Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14 novembre 2011

Le lido de Sète déjà mis à mal...

Plage Lido Sète aprés tempête nov2011.jpg

"Heureusement" (entre guillemets, car il y a bien plus grave dans ce monde...), la route nationale a été déplacée entre Sète et Marseillan. Elle n'a donc pas été coupée, comme cela avait été le cas par le passé, par les fortes intempéries et les violents coups de mer de la semaine dernière. Mais on peut cependant s'interroger sur l'érosion qui se poursuit de notre littoral...Sur les véritables points d'intervention nécessaire pour le protéger (récifs artificiels pour couper les coups de mer? interventions plus au large?...).

A lire sur site Force Citoyenne: http://www.forcecitoyenne.fr/2011/11/13/le-lido-en-danger...

Commentaires

Peut-on dire que l' initiative du déplacement de la route a des points positifs .
Ce serait bien , pour une fois , que l' ensemble des gens concernées s' entendent sur le constat qu' il y a des actes qui font l' unanimité !!!

Écrit par : utopjim | 14 novembre 2011

concerné..

Écrit par : utopjim | 14 novembre 2011

Ca, le Sete.fr s'en charge...

Écrit par : Beubeu | 14 novembre 2011

 Quelle pollution !

Mme Chauzit qui connait la mer du haut de sa campagne, va nous faire de belles photos et la pas besoin de zoom pour saisir 1 ml d'huile dans une mare d'eau.

Qui est responsable, les éléments, les habitants des pays du pourtour méditerranéen ou plus simplement les boucs émissaires de Mme Chauzit les pêcheurs sétois ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 15 novembre 2011

Le grand Charles disait, à peu près ceci :
La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du maréchal Pétain allait s'identifier avec le naufrage de la France.
Comme je suis un escroc, voici un petit détournement :
La vieillesse est un naufrage. Pour que rien ne nous fût épargné, la vieillesse du douanier Camélio allait s'identifier avec le naufrage de ce blog.

Écrit par : Joël | 15 novembre 2011

Je ne vois pas le rapport Joêl ou Chauzit mais Brassens chantait aussi " Le temps ne fait rien à l'affaire". Il se peut que j'en spot un vieux mais vous vous en êtes sûrement un jeune et de bon acabit.

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 16 novembre 2011

Il se peut que j'en soit un vieux mais vous vous en êtes sûrement un jeune et de bon acabit.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 16 novembre 2011

à hauteur de l'accès N°41, les vagues étaient à 5 mètres de la piste cyclable; quand cette piste sera inondée, la route le sera aussi (même niveau).

Écrit par : andré | 16 novembre 2011

Eh bien ! André! Il faudra renforcer ( ou revoir) la protection à ce niveau là ... Merci pour le 'Tuyau' .Next !!!Nobody's perfect

Écrit par : utopjim | 16 novembre 2011

Attrape tout! on lance le gangui et on voit ce qui remonte....voilà pour la méthode. Quant au poissons du "fond" les soles des idées demeurent épargnées.
De la forme sans le fond, telle est la méthode chez FC: prendre l'écume en disant que c'est une vague. ça mange pas de pain.
Quant à impliquer Chauzit dans l'affaire? c'est petit.
Elle a eu le malheur de s'éloigner des adoratrices de PS. Malgré une tentative malheureuse de PS de l'a rattraper au vol avec un courrier a Berthet (epr) elle n'a pas cédée et a dénoncé les mamoeuvres de récup de PS.
Villeroy ou le Lido? voila des thèmes où d'autres ont déjà labourés. PS est un coucou. faire du nid des autres le sien. Et camelio, qui tire sur tout ce qui bouge- pour ou contre- fait son oeuvre.
Pauvre Camelio..qu'est ce que vous devez vous emmerdez dans la vie!

Écrit par : sanct | 16 novembre 2011

Bonjour,
Est ce quelqu'un pourrait m' explquer (de manière compréhensible...un peu comme si on parlait à un Parisien...) quelle serait la solution pour protéger le littoral.Merci.

