Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 mai 2012

NOTE DU WEBMASTER : COMMENTAIRES FERMÉS jusqu'à dimanche 6 mai après 20 h.

Les commentaires sont fermés depuis vendredi minuit.
Il le resteront jusqu'à dimanche 6 mai vers 20 h.
Merci de votre compréhension. 

Le webmaster

Commentaires

32%
D'accord avec l'article ?
68% (16 votes) Votez cet article
Faire un don
Imprimer cet article

Pourquoi la haine et pas l’humanisme ?


A l’image des idioties, meurtrières la plupart du temps, qui séparent tant de continents sur cette foutue planète Terre, petite étoile de l’Immensité céleste, pourquoi chez moi, dans ce timbre poste qui répond au nom pourtant doucereux de France a-t-on attisé les haines de l’autre depuis des mois et des mois ?

Sous le prétexte d’élections présidentielles, et alors qu’ils ne veulent que se caser parmi les dominants tels de sombres nigauds, voilà qu’une bonne dizaine de soi-disant « guides », n’ont pas cessé d’essayer de me berner, de me découper en tranches en insufflant dans chacune d’entre elles, le rejet ou la haine.

Pêle-mêle et selon leurs humeurs ou leurs pensées tordues du jour, ils m’ont conseillé de montrer les dents à mon compatriote ou voisin, jeune ou vieux, noir blanc ou bronzé et jaune, celui qui fleurit dans la Creuse ou la Dordogne depuis des siècles ou celui qui vient de débarquer sans un à Marseille ou Trifouillis-les-Oies en venant d’ailleurs ou de… la Lune.

« Mais, ai-je eu envie de leur gueuler plus d’une fois, parmi tous ceux dont vous me dites de me méfier, ou que vous m’invitez à mépriser, ils s’en trouvent certainement des bons, des intelligents, des tolérants et de courageux travailleurs ayant des enfants à jolie frimousse. Et puis, ils habitent et vivent donc sous le même toit que moi, celui que mes ancêtres et quelques uns des leurs ont construit ensemble. Alors pourquoi les rejeter ? Pourquoi ne pas faire amis-amis avec eux ? Même s’ils ne pensent pas comme moi, je suis sûr qu’ils m’aideront si jamais j’avais des ennuis un jour. Ils seront mes potes et je les aiderai moi aussi s’ils étaient rattrapés par la guigne. »

La guigne ! Tiens parlons-en ! Chacun de ces beaux parleurs, mauvais semeurs de « bons » conseils, prétend que Dame France est actuellement dans la mouise et que chacun détient la bonne recette pour l’en sortir. Et bien après les avoir écouté les uns après les autres, avec patience et attention, ouvert à tous leurs propos, je me suis aperçu que chacun, d’un extrême à l’autre de l’échiquier politique français, avait apparemment une ou plusieurs idées qui méritaient d’être retenues pour soulager le pays et son peuple. De droite à Gauche.

Alors j’ai mis tout çà dans un shaker, vous savez cet outil dans lequel les barmen d’antan mélangeaient en cadence plusieurs nectars de choix, j’ai bien agité et j’ai versé le tout dans une urne unique. Et voilà la composition odorante et limpide qui en est sortie sous la forme d’une interpellation : plutôt que se déchirer, s’invectiver, se mentir ou se haïr, pourquoi ne décident-ils pas tous ensemble de s’assoir autour de la même table pour faire la paix, le temps de remettre sur pied la Nation et lui redonner un peu de son lustre d’antan ?

Une fois définitivement apaisés et sérieux, ils pourraient alors se retrousser les manches et chacun, sans jalouser les suggestions des autres, sans jamais se croire supérieur aux autres, apportera sa contribution, dans l’honnêteté de préférence, à ce Comité Français de Salut Public et puis… !!!

M…. ! le « et puis » est resté en suspens et donc sans suite. Je me suis réveillé en sursaut et en sueur, la tête lourde de regrets et même de honte. Une fois encore, moi le vieillard, je venais de faire un rêve d’enfant. Décidément je ne suis pas encore arrivé à me défaire, même dans mes sommeils, de « croire en l’humanisme…de l’homme ». Naïf je suis né, naïf je partirai ! Tant mieux, tout compte fait.


J'envoie cet article publié,par Henri Diacano alias Henri François,en date du 28 avril 2012,sur "Agora Vox" le média
citoyen!
Par rapport au sujet,cet article apporte une analyse intéressante bien que la fin ait une chute surprenante mêlant
pessimisme et optimisme.
Personnellement j'arrive à discuter avec des gens de tous bords mais à la lisière de la gauche comme de la droite les
franges sont plus obtues parce que persuadées d'avoir toujours raison.Les plus radicaux sont ou "flirtent" avec les extrêmes.Quant aux autres de la droite classique à la gauche
classique en passant par le centre les opinions sont moins tranchées car la plupart se rendent compte plus ou moins de ce qui ne va pas dans leurs camps.Le problème est que trop de gens parce qu'ils ne s'informent pas suffisamment en arrivent à être facilement manipulables.Autre problème qui risque d'aller persistant c'est que de plus en plus de gens et même dans ceux qui s'informent suffisamment ne croient plus à fond dans les divers programmes et donc choisissent par défaut.Il serait plus que temps que toutes les valeurs morales de la République et de la Démocratie soient enseignées à l'Ecole y compris dans les écoles privées.Il faudrait peut-être aussi prévoir des notions de laïcisme,de
civisme,de politesse dès l'école primaire ainsi que d'économie et environnement sitôt au collège afin que les
enfants aient de bonnes notions de futurs citoyens de demain.

Claude Paysserand de Sète.

Écrit par : PAYSSERAND | 08 mai 2012

Les commentaires sont fermés.