Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21 octobre 2012

Un lien contre l'intégrisme

Voir une valse dansée par une femme musulmane aux bras d'un prêtre catholique, et par une soeur aux bras d'un responsable de mosquée est pour moi une image d'humanité et de partage.


Soirée catho-musulmane.jpgJ'y ai assisté ce samedi 20 octobre, convié par plusieurs amis catholiques et musulmans sétois à un repas "transcultuel" au sein de la paroisse Sainte-Thérèse dans le quartier du Triolet. Aprés le traditionnel office catholique, en présence de certains membres de la communauté musulmane marocaine, un repas a réuni prés de deux cents personnes autour d'un verre de thé à la menthe et d'un couscous.

Au delà du partage des nourritures terrestres auxquelles chacun a pu prendre plaisir, le symbole est fort spirituellement : des responsables religieux sétois oeuvrent patiemment à tresser des passerelles de compréhension, de bien vivre ensemble et de tolérance entre communautés. Remparts aux intégrismes religieux qui, quelles que soient les religions, ont causé et causent bien des intolérances, haines, guerres et affrontements meurtriers.

Jeter l'anathème sur une religion, une croyance ou une non-croyance n'est pas source de paix.

Il appartient à tout humaniste de soutenir ceux qui, dans le respect de la différence, veulent vivre leur croyance sans asservir leurs fidèles et les inciter à une haine qu'aucune religion n'encourage en son fondement. Soutenir ceux qui contribuent aussi à l'évolution de ces religions en parallèle à celle de nos sociétés.

Par contre, lutter avec la force de ses idées contre toute dérive intégriste d'une religion et inculquer, voire imposer, à tout pratiquant le respect de nos lois démocratiques, laïques et républicaines est une ardente nécessité. Il nous appartient de condamner et de lutter contre ceux qui font de leur religion une arme d'asservissement idéologique, politique ou d'invasion sociétale.

Commentaires

Je trouve cela très bien. Maintenant devant de la cuisine française ou sétoise en respectant les interdits religieux de chacun aurait été un respect du pays ou de la ville où la fête a été organisée. Mais enfin en tant que chrétien je trouve cela encourageant. Un repas est une communion et la nourriture est souvent symbolique dans les religions - le pain et le vin pour les chrétiens - et est parfois image de domination.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 21 octobre 2012

C'était un véritable partage...repas des deux "cultures" si l'on peut dire.

Écrit par : Philippe Sans | 21 octobre 2012

Vous écrivez : "Il appartient à tout humaniste de soutenir ceux qui, dans le respect de la différence, veulent vivre leur croyance sans asservir leurs fidèles et les inciter à une haine . Soutenir ceux qui contribuent aussi à l'évolution de ces religions en parallèle à celle de nos sociétés."

"... qu'aucune religion n'encourage en son fondement ..." ???

Pardonnez-moi, mais est-ce une plaisanterie ou juste l'expression d'une naïveté et d'une cécité sans limite?

Lorsque les dites religions (Christianisme catholique, Islam, etc.) sont d'abord et avant tout des idéologies de propagande antidémocratiques, sexistes et liberticides, qu'elles pratiquent le lavage de cerveau dès l'enfance pour formater de bons moutons soumis, bien crédules et bien dressés, avec pour objectif final de convertir - tôt ou tard et quoi qu'il en coute - la planète entière, car tel est bien l'objectif déclaré (et divin?) de ces religions là - il est alors peu concevable de parler de respect, de partage ou de paix.

Tout humaniste, puisque vous y faites référence, se doit alors au contraire de rester lucide face à la menace bien réelle de ces "religiosités" qui sont fondamentalement incompatibles avec toute notion de démocratie et de laïcité. S'opposer fermement aux ingérences grandissantes de ces religions (et de leurs fidèles) dans nos sociétés actuelles n'est alors en rien irrespectueux !
En fait, tolérer "l'intolérance" (religieuse ici) est même parfaitement absurde et dangereux!

