Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 décembre 2011

Arriver à bon port ensemble

Yachts dans port.jpgIl faut se réjouir de l’arrivée sur Sète d’une activité pour bateaux de luxe au cœur de nos installations portuaires.


Conséquence d’une politique volontaire voulue par l’instance désormais en charge de notre port, la Région, à travers son EPR (Etablissement Public Régional) Port de Sète Sud de France. Même si toutes les actions ne sont pas pour l’heure couronnées de succès et si certains choix sont aussi soumis à débats (comme l’investissement pour Agrexco). Une activité qui pourrait (soyons prudents) apporter aux commerces sétois.

Il n’en reste pas moins que cette arrivée permet de mesurer la nécessité d’une véritable concertation et coordination des aménagements entre la Région, la Ville (en charge du développement de l’urbanisme environnant), mais aussi Thau Agglo (développement économique, aide à la rénovation urbaine…), la CCI et le département.

Cela n'a pas été le cas dans le projet d'entrée Est de la ville, les autres collectivités n'étant consultées que dans le cadre de l'Enquête d'Utilité Publique.

Or,  l'accueil d’un tel potentiel économique nécessite une évolution des aménagements environnants. Où tout le monde doit ramer dans le même sens si l'on peut dire. Dans l’intérêt de Sète, mais aussi plus largement de l'ensemble du territoire environnant.

22:01 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : sète, port, epr, thau agglo

Commentaires

Le flux des badauds sans luxe, pourra enfin admirer le flot des bateaux de luxe. Le cœur de ce flux chantera en chœur son vague à l'âme... Un peu plus tard, son "brise l'âme"...

Écrit par : Stephan Gregogna | 09 décembre 2011

"Apporter aux commerces sètois".
Comme le maire vous ne pensez qu'aux commerçants. Pendant ce temps les autres qui ne profitent pas du système s'endimancheront pour admirer les beaux bateaux de luxe comme le dit le précédent commentaire
Quel programme!!!

Écrit par : landolfi | 10 décembre 2011

et vous proposeriez quoi. Landolfi. Pour créer une activité économique et donc des emplois. dont nous avons bien besoin ?

Écrit par : marion devineau | 10 décembre 2011

de faire de sète la capitale des maisons closes et des coffeshop voilà des commerces qui créent de l'emploi

Écrit par : chrisde 7 | 10 décembre 2011

C'est une excellente nouvelle effectivement. Que la résistance au changement de certains n'entachera pas.
Une société qui se porte bien économiquement est une société qui permet à tous de profiter de sa bonne santé. Regardez la merveilleuse évolution dont à bénéficié la société pendant les 30 glorieuses (années 50 à 75)...

Écrit par : Elisa | 10 décembre 2011

et si les bateaux de luxes vous font bouffer, ou est le problème à part la jalousie

Écrit par : galipo | 10 décembre 2011

tu deconnes grégo
tu préfères voir les quais vides ?
et si les bateaux de luxe nous font bouffer ou est le problème à part la jalousie qui est mauvaise conseillère

Écrit par : galipo | 10 décembre 2011

Mme Devineau naturellement renvoie dans les buts quand on le malheur d'essayer de donner son point de vue. Elle oublie qu'elle a été élue sur une liste qui crée des emplois en bétonnant.
Si cette activité de luxe crée des emplois pourquoi pas (il faudrait m'expliquer lesquels).
Si ce n'est que pour en faire un cirque où les belles se pavanent aux culs des bateaux une coupe de champagne à la main sous le regard du peuple qui va chercher son bonheur en regardant la haute société cela me gêne.
Mais ce n'est que mon opinion et elle n'est nullement tâchée de jalousie.
Quant à l'activité économique il serait temps d'y penser Madame.
Un exemple relocaliser tous ces petits métiers qui fabriquent des accessoires comme des parasols et autres et que l'on a réduit à néant en important des produits chinois.
Et ne parlons pas du déficit écologique

Écrit par : landolfi | 12 décembre 2011

Comme d'habitude votre seul discours , landolfi, que vous devez considérer comme "politique " se limite à des invectives et des mises en cause personnelles ,qui ne font que mettre en évidence votre aigreur de looser .

Écrit par : Devineau | 12 décembre 2011

Il y a plein d' emplois induits dans tous les secteurs quand des personnes aux forts revenus sont là .Sans vouloir jouer au Robin des bois ,je trouve que de prendre de l' argent là où il est , n' a rien de déshonorant .Vous préférez peut être vous poser en victime des méchants décideurs qui plument les pauvres au profit des riches .
Laissez les personnes inventives et courageuses trouver des idées profitant à un maximum de jeunes sétois qui ne seront pas obligés de quitter leurs familles pour trouver du travail ailleurs .
L' avantage premier que pourront retirer les habitants , est un avantage de propreté écologique que ce soit dans nos rues , sur notre port et surtout dans nos canaux souillés .

