Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 octobre 2012

Honni soit qui "mâle" y pense!

Sète; Commeinhes; Collectif Contre l'Homophobie; gays femelles; homosexualité;Tout comme le Collectif contre l'Homophobie, je suis indigné et outré par les propos tenus par le maire de Sète lors de sa conférence de presse de rentrée, traitant les homosexuelles de "gays femelles"!

Propos restitués littéralement par Midi Libre dans son édition du mercredi 17 octobre. Le jour même en milieu d’après-midi, après échanges pour avoir leur ressenti avec certains amis homosexuels, je faisais part de mon indignation via mon compte Facebook et auprès des médias.


Je peux entendre qu’un maire se prononce contre le mariage homosexuel. C’est sa position. Ses arguments peuvent nourrir le juste débat démocratique entre les deux camps.

Mais traiter les homosexuelles que l’on a accouchées ou aidées à accoucher de par sa profession  de « gays femelles » est rabaissant humainement! Le gynécologue parle-t-il ainsi aussi des autres mères qu’il a aidées à accoucher ? Ou des autres bébés venus au monde ? Parle-t-on d'êtres humains?

Sète; Libération; Commeinhes; Collectif contre l'Homophobie; gays femellesUn langage qui frôle le comportement de mâle lion Roi de la jungle. 

Et aujourd'hui, en guise d'excuses, l'édile explique que pour lui, "le terme de "femelle" est synonyme de reproduction". Quel rapport avec la célébration d'un mariage gay?

Je suis aussi outré que le premier magistrat annonce qu’il n’officiera pas, si la loi le permet, un mariage homosexuel…mais qu’il le fera faire par ses adjoints ! Une manière de passer le bébé si je puis dire à ces-derniers qui ne pourront faire autrement que de respecter la loi eux. Jugerait-il la « chose » avilissante ? Déshonorante ? Rebutante ? Opposée à certaines valeurs…qui sont bafouées par ailleurs au quotidien ?

Non décidément, je n’ai pas les mêmes valeurs humaines que le maire de Sète. A commencer par la considération que je porte à tous mes concitoyens sétois, quels que soient leur sexe et leur attirance amoureuse.

Quant à ma position sur le mariage homosexuel, je différencie pour ma part le mariage religieux (sur lequel il appartient à l’église de se prononcer) du mariage civil en mairie. L’évolution de la société, des mentalités, y compris politiques, a permis voici quelques années la conclusion de PACS entre personnes de même sexe. Un acte civil, administratif, fiscal…au même titre que peut l’être un mariage en mairie. Alors pourquoi s’opposer ici ce que l’on permet à peu de choses prés d’une autre manière ?

Commentaires

Et si on en rajoutait... Comme par exemple en se demandant si ce ne sont pas des propos de "petite tarlouze" comme disait l'ami du maire, Loulou Nicolin ?

Écrit par : Jean-Marc | 18 octobre 2012

J'ai du mal à comprendre le déchainement médiatique local, suite au propos du Maire de Sète.
Depuis quand le terme "femelle" est il infamant?????
Depuis quand, se permet-on de clouer au pilori quelqu'un qui utilise ce mot, alors que l'on ferme pudiquement les yeux, sur le crime commis par une élue verte, qui procédait au blanchiment de l'argent de la drogue?
Ah, mais c'est vrai, les verts sont de "gauche", donc, la presse pourrie de gauche regarde ailleurs, et fait ses choux gras, d'un propos tout a fait anodin, et ce faisant, se rend coupable de propos SEXISTES, car, si j'ai bien compris, qualifier quelqu'un de "MÂLE", est valorisant, mais qualifier quelqu'un de "FEMELLE", est insultant!?!? La seule insulte est- celle là, et ce n'est pas M. Commeinhes qui l'a commise, c'est l'ensemble de ces faux "bien-pensants, ringards de gauche,
irrespectueux de notre pays et de ses valeurs!

Écrit par : jean claude | 18 octobre 2012

Des propos neutres, argumentés, tolérants et progressistes en accord avec l'inéluctable évolution de notre société ! Et une critique objective sans venin, démocratique quoi ! Merci Philippe

Écrit par : Stéphan Mattia | 18 octobre 2012

A jean claude...

