Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 août 2011

INDIGNE D'UN ELU !

La Saint-Louis est une belle fête que l'on se doit de conserver comme populaire, en la préservant de tout dérapage.

 

Que dire dès lors lorsqu'à une heure du matin dans un baraquai vous vous faîtes agresser violemment d'un coup sur la nuque devant des témoins médusés, comme cela a été mon cas, samedi, alors que j'étais de dos, et sans me douter un seul instant de sa présence, par...un élu ajoint au maire au sein de la majorité municipale!

 

 


L'homme a voulu revenir à la charge tout aussi violemment plusieurs fois, heureusement maîtrisé et par ses proches et par les videurs du baraquai. Ce qui ne l'a pas empêché de réussir à me porter un violent coup de pied assorti de diverses menaces. Devant des spectateurs et témoins abasourdis tant à l'intérieur de l'établissement qu'à l'extérieur après avoir été sorti.

Je ne sais si ce dérapage s'explique par la forte chaleur, la fatigue ou autres raisons festives...toujours est-il que l'homme est coutumier du fait : suspendu pour agression sur arbitre, suspendu pour agression sur un tennisman, coups de poing sur un chantier HLM...

Et aujourd'hui, l'homme élu se doit encore plus d'être un exemple.

Et quel exemple que celui montré à une jeunesse venue s'amuser dans ces baraquais et que l'on sermonne (à juste titre) pour ne pas abuser d'alcool et éviter de se battre!

Aujourd'hui l'homme se défend en parlant d'une provocation : je lui aurai tendu la main! Quelle provocation cela aurait été...si cela avait été le cas! Car il est difficile de tendre la main à quelqu'un que l'on n'a pas vu...Ce que confirment des gens autour!

L'homme se défend et excuse sa réaction violente en affirmant aussi que je le salis en permanence à travers des publications. D'abord il semble confondre ma personne avec l'ensemble d'un mouvement citoyen qui, à travers des publications, dénonce des contre-vérités de sa part, mais aussi des pressions exercées sur des membres du mouvement. Ce qui n'est pas salir, mais dire la vérité, base première de la politique démocratique et transparente!

 

Nous prônons le combat d'idées, pas le combat de rue!

 

Aujourd'hui, je souhaite sincèrement à cet élu en tant que personne humaine de travailler à régler une bonne fois pour toute son problème récurrent avec la violence, l'intolérance et la maîtrise de soi.

 

Mais il faut qu'il prenne aussi conscience de la gravité de son comportement aussi par rapport à sa fonction de représentant politique, d'élu municipal. Il se doit d'être exemplaire. De respecter et la différence de points de vue, d'idées, de respecter tout adversaire et la contradiction, mais aussi les personnes quelles qu'elles soient!

 

Et je demande au maire de Sète de prendre ses responsabilités. En rappelant à l'ordre et ses devoirs à l'élu, et prendre les sanctions qui s'imposent.

 

Un citoyen, quelles que soient ses idées, doit pouvoir fêter la Saint-Louis, avec femme, ami(e)s et enfants parfois aussi...sans être à l'ombre d'un tel comportement d'aggression et de violence.

A titre de personne, je me réserve bien sûr le droit de porter plainte aprés dépôt d'une main courante.

 

 

Commentaires

Sincèrement Philippe, il ne faut pas laisser passer un tel acte!
Tu te dois de porter plainte car ce n'est non seulement l'homme qui a été agréssé mais ce que tu représente et qui lui fait peur
Amicalement

Écrit par : caramel.marialys | 21 août 2011

Appelons un chat :un chat!! l' homme en question c'est Emile Anfosso!!! c'est pas un secret , c'est sur le midi libre.

Écrit par : Frank | 21 août 2011

Je te souhaite Philippe un bon rétablissement physique et surtout moral. Quant un homme passe à la violence physique, il confirme que ce qui a été dit sur lui n'est que pure vérité, qu'il n'a aucun argument et qu'il est dépourvu de toute intelligence.

Évènement tout à fait banal, "les baraquais" sont synonymes de, de drogue, d'alcool et de violence.

Lu sur ML de ce matin, une Saint louis calme, une vitrine d'un commerce a été cassée suite à une bagare.....Normal, calme, cela est banal comme les hospitalisations pour overdose ou coma éthylique que la presse passe sous silence.

Normal, le Maire a façonné la ville à son image.

Rien d'étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 21 août 2011

Oui c'est très important de dénoncer ces pratiques indignes pour tout citoyen mais encore davantage pour un élu ! et nous ne sommes pas encore en campagne, que cela présage-t-il pour l'avenir ? Le Chef de la municipalité est responsable aussi dans le choix de ses adjoints et de leur comportement!
N'oublions pas que la violence, comme l'autoritarisme, sont le lot des faibles qui n'ont que cette expression pour se prouver à eux-mêmes qu'ils existent ...

Écrit par : Nicole Bandelier | 21 août 2011

ce n'est pas un comportement de franc maçon!
on lui a pourtant appris la tolérence, et la tempérence
et la démocratie est qu'il connait ?, on ne frappe pas quelqu'un qui n'est pas d'accord avec vous, à quand une police politique à séte...........comme à cuba

Écrit par : galtier | 21 août 2011

celui qui ne respecte pas les idées des autres et qui agresse est un dictateur en puissance
Aristote, dans sa typologie des régimes, fait de la dictature une forme corrompue de gouvernement par un seul
Montesquieu, dans son ouvrage De l'esprit des lois, propose une typologie fondée sur les gouvernés : le despotisme est alors un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte

Écrit par : galtier frederic | 21 août 2011

celui qui ne respecte pas les idées des autres et qui agresse est un dictateur en puissance
Aristote, dans sa typologie des régimes, fait de la dictature une forme corrompue de gouvernement par un seul
Montesquieu, dans son ouvrage De l'esprit des lois, propose une typologie fondée sur les gouvernés : le despotisme est alors un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte

Écrit par : galtier frederic | 21 août 2011

celui qui ne respecte pas les idées des autres et qui agresse est un dictateur en puissance
Aristote, dans sa typologie des régimes, fait de la dictature une forme corrompue de gouvernement par un seul
Montesquieu, dans son ouvrage De l'esprit des lois, propose une typologie fondée sur les gouvernés : le despotisme est alors un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte

Écrit par : galtier frederic | 21 août 2011

celui qui ne respecte pas les idées des autres et qui agresse est un dictateur en puissance
Aristote, dans sa typologie des régimes, fait de la dictature une forme corrompue de gouvernement par un seul
Montesquieu, dans son ouvrage De l'esprit des lois, propose une typologie fondée sur les gouvernés : le despotisme est alors un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte

Écrit par : galtier frederic | 21 août 2011

celui qui ne respecte pas les idées des autres et qui agresse est un dictateur en puissance
Aristote, dans sa typologie des régimes, fait de la dictature une forme corrompue de gouvernement par un seul
Montesquieu, dans son ouvrage De l'esprit des lois, propose une typologie fondée sur les gouvernés : le despotisme est alors un gouvernement qui ne respecte pas les libertés des individus et dont le principe est la crainte

Écrit par : galtier frederic | 21 août 2011

@galtier
un comportement de Franc Maçon? C'est son comportement tout cour.
Cet homme n'est pas digne de respect!!!