Que les croyances et leurs expressions (prières, propagandes, uniformes, voiles ou autres déguisements provocateurs et déshumanisant) puissent s'exprimer plus ou moins librement dans un cadre strictement privé, pourquoi pas !? Mais qu'elles s'immiscent dans nos rues, écoles, grandes surfaces ou tout autre bureau de poste et pensent s'arroger le droit de définir désormais les droits, devoirs, moralités et libertés de notre société à venir, comme c'est le cas de plus en plus ouvertement ces dernières années, c'est inacceptable!
N'oublions pas qu'en ce moment même 57 nations "religieuses" tentent d'obtenir que les notions de sacrilège et blasphème soient réintroduites et reconnues dans le droit international et deviennent ainsi passibles de sanctions légales !!!
Est-il besoin de décrire les effroyables conséquences de l'acceptation d'un tel décret ?
Au final, qui donc sème la "haine" dans cette triste histoire?
Oui, soyons "humains", libres et égaux en droits - et non pas "moutons" soumis et aveugles!

Que deux religiosités "intégristes dans l'âme" finissent par se côtoyer et danser ensemble plutôt que de se haïr et de s'affronter c'est sans doute très "sympathique" mais j'ai du mal à y voir un lien "contre" l'intégrisme comme vous le clamez en titre. Je serai même plutôt tenté d'y craindre le soutien d'un intégrisme pour un autre - qui se ressemble s'assemble, dit-on parfois - et en ce cas d'une acceptation croissante des atteintes à nos libertés et à nos laïcités!
Je "prie" pour être dans l'erreur, mais j'ai des doutes et donc... m'abstenir de me bercer d'illusions reste à mon sens l'attitude la plus saine possible!
LS

Écrit par : Stahli Luc | 25 octobre 2012

Je suis d'éducation catholique mais surtout croyant à un Dieu unique et je lève mon chapeau à de tels écrits même si ils n'entameront pas d'un iota ma foi.

La personne si connait en théologie. Moi qui suis inculte, tout jeune et bien avant ma communion (12 ans) j'avais fait la différence entre la foi en Dieu et l’église.

Le formatage de l'enfance n'a marché qu'en partie sur moi, si ce n'est et je l'avoue que je m'adresse à Dieu par le vecteur des rites catholiques.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 25 octobre 2012

Pas mal vu, Luc, moi aussi je suis tout prêt a accepter les musulmans, aussitot qu'ils accepteront les autres relgions, et qu'il ne leur sera plus nécessaire de tuer les incroyants, pour mériter leur paradis a deux balles,; plein de lait de miel, et de je ne sais combien de vierges!
Des repas comme ceux ci, les responsables religieux musulmans, s'y rendront toujours, mais il est indispensable de savoir, que pour un musulman, mentir à un pourceau de non musulman, est un devoir sacré, ils vous jurerons tout ce que vous voudrez, mais n'en penseront pas moins!
L'islam est une sous-religion, qui a honteusement copiée les religions Juives et Chrétiennes pour se donner une légitimité, qu'ils n'auront jamais, l'islam, est une religion intolérante, cruelle, pleine de haine de l'autre, de celui qui n'est pas musulman, cette religion devrait etre immédiatement interdite, sinon nous allons pleurer des larmes de sang, ce même sang qui ne tardera pas a couler dans nos rues.
Il faut savoir que l'islam, n'est pas soluble dans notre démocratie, et que jamais les musulmans de France ne s'intègreront!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Je suis en plein cauchemard quand je lis les niaiseries écrites par M. Sans au sujet de ce triste repas, c'est consternant, un vrai diner de cons! Et les cons n'étaient pas ceux que l'on peut croire, non, les cons, ce sont ceux qui croient que les musulmans ont le moindre respect pour les religions autres que la leur, les cons ce sont ceux qui s'extasient devant un couscous, et un verre de thé a la menthe!
Faites leur donc manger une bonne rosette arrosée d'un bon bourgogne, et vous verrez s'ils sont si amicaux que ça!
Vous êtes pitoyable, M. Sans!!!!

Écrit par : jean claude | 25 octobre 2012

Les commentaires de Jean Claude seront supprimés s'il persiste dans son agressivité...
Et le reste, car nous n'en voulons pas.

