Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 novembre 2011

Quelle agglo pour Thau?

A lire sur http://www.lettredesete.fr/index.php/echos/1420-quelle-ag..., le joli succès du débat public organisé par Force Citoyenne sur "Territoire de Thau : quelle(s) agglomération(s)" le 4 novembre. Plus de deux cents personnes...malgré la tempête!Bouldoire, Sans, Rollat, Thau, Force Citoyenne, Sète

Commentaires

Thau Agglo...mais bien sûr!
Au delà de la pertinence de la question posée lors de ce débat -une réunification de bon sens- reste les liens de P.S avec Pierre Bouldoire. Seul présent avec le maire de Poussan à ce débat.
Au détour, preuve que F.C et son œcuménisme de bon aloi ne réunit que ceux qui veulent bien s'entendre avec ce parti croupion qui se cherche des appuis.
Frontignan/Poussan/ P.Sans.....une ligne de fracture? croyez vous?
Plutot une conjonction d'intérêts. Ballaruc - autrefois terre de croyant pour les Sans- vient casser la grande alliance du bassin est.
Que se dit il? Passer par dessus Balaruc -opposé à l'hinterland- alors!
Sans, l'entremetteur, en médiateur, cherchant un point de chute, une fonction , un mandat.au cas où..2014 est en vue!

P.sans? Bouldoire ne peut pas le prendre dans son équipe..trop voyant...
Et Adgé? n'y aurait il pas une place chez lui pour les talents d'entremetteur de P.S?

Adgé et Bouldoire s'apprécient mais réticence du coté de Jacky.

Voila le "grand jeu" à l'échelle d'un Bassin pris en otage par cette réunion publique et par un parti cherchant à exister.

Comme toujours au delà des bonnes questions, des bons débats, les dés sont pipés.

Écrit par : sanct | 06 novembre 2011

C'est super intéressant un débat entre des gens tous d'accords!!!

Écrit par : Loupian | 06 novembre 2011

Un conseiller municipal de Bessan a eu lui le courage de venir dire pourquoi il préférait la fusion à trois entre Thau Agglo, CCNBT et CAHM. Courage que n'ont pas eu les présidents D'Ettore et Pietrasanta, absents. Il ne tenait qu'à eux de venir s'exprimer. Il est facile de parler de consensus des présents...quand ceux qui pouvaient aussi venir s'exprimer différemment snobent le débat. Vous renversez la chose "loupian" (le pseudo est d'ailleurs choisi): Le véritable débat démocratique est celui que doivent les politiques élus, en toute transparence.

Écrit par : Philippe Sans | 06 novembre 2011

Mrs Pietrasanta, D'Ettore, Commeinhes .......ne me font pas leurs confidences, rassurez vous, mais on peut aisément supposer qu'ils ne reconnaissent pas à Force Citoyenne la légitimité pour décider à leur place où et quand ils doivent s'adresser à la population.
On peut comprendre qu'ils ont la capacité d'organiser des débats publics par eux mêmes si ils le souhaitent, et je les vois mal répondre à ce qui peut ressembler à une convocation, spécialementsi elle est lancée par un adversaire politique.

Écrit par : marion devineau | 07 novembre 2011

Ayant été le coordonnateur du débat du 4 novembre dernier, je me vois obligé d’intervenir, suite aux propos de Mme Devineau, pour apporter quelques précisions aux lecteurs du blog de Philippe Sans. Tous les invités (maires étant à la fois Président, Vice-Président ou conseiller communautaire) dont MM. Pietrasanta, D’Ettore et Commeinhes ont reçu des « invitations » (proposer à quelqu’un de se réunir) et non pas des « convocations » (appeler des personnes à se réunir). Dès le mois de Septembre, il leur avait été proposé, s’ils le souhaitaient, de modifier la date. Ils avaient aussi la faculté de se faire représenter. J’ajoute que M. Commeinhes a pris la peine de décliner l’invitation pour cause d’agenda, ce qui est non seulement courtois mais plausible. Par ailleurs, toute personne civile a la faculté d’organiser librement un débat citoyen. Cela a été fait à Agde sur le même thème. Certains élus ont fait de même pour leurs administrés (ex. Frontignan). Il n’a jamais été question de dicter leur conduite aux élus mais uniquement d’apporter à nos concitoyens, en l’absence de réunion d’information, les éléments leur permettant d’appréhender pour le mieux les décisions intervenant dans des domaines peu familiers à certains.

Écrit par : M. BRUZZO | 07 novembre 2011

Ce qui est révélateur c'est que 2 présidents sur 3 n'ont rien à faire d'un débat démocratique.
Normal. La nouvelle entité ne sera pas élue au suffrage universel direct.
Tout se fera en "cuisine".
Pour que chacun garde ses petits ou grands avantages.
C'est pourtant tout à l'honneur d'un mouvement citoyen d'avoir tenté de susciter un débat à destination des citoyens. Débat dont ils seront privés quand ça va commencer à s'agiter dans les coulisses.
Il est incompréhensible que certains élus critiquent un tel débat.

Écrit par : Jeannot | 08 novembre 2011

Le point faible des "élus des agglos et du président" est la légitimité. Ils sont cooptés parmis les conseillers municipaux.
Contrairement à ce qu'a dit P.Bouldoire lors de cette réunion; son action à Thau agglo ne sera pas remise en cause lors des prochaines élections municipales où le sujet sera la gestion de Frontignan, en ce qui le concerne.
Donc il n'y aura aucun débat sur le sujet.

Et si on demandait directement aux habitants des trois agglos ce qu'ils veulent faire de leurs impots?

Écrit par : landolfi | 09 novembre 2011

C'est curieux qu'une élue UMP (je sais ça va faire bondir l'intéressée, mais comme l'opposition est forcément communiste... c'est un peu d'humour).
Bref. Cette jeune femme nous dit qu'elle ne connaît pas l'emploi du temps des absents.
Ce qui est amusant, c'est que l'un, elle l'a suivit presque 5 ans chez les Verts.
Et que l'autre, elle s'est engagée à venir sur sa liste UMP. A ce moment ce n'était plus un secret.
Alors après, on peut toujours faire de "l'immoral" ou de le morale.
IPhone et IPad sont dans un bateau, Devineau tombe à l'eau, qu'est-ce qu'il reste ?

Écrit par : Tony | 09 novembre 2011

Mon cher Tony
Vous pouvez penser ce que vous voulez de moi . Mais essayez de ne pas dire des sottises.
Je n'ai été chez les Verts que deux ans et n'ai "suivi" la tendance Pietrasanta représentée par J.B Giordano qu'au bout d''un an environ,quand je me suis aperçue que les 2 élus Verts de la municipalité Liberti soutenaient le projet de bétonnisation du Triangle de Villeroy , équivalent en S'HON au projet réalisé par Commeinhes.
Nous sommes lion des 5 ans que vous annoncez

Écrit par : Marion Devineau | 10 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.