Écrit par : caramel.marialys | 21 août 2011

Je confirme que nous n'avons pas avec cet élu apparemment les mêmes valeurs. Car même si je lui avais tendu la main, cela n'aurait pas été en provocation et cela de toutes façons n'aurait pas eu à avoir comme réponse des coups...Et qu'il justifie aujourd'hui son agression par de nouveaux mensonges au lieu de s'excuser! Oui, nous n'avons pas les mêmes valeurs humaines et politiques!

Écrit par : Philippe Sans | 21 août 2011

Ce Monsieur ment aux Sétoises et aux Sétois depuis des décennies. Son témoignage est presque un aveux. De plus il s'imagine avoir la compassion des habitants en (ab)usant d'un vocabulaire très terroir. C'est mal connaitre son monde. Son comportement est indigne et il a, une fois de plus, prouvé qu'il est incapable de se gérer et donc de gérer les autres et les dossiers qu'on lui confie. Monsieur, le "Peuchère" c'est bien vous.

Écrit par : Richard | 21 août 2011

Monsieur Sans,
Ce qui s'est produit est proprement inadmissible.
Une main courante ne doit pas suffire.
Si un élu du Peuple peut se permettre ceci envers un administré, c'est que Kadhafi a traversé la mer autrement qu'avec les chalutiers des copains des copains.
Si le maire de notre bonne ville ne renvoie pas ce triste sire :
J'encourage les citoyens mécontents de l'administration de notre ville à aller donner des baffes à tous les élus qui font un non-travail. Je sais, la mission semble insurmontable.
Pour aller gifler le maire, je pense que ce lundi de la Saint-Louis est une bonne occasion. Lui qui ne manque jamais d'exposer son bronzage, hiver comme été.

Cette violence, sous Marchand et Liberti nous n'aurions jamais vu ça, en public.

Écrit par : Jean-Marc | 21 août 2011

C'est à celui qui domine sur les esprits par la force de la vérité, non à ceux qui font les esclaves par la violence, que nous devons nos respects. Voltaire…
Cette citation te va bien Philippe car contrairement à la « réaction » d’Anfosso dans le midi libre, tu n’es pas un « peuchère » c’est la force de ta vérité qui domine et ça fait peur ! On te respecte !
Qu’un élu du peuple se comporte de la sorte c’est inadmissible, je n’ose imaginer son comportement sur son entourage « politique » ! Peuchère, les pauvres esclaves!
Maintenant reste à savoir comment va se comporter le premier magistrat de la ville! Va-t-il faire l’autruche ? Va-t-il voler dans les plumes de son peuchère de copain ?
Je te souhaite un bon rétablissement ! Christiane

Écrit par : dubau christiane | 21 août 2011

Une main courante pour une gifle l'image est significative. Il est vrai que la gifle a été accompagnée d'autres violences dont un coup de pied de Max la menace.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 21 août 2011

Franchement je ne suis pas surpris des agissements de voyou d'un élu comme anfosso il ne faut jamais le contredire le boss comme l'appelle ses agents des hlm donne une image que l'ump mérite. Cette agressivité reflette bien l'image de certain jeune qui l'entoure de l'ile de thau. Je suis sur que le maire ne dira rien comme il na rien dis sur le déficit du football club de sete le maire le couvre . l'attitude contre la maison de quartier sur sa fermeture nous lui devons bien a lui car sa menace au cantonales il la mis en pratique . sete deviens la ville des coquins. Toutes mes amities a philippe son épouse ces amis present.

Écrit par : reilles j claude | 21 août 2011

Quand je pense que c'est grâce à des socialistes et des écologistes que nous avons de nos jours droit à cette Mafia.
Sans oublier certains anciens communistes, devenus porte-flingues du pouvoir en place.
Râteliers, mangez aux râteliers du pouvoir, salopards.
Sans, faut pas laisser passer çà.

Écrit par : Réjanne | 21 août 2011

Toutes les pleureuses arrivent : Camelio et reilles en tête. Ils vont nous refaire le comité de la claque.

Écrit par : rires et chansons | 21 août 2011

J'mexcuse, je tiens pas la boutanche.
Ni l'umilliation.
Ni rien.
je suis qu'un pov con

Écrit par : Emile | 21 août 2011

J'mexcuse, je tiens pas la boutanche.
Ni l'umilliation.
Ni rien.
je suis qu'un pov con

Écrit par : Emile | 21 août 2011

Camelio n'a jamais été une pleureuse, loin de là, mais durant toute sa vie quand il a vu des voyous, il a eu le courage de le dire contre vents et marées.

Les pleureuses sont les commheinistes pour un os que leur jette leur maître. Pas plus tard que ce matin j'ai vu un nouvel employé de mairie à l'animation qui a 60 ans et qui est un ancien commerçant à la dérive Je sais vous allez dire encore, il faut s'occuper des cas sociaux, mais enfin il y a des jeunes qui sont au chômage. Quand je le lui ai fait remarquer, moi qui le nourrit, il m'a dit : "va te faire enculer" ce n'est pas une insulte, mais un conseil de quelqu'un d'éclairer. Je ni suis pas allé, quand à lui, l faudrait lui demander.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 21 août 2011

Tiens c'est bien on clicque sur Emile et on se retrouve sur un site de la municipalité.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 21 août 2011

Emile,umilliation s'écrit HUMILIATION.
Si tu veux pendre l' accent parisien pour "pov con" tu peux quand même l'écrire"pauv'con".Quant à "J'mexcuse" même pour être rigolo, faut écrire:"j'm'excuse".Pour en terminer, faire autant de faute pour autant de conneries, tu dois être trés fort! Te force pas à me répondre, tu n' as aucun intérêt, aucune instruction,et pas l'ombre d'une once d'intelligence.Allez retourne à ta boutanche!!

Écrit par : frank | 22 août 2011

Merci de vos réactions...mais je n'incite personne à gifler ni le maire ni aucun autre élu. Respectons les gens...

Écrit par : Philippe Sans | 22 août 2011

Franck élève brillant de Maître Capello, merci de ces précisions qui éclairent intelligemment le sujet.

Ce n'est pas Emile qui s'est excusé ?

Alors là ça "m'espante"!

Quel sens de l'observation !

Quel oeil avertit!

Pourtant j'avais reconnu le style, l'intelligence et l'instruction de ce personnage avec qui j'ai fait non
"Math Su" mais maternelle supérieure, classe de Mme feu Bretzel, la directrice de l'école Louis Pasteur. Elle nous jouait du banjo, la musique déjà l'énervait, ce qui pourrait expliquer son attitude belliqueuse de l'autre soir.

Je pense qu'il ne faut pas trop le vilipender, c'est un grand malade qu'il faut faire soigner le plus rapidement possible dans son propre intérêt et celui de ses proches.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22 août 2011

averti et Mme Bertuel

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 22 août 2011

toutes les violences sont abjectes et je me joins a la repprobation generale
j'espere qu'il sera sanctionné lourdement
car le pobleme de la violence ce n'est pas seulement celui des violents, generalement malades psychologiquement, mais celui des sanctions qui tardent parfois...

