Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 mars 2011

Détournement de moyens municipaux à des fins électoralistes

Depuis la révélation ce 2 mars par Midi Libre des questions trés "politiques" posées dans le sondage BVA réalisé pour la Ville de Sète en décembre dernier et "oubliées " sciemment dans le dernier Sète.fr, certains voudraient connaître ma réaction sur le fait que 21% des sondés voient en moi un bon maire potentiel en 2014...(A lire sur le site www.forcecitoyenne.fr)


 

 Permettez moi d'abord d'être étonné de voir que, sous le couvert de l'Observatoire Municipal, le cabinet du maire fasse ainsi réaliser en 5 ans (2005, 2006, 2007 et 2010, voir le dernier Sète.fr), quatre sondages !

 

A l'heure où la Municipalité, sous prétexte qu'il faut se serrer la ceinture et réduire l'endettement de la Ville, supprime quelques centaines d'euros de subvention à des petites associations sportives, culturelles ou autres, centaines d'euros pourtant importantes pour leurs activités...voilà qu'elle gaspille des dizaines de milliers d'euros pour savoir : quelle est l'image du maire ? Qui seraient ses adversaires potentiels en 2014 ? En gros, quelles sont ses chances de faire un troisième mandat consécutif et régner pendant 19 ans sur Sète !

Tout cela est inadmissible!

Un observatoire Municipal n'a pas vocation à s'interroger sur la côte d'amour d'un maire et sur les adversaires potentiels de celui-ci. L'argent du contribuable doit servir à autre chose qu'à préparer la campagne municipale d'un maire en place.

On peut aussi se demander que fait cet Observatoire Municipal : est-il cantonné à commander un sondage à chaque fois trois ans avant une échéance électorale? Qui le compose : le cabinet du maire? La Municipalité est-elle aussi coupée, aussi éloignée de sa population qu'il lui faille un institut de sondage parisien pour savoir ce que les sétoises et les sétois pensent, attendent...? Ce dont ils ont besoin? Mais à quoi servent donc les élus de la Majorité Municipale?

Je ne commenterai donc pas les 21% qui me sont attribués par ce sondage. Car quel que soit le score, je continue à m'inscrire dans la philosophie et les valeurs qui sont celles de Force Citoyenne, l'association que je préside : nous dénoncerons toujours les dérapages, les irrégularités, les illégalités de nos élus, quels qu'ils soient. Les sétois choisiront lorsqu'il sera l'heure.

Commentaires

Bonjour Philippe.Ton commentaire est fort bien rédigé.
Personnellement j'ai participé à ce sondage(BVA ou SOFRES je ne sais plus et j'ai ressenti comme un malaise dans la façon où il était conçu,c'est à dire que parfois on ne comprenait plus le sens de la question et même le gars avait l'air géné quand je lui faisais remarquer que la question était mal formulée car sachant m'exprimer en français je ne tenais pas à dire l'inverse de ce que je voulais dire.Je lui ai demandé assez vite si ce sondage avait été commandité par la Mairie de Sète et il a été embarrassé et m'a dit que non mais je voyais bien que tout était conçu pour faire la part belle au maire.Quand un nom était cité par lui c'était toujours le même.Alors quand je vois que tu aurais atteint 21% ce qui serait fort honorable je pense que c'est bien en dessous de la vérité puisque parfois il fallait choisir entre Mr C et un autre.A chaque fois que j'ai cité ton nom ça le surprenais ne connaissant pas la personne ou faisant semblant d'être étonné de mon choix.Par exemple il me faisait remarquer qu'à tel question précédente j'avais répondu assez satisfait et qu'ensuite en me demandant dans ce domaine diriez vous que vous préférez Mr C et je répondais non je préfèrerais Mr S. Alors je lui faisais remarquer que ce n'était pas contradictoire vu que je pensais qu'avec Mr S ce serait mieux sans doute.J'ai du mal à t'expliquer tout ça mais j'ai vraiment trouvé ce sondage ambigû et surréaliste au point que j'ai failli le stopper avant la fin.J'avais dejà été sondé pour d'autres sujets mais en politique c'était la première fois et donc je pense qu'un certain a répondu l'inverse de ce qu'ils pensaient simplement à cause de la formulation de la question.Qui donc a rédigé ces questions parfois très mal posées et qui surprennent quelqu'un d'attentif.Ceci étant dit je te quitte pour aujourd'hui.Bien cordialement à toi.Claude

Écrit par : PAYSSERAND | 03 mars 2011

Au sondage qui est le plus fort, le plus intelligent et le plus beau que j'ai effectué auprès de ma blonde et 634 amis et connaissances, 100 % ont répondu Jean Louis CAMELIO.

