ce conseil (et malheureusement il y a peu de monde qui y assiste...de quoi s'interroger sur plusieurs points de notre réel débat démocratique), de donner une image humaine à un monde politique qui malheureusement manque de plus en plus de respect entre adversaires par ailleurs. Il n'y a qu'à voir certaines attitudes dans le (non)débat et entendre parfois ce qui s'est dit ! Alors quand il y a un petit reste de cette humanité, autant le saluer! Peut-être pour croire encore que bien des changements d'attitudes sont encore possibles...

Écrit par : Philippe Sans | 20 mai 2010

Bonjour
Je suis choqué par votre "article" aux relents populistes, ou "people".
L'incident, survenu en public, que vous décrivez a dû déranger et gêner cet homme et vous le médiatisez. Quant au reste, vous semblez penser qu'il eût été ordinaire qu'infirmiers et médecins restent assis sur leur fauteuil d'élus.....
Choquant, non ?
L. B.

Écrit par : Laurent BADEAU | 20 mai 2010

Populiste? People? J'ose espérer qu'il y a d'autres attitudes et comportements publics, ou paroles, que vous trouvez aussi "populistes" et "peoples" dans la vie "politique" sétoise de ces dernières années...! Je n'ai jamais écrit qu'il eût été ordinaire de rester assis...Relisez donc mes propos. Je dis que c'est un peu d'air frais dans un conseil municipal où j'ai entendu beaucoup de manque de respect envers certains de la part de certains élus...et qu'il est bon de saluer justement ce retour à un peu d'humanité! Si les débats pouvaient garder ne serait-ce qu'un dixième de cet humanisme en respectant les avis différents et en répondant en toute transparence...N'allons pas chercher plus loin...Merci en tout cas d'avoir signé de votre nom et d'assumer votre opinion (que je respecte, même si je ne la partage pas) sans avoir recours à un pseudo.

Écrit par : Philippe Sans | 20 mai 2010

Je ne parlais pas de l'événement mais de votre "article" que je trouve, au moins, maladroit.
L.B.

Écrit par : L. Badeau | 21 mai 2010

J'avais bien compris Laurent.

Écrit par : Philippe Sans | 21 mai 2010

Les commentaires sont fermés.