Écrit par : puzzle | 22 août 2011

Dans quel monde vit-on ? Alors celui qui n'est pas d accord,je lui casse la figure et puis je peux me permettre de le faire dans un endroit plein de monde en plein milieu de la fête locale, puisque je suis le PATRON DES HLM. On est tombé bien bas, bien bas disait Georges ....

Écrit par : PATRICE | 22 août 2011

Cher Camelio
Puisque tes doigts ont commis un digitalus (équivalent de lapsus...) malheureux,mais oh combien révélateur d'une époque nostalgique... je me joints moi aussi, juste pour un instant, aux protestations indignées. Avoir le sang chaud n'exduse pas les passages à l'acte physiques. D'autant plus que cette histoire vient nous rappeler un autre fait, plus lointain, où un prétendant présidentiable avait frappé une femme politique qui osait le contredire... et je ne parle pas de notre chef de gouvernement actuel quià ses débuts dans la fonction, avait lui aussi interpellé un citoyen, à deux doigts de l'inciter à se battre !
La politique agressive dégoûte les gens.Un retour aux valeurs telles que le respect de l'autre, base des relations humaines, sera le bienvenu à l'avenir. Le pouvoir politique doit s'utiliser au service de la population et non pour faire le coq et la guerre des boutons. Un élu qui frappe en pleine rue et sans retenue un adversaire potentiel lors d'une soirée festive ne mérite que le MEPRIS de ses concitoyens. Quelles que soient les raisons qu'il évoque et qui n'excusent en rien son geste.

Écrit par : bretzelde7 | 22 août 2011

En dehors de sa fonction d'élu, Emile ANFOSSO a une activité professionnelle, j'ai connu des fonctionnaires qui ont perdu leur emploi pour des faits moins avérés et moins délictueux.

Écrit par : max | 22 août 2011

celui qui me traite de pleureuse quil trouve d'abord le courage de mettre son nom. Maintenant a lui s'il souhaite me faire pleurer je lui conseille de venir me voir et avec COURAGE.Un élu quel qui sois dois avoir un comportement humain.Je ne suis pas membre de l'association de Philippe Sans mais je respecte l'homme. sommes nous en démocratie a Sète ? a ton le droit d'exprimer une difference?? sans etre sanctionner personnellement je le vie dans mon travail en mairie aucun avancement depuis l'arrivée de Mr Commeinhes. Un tel comportement d'un élu de la majorité dois etre sanctionné aussi non tous les élus vont donner des coups de poings.Alors Monsieur sans courage j'attend votre rencontre amicale ou pas je reste a votre disposition.un employer de la ville de sete JCReilles.

Écrit par : reilles j claude | 22 août 2011

Il faut porter plainte !Car il va recommencé et vous devez protégé vos futur citoyens !

Écrit par : pages | 22 août 2011

Oui, IL FAUT PORTER PLAINTE POUR AGRESSION !!! Impossible de laisser passer de tel comportement ... Je ne suis qu'une observatrice qui passe par hasard sur votre site, mais j'ai entendu parler de cette histoire d'agression pure et simple. Il parait même que dans son humeur "massacrante" il a "repoussé" également vivement ses proches, dont sa propre femme ! Animal animal ... Démission démission

Écrit par : CECILE | 22 août 2011

Peut être que sa "femme" fait partie des "femmes battue" et comme elles et par peur elle n'ose porter plainte

Écrit par : Marie | 22 août 2011

La brutalité bestiale de cet individu mérite non seulement sanction, mais de plus, ouverture d'une enquête sur ses activités. La maltraitance appliquée à des personnes, peut éventuellement s'appliquer dans des domaines plus "matériels".

Écrit par : Stéphan Gregogna | 22 août 2011

Merci de ne pas rentrer, marie et autres, par supposition dans la vie privée des gens, même d'un agresseur. Evitons tout dérapage sur ce blog.

Écrit par : Philippe Sans | 22 août 2011

et l'oeil de moscou, ou est il ?
à une époque il était plus prolixte lorsqu'il y avait marchand
mais, suis je béte,sous marchand ne le faisait pas bouffer
comme quoi, un petit nonos et on se calme !
bel exemple de conviction politique
et dire que ces gens étaient des moralistes et les plus virulants des rouges

Écrit par : frederic | 22 août 2011

au fait j'avais oublié de vous dire que le geste de anfonso vous fait gagner une voix
j'étais assez enclin pour voter commeinhes mais là, je tourne ma veste car ça, plus ça, plus ça, ça fait trop

Écrit par : galtier frederic | 22 août 2011

oui, c'est vrais ça !
ou est il notre petit pascal de l'oeil de moscou,il a pourtant beaucoups à dire là non ?
mais il bouffe tellement qu'il ne peut plus bouger
un petit oeil de moscou spécial commeinhes,ce serait bien non ? y,a matière à faire deux n°
qu'en pense notre afficheur en chef de la mairie

Écrit par : martin | 22 août 2011

La raison du plus fort n'est pas la meilleure, porte plainte Philippe ! Quelle équipe cette municipalité, quel courageux cet ANFONSO qui n'a même pas pris part au vote lors de l'appel d'offre sur les paillotes, sans doute du courage face à la famille DI STEPHANO qui aurait sans doute répondu de façon plus "directe" ... Le combat politique est un combat d'idées, encore faut-il en avoir. Comment ce genre de personnage peut-il encore avoir pignon sur rue. L'intérêt général et l'exemplarité ne sont pas de mises, j'espère que les électeurs y penseront en 2014. Continue le travail avec ton équipe et tes proches, impensable que cela ne paye pas très vite.

Écrit par : Robert M | 22 août 2011

Bonjour Philippe ....
LES CHIENS ABOIENT LA CARAVANNE PASSE !!!
L'expression ''les chiens aboient, la caravane passe'' veut dire qu'une personne n'est pas atteinte par les insultes (ou les agression...)d'une autre ou qu'elle franchit des obstacles
sur son chemin sans s'en préoccuper pour atteindre son but...
RDV en 2012 ...la vrai sanction sera celle des urnes... tu es sur la bonne voie...COURAGE et désolée que ton combat pour la Vérité débouche sur de tels actes....MAIS souvent malheureusement c'est le prix à payer... L'histoire nous l'a souvent démontré...
Bien à toi ... Veronique

Écrit par : vero britto | 22 août 2011

RDV en 2014 pour les municipales. Quand le chien aboit et qu'il mort, il faut quand même le faire enfermer ... Des obstacles franchient certainement pour Philippe et sa force citoyenne, preuve sa notoriété grandissante et de certains de ses amis. A ce jour, il reste le seul prétendant sérieux à la victoire pour Mr le Maire de Sète après l'abandon de François LIBERTI, sûr, ça énerve du côté de la Mairie et des élus ... Bon d accord je suis partial, et alors, on va me mettre des gifles ????

Écrit par : Patriste | 22 août 2011

Le temps ne fait rien à l'affaire quand on est con, on est con ! Désolé pour le vocabulaire mais ces pratiques de mafieu à la petite solde ... Je fais parti des imbéciles heureux fiers de leur ville, mais quand je vois ce type de comportement, j'ai honte et aimerais bien que ces gens là quittent les responsabilités car impossible de penser ou de faire pour l'intérêt général ...