Et cela n'a rien coûté aux contribuables.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 03 mars 2011

Bonjour Philippe,
Qu'est- ce qu'un "OBSEVATOIRE MUNICIPALE"?
Qui observe quoi?
Qui paye?
Expliques moi, s'il te plait, comment peut-on porté crédit à un sondage (je pense à celui dans "sète.fr")demandé par la mairie, fait pour la mairie,et apparament (peut être me trompe-je...)fait par la mairie? Et ou on y découvre :
ô!! surprise!!! que 67% des sondés sont "sastifaits" du travail accompli par le maire!!!!!
ça fait penser à de la propagande quand même un peu...

Allez, Philippe,encore deux mois et t'es à 70% de sondés "satisfaits" du travail de Ph.Sans.

Écrit par : Frank | 03 mars 2011

Bonsoir Franck. L'observatoire a été créé par la municipalité Commeinhes. Qui a commandè via on cabinet sondage à l'institut BVA, lui a demandé de poser certaines questions...et a payé 16.000 € le sondage. Ce qui ferait plus de 60.000 € en six ans pour 4 sondages. A moins d'une carte fidélité...

Écrit par : philippe Sans | 03 mars 2011

Cette info soulève chez moi plusieurs questions :
1. Est ce que ce sondage avait vocation a être rendu public ou est-ce une étude d'opinion confidentielle ?
2. S'il est public, pourquoi des questions ont-elles été caviardées ?
3. Si c'est une étude confidentielle qui a été rendue partiellement publique, est-ce que l'approche des élections cantonales y est pour quelque chose ?
4. Quelles sont les données brutes avant redressement par l'institut ? et sur quelles bases a été opéré cette "cuisine" scientifique ?
5. Qui a commandé ? Le Maire ? l'Ump locale ?
6. Qui a payé ?

je rappelle que dans l'affaire des sondages de l'Elysee, Patrick Buisson qui diligentait des études pour le compte de Nicolas S., payées par l'Elysee et ensuite publiées dans le Figaro a depuis la fin février un juge d instruction aux fesses.
En bref, il serait grand temps de mettre de l'ordre dans ce pseudo métier scientifique, un projet de Loi en ce sens a d ailleurs été déposé par deux sénateurs UMP et Ps, mais retoqué pour le moment par l'Elysée...

Écrit par : cricrib | 03 mars 2011

petite précision, en lien avec le premier commentaire, le fameux projet de Loi des deux sénateurs prévoit l'obligation, pour celui qui publie le sondage, de mettre en clair et de façon complète la question exacte posée en face du % de réponses.

Écrit par : cricrib | 03 mars 2011

Merci de toutes ces précisions cricri (faut venir nous donner un coup de main!). Que je transmets à la personne qui étudie celà de prés à Force Citoyenne, car ce sondage nous fait aussi poser beaucoup de questions. C'est la Ville et donc le contribuable qui paye...mais certaines questions et réponses étaient bien destinées à ne pas paraître. Il y a eu appel d'offres...et BVA l'a eu à nouveau.

Écrit par : philippe Sans | 03 mars 2011

Un jour, un Grand Magasin situé sur le Quai de la Résistance m'a commandé un sondage dans le but de déterminer si les clients préféraient passer par l'entrée sur le quai ou par le passage dit du dauphin. La direction parisienne avait décidé que quel que soit le résultat du sondage, elle n'entreprendrait pas les travaux nécessaires à la bonne circulation des clients par le passage dit du dauphin, mais quand même elle voulait savoir ce qu'en pensait les clients. Sondage (pas très cher) a été fait et le résultat réel allait à l'encontre de la décision parisienne... Devinez ce qu'il advint ?
Si vous voulez participer à un vrai sondage et choisir parmi 24 sétois nominés le futur maire de Sète : rv sur www.plc-communication.com rubrique SONDAGES

Écrit par : Lasne | 03 mars 2011

Bouuu le jaloux jaloux jaloux :)

Écrit par : Totom | 04 mars 2011

il n'y a qu'un seul vrai institutu de sondage : le notre !

Écrit par : le chargé des commissions | 04 mars 2011

Les commentaires sont fermés.