Écrit par : Frank | 17 novembre 2011

Il est évident que de se lamenter sur la destruction du cordon littoral ne risque de fâcher personne.
Prendre une position claire sur , par exemple , l'augmentation ( ou la diminution) de m² habitables souhaitée pour notre ville est juste un peu moins ......consensuel.

Écrit par : Marion Devineau | 17 novembre 2011

@ à Sanct : si vous avez bien lu le texte de Régis Lequeux, il part d'un constat. Que d'aucun a pû voir de ses propres yeux sur le littoral. Et d'une demande pour préserver aujourd'hui. Non d'une attaque sur le projet passé...
Quant à nous, nous n'impliquons en rien Catherine Chauzit, pour qui j'ai à titre personnel le plus grand respect tant humain que pour son combat citoyen. Combat qu'il ne faut pas récupérer politiquement, ce dont nous sommes d'accord elle et moi. Et d'ailleurs Force Citoyenne, tout en soutenant cette action, s'est contentée non de le revendiquer, mais de proposer des solutions, de verser des solutions au débat si l'on peut dire...Nous l'avons d'ailleurs précisé. Et elle l'a d'ailleurs précisé elle même en disant que le combat étant citoyen, toutes les idées étaient bonnes à entendre. Vous reprochez l'apport citoyen Sanct?!
@ à Franck : concernant la protection du littoral, je laisse le soin à des spécialistes de répondre. mais je me souviens qu'en 2008, l'une de mes colistières diplômée d'un Master en la matière (sur la protection environnementale et notamment l'érosion du littoral) avait prôné que soit d'abord réalisé avant le déplacement de la route un travail au large afin de casser les lames qui venaient frapper et éroder les côtes. Plusieurs solutions existaient (boudins immergés, récifs artificiels...). Puis ensuite de déplacer la route ou de la laisser en place puis de recharger la plage...Les expériences de brises-lames en mer favorisent l'ensablement du Lido face auquel ils sont construits mais malheureusement peuvent entrainer une augmentation de l'érosion avant et après leur localisation. Ce qui veut dire qu'il ne faudrait pas en contruire un par-ci par-là mais tout le long du littoral. Ce qui financièrement est lourd...Le réengraissement par des apports de sable semble la seule solution. Mais à condition d'être couplée à une végétalisation pour le renforcer. La mise en place de rideaux de canisses pour retenir le sable sans végétaliser la zone ne sert à rien (sic mon ex-colistière).
Aprés, il y a aussi à considérer que la nature doit avoir des zones pour "s'exprimer" naturellement. Et on peut s'interroger sur la nécessité de vouloir gagner tout le temps sur elle...

Écrit par : Philippe Sans | 17 novembre 2011

Pas besoin de travaux pour construire une digue il suffit de faire barrage avec tous les nombreux détritus et divers saletées sur les plages du Lido, Sète est une ville qui ne reluit pas par sa propreté

Écrit par : demut | 19 novembre 2011

50 millions d'euros jeté à la mer !!! pourquoi n'avoir pas mis des récifs en mer pour couper la houle ???

Écrit par : titi7 | 23 novembre 2011

J' attend ,avec impatience , des réactions sur le reportage qui a été consacré à Sète sur TF1 .

Je trouve qu' il est en plein dans le sujet évoqué ici .
Pour ma part ,j' ai beaucoup aimé ce reportage qui a dû donner envie à beaucoup de personnes de constater sur place ce qui a été montré et donner un petit de pouce aux commerces locaux .
Bien sûr ,chacun va se sentir frustré que certains aspects n'aient pas été évoqués .Une image positive de notre ville ne peut pas nous faire du mal .
*J' ai trouvé amusant et symptomatique ,le petit ' Clin d'Oeil' sur la réponse du pêcheur que l' on pas laissé répondre sur la question de savoir s'il était content de voir des'ESTRANGERS' :-))

Écrit par : utopjim | 28 novembre 2011

Les commentaires sont fermés.