Écrit par : Auguste | 22 août 2011

vous avez raison
si l'agression avait eu lieu sous marchand
l'oeil de moscou aurait fait un numéro spécial...allez pascal courage
je vais voir avec SANS si il pourrat te faire afficher lorsqu'il sera maire

Écrit par : berthe | 22 août 2011

Tous mes encouragements, Philippe, dans ce combat de l'intelligence contre la brutalité et la bêtise. Mais, connaissant le monde du bâtiment, je me demande combien de marchés ont été truqués, combien de dessous de table ont été versés, suite à des menaces physiques de cette petite frappe... Commeinhes a peur et ne le renverra pas, mais tu devrais porter plainte.

Écrit par : Régis Lequeux | 22 août 2011

À l'âge de pierre, régnaient les pitécanthropes. De nos jours, règne Monsieur Anfosso sur la gestion des HLM. Il bâtit son église à coups de poing. Son burin, c'est son patron.

Écrit par : Stéphan Gregogna | 22 août 2011

Emile a le sang chaud. Tout le monde le sait. IL vaut mieux éviter de le narguer.
Il déteste les figures de putes qui viennent le coller et qui le cassent le dos tourné.
On n'excuse pas Emile, on le comprend, la violence doit être rejetée, mais il y aussi une façon de se comporter pour un opposant politique qui peut eviter ce genre de problème.

Écrit par : manon des sources | 22 août 2011

Manon, je ne t'ai pas appris à parler comme ça.
Si Emile a chaud, ce n'est pas une raison pour fracasser le thermomètre.
Figure de pute ? Tu parles d'experience peut-être, cela ne va pas faire plaisir à ta mère...
Perso, je n'ai pas vu Sans coller Anfosso depuis au moins 2001...
Reviens à la raison, Manon !

Écrit par : Jean de Florette | 23 août 2011

Et si l'opposant politique ne supporte pas lui des sourires par devant mais des pressions sur ses colistiers et membres d'association pour les empêcher de s'exprimer par derriêre? Ou des mensonges? Vous avez raison Manon : il y a une faÇon de se comporter pour un politique...

Écrit par : Philippe Sans | 23 août 2011

Je pense que Manon des sources reprend une partie de mes propos en les transformant .
Decidemment rien ne vous fait peur dans la manipulation
Mt Sans avant de s'indigner des derapages des uns et des autres de ses opposants politiques pourrait commencer par balayer devant sa porte .
Mais je confirme que ce que j'ai dit exactement c'est : "moi par exemple je ne supporte pas les figures de pute qui viennent me coller la bise alors qu'elles me cassent par derriere. Fin de citation
Et donc comme je ne suis pas trrop stupide j'evite de faire ce que je n'aime pas que l'on me fasse.
Je me serais abstenue d'ecrire sur ce billet où l'ambiance était aux condoléances , mais puisque vous m'y obligez !

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Bon on ne va pas camper sur une bagarre de cour d'école . C'est la bonne occasion pour Mr Sans de clarifier sa pisition sur les baraquais , les autorisations de tapage nocturne et quel est son choix entre les bistrots qui veulent faire du chiffre et les sétois qui veulent s'amuser et piccoler dans la rue
en pleine nuit , et d''autre part le respect de la loi qui protège les citoyens qui veulent ( et ont besoin ) de se reposer et de dormir la nuit

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Marion,

"Emile a le sang chaud. Tout le monde le sait. IL vaut mieux éviter de le narguer.
Il déteste les figures de putes qui viennent le coller et qui le cassent le dos tourné."

Cela veut dire quoi, qu'il peut tout se permettre parce que c'est un grand malade ?

Que nous avons de la chance qu'il n'ait pas
encore assassiné quelqu'un et que le contribuable sétois n'ait du payer que 80 000 € fruit de ses colères caractérielles.

Dans tous les actes de la vie on s'expose et quand on veut faire de la politique en démocratie encore plus. Si on ne supporte pas la démocratie soit on ne fait pas de politique, soit on prend le pouvoir par la force, parfois cela se retourne contre vous comme dernièrement pour Kadahfi.

Veut-on pour Séte des émules de Kadahfi ?

Voila où est la question dans cette affaire et non à savoir que ferait tel ou tel autre homme politique sur la politique générale ou sur la gestion de la fête de la Saint Louis.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 23 août 2011

qui cherche le merde la trouve,avant d'etre élut on est un homme

Écrit par : roland | 23 août 2011

Oh jean louis relis ce que j'ai écrit . Mes propos ont ete déformes par marion des sources qui pousse le courage jusqu'à prendre un pseudo pour se faire passer pour moi . Et ça c'est une façon honorable de faire de la politique?
Je dis simplement que Emile a eu tort . Mais que d'aller le narguer est stupide .
Faut pas aller agiter le chiffon rouge sous le nez du taureau . Surtout quand on sait comment il réagit .

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Bion, our moi le sujet est clos . Je n'y étais pas . Je ne sais pas qui a cherché qui .
Ce qui m'interesse c'est la position politique de philippe sans sur les baraquais , le tapage nocturne tolère sous prétexte d'amusement. Etc etc
Voir ma question plus haut
Élevons un peu le débat :)

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Ça me fait bien rire , aussi , quand je lis certains qui viennent jouer les enfants de choeur , pourtant si complaisantes , par ailleurs avec des syndicats qui n'hesitent pas à utiliser l'intimidation et la force pour imposer leurs piquets de grève.
Je te ferai remarquer , jean louis .qu'une grande partie de ceux qui viennent apporter leur soutien à philippe sans , sont les mêmes que ceux qui trouvent normal de faire césare battisti citoyen d'honneur .

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Oh j'oubliais
Jean de florette, si tu reparles une seule fois encore de ma mère , je porte plainte , je demande une enquête , je saurais qui tu es . Et la casque c'est toi qui vas la prendre ce coup ci.

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Mais faut-il être si peu raisonné (ée) pour tenir de tel propos. Comment peut-on justifier n'importe quel acte de violence. Il s'agit ici d'une agression et ça c'est TOUJOURS condamnable. Sinon c'est la porte ouverte et la raison du plus fort ne devient pas la meilleure mais la seule. Plus besoin de débat, de discussion, je te frappe et c'est normal ??? Allons, allons, regarder la réalité et prenez un peu de recul sur vos engagements. On ne peut soutenir de telle chose quel que soit notre bord ou nos idées. Il n'y a pas de bons et de méchants mais il y a des cons, des magouilleurs et des dictateurs, pas de place pour ça en démocratie SVP !!!!

Écrit par : Patriste | 23 août 2011

"Pariste" a raison!
On ne peut soutenir de tels agissements et l'alcool ou autres n'excuses rien!
Un homme public doit savoir se tenir et donner l'exemple à ses administrés!
Philippe faire une main courante ne sert à rien! Elle finit le trois quart du temps classée et cela ne rentre pas dans les statistiques de la délinquence tout comme le vote blanc n'est pas comptabilisé et profite au gagnant!
Je pense qu'il faut faire un exemple!