Écrit par : utopjim | 12 décembre 2011

Il suffit d'appuyer sur un bouton pour que votre verbiage haineux s'exprime.
Sorry Mme mais aucune mise en cause perso.
L'agora n'est pas votre point fort.
Quant à votre invective de looser mon genoux en rigole encore.
Grosses bises

Écrit par : landolfi | 12 décembre 2011

Avant, à Sète, quand les canaux perdaient en profondeur, à cause du va-et-vient de l'eau, entre mer et étang, on faisait venir la "MARIE-SALOPE", pour draguer leurs fonds. Les bateaux qui accostaient au bord des quais, c'était pas du luxe. Sète était un port d'import-export très important.Le plus grand port à vins de France ! D'après mon prof d'histoire et géographie, Monsieur Burézi, au collège Victor Hugo (1968). On voyait aussi des bois exotiques, "OKOUMÉ", "SIPHO", "ACAJOU", TECK", etc., qui mélangeaient leurs parfums aux senteurs marines. Du café, Des cacahouettes, des olives, des objets aussi... (Parmi les plus dangereux : "DES GROS SACS REMPLIS D'AMIANTE", que les dockers se coltinaient sur leur dos (j'en connais un qui a subi ce sort, et je préfère être à ma place, qu'à la sienne...).
De nos jours, comme on se fout de la profondeur des canaux, vues les orientations portuaires, on fait venir la "MARIE-HONNÊTE", pour draguer les fonds de canaux supérieurs.
Pour galipo :
Si les bateaux de luxe nous font bouffer, ce sera sûrement pas du caviar (ils se le gardent pour eux). La jalousie n'est en aucun cas ce qui guide mes propos. Je nommerais plutôt ça "MÉFIANCE" (bonne conseillère). Comment être jaloux d'une chose qu'on sent désastreuse et pitoyable ?

Écrit par : Stephan Gregogna | 12 décembre 2011

Stephan Gregogna,

Monsieur Burézi avait raison mais son information était incomplète. Sète était le premier port du Monde en importation et exportation de vin donc de France et d'Europe.

Écrit par : CAMELIO Jean-Louis | 13 décembre 2011

Sauf qu'aucun armateur ne voulait plus venir à Sète.
trop de grèves
trop de vols

merci qui ?

Écrit par : marion devineau | 13 décembre 2011

Sauf qu'aucun armateur ne voulait plus venir à Sète.
trop de grèves
trop de vols

merci qui ?

Écrit par : marion devineau | 13 décembre 2011

@landolfi: aucune haine de ma part, simplement mon point de vue. comme vous...

Bon, au cas ou vous ne l'auriez pas remarqué , le sujet est le port de Sète, pas Marion Devineau.

Écrit par : marion devineau | 13 décembre 2011

Mr Buresi, Mr Peschot, Mr Darrigade, Mr Gevaudan, les frères Botet (le loup et l'agneau)...et d 'autres que j'oublie...que de souvenirs bien loin des préoccupations d'aujourd'hui.

Écrit par : Lagarde Christian | 13 décembre 2011

Ca a du vous faire mal au c... de présenter Commeinhes en reportage sur Sète :)

Écrit par : Alex | 14 décembre 2011

AAA-
Merci qui ?

Écrit par : Standard et pauvre | 14 décembre 2011

AA
Pour une fois que des journalistes informent, avec un temps d'un coup d'avant...
Le pire, on va voir des douaniers retraités en colère.
MA RETRAITE, ELLE VA FAIRE QUOI MA RETRAITE !
Des commerciaux dire que la Chine et la Russie c'est moins bien que la France.
MES CLIENTS, Y SONT Où MES CLIENTS ?

Des politiques, locaux, aller à Marra..., à Dub..., pour des fanfreluches comme DS...
Elle est pas belle la crise ?

Écrit par : Standard et pauvre | 16 décembre 2011

A tous les déprimés ,je conseille d' écouter en boucle les Chants de Noël de Tino Rossi et si cela ne suffit pas un peu de récent avec Grégoire .En fin ,pour vous remonter le moral un petit coup de Daniel Guichard .Youpi!!!
Je n' oublierai pas de venir vous embrasser entre les Fêtes ...

Écrit par : utopjim | 17 décembre 2011

des bars à putes ça rapporte!!!

Écrit par : ctiti | 21 décembre 2011

Mieux vaut un parachute doré, qu'un char à pute rodé.

Écrit par : Stephan Gregogna | 28 décembre 2011

Encore que, "BONNET BLANC-BLANC BONNET"... L'argent est blanc, l'or est jaune, selon la vue à court terme. Selon la longue vue, l'argent est sale, l'or est pourri.

Écrit par : Stephan Gregogna | 28 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.