Femelle : (Nom féminin singulier) Animal de sexe féminin qui est fécondable par un mâle et reproduit l'espèce.

Le respect serait-il le monopole de la gauche ?

Si tu veux qualifier ta femme et tes filles de "femelles" libre à toi. Je doute fort qu'elles apprécient.

Enfin, si c'est tout ce que tu as à nous dire et puisque ce n'est pas plus beau que le silence alors tais toi !

Écrit par : Richard | 18 octobre 2012

Jean-Claude, si lors d'une soirée entre amis vous traitez les femmes de femelles et qu'elles s'en amusent, pourquoi pas ou si ça vous amuse vous, après tout, chacun glousse avec ce qu'il veut, et même avec poules et pintades.

Si Commeinhes lors d'une soirée privée traite les parturiantes de femelles, libre encore à lui...

Mais en tant que représentant et élu, lorsqu'il s'exprime lors d'une conférence de presse, il n'a pas le droit d'utiliser ces termes-là. Et ses excuses sont presque aussi grossières que... son premier jet... De surcroît, il est gynécologue, ce qui aggrave encore ses propos publics.

Un Maire se doit d'être modéré dans ses paroles et dans ses actes. Ce qui ne l'empêche pas d'avoir des couilles. Par contre, s'il se laisse aller au point de sortir ce genre d'âneries, on peut se demander s'il en a... et moi j'ai le droit de le dire, parce que je ne représente que moi.

Et tant pis, Jean-Claude, si cela ne vous convient pas.

Écrit par : bretzelde7 | 18 octobre 2012

le maire est ginécologue et la faculté lui a enseigné ce qu'etait un gaméte male et un gamete femelle......rien d'infament ni d'irrespectueux !
tout ceci ne sont que suceptibilité d'association de gauche, nous sommes habitués

Écrit par : galipo | 18 octobre 2012

Donc les mots: homme et femme sont de gauche.
Les mots : mâles et femelles sont de droite.
En parlant des humains. On comprend mieux certains accouplements, à Sète.
Si je fais une équation rapide : hommes de droites allez coucher à cette heure vos femelles et vous serez des mâles.
C'est quand-même pas ça qui fera de vous seulement que des machos. Je vous rassure, il y en a aussi à gauche.
Demandez donc à l'égérie de la Gauche-Droite-Centre du Cm.
Mais elle sa politiclualité est ambigüe.

Écrit par : Jean-Marc | 18 octobre 2012

Tout de même quand je lis les mots pour aducir les propos du maire cela frise l'indécence
Il a fait une connerie qu il l assume et surtout qu il respecte les lois de la république ou bien qu il parte en villégiature de l autre coté Au moins la bas il n aura pas de problèmes.
Vite des élections qu'i dégage comment on dit la bas

Écrit par : julio | 19 octobre 2012

je vois beaucoups d'interventions de gens de gauche.........sachez que la connerie n'est de ni de gauche ni de droite..........mais les gens de gauche s'offusquent plus vite
et affectionnent le fait de donner des leçons aux autres..........c'est leur peché mignon !
commeihnes a dit une connerie, ok, on ne vas pas y passer la nuit
vous voulez que j'aille fouiner sur le net et que je vous ressorte des conneries de gauche...........sur ce plan, gauche et droite méme combat...........et puis vous me gonflez avec votre gauche et votre droite .......la socièté ne se reconnait plus dans ce schema simpliste ..........vous les militants et les branchés en politique, trouvez une autre voie, car celles là ne nous a pas conduit à grand chose, le résultat est flagrant, si depuis 50 ans les politiques des deux bords avaient été bons, nous n'en serions pas là ou nous en sommes...............
votre dualité manichéenne gauche/droite me fatigue..........vous avez une mentalité de supporter d'équipe de foot............méme que son néquipe joue mal, on dit que c'est la meilleure.............si les politiques avaient été bon ils ne se seraient pas fait becqueter par les banques.........
ce ne sont pas les banques qui doivent diriger la société, ce sont les politiques............et là on téléphone aux abonnés absents.............avec votre droite et votre gauche vous me faites vraiment marrer..........vous ne voyez pas qu'on créve !.....et vous passez votre temp à décortiquer un bon mot de commeinhes............il y a vraiment d'autre réflexions plus élevées à tenir pour remettre en marche notre société en perdition