Écrit par : caramel.marialys | 23 août 2011

Les lâches qui n'osent pas signar de leer nom, avec la bénédiction du maitre de céans et qui vienent donner des leçons d'éthique !
Effectivement à une tape devant toit le monde , ils préfèrent la lettre de dénonciation anonyme . C'est moins brutal n'est ce pas ?

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Bonjour Marion,
En tant que syndicaliste, je trouve que le comparatif entre la violence d'un élu et les opérations syndicalistes (non violentes pour l'immense majoritè mais qui n' exclut pas les dérapages)est un peu osé. Piquets de gréves, revendications, gréves sont des outils marqués dans la loi. Je ne polémiquerai pas avec toi et ici, sur ce que tu appelles des intimidations des syndicats (sic)... Quant à la force... le CRS ont en fait beaucoup plus usage que les syndicats. Canalise ta colère, et évite les amalgames.Merci, et bonne journée.
Frank.

Écrit par : Frank | 23 août 2011

Rolland,

"qui cherche le merde la trouve,avant d'être élu on est un homme"

La grande différence entre la bête et l'homme c'est la raison. Et là cet élu c'est comporté de façon déraisonnable dont bestiale.

Il faut quand même le remettre à son niveau d'intelligence.

Nous ne parlons pas d'un gamin mais d'un senior de plus de 61 ans, qui a de hautes responsabilités au sein de l'office des HLM et à la municipalité de Séte et qui a été heureusement écarté par le suffrage universel au dernière cantonale pour la première fois qu'il se présentait à une élection ne concernant que sa personne.

Pour une fois on peut dire que les électeurs ont vu juste.

Quel exemple pour la jeunesse donne des gens de ce tonneau là ?

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 23 août 2011

c'est l'histoire d'un mec qui en a pris plein la figure par un salaud "dans un journal noir"et qui a encaissé les coups sans broncher ; malgrè tous les mots orduriers écris sur lui ,il a su garder son calme .
Pour la fête il n'a pu supporté qu'on vienne le narguer .
que les ivrognes (ils se reconnaitrons) qui lui cassent du sucre se mettent à l'eau
(SANS propre et SANS figuré)

si Mr. AFONSO n'a pas tous les droits ,
les journalistes non plus
les mots font bien plus mal qu'une mite
derrière la tête .

Écrit par : COLUCHE | 23 août 2011

Mr COLUCHE vous vous reconnaissez sans doute dans les agissements de Mr ANFONSO puisque vous insultez sans connaître, il ne vous reste plus qu'à joindre le geste à la parole et pourquoi pas prendre un fusil ??? La parole est ce qui nous différencie des animaux au cas improbable ou vous puissiez comprendre ce petit mot ... Et puis vous écoutiez moins les "conneries" vous sauriez que mettre une "mitte" pour surprendre quelqu'un qui vous tourne le dos et qui ne vous voit donc pas, il faut un grand courage. On dirait que vous parlez effectivement d'un gamin qui se trouve insulté (ils disent à cet âge là : on m'a traité !) parce qu’il a entendu dire du mal sur lui ??? Mais il s'agit effectivement, ici d'un Directeur des HLM,adjoint au Maire de Sète, ex président du FC Sète HLM et pour lequel nous sommes encore obliger de payer nos impôts pour combler le trou de sa gestion. Dois-je surveiller mes arrières ou bien engager un service d'ordre pour me défendre ????

Écrit par : Patriste | 23 août 2011

Mr COLUCHE vous vous reconnaissez sans doute dans les agissements de Mr ANFONSO puisque vous insultez sans connaître, il ne vous reste plus qu'à joindre le geste à la parole et pourquoi pas prendre un fusil ??? La parole est ce qui nous différencie des animaux au cas improbable ou vous puissiez comprendre ce petit mot ... Et puis vous écoutiez moins les "conneries" vous sauriez que mettre une "mitte" pour surprendre quelqu'un qui vous tourne le dos et qui ne vous voit donc pas, il faut un grand courage. On dirait que vous parlez effectivement d'un gamin qui se trouve insulté (ils disent à cet âge là : on m'a traité !) parce qu’il a entendu dire du mal sur lui ??? Mais il s'agit effectivement, ici d'un Directeur des HLM,adjoint au Maire de Sète, ex président du FC Sète HLM et pour lequel nous sommes encore obliger de payer nos impôts pour combler le trou de sa gestion. Dois-je surveiller mes arrières ou bien engager un service d'ordre pour me défendre ????

Écrit par : Patriste | 23 août 2011

Conclusion:
Avec les femmes en politique pas de risque de réactions "testostéroniques" impulsives qui peuvent conduire :
Soit au match de boxe
Soit au harcèlement sexuel qui va du massage de pieds au viol de femmes de chambre ......

Écrit par : Marion Devineau | 23 août 2011

Prendre le pseudo de Coluche me semble être de mauvais goût et très prétentieux .
Michel Colucchi avait de l' esprit à revendre et un coeur immense .
Je crains que la personne qui a pris son pseudo en manque singulièrement .Du coup , je crois que je vais changer de pseudo et m' appeler Alain Delon :-)))

Écrit par : Jim | 23 août 2011

c'est l'histoire d'un mec qui en a pris plein la figure par des salauds de travailliste "dans un journal noir de Utoya (Norvége) "et qui a encaissé les coups sans broncher ; malgrè tous les mots orduriers écris sur lui ,il a su garder son calme .
Pour la fête il n'a pu supporté qu'on vienne le narguer, il a fait 93 morts.





Anders Breivik assassin sans remord

Écrit par : Anders Breivik assassin sans remord | 23 août 2011

Monsieur Sans ce qui vous est arrivé est inadmissible.
Le blog des Vicomtes, gentiment persifleur, vient d'être obligé de fermer.
Kadhafi aurait traversé la mer pour se mettre au vert (jeux de mot multiple) à Sète, ce ne serait pas très étonnant.
Le terreau semble fertile par ici.
Mais si on peut faire bouffer leurs c... à certains tigres bien installés, je pense qu'il serait plus facile de le faire à certains tigres de papier.

En commençant par une plainte pour agression, par exemple.

Écrit par : Jean-Marc | 23 août 2011

le blog des vicomtes n'est pas fermé.

Les commentaires ont été bloqués pour l'instant.

Les commentaires ne correspondaient plus à l'esprit du blog ni à l'objet des billets.

D'autres billet viendrons mais sans commentaire pour le moment

Écrit par : le chargé des commissions | 23 août 2011

Philippe,un jour quelqu'un a dit:"ma plus grande gloire n'est pas de ne jamais tomber mais de me relever à chaque fois quel'on me fais tomber!"Alors continue de te relever et avance, nous sommes de plus en plus nombreux avec toi,les Sétois commencent à ouvrir les yeux , il faut que tu comprenne que ces comportements sont le fait de gens à qui tu commence à faire peur, et oui,il va falloir compter avec Sans et son équipe en 2014.Bises Philippe à bientôt pour l'AG de l'association.

Écrit par : delcausse | 24 août 2011

Après consultation des plus hautes instances des Vicomtes, le blog était envahi de "trolleurs" qui taguaient à tour de bras. Le site est en sommeil de commentaires le temps de refaire les peintures avec la peinture anti-graffiti nettoyante "OT'tag" en vente chez Leroy Merlin.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24 août 2011

C'est quoi un trolleur ?