Écrit par : Le webmestre | 25 octobre 2012

@Jean-claude. Le temps de l'Inquisition vous manque? Moi je préfère ceux qui, respectant les croyances des autres, mais aussi la laïcité républicaine, lutte contre les intégrismes. Avec des attitudes comme les vôtres, on monte les gens contre les autres, on encourage le racisme, les guerres de religion, la haine et l'intolérance. Faire respecter par tous les lois de la République n'implique pas de livrer à la vindicte une croyance. Et servir ainsi sur un plateau des arguments de haine aux intégristes qui l'exploitent et la font dériver de certaines valeurs de base.

Écrit par : Philippe Sans | 25 octobre 2012

Si vous pensez qu'aller partager un couscous est suffisant pour lutter contre l'intégrisme.....
C'est pas demain la veille qu'elles vont pouvoir enlever leur voile intégral

Écrit par : autruche | 26 octobre 2012

Non, M. Sans, l'inquisition ne me manque pas du tout, ce qui me manque, c'est l'absence totale de discernement de beaucoup de mes contemporains!
Personne plus que moi, ne respecte les croyances des autres, mais surtout de ceux qui respectent les miennes!!!
Avec des attitudes comme la mienne on met les gens en garde contre la montée sournoise de l'islamiste radical, contre le communautarisme qui gangrène notre pays, contre la haine viscérale dont de nombreux immigrés arabes font preuve chaque jours à l'encontre des français.
Les français ne sont pas racistes, mais a cause de l'attitude angélique de certains de leurs compatriotes, ils sont en train de le devenir!
On s'extasie devant tout ce qui est maghrébin, on les" bade"
on leur offre toutes les aides possibles et imaginables, mais savez vous que des familles françaises gravement en souffran ce, n'osent pas aller demander de l'aide a une assistante sociale, car ils ne sont ni arabe, ni noirs, ni gitans, ni homos, et que par conséquent on les regarde de travers!!!
Voila, comment on créé du racisme, voila comment on monte les communautés les unes contre les autres, voila comment on attise la haine et l'intolérance!
Vous me faites penser a ces français qui en trente neuf, faisaient des ronds de jambe aux nazis, les disant inoffensifs!
Quand ils ont compris, il était trop tard!
Et je vous le dis tout net, les gens qui agissent ainsi, préfereront la honte à la guerre, Eh bien, ILS AURONT LES DEUX!!!!!!
Je sais que dire la vérité, dérange! Si vous voulez me pénaliser pour avoir exprimé mes idées, alors, c'est vous qui appliquez les méthodes inquisitoriales!
Beaucoup de français commencent à se réveiller, à comprendre et à entamer la résistance. Nous ne pouvons plus tolérer de laxisme a l'égard de ces gens qui vivent sur notre sol, profitent de tous les avantages que notre pays met à leur disposition, mais qui nous vomissent leur haine au visage, à la première occasion:
Choisissez votre bord, car le temps des comptes n'est plus trés loin!

Écrit par : jean claude | 26 octobre 2012

Il ne faut pas tout mélanger jean-claude. Pour ma part je ne "bade" personne. Je n'encourage aucune dérive. Et je n'exclue aucun français dans la misère, pour qui toute aide sociale doit être prioritaire. Je suis contre tout laxisme concernant le non-respect de nos lois républicaines. Quelles que soient la nationalité, la croyance, le statut social ou professionnel...Et justement il vaut mieux aider ceux qui luttent contre les intégrismes (y compris au sein des communautés mêmes) que, comme font certains en se voilant la face à des fins électoralistes, ne rien faire et fermer les yeux sur ces mêmes intégrismes.

Écrit par : Philippe Sans | 26 octobre 2012

oui , on peut continuer à se bercer d'illusions.
on voit bien le résultat aujourd'hui de toutes ces politiques bien intentionnées qui veulent "aider" ceux qui luttent contre l'intégrisme en intégrant , éduquant.... etc etc.....

Au fait comment faut il lutter contre l'intégrisme alors ? Que préconisez vous M. Sans ? A part partager un bon couscous ?

