Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15 avril 2011

Fusion à trois...

CABT, CCNBT, Hérault Méditerranée, Intercommunalité, Etang de ThauCe matin, dans son nouveau Schéma Départemental de Coopération Intercommunale, le préfet est revenu sur sa position d'il y a quelques mois : il ne préconise plus la simple fusion du Sud et du Nord du Bassin de Thau, mais une fusion à trois avec la Communauté d'Agglomération Hérault Méditerranée (Agde-Pézenas). Au détriment de l'Agglomération de Béziers. Vote définitif en novembre...

Commentaires

Avant de vous entendre dire que c'est un coup de Commeinhes et D'ettore, merci de voir ça :

http://www.a21l.qc.ca/web/document/Herault_questionnaireH2005.pdf

En 2003, le Département avait lancé une grande consultation sur l'avenir de l'Hérault. Mr Mesquida avait porté cette démarche. 20 000 personnes s'étaient exprimées. Mr Liberti était porte parole sur le bassin de Thau. En ressortait l'idée d'un territoire allant d'Agde à Frontignan, adapté à un projet de territoire. Maintenant, ces mêmes personnes nous disent que ce territoire est "un coup de l'UMP". Franchement c'est parfois cruel pour la démocratie de faciliter la perte de mémoire. Merci de le faire savoir Mr Sans, vous qui êtes un démocrate. Par ailleurs, toujours en termes de démocratie, il est utile de rappeler que 29 communes ont déjà approuvé ce périmètre en 2000, que la CDCI l'avait aussi approuvé, et que 18 communes l'ont encore demandé en 2009. La démocratie, ce n'est forcément le simple avenir de Mr Bouldoire.

Écrit par : jules | 15 avril 2011

Merci à Jules pour ce rappel.
A noter qu'en 2002, d'Ettore était sans étiquette... il n'a rejoint l'UMP qu'en 2007 pour avoir l'investiture aux législatives.
Et si on laissait la population décider par référendum ?
Projet de territoire contre projet de territoire, ça aurait plus de gueule et au moins on n'aurait pas à suspecter les élus de ne regarder que leurs intérêts.

Écrit par : Léon | 16 avril 2011

Bonne réflexion de Léon : un référendum après débat et information clairement éclairée des habitants de toutes ces communes c'est ce que la loi devrait prévoir. Cette proposition du préfet est quand même plus encourageante que le seul regroupement de Sète avec Mèze qui n'a aucun intérêt. Mais on aurait pu faire plus ambitieux.

Écrit par : Henri | 16 avril 2011

Comme ca ca roule mieux qu'avec Montpellier

Écrit par : Rico | 16 avril 2011

Un peu de légèreté, qu'on aime Georges Brassens ou pas, une contribution des plus légère et géniale :
http://www.deezer.com/fr/#music/une-petite-fille/une-petite-fille-chante-brassens-249135

Écrit par : Georges | 17 avril 2011

Georges,

Merci pour cette découverte émouvante,là c'est une réussite. Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes comme disent Chevalier et Laspalès, notamment Le Forestier et cie qui essaye sans y arriver de faire du "Canada Dry" : La couleur de l'alcool, le gout de l'alcool mais ce n'est pas de l'alcool...

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 17 avril 2011

Pour une fois jouons la démocratie jusqu'au bout et consultons les citoyens par le suffrage universel, les préfets passent et les citoyens restent!

Écrit par : max | 17 avril 2011

M. Sans, les blogs sétois s'étiolent.
Peux de sujets, peux de commentaires.
La démocratie sétoise serait donc une belle endormie.
Vu sur les Brageoles, une intervention douanière à propos du sentier de la même famille.
Votre compétence d'urbaniste serait d'un grand secours en matière de réglementation.
A vous lire.

JRA

Écrit par : Jean-Raymond | 22 avril 2011

Bonsoir JRA...je vous promets d'aller y jeter un coup d'oeil. Et de m'exprimer si je le peux sur le sujet...

Écrit par : Philippe Sans | 22 avril 2011

Les commentaires sont fermés.