Écrit par : Marion Devineau | 24 août 2011

Un troll est une action de nature à créer une polémique en provoquant les participants d’un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki) sur un réseau informatique, notamment Internet et Usenet. Le mot désigne également un utilisateur qui a recours à ce type d’action[1].

Par métonymie, on parle de troll pour un message dont le caractère est susceptible de générer des polémiques ou est excessivement provocateur, ou auquel on ne veut pas répondre et qu'on tente de discréditer en le nommant ainsi.

Le mot « troll » peut également faire référence à un débat conflictuel dans son ensemble. Dans la majorité des cas, l’évaluation repose sur l’aspect récurrent ou caricaturé de l’argumentation, les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de « trolls » que de « trolleurs ». En français, le terme « trollage[2] » existe aussi pour désigner les actions des personnes considérées comme des trolls.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24 août 2011

et anonymement c´ est encore plus trollistique j´ imagine ?

Écrit par : marion devineau | 24 août 2011

Je ne sais pas Marion mais par exemple le nain Tracassin est un troll difforme à tiques puisque ras du sol ils les attrapent toutes.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 24 août 2011

Il s'en passe !!!
Et dire qu'il y en a qui trouvent que Sete c'est mort .... :))

Écrit par : Marion Devineau | 24 août 2011

hahahahahaha...excellent !
mais ça interesse vraiment quelqu'un ce blog ? H.

Écrit par : H. | 24 août 2011

mdr, fallait bien que ca arrive a force de chercher la merde on la trouve. Vous avez pas trop bobo j'espre

Écrit par : Loli | 24 août 2011

Tu as raison loli, continue à lire SETE.fr sans te poser de questions...

Écrit par : Ben | 24 août 2011

Je laisse imaginer à chacun si l'inverse s'était produit et que Philippe SANS avait été l'agresseur et non la victime.Anfosso se serait empressé d'aller au Commissariat et Philippe SANS vilipendé par toute la clique à ANFOSSO se serait retrouvé avec un peu de chance au Tribunal de Simple Police, sinon avec quelques témoignages complaisants et un certificat médical bien rédigé, en Correctionnelle.Quant à sa réputation, elle aurait été réduite à celle d'un vulgaire voyou qui fait le coup de poing dans les fêtes votives.Pour ce qui est de ses ambitions politiques que je trouve légitimes sans pour autant les partager .... Pas d'hésitation M.SANS demandez réparation de cette violence!!!

Écrit par : marcel | 25 août 2011

Arrêtez de faire monter la mayonnaise sur ce pleureur de Sans, en bon commmuniquant il fait d'un banal incident l'histoire du siècle, il est aussi pitoyable que celui qui l'a bousculé!

Écrit par : Mathieulesyeux | 25 août 2011

Depuis que les chinois ont inventé la poudre il n'y a plus de marioles, à méditer !

Écrit par : Michel Garcia | 26 août 2011

Monsieur Sans, était l'oublié,en perte de vitesse, perdant des soutiens et voilà ti pas que les adorateurs sont revenus. Le Pov'Philou! Agressé par une "bestiasse"..;il faut porter plainte lui recommande t on. Pourquoi pas, ça le regarde. Mais il a lui même créé l'évenement en convoquant ses amis, ses copains de la presse ce soir là. Provoquant le Buzz, voila ses petites troupes tout émoustillées, compatissantes, horrifiées, se laissant aller à la démesure: "Sans fait peur car c'est lui notre prochain maire de Sète"!
Allons allons. Calmez vous! Au fait c'est quoi les idées de ce Monsieur Sans. En a t il au moins, disons de celles que l'on ne peut entendre au café du Commerce?

Écrit par : sanct | 26 août 2011

Et dire que quand Monsieur le maire s'est fait agresser lui voici quelques années par un touriste énivré, un Manneken Piss made in Toulouse...les mêmes qui "soutiennent" plus ou moins implicitement le sieur Anfosso, huile sétoise,criaient au scandale. Et ont trouvé normal que l'édile porte plainte...Soyons objectifs. Une agression est une agression. Et elle doit être dénoncée. Que ce soit contre un maire ou un citoyen lambda. Qu'il se nomme Sans ou Tartanpion!

Écrit par : L'Edile | 26 août 2011

Je suis solidaire de Philippe Sans.Je me suis longuement exprimé à ce sujet sur son site Facebook.
Je trouve inadmissible qu'en démocratie un élu choisisse l'agression physique pour exprimer son mécontentement.Il est des méthodes plus
démocratiques pour cela.
Toutes les personnes qui aiment la démocratie ne pourront que condamner cette agression venant d'un élu ayant perdu tout contrôle de soi.J'espère que Monsieur le Maire,qui fut lui même agressé un jour,condamnera cet acte contraire aux règles de la Démocratie.

Écrit par : PAYSSERAND | 28 août 2011

Le débat politique peut être rugueux,soit,mais en aucun cas il ne doit porter atteinte à l'integrité physique ou morale de ses acteurs c'est totalement inadmissible.
Tous ceux qui de prés ou de loin cautionnent soit par leur action ou pire par leur silence(qui ne dit mot consent) ce genre de comportements)ne sont plus ,pour moi, des personnes légitimes dans leurs fonctions.
je relierai cet incident minable au climat interne qui régne dans les services municipaux:Pressions,mal-être,clientélisme,atteintes au service public local...et je n'oublie pas qu'en 2004 la mairie a connu un drame avec le suicide d'un cadre....il existe à coté des violences visibles d'autres formes ,plus insidieuses,mais trés destructrices.Face à ça le maire "chef du personnel et chef de l'executif se doit de prendre ses responsabilités

Écrit par : castanierjmarc | 28 août 2011

Je voulais au départ intervenir sur la "fermeture des Brageolles"".
Mais ce que dit castanierjmarc est plus que révoltant.
Si à Sète, ma ville de naissance, on en est là.
La Mafia est également là.
Voctoire

Écrit par : Victoire | 29 août 2011

Je viens de recevoir ce soir vers 21 h un appel téléphonique anonyme m'intimidant l'ordre de cesser tout écrit sur internet à l'encontre d'une certaine personne sous menace de mort ou d'un membre de ma famille. J(ai appelé aussitôt le 17 police secours pour que le fait soit enregistrer et porterais plainte contre X dés la première heure demain au commissariat de police de Sète.

Si dans l'intermédiaire il m'arrivait une chose grave, je prie un des lecteurs de ce message de faire référence à mon appel auprès du 17 qui a été noté ainsi que le nom de la personne commanditaire de cet appel.

Ce message et l'appel au 17 me servent de couverture pour éviter l'agression. On apprend pas aux vieux singes à faire des grimaces.

Merci d'avance

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 30 août 2011

Touchez-pas à JLC
Après ce que vous auriez fait, vous n'auriez pas assez de bouche pour bouffer votre petite couille.
Et il y a des nains qu'on a vu grandir, dans l'étirement...

