Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29 août 2013

Le ravi de la Saint-Louis

En attendant celui de la crèche en décembre, voici donc ce matin dans la presse le Ravi…de la Saint-Louis. Notre cher maire ravi par le bilan de sa dernière (à tous les sens du terme souhaitons le) fête locale de la Saint-Louis. Faisant de l’autosatisfaction : « cela