Écrit par : autruche | 26 octobre 2012

si il suffisait de partager un couscous avec des maghrébins , ou d'origine maghrébine,occupation fort agréable au demeurant , pour lutter contre l'intégrisme , ça se saurait .
A ce rythme là , nous allons nous retrouver dans la situqtion de l'egypte en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. j'espère que nos dirigeants politiques vont quand même se décider à prendre le taureau par les cornes un peu plus énergiquement.

Écrit par : autruche | 26 octobre 2012

Ça fait plaisir de revoir un élu de la majorité sur ce blog.
D'autant qu'on ne l'avait pas beaucoup entendu défendre le maire sur ses positions zoophiles..

Écrit par : Dindon | 26 octobre 2012

Il me semble que le problème de l'intégrisme est plus important que de couper les poils du c.l en 4 pour un mot à la place d'un autre

Écrit par : autruche | 26 octobre 2012

L'intégrisme est un problème général.
Religions, partis politiques, etc.
Mais l'intégrisme le plus intègre est celui de la connerie.
Et là, pas de solution.

Écrit par : ouioui | 26 octobre 2012

monsieur Sens sait où se trouve une possible majorité en cas de vote, mais il faudrait qu'il aille un peu plus ver le cimetière pi, là il verrait comment vivent et le cadre qu'ils produisent et imposent aux européen de ce quartier. C'est vrai eux ne font pas de couscous au thé pour les préchis préchas aveugle.

Écrit par : aynard | 27 octobre 2012

j'sais pas . dites le au patron du blog , ouioui. . C'est lui qui a proposé le sujet

Écrit par : autruche | 27 octobre 2012

Homophobie, racisme primaire, il ne manque plus que l'antisémitisme et vous aurez fait le tour.
C'est sûr, avec des commentaires aussi hautement intellectuels, ça va faire avancer !
Je souhaite à tous les cracheurs de venin d'intolérance d'être un jour la proie d'autres crétins vomisseurs de haine. Et surtout, qu'ils soient jugés par leurs enfants qui les regarderont avec dégoût.
Parce que les plus jeunes sont globalement plus ouverts, à part quelques graines qui ont été arrosées elles-mêmes de mépris.

Les cracheurs professionnels de fiel prolifèrent sur les blogs, leur seul but étant d'empêcher les gens d'avoir des conversations civilisées. En espérant que leurs comportements animaliers amèneront le peuple à voter extrême droite dédiabolisée lors des prochaines élections. ou droite décomplexée. C'est à peu près éqivalent.

Tout ça pour dire que toute initiative rassemblant dans le respect mutuel des personnes d'horizons différents est humainement salutaire. parce que la haine bouffe beaucoup d'énergie et fait vieillir prématurément. Alors que le bien-être et la joie dopent l'adrénaline. Et un prêtre qui danse avec une femme musulmane, moi, rien que l'idée, je la trouve saine et bienfaisante. Parce que le billet de départ, c'était ça. Un truc positif, et pas des déblatérations intestinales.

Écrit par : bretzelde7 | 27 octobre 2012

Merci Bretzel pour cette humanité saine...:)

Écrit par : Philippe Sans | 28 octobre 2012

A force d"utiliser à tout bout de champ les mots haine, dégout, écuerement ...j'en passe ( tiens vous avez oublié nauséabond et nazzi, mais je pense que cela ne sairait tarder puisqie quelque soit le sujet ce sont vos seuls arguments ) force est de constater que ce n'est rien d'autre que vous même , bretzel que vous projetez systématiquement dans toute discussion .
Peut etre n'est ce qu'un petit probleme de foie . ou de vesicule dont vous souffrez?

Écrit par : zen | 28 octobre 2012

Merci Mr ou Mme Zen de vous préoccuper de ma vésicule et de ma prose logorrhéique (ou diarrhéique ?) qui vous insupporte, rassurez-vous, contrairement à ce que vous semblez penser, je ne m'exprime pas beaucoup sur les blogs depuis bien longtemps et sachez qu'en terme de projection vous m'attribuez en plus de ma vésicule défaillante des termes que je n'utilise pas dans mon vocabulaire mais peut-être font-ils partie du votre, ou de vos aspirations profondes ?
Mais tout ceci n'a une fois encore rien à voir avec l'esprit de ce sympathique billet, et n'y voyez là aucune allusion médicale,je ne souffre tout au plus que d'un problème de FOI... certains jours où je me laisse encore (sur)prendre par la méchanceté humaine !