Écrit par : ETIENNE | 30 août 2011

Tout mon soutien amical Jean-louis : il faut condamner toute pression et préserver la liberté d'expression dans le respect des règles démocratiques et du débat. Oui au combat d'idées, non au combat de rue.

Écrit par : Philippe Sans | 31 août 2011

Allons bon! voila que le camelot, nous refait le coup du jardin de l'observatoire!
Mais soyons sérieux, qui donc pourrait en vouloir a une telle NULLITE???
Que représente donc ce triste sire, pour qu'on lui fasse des menaces de mort?? Il ne vaut même pas le prix d'une balle!!!
Peut être a t il mécontenté quelqu'un, il écrit tellement d'âneries!
Et puis il y en a assez comme ça,avec les jérémiades incessantes de ce pauvre Sans, qui méprisant tout respect déontologique, se sert sans aucune vergogne de ses appuis journalistiques (j'allais dire:"de gauche" mais c'eut été un pléonasme) en fait des tonnes dans le genre du pauvre chevalier blanc, lâchement agressé par le méchant chevalier noir.
Mais mon pauvre ami, il faut bien vous dire que lorsque l'on a une tête a claque, il ne faut pas s'étonner d'en recevoir une de temps en temps!!
Et j'ai bien peur que cela n'aille pas en s'arrangeant, nous en avons tellement marre de tous ces faux culs de gauche, ces incompétents, ces traitres à leur pays, ces incapables de faire quoi que ce soit d'autre que de critiquer pour le seul plaisir de critiquer, et de donner des leçons à tout le monde! Oui nous en avons assez, et si le fait de le dire ne suffit pas, eh bien nous emploierons d'autres moyens!
Voila, la boite a giffles et ouverte, a qui le tour???
je pense que le pauvre Etienne, qui semble connaitre trés intimement le casqueur, car il a un avis bien tranché sur le nombre et la taille de de ses génitoires, mériterait d'etre le prochain?
qu'est ce que tu en pense, Ducon????

Écrit par : simon | 31 août 2011

Je passe sur les accusations à l'encontre de l'ensemble de la profession journalistique qui appréciera. Mais vous vous doutez bien Simon que les menaces qui suivent ne peuvent rester en l'état. Vos propos sont donc relevés et seront supprimés dans quelques minutes. Je demande aux autres blogueurs de ne pas rentrer dans ce jeu pitoyable et méprisable de menaces physiques.

Écrit par : Philippe Sans | 31 août 2011

Ceux qui menacent et harcèlent, ne passent jamais à l'action, ils signent avant d(avoir commis un acte malveillant. Quoi de plus facile de retrouver le titulaire d'un numéro de téléphone ou d'une adresse IP.

Il faut simplement mettre au grand jour leurs dires et faire enregistrer une plainte pour les empêcher de nuire car cela laisse une trace écrite.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 31 août 2011

Puisque l' on parle de personnes sympathiques , j'ai la grande joie de vous annoncer la naissance d' un nouveau blog ( bien clean)
Il porte un nom prometteur (non pas promoteur!!Quoi que!!!)
"Pensée(s) en Archipel " déjà un nom très sobre :-))) et surtout pas prétentieux re :-)) .Il se trouve que le Philosophe , le Maître à penser de ce Chef d' Oeuvre ne donne pas vraiment son 'blaze' ,il signe de ses initiales / CB comme Christophe Basp , c' est vraiment super original .
Simon , tu devrais y aller faire un tour , je suis sûr qu' avec tes propos ( super mesurés) tu arriveras à te faire radié après le premier commentaire mais ce que tu peux faire ,c' est changer de pseudo à chaque commentaire .Il sera compréhensif sur ce procédé l' ayant beaucoup pratiqué ( avec sa classe naturelle)
Mais Attention , ne va pas trop loin car notre BHL à nous est assis sur le Code Pénal ,qui est son livre de chevet permanent vu toutes les 'choses gentilles' qu'il a pu collectionné .
Cricri B d' amour retourne dans ta Sitcom !!!

Écrit par : Jim | 31 août 2011

Camélio, pour te proteger, téléphone au 69 plutôt qu'au 17.
Mais attention au tête à queue !
Les vicomtes étant fermé, il faut bien rire.

Écrit par : Le pitre | 31 août 2011

Aprés une interruption de quelques jours ayant permis de calmer les esprits (espérons-le), mais aussi de faire acter certains propos qui se veulent insultants et menaçants, en els associant à des IP et à des opérateurs (type SFR ou autres), les commentaires sont ouverts à nouveau sur cette note. En priant tous les intervenants, tout en revendiquant leurs divergences, de respecter les règles de la démocratie : être en désaccord ne permet pas l'insulte et la menace. Merci à vous toutes et tous.

Écrit par : Philippe Sans | 04 septembre 2011

Comment peu-t-on être aussi agressif et primaire ? Sans doute en manquant de courage puisque pas non plus capable de signer. Bravo à ceux (ou celui, c'est tellement facile d'inonder de mail avec différentes noms sauf que l'on arrive à aujourd'hui à repérer et identifier les adresses IP, même celle professionnelle). A l'heure d'Internet aussi, l'anonymat est une image et n'existe plus, monsieurs les courageux, qui vous rattrapera bien vite ! Et oui la lâcheté ça eut payé ... mais ça ne paye plus ! A bon entendeur

Écrit par : Gilles PASSANT | 07 septembre 2011

ha ha ha , excellent.
Ils prennent des pseudos pour dénoncer ceux qui prennent des pseudos :))
Il faut toucher le fond pour pouvoir remonter.....c'est en bonne voie, continuez comme ça....

Écrit par : à faux-cul, faux-cul et demi | 07 septembre 2011

Bonjour a toutes et a tous.
Je n'etais pas present lors de la bagarre. Il semble a lire les commentaires que Mr Sans ait ete agresse, si c'est le cas ce n'est pas normal, mais vous comprendrez tous, que j'ai besoin d'entendre les 2 sons de cloches pour me forger une opinion.
J'ai quand meme l'impression, que la St Louis est souvent le terrain d'echauffourees.
Je me rappelle pour l'avoir vu de mes yeux vu, un president de la Ligue de joutes me passer devant les jambes pour aller "emplatrer" un arbitre pendant le tournoi de la "Saint Louis". Je voudrais juste savoir si les memes grands principes enonces ci-dessus s'appliquent aussi a ce president.
Je precise que je n'ai rien contre cette personne, et je ne cherche pas la a regler des comptes, mais a ouvrir le debat

Écrit par : Nicolas Giordano | 08 septembre 2011

Nicolas un arbitre aux joutes cela n'existe pas, nous appelons cela un juré et l'ensemble des jurés forme le jury demande à ton père qui est un fidèle spectateur des tournois de joute à Sète comme à l'étranger. Je te précise qu'il n'y a pas de boucliers, ni de bâtons ferrés mais des lances et des pavois.

Reviens vite à Sète Nicolas, ton exil à l'étranger de fait perdre des notions essentielles d'un vrai sétois.

Ce comportement a été durement sanctionné. Mais les exactions des uns n'ont jamais estompé les exemptions des autres. Et loin d'atténuer la chose, il s'agissait d'une échauffourée entre sportifs dans le feu de l'action en l'occurrence le tournoi de joutes, comparable dans le football au coup de tête de Zidane.