Écrit par : galipo | 20 octobre 2012

BRAVO!..............voila la situation parfaitement résumée

si au lieu de passer le temp à se disputer la droite et la gauche se concentrait sur les problème de notre socièté et si la presse de se délectais pas de ces disputes,
les choses iraient peut étre mieux

les politiques ne pensent qu'à eux et la presse leur caresse le poil

Écrit par : phong | 20 octobre 2012

Cette 'Curée' envers votre prochain adversaire politique aux prochaines municipales ne vous ressemble pas ( ou alors ,je me trompe sur vous).
François C. a fait une énorme bourde de communication ( Qui n' en fait pas , vous le savez mieux que plein d' autres) .De là à profiter de la situation comme le font les 'Chiens' (tiens ,un parallèle animal!!!) lors justement d' une curée dans une chasse à Courre me semble déplacé et vous met à côté des râleurs de base avides de 'Chair vivante à déchiqueter', vous valez certainement mieux que cela .Me trompe-je????

Écrit par : utopjim | 21 octobre 2012

@utopjim : permettez moi de réagir en citoyen, et non en chasseur que je ne suis pas ou en communiquant. Le lapsus peut arriver à tout un chacun. Errare humanun est...comme dit le latin, qui poursuit par un "sed persevare periculum est" (L'erreur est humaine mais perséverer est dangereux). Je ne vois donc pas le rapport entre l'opposition au mariage homosexuel...et le fait d'accoucher des femmes homosexuelles (qui est un terme plus respectueux) dans un premier temps. Puis avec des gamètes mâles ou femelles dans un deuxième temps avec un nouveau mépris affiché pour ceux qui interrogent alors notre maire pour lui faire préciser sa pensée. Rappelant certaines attitudes hautaines qui se multiplient en conseil municipal dés qu'une question est posée par certains opposants...On ne peut passer sous silence certains dérapages. Au politique de ne pas les faire. C'est son devoir! C'est sa responsabilité.

Écrit par : Philippe Sans | 21 octobre 2012

Ce n'était ni un lapsus, ni une simple bourde de communication. Mais libre à vous de le croire. Ca va au contraire tout à fait dans l'air du temps avec la nouvelle droite décomplexée qui commet bourdes sur bourdes, lapsus sur lapsus, tant que l'on finit par tout trouver normal, et c'est bien le but.

Je n'appréciais pas les sarkozystes lorsqu'ils étaient au pouvoir, maintenant qu'ils sont dans l'opposition ils se lâchent encore plus, et les débats, les vrais débats, sont impossibles. A les entendre, depuis que la gauche est au pouvoir, tout va mal et c'est de la faute de Hollande... ils disent tous la même chose, ce sont des duplicata, inutile de perdre notre temps à les lire, les écouter, ou surtout essayer de débattre avec eux.

A force de nous dessiner une France abominablement miséreuse et sans espoir, partout dans les média, la montée de l'intolérance est inéluctable. C'est ça, le pire, et pas le mot, les bons mots des uns et des autres.

Si vous croyez que c'est comme ça que les jeunes vont avoir de l'espoir dans les hommes politiques et dans le monde des adultes... ne vous étonnez surtout pas qu'ils se détournent des infos, des pseudo débats politiques et des élections. Et qu'ils se réfugient sur le net pour, comme ils le disent "se vider la tête", sauf qu'ils se la remplissent de tout un tas d'informations erronées, pas analysées, mal commentées...

Dès qu'on ouvre la bouche dans un blog, on est taxé d'être de droite ou de gauche, peu importe ce qu'on dit, il faut traquer "d'où on parle", et surtout pas le fond de ce qu'on peut dire.

Super.
Autant fermer sa gu...

Ce que je vais faire... !

Écrit par : bretzelde7 | 22 octobre 2012

@bretzel...au contraire bretzel, il faut passer au dessus de celles et ceux qui s'enferment dans ces préjugés de classement. Ne pas laisser la parole à ceux qui veulent diviser mais contribuer à donner du sens à nos discussions.

Écrit par : Philippe Sans | 23 octobre 2012

Chère Henribretz , je n' en reviens pas !!!
Nous avons une analyse sur les commentaires ...En commun!!!
"Dès qu'on..........Pas le fond de ce que l' on peut dire"
Ne renonce pas à l' ouvrir ,on a besoin de coup de gueule et tu fais ça bien quand tu es en colère!!!

Écrit par : utopjim | 23 octobre 2012

Je n'avais pas lu jusqu'au bout. Effectivement si cette version est vrai et est prouvée par un enregistrement cela est encore pire.Cela voudrait dire que M. Commeinhes est vraiment homophobe et qu'il considère les "gays" comme une race animale à part avec ses mâles et ses femelles.

Mais il n'a heureusement pas donné cette version lors de ses excuses. Il a parlé de gamètes, terme que l'on lui avait enseigné lors de ses études de rattrapages en Belgique après qu'il eut échoué à la faculté de Montpellier.


Faut-il voir là une histoire belge ?

Étonnant ! Non ?

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 24 octobre 2012

A Richard,
Voici donc encore un donneur de leçon de gauche (pléonasme) qui ne prends dans les dicos, que les définitions qui l'arrangent, ou qui les modifie dans le sens qui l'arrange!
Définition de "femelle" dans le Larousse:
"Se dit d'un INDIVIDU" ou d'un organe animal ou végétal, qui appartient au sexe des cellules reproductrices les plus volumineuses, se dit de ce sexe."
Voila la réalité, est rétablie, et non pas la haine imbécile, dont la gauche fait preuve depuis qq jours a ce sujet!
A la place du Maire, je n'aurai certainement pas présenté d'excuses, c'est aux ignares de s'excuser!
Les bien-pensant de super marché, qui font leurs choux gras de cet incident, prouvent par là, qu'ils n'ont pas grand chose a proposer, pas de programme, pas d'idées, bref, la gauche, quoi!!!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Jean-Claude,
dans le même Larousse : "ANIMAL : Par opposition à homme, être animé, dépourvu de langage articulé : Animal sauvage, domestique. Animaux de boucherie."

Écrit par : ben | 25 octobre 2012

Merci Ben,
j'ai bien pris note de la définition de vous même, que donne le Larousse, je ne vois pas trés bien ce que ça vient faire dans le débat, mais avec vous, il faut pas trop chercher a comprendre! Salut!!!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Mon pauvre ben, encore une fois, quand on n'a rien a dire, on a tout à gagner à fermer sa g..........
Dommage que mon post précédent ne te soit pas parvenu, il te remerciait de t'etre ainsi défini toi même!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Mon pauvre ben, encore une fois, quand on n'a rien a dire, on a tout à gagner à fermer sa g..........
Dommage que mon post précédent ne te soit pas parvenu, il te remerciait de t'etre ainsi défini toi même!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Jean Claude,
vous vous demandez ce que vient faire le mot animal dans le débat ?
Je vais vous l'expliquer : vous défendez le maire et vous dites que femelle n'a pas forcément trait aux animaux, et vous vous référez au Larousse. Vous dites : Femelle "Se dit d'un INDIVIDU" ou d'un organe ANIMAL ou végétal,
Je développe votre analyse. Je regarde dans le même Larousse, ou vous avez trouvé ça, et je regarde à ANIMAL, qui se trouve dans VOTRE définition.
Et le mot animal est sans équivoque.
Donc "femelle", c'est pour les vaches, les chiennes, les chimpanzées...
Et puisque dorénavant vous me tutoyez, je me dis que ça passe au dessus de ton QI d'huitre.

Écrit par : Ben | 26 octobre 2012

Les commentaires sont fermés.