Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 juin 2010

"Quai de la résistance : de l'artifice électoral...au pétard mouillé!

On allait voir ce qu'on allait voir! Le Quai de la Résistance à Sète allait connaître une sorte de "libération" après des travaux destinés à en faire une sorte de vitrine touristique au coeur de Sète. Et retrouver une allure à la hauteur du Canal Royal central.
On a attendu les travaux, on a vu...et ça a déjà vécu!


Certes il y a un élargissement bienvenu du trottoir le long du nouvel Hôtel de Paris, restauré et rénové avec goût, dans la montée de la Bourse, de belles pierres au sol..., mais il y a aussi :
- Un abris-arrêt de bus devant Monoprix laissant un passage en forme de goulot d'étranglement pour les piétons contre le mur (alors que la largeur est plutôt agréable sur tout le restant). Impossible de s'y croiser!
- Aucune piste cyclable créée, alors que c'était l'occasion de poursuivre le travail effectué sur une partie du tour de montagne
- Des lampadaires (qu'un rapport soi-disant indépendant dit "vétustes) qui auraient dû être remplacés par de nouveau modèles plus économes en énergie (type photovoltaïques par exemple). Et pas besoin pour cela d'attendre un Partenariat-Public-Privé. A moins que la Ville n'ait pas les moyens?
- Et la Ville aurait dû en profiter aussi, pourquoi pas, pour intégrer et planter ici et là quelques arbres, ou autres notes de verdure et de végétation, aux accents et senteurs méditerranéennes littorales, peu voraces en arrosage.

Gouverner c'est prévoir dit-on! Deux ans à peine après un pseudo-revêtement refait à neuf...à quelques jours alors du premier tour des élections municipales, la Municipalité en a remis une couche : il aurait mieux valu penser complètement le projet final plutôt que de jouer l'artifice premier et de jeter au canal une première enveloppe!"

14:20 Publié dans Urbanisme | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Pourtant Gali vint et on refit le trottoir.

Etonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 11 juin 2010

Les Amitiés particulières...
En tout cas, rien à voir avec un quelconque prix littéraire.
C'en est presque malheureux.
Bonjour tristesse.
Suisse-je bête !

Écrit par : Jean-Marc | 15 juin 2010

Les commentaires sont fermés.