Là il s'agit d'une chose nettement pus grave. Il s'agit d'un élu de la république, adjoint au Maire, directeur des HLM, qui a accompli un acte mûrement réfléchi et bien longtemps après la cause initiale.Asavoir la critique objective et républicaine à son égard faîte par une association dont M. Sans fait parti. Cette critique avait été faîtes à l'occasion des élections cantonales où M. Anfosso avait subi un cuisant échec par le rejet incontestable du le peuple sétois, qu'il a vu son attitude belliqueuse, du mal à avaler.

Tu cites le Président de la ligue des joutes, lui a été sanctionné rapidement par le Maire. Le même Maire n'a dit mot et n'a pas encore sanctionné son adjoint et administrativement il n'y a pas à ma connaissance des sanctions administratives de prises ni par l'office des HLM, ni par le Maire qui est l'autorité de tutelle Je parle pour la casquette d'un directeur des HLM qui même dans sa vie privée doit avoir un comportement honorable.

A lors mon petit Nicolas que je considère énormément et qui a un jugement impartial dans le domaine de la pêche qui est ton métier, garde cette impartialité dans le domaine politique. Comme tu le dis si bien le débat est ouvert, le maire fait deux poids deux mesures. Le Président de la ligue de joutes pour des faits moindre a été sanctionné lourdement et par un déni, il couvre tacitement les agissements de l'agresseur et en partage la responsabilité de l'acte répréhensible.

Le déni tacite ou le non dit est la forme de gouvernance de notre Maire, ce n'est pas la première fois, nous attendons encore les comptes du FC Sète et de l'ampleur du trou immense creusé par ses différents présidents, trou auquel nous pouvons ajouter 80 000 € payé par le contribuable pour les sautes d'humeur caractérielles de M. Anfosso

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 08 septembre 2011

Nicolas, j'espère que tu excuseras les fautes d'orthographes, de frappes et de syntaxes du texte ci-dessus qui a été écrit sans relecture et que tu en comprendras tout le sens.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 08 septembre 2011

Monsieur Nicolas Giordano si c'est bien votre nom.

Vous pouvez en discuter avec la personne interessée soit Robert Bancilhon. Je peux vous organiser un rendez vous courtois.

Votre présentation de cette affaire est assez légère. Mais si je peux me permettre je vous précise qu'elle a fait la première page couleur de Midi Libre avec des débats en page locale sur plusieurs jours .... le tout avec de fausses informations. (et des enregistrement TV éffacés)

Ne mélangez pas tout et au lieu de parler d'un Président vous pouvez le nommer, le Président Robert Bancilhon.

La suite si vous voulez la connaitre .... un simple mot sur ce blog ou à mon adresse.

Torchons et Serviettes ça commence pas par la même lettre !

Au fait : si je parle à la place de Robert, c est qu'il n'a pas internet et qu'il ne peut pas vous lire.. ni vous répondre

Bientot, les Vicomtes de Brageole vont reprendre, venez apporter vos commentaires.

Si votre nom n'est pas Nicolas Giordano, je demanderais à Monsieur Philippe Sans de me communiquer votre adresse IP.

Dans le cas contraire, merci de bien vouloir excuser ma méfiance.

A bientôt pour le rendez vous

PS - Pour la sanction du Président Robert Bancilhon voyez ça avec Monsieur Le Maire et sa bande, cette affaire a été jugée en Mairie, et l'interessé n'a pas été convoqué.

Écrit par : louis disernia | 08 septembre 2011

Au fait NIcolas !

je ne suis intervenu que dans ton débat avec Robert Bancilhon .... n'en rajoute pas.

Je ne suis pas (encore) le Maire de Sète.

Écrit par : louis disernia | 08 septembre 2011

Bonjour Jean Louis,
Tu sais bien que je te pardonne tous !!!!
Concernant l'echauffouree entre le president de la ligue et un membre du jury, je ne peux pas la comparer a "d'une échauffourée entre sportifs dans le feu de l'action en l'occurrence le tournoi de joutes, comparable dans le football au coup de tête de Zidane". C'etait une altercation entre un jouteur (ou pere de jouteur qui aurait laisse sa casquette de representant des joutes) et un arbitre (que l'on appelle jury). C'est quand meme autrement different qu'une bagarre entre sportifs. Il est ecrit dans de nombreuses enceintes sportives qu'il faut respecter l'arbitre (jury).
Pour les sanctions qu'il a eu elles n'ont concerne que la St Louis et pas les autres tournois, et je crois qu'il a ete reellu a son poste ce qui veut dire que malgre une attitude deplorable a un moment, il doit etre un bon president et c'est tout a son honneur.
Franchement pour ce qui s'est passe entre MM Sans et Anfonso, je l'ai appris par ta toi en promenant et comme je l'ai dit je n'ai pas les 2 sons de cloche pour me prononcer. Concernant la vie politique locale, je ne la suis pas d'aussi pres qu'avant.
Il me parait normal que s'il y a eu agression, il doit y avoir depot de plainte, la justice doit se determiner et si les faits sont averes, il doit y avoir en plus des sanctions administratives

Écrit par : Nicolas Giordano | 08 septembre 2011

Bonjour Monsieur Disernia,
Je ne cache pas derriere un faux pseudo. Je vous laisse mon mail (nicolas_giordano1@hotmail.com).
Je vous dit ce que j'ai ressenti pour avoir vecu cet evenement.
Je suis peu habitue des blogs, mais je ne manquerai pas d'apporter mes commentaires sur votre site qui sera bientot re-ouvert

Écrit par : Nicolas Giordano | 08 septembre 2011

Nicolas,

Dois je te rappeler que la Saint Louis est organisée par la ville et sous l'autorité du Maire, que son règlement même proche n'est pas celui de la ligue dont le tournoi ne fait pas parti.

Un jouteur sanctionné par la ligue a jouté durant la dernière Saint Louis, ce qui est tout à fait normal.

A l'époque les sanctions ont été prises par le Maire et comme le souligne à bon escient Loulou, les condamnations sont tombées sans droit à la défense. On voit là tout le charme du régime commheiniste.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 08 septembre 2011

Désolé NIcolas pour le doute sur ton nom, on en voit tellement .....

Pour l'attitude déplorable ce n'est que ton sentiment. C'est comme le sentiment d'insécurité .......

Tu ne peux pas parler sur ce blog de cette affaire qui remonte à plus de 10 ans.... Car ça ne c est pas passé comme tu l'as ressenti.

T'as vu passer Robert Bancilhon devant toi et point barre, la suite aux interessés.

c'est comme si "Moi" vulgaire pêcheur de gobi je parlais de la pêche aux thons

à + s'il y a une suite

@ jean louis
je précise sans droit à la défense, avec la presse contre lui, et des preuves falsifiés

qui dit mieux

Au fait : j'espère que je ne perturbe pas le débat initial mais quand on touche un ami la vérité doit être dite.

Écrit par : louis D'isernia | 08 septembre 2011

mais moi aussi je plaisante ,,,, enfin comme toi .....

Écrit par : marion devineau | 03 février 2012

Les commentaires sont fermés.