Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09 février 2012

Il y a du vague pour la Chambre…

Voici tout juste un an, l'attribution par la Ville de Sète de ses concessions de plage faisait l'objet de quelques "tripatouillages" qui animaient discussions de café...et même familiales. Et je ne parle pas forcément d'une histoire de famille sur une ou deux concessions...

"Tripatouillages", car le classement des candidats sur chaque lot établi par une commission municipale était revu sans justification claire par le maire, aprés quelques appartés dans son bureau. Là encore, un prête-nom domicilié chez le neveu du maire obtenait une concession. Sans assurance ni assise financière allait-on apprendre plus tard...ce qui allait contraindre le maire à revenir sur l'attribution. Autant d'élèments dénoncés ici et là par l'opposition siégeant au conseil municipal, par des associations comme Force Citoyenne. Ou encore par des candidats écartés. Que n'a-t-on pas entendu de la part de la majorité municipale sur ces contestations, ces dénonciations, ces interpellations! 

Depuis, le préfet a fait annuler l'attribution des concessions, menaçant même d'attaquer au tribunal administratif si la Ville ne relançait pas un appel d'offres. La Ville a expliqué alors que non, c'était elle qui avait pris la décision, qu'elle aurait pu aller au fer contre le préfet et gagner...! 

Aujourd'hui, c'est au tour de la Chambre régionale des comptes du Languedoc-Roussillon, dans son rapport annuel communiqué ce 8 février 2012, d'y mettre son grain de sel. Ou de sable. Et de trouver on ne peut plus vagues ces attributions et la gestion de ses concessions par la Ville de Sète.

Encore un coup d'Sète, concessions de plage, Commeinhes, Chambre Régionale des Comptes Languedoc-Roussillon "opposants politiciens" bien évidemment? J'ai comme un doute...


Lire le rapport de la Chambre Régionale des comptes sur ces concessions sur : http://www.forcecitoyenne.com/


22:43 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (6)

Commentaires

En meme temps la cour allumé tout le moinde meme votre copain socialo de Frontignan et toutes les villes balneaires de la région sur les concessions de plage sans 0 exception donc c pas glorieux pour sete mais c glorieux pour personne

Écrit par : fred | 13 février 2012

Ce qui tenterait de prouver Fred, si nous prenons vos propos à la lettre, qu'il n'y a que des voyous en politique ou bien que les fautes des uns excusent les fautes des autres.

De toute façon, c'est toujours, le pauvre citoyen contribuable qui paye à la fin, les violons du bal.

Un peu restrictif ! Non ?

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 14 février 2012

Disons qu'il est toujours fâcheux de condamner chez les uns, ce que l'on accepte chez les autres.

Écrit par : marion devineau | 14 février 2012

Alors la avec Sans vous avez trouve le maitre: faites ce que je dis pas ce que je fais champion toute catégorie. Tout ce qu'on déteste chez les politiciens

Écrit par : Inquisiteur | 15 février 2012

TAS >raison mon cochon MDR

Écrit par : BNIR | 16 février 2012

? Etant sétois, si vous le permettez, je me penche avant tout sur les problématiques de notre ville. Car dans ce rapport de chambre régionales des comptes, sont concernées à des degrés divers bien d'autres communes, plages et ports de notre littoral...

Écrit par : Philippe Sans | 14 avril 2012

Les commentaires sont fermés.