Écrit par : bretzelde7 | 28 octobre 2012

Relisez vous bretzel
haine : 2 fois
degout :1
effectivement il n'y a pas ecoeurement mais a la place : vomisseurs de fiel
Ce qui n'est guere plus ragoutant
mais ce doit etre ce que vous estimez selon votre echelle de valeurs : des propos "hautement intellectiels " sic
il apparait à vous lire que vous êtes une spécialiste en la matiere .

Écrit par : st just | 28 octobre 2012

Au contraire Mme Bretzel est dans le vrai, et c'est vous, saint Just-Zen-Autruche, qui êtes l'experte en la matière !

Écrit par : Patachon | 29 octobre 2012

Comme d'habitude patachon aucun argument .
Uniquement : vos amis ( les anti commeinhes uniquement ) ont toujours raison
.
Les autres donc , par opposition, toujours tort systematiquement.

Je profite de l'occasion pour vous dire cependant ma satisfaction de constater qie vous êtes soudainement devenu un ardent defenseur de la cause feministe.

Etonnant
vraiment tres étonnant

Écrit par : ghalimi | 29 octobre 2012

Il est vrai qu'en termes d'arguments, Madame, vous n'en manquez jamais : vous réussissez à vous rapprocher successivement d'à peu près n'importe quelle formation politique, puis à la quitter et tenter de la honnir, pour en rejoindre une autre, et encore une autre, pour lui faire suivre le même traitement, pour revenir finalement à la première en clamant que c'est la "moins pire" (méga LOL).
Vous soutenez qu'il est tout à fait réaliste et réfléchi de se déclarer écolo-ultralibéro-lepénophile...
Et pour vous, dès qu'un Sétois s'insurge contre l'une ou l'autre des décisions du Maire, c'est qu'il fait de l'anti-commeihnisme primaire.
Par ailleurs, je suis excessivement surprise de votre remarque à mon encontre. Je ne suis pas militante pour la cause féminine, mais cela est primordial dans mes choix électoraux, et je ne vote pas pour les phallocrates.

Écrit par : Patachon | 29 octobre 2012

Je vous laisse à vos miserables méthodes d'inquisition
même vos maitres à penser de la Stasi , ou de la gépéou étaient plus discrets

Écrit par : zen | 29 octobre 2012

Dommage que le débat semble quelque peu s'éloigner du sujet. L'intégrisme.
J'ai donc hésité à y revenir, ayant dit l'essentiel précédemment, mais il me semble tout de même nécessaire de commenter certains propos de Bretzel dont l'optimisme angélique me parait dangereusement décalé malgré l'humanité "saine" que lui attribue monsieur Sans ici.

Rester vigilant et méfiant face aux agitations ou propagandes religieuses, quelles qu'elles soient, voilà qui est bien plus salutaire et sain pour les jeunes générations! Sans quoi elles nous jugeront avec bien plus de dégoût et de reproches justifiés, si nous ne les protégeons pas un tant soit peu de tous ces fanatismes qui refont surface un peu partout!
Et ça vaut autant pour le fascisme banalisé que l'islamisme toléré, le créationnisme minimisé ou tout autre judéo-christianisme élitiste!
Quant aux "jeunes globalement plus ouverts" ... il est malheureusement urgent de constater que ce n'est plus vraiment une réalité. Il y a depuis quelques années une nette tendance au repli pseudo-identitaire, attisé par ces "ismes" que je viens de citer, dans lequel de plus en plus de jeunes finissent par trouver refuge pour pallier avec trop de facilité aux lacunes sociales, éducatives ou économiques qui perturbent leur quotidien.

