Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12 octobre 2010

A propos de Marion Devineau

Ainsi donc Marion Devineau portera les couleurs de Force Citoyenne (que je préside) aux élections de mars prochain sur le canton de Sète II.

Je dois avouer que j’en ai entendu des vertes (sans jeu de mot politique…quoique !) et des pas mûres à son propos. Mais comme j’en ai l’habitude, c’est sur des faits que je juge les gens.

Et je dois avouer que depuis un premier contact voici un an et demi déjà à propos des trous financiers successifs du FC Sète (que dis-je…les gouffres !), j’ai découvert à travers un travail partagé sur d’autres dossiers sétois, une femme active, sans arrêt dans la dynamique de la réflexion, pointilleuse et surtout attentive à la défense de l’intérêt général. Rejetant toute dérive de celui-ci au profit du seul intérêt privé. Avec un souci d’intégrité et d’indépendance par rapport aux partis politiques, qu’elle a connu jadis. Défendant ses convictions personnelles ou ses avis…mais en restant dans l’écoute de tout avis contraire, et apte aussi à évoluer. Je suis donc ravi d’elle rejoigne notre association. Que cette adhésion en appelle d’autres aussi compétentes et intègres…

Commentaires

Pitié pas vous avec vos histoires de trou financier que vous etes le plus mal place pour denoncer puisque dans les quelques annes que vous avez passé a la presidence d une association vous meme avez creusé un trou (remember Sete histoire) que les finances publiques ont du combler, si j'ai bonne mémoire. Et la je vous juge sur les faits, qu est ce que ce serait a la tete dune mairie ou d une région.

Écrit par : Inquisiteur | 12 octobre 2010

Mauvaise pioche inquisiteur...l association n a pas vu son déficit (34.000 euros) comblé par la Ville. Et ne l'a pas demandé d'ailleurs...ce qu'elle aurait pu faire pour ceux qui connaissent le dessous du dossier. Et vous préférez donc un ex-président du FC Sète qui lui est parti aprés avoir creusé un trou d' un million d'euros...comblé lui au 3/4 par le contribuable sétois? C'est votre droit. Mais vous avez une drole d'échelle comparative!

Écrit par : Philippe Sans | 12 octobre 2010

Merci Philippe pour cet article élogieux.
Je ne vais pas répondre en disant tout le bien que je pense de toi (intelligence, honnêteté, gentillesse, courage......) ainsi que des membres de Force Citoyenne avec lesquels nous avons commencé de collaborer. ça ferait trop d'un coup , on risquerait de se croire dans une émission de Michel Drucker :)
J'aurais l'occasion d'y revenir......

Écrit par : marion devineau | 12 octobre 2010

Puisque vous évoquez le FC Sète, je m'étonne que le cataclysme qu'a connu le club soit passé comme une lettre à la poste sans que la gestion du maire et de ses acolytes (du club et de la mairie..) ne soit sérieusement remise en cause par les autres politiques de la ville...

Ce qui est arrivé est pourtant grave ! Nous autres, simples citoyens, ne pouvons malheureusement pas faire grand chose (si dans les urnes, mais ça sera malheureusement trop tard pour le FC Sète...)

Bien à vous,

Aurélien

Écrit par : Aurélien | 13 octobre 2010

Bonjour aurélien,
l'association que je préside (Force citoyenne) a dénoncé d'abord en conférence de presse ces déficits et a demandé à la Ville les comptes du FC Sète (puisque la SEM Sète qui gérait le club avait des représentants de la Ville en son sein). Devant refus de celle-ci soit de fournir soit de répondre aux questions, nous avons saisi Chambre Régionale des Comptes et Procureur de la république. Une enquête est en cours...

Écrit par : Philippe Sans | 13 octobre 2010

Oui Aurélien et en ayant eu l'impunité sur le foot, l'on recommence avec Maïté pour la culture. Il n'y a qu'à lire ses rôles d'impôts locaux pour comprendre la politique de la ville ,dans tous les domaines

Pour bien gérer, il faut anticiper et l'on dit que Marion devine haut.

Étonnant ? Non !

Écrit par : CA%ELIO jean-Louis | 13 octobre 2010

Merci pour vos réponses.

Cela soulage un peu de voir que ce genre de désastres ne se passe pas en toute impunité, (que cela concerne notre club de foot ou tout autre domaine de la vie locale)

Reste, maintenant, à voir ce que cette "enquête" donnera...

Écrit par : Aurélien | 13 octobre 2010

Vous mentez la municipalité a voté des fonds spéciaux pour combler des trous de Sete Histoire!

Écrit par : Inquisiteur | 14 octobre 2010

Désolé une nouvelle fois de vous contredire Inquisiteur...et je m'étonne encore que vous compariez 2,1 MILLIONS d'euros cumulés de trous réalisés en deux ans sous les présidences Anfosso et Besson...et 34.000 euros de trous de Cette histoire. Ensuite pour mémoire, les subventions municipales reçues par l'association ont été : 50.000 € en 2005, 30.000 ou 40.000 € (de mémoire) en 2006 et 40.000 € en 2007. En janvier 2008, une rallonge de 10.000 € a été attribuée par la Ville de Sète...ce qui ne me parait pas illogique au constat que les subventions avaient baissé en 2006 et 2007. N'oubliez pas non plus de parler des rallonges régulières (et bien plus importantes que ces 10.000 € votés en plus en janvier 2008...si vous prenez le temps de demander à vos sources d'être honnêtes) accordées au FC Sète, à l'Arago, au water-polo, à Fiesta Sète et autres associations méritantes sétoises.
Autre chose Inquisiteur?

Écrit par : Philippe Sans | 14 octobre 2010

Le rôle trouble de l'inquisiteur au moyen âge était de faire avouer sous la torture des choses fausses et les faire passer pour vrais afin d conduire des innocents au bucher.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 14 octobre 2010

Rien d'autres vous confirmez ce que j'ai dis donc que vous avez menti merci d'avoir rectifié la verité

Écrit par : Inquisiteur | 14 octobre 2010

Chacun jugera...Merci par contre de m'indiquer ce que vous pensez dez différentes déclarations des sieurs Anfosso, Besson et Paiola sur les trous du FC Sête : tout va bien à bord...à c' est pas moi c' est l'autre ou c'est pas ma faute. Et surtout sur l'ampleur des comblements municipaux. Je ne parle pas de subventions normales annuelles bien sûr...Merci de répondre sans oeillères partisanes Inquisiteur. On parle cette fois ci non pas de 10.000 euros de "rallonge"...mais de plus d'UN MILLION.

Écrit par : Philippe Sans | 15 octobre 2010

Les commentaires sont fermés.