Si dans les années 80 ces "perturbations" étaient considérés par les "jeunes" comme des défis à relever pour mieux s'en sortir et fraterniser, ce n'est plus le cas désormais. A l'heure actuelle les notions de liberté, de fraternité ou de respect sont loin d'avoir un sens valorisant pour les adolescents et jeunes adultes dont le cerveau est saturé de pubs, jeux vidéos et autres bourrages de crâne télévisuel. Et malheureusement, seuls les messages simplistes, souvent haineux et destructeurs d'autorités "divinement supérieures" semblent pouvoir trouver encore quelque espace actif dans les têtes de ces générations à l'avenir plus que compromis.

Alors, si il y a trente ans un prêtre catholique dansant avec une femme musulmane signifiait certes qu'on "progressait" en dépassant le repli communautaire pour se voir d'abord en tant qu'humain digne et respectueux, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Pour moi il est de plus en plus question, là, d'un retour à un ancrage (et donc repli) communautariste reconnu par tous comme étant pseudo-légitime et que les extrémistes religieux font donc admettre à nos sociétés actuelles, visant ainsi au final à justifier quasiment toutes les expressions liberticides et dominatrices de leurs extrémismes banalisés.

Et ça marche! Il y a vingt ans je vivais dans une ZUP où la population était majoritairement d'origine maghrébine et donc musulmane. Il n'y avait pas de filles ou femmes voilées - à part certaines anciennes très agées - il n'était jamais question de coran ou d'autres délires religieux et tout le monde, filles et garçons confondus, s'entendait plutôt bien tout en luttant contre le racisme et la ghettoïsation.
Entre temps les imams et autres religieux sont apparus et ils ont tout transformé avec l'aval de notre "tolérance" absurde!
Plus question de discuter librement, surtout pas avec des "femelles inférieures" qui se doivent de dissimuler leur part diabolique sous des tissus nauséabonds! De toutes petites gamines se retrouvent totalement déshumanisées sous ces déguisements écœurants et elles en sont même "fières" ... !!!
Et le moindre adolescent de cette communauté se sent obligé désormais de te "jurer sur le coran" pour pouvoir parler, insulter ou même rigoler.

Il nous a fallu (en France notamment) des siècles de combats, de violences et de luttes acharnées souvent sanguinaires pour nous débarrasser un tant soit peu de l'ingérence religieuse - et donc nécessairement extrémiste - de christianismes dévastateurs et liberticides, était-ce vraiment pour finir par "tolérer" en l'an 2000 l'expression conquérante d'un islam bien plus néfaste encore?

Il ne s'agit dans mes propos ni de haine, ni de racisme, mais bien bien d'une volonté acharnée de rester lucide et aussi clairvoyant que possible face à ces "gentils religieux" et leurs très "saines" moralités qui tout en nous promettant le paradis et l'amour divin nous plongent depuis des milliers d'années dans des bains de sang génocidaires et autres buchers, pendaisons ou lapidations publiques.
"C'est à ses fruits que l'on reconnait la valeur d'un arbre" phrase qu'aurait utilisée un certain Jésus pour pouvoir juger de la valeur des êtres et des choses. Ceux (les fruits) de ces religions dominatrices et conquérantes sont indéniablement pourris et se sont toujours révélés nocifs au bout du compte.
Et pour ceux ou celles qui n'en seraient pas convaincus, j'espère au moins qu'un doute suffisant subsiste qui leur permette tout de même de s'abstenir de tendre la joue gauche!

LS

Écrit par : Luc | 30 octobre 2012

Luc, je partage une grande partie de votre analyse. Nous nous rejoignons (relisez moi bien), et je pense qu'il en est de même pour Bretzel, sur la lutte contre tous les intégrismes. Je dis bien tous...
Je me permets par contre quelques rectificatifs ou avis divergents : les imams étaient déjà dans les ZUP ou kes autres quartiers voici 20-30 ans. Tous les imams ne sont pas intégristes. Toutes les musulmanes ne sont pas voilées. Comme les prêtres ne sont pas des inquisiteurs en puissance des temps jadis. Lutter contre l'intégrisme passe par imposer le respect dr nos lois républicaines, sanctionner toute infraction mais aussi encourager ceux qui dans chaque religion les respectent et luttent eux aussi contre l'intégrisme.

Écrit par : Philippe Sans | 30 octobre 2012

On voit en effet de plus en plus de jeunes femmes voilées, notamment à Sète où c'est assez criant...
Moi je l'interprète comme une sorte de défi politique plus que religieux...
Je ne suis pas hors du temps et ne vis pas dans le monde de Candie, mais à force de parler de minorités en les brandissant en étendard de leurs communautés, on finit par créer chez les pacifistes qui ne demandent qu'à être laissés en paix une certaine amertume et un sentiment d'être rejetés... les personnes qui se sentent rejetées ont tendance à se replier, à se regrouper, puis éventuellement à se révolter ensuite. Ce sont des phénomènes de groupe qu'on ne peut pas nier. Un gamin qu'on dit idiot finit par le devenir. pour les adultes, c'est pareil. Quand je pense qu'on en est encore là, à débattre de ce sujet qui depuis longtemps devrait être réglé, mais non, à chaque élection, avant, après, ça revient comme un fond de commerce, on entend les mêmes salades, de plus en plus, discours banalisés de personnes qui ne se rendent même pas compte qu'elles sont manipulées alors oui, parfois, je fais comme si tout cela n'existait pas parce que je ne vois plus comment on peut en sortir sans nier les problèmes, parce que pour les résoudre, il faudrait d'abord tout poser sur la table, bien mettre en mots, et ensuite on pourrait envisager des solutions.
Mais on n'en n'est plus là, on ne prend plus le temps, et les problèmes doivent trouver des solutions immédiates avant même qu'on les ait identifiés. Parce que ça fonctionne comme ça, aujourd'hui. Et que c'est ça, le vrai problème de société. Mais bon j'arrête là, parce que tout est réducteur, écrire des commentaires sur un blog est forcément réducteur de nos pensées, des situations, de leur analyse, bref, encore une fois, il faudrait prendre du temps... c'est peut-être cette voie-là que devraient prendre les futurs élus, proposer de prendre le temps, dire voilà, moi je n'ai pas de solution toute prête, mais je vous propose de prendre le temps de réfléchir et quand on aura fait ça tous ensemble, on trouvera des solutions ensemble...

Écrit par : bretzelde7 | 30 octobre 2012

Je ne vois pas en quoi vous vous rejoignez avec Luc , m.Sans.
Sauf interpétation erronee de ses commentaires, il veut prendre le mal à la racine en refusant toute complaisance envers la propagation de religions qui favorisent l'integrisme.
Alors que vous choisissez l'arsenal de bons sentiments en vigieur depuis 1981 qui nous a conduit au resultat que nous constatons aujoud'hui

Écrit par : zen | 31 octobre 2012

Ma Rillette !!! Je vote pour toi !!! Tu as raison à 200%

Écrit par : utopjim | 31 octobre 2012

Et pendant qu'on reflechit , qu'on discute ; qu'fait des commissions pour decder de l'ordre du jour de la niuvelle commision
pendant ce temps ils achetent des kalanishkov et voilent , marient leurs fillent de force.
Cela s'appelle de la complicite passive.

Écrit par : Autruche | 31 octobre 2012

Je croyais que l'illustre élue de la majoriposition était contre les pseudonymes...
Depuis qu'elle se radicalise à la Mohamed Merah, tout a changé.
Pourquoi "autruche" ?
Mystère et plume de gomme.

Écrit par : Jules | 31 octobre 2012

Faire l’autruche
Tout le monde connaît cette expression. Faire l’autruche, c’est à dire se mettre la tête dans le sable. Ignorer volontairement une vérité ou une situation dérangeante.

Écrit par : GARE AU GORILLE | 01 novembre 2012

Il y a plein de choses que nous pourrions comprendre à partir de ce lien :


http://www.bilansgratuits.fr/SA-TRAITEMENT-ORDURE-MENAGERE-REG-SETO--38241686500022.htm

Écrit par : Marcel | 03 novembre 2012

Bjr marcel. c'est à dire exactement? Je ne vois pas le rapport...

Écrit par : Philippe Sans | 03 novembre 2012

j´ ai l´ impression marcel que vous ne savez pas ce qu´ est une socoete d´ economie mixte . Renseignez vous , cela vous evitera une fois de plus de dire des conneries

Écrit par : fixette | 03 novembre 2012

je vous previens , vous frisez la diffamation .

Écrit par : fixette | 03 novembre 2012

La diffamation? Là j'ai du mal à suivre et Marcel et Fixette (nom d'emprunt d'aprés notre webmaster)...!?

Écrit par : Philippe Sans | 03 novembre 2012

1) Le marcel : C'est à l'origine un sous-vêtement en jersey, en côtes ou en mailles filets ; quand il a cet aspect de jersey blanc, il est familièrement appelé en France un marcel.


2°) Une fixette : De fix (« dose de drogue ») par suffixation de -ette (diminutif).

Écrit par : tee shirt pour junkie | 03 novembre 2012

Je suis athée mais heureux de pouvoir lire une note telle que la votre qui apaise les relations entre personnes de confessions différentes et prouve que la religion n'est pas systématiquement synonyme d'aliénation et d'ostracisme

Écrit par : Ulysse | 03 novembre 2012

Heureux qui comme Ulysse a su apprécié des religieuses dans un service à thé.

Écrit par : CAMELIO jean-Louis | 03 novembre 2012

attention à trop vouloir prendre des voies chez certaines cataigories de population vous risquez de perdre toutes les autres

Écrit par : legain | 06 novembre 2012

Bonjour Philippe
je ne sais plus si vous avez déjà répondu à cette quesiton : êtes vous favorable au droit de vote des étrangers non européens (si il y a réciprocité dans leur pays pour les Français)?

Écrit par : Manu | 21 novembre 2012

Bonjour Manu
Je trouve logique tout d’abord que tous les habitants d’une ville, quels qu’ils soient, quelles que soient leur nationalité, soient consultés sur leur quotidien, leurs attentes, leurs besoins.
L’expression et l’écoute me semblent importantes et prioritaires.
Surtout à ce premier échelon d’expression citoyenne qu’est une ville et sa municipalité par rapport à ses habitants et administrés.
Mais consultés ne veut pas dire forcément droit de vote. Celui-ci est plus complexe.
D’abord il faudrait poser des « garde-fous » : aujourd’hui, il y a déjà au niveau de scrutins locaux parfois une exploitation démagogique de certaines populations (chasse à la procuration et au vote en échange de logements, d’aides, d’emplois…de la part de politiciens). Comment éviter que cette « chasse » ne s’intensifie cette fois-ci par rapport à des communautés (qu'elles soient européennes ou autres) ? Comment aussi garantir une majorité citoyenne française sans permettre qu’une communauté étrangère (européenne ou autre) ne la fasse basculer ?
Autant de questionnement qu’il est important de régler en préambule. Et il serait alors intéressant qu’effectivement, comme vous le suggérez, ces « droits d’expression » transformés alors peut-être en droit de vote, soient institués dans toutes les villes de tous les pays. Mais là…j’ai de gros doutes, la démocratie n’étant pas vraiment le fil conducteur de bon nombre de régimes. Il est par contre plus facile à mon sens effectivement, si on devait commencer par quelque chose, de l'instaurer au niveau de la Communauté Européenne. Avec réciprocité bien sûr. Plus facile car sur le même "statut" électif et démocratique...

Écrit par : Philippe Sans | 23 novembre 2012

Les citoyens de l'Union européenne qui résident en France peuvent participer aux élections municipales et aux élections européennes dans les mêmes conditions que les électeurs français. Pour exercer ce droit de vote, ils doivent être inscrits sur les listes électorales et remplir les condition d'âge et de capacité juridique.

Écrit par : Vos droits - Service public | 23 novembre 2012

Merci de votre réponse mais qui est bien alambiquée. En tous cas si je comprends bien vous êtes contre la loi sur le vote des étrangers hors Europe que le gouvernement hollande veut faire voter même si il l'a retardée? Bon weekend

Écrit par : Manu | 24 novembre 2012

Les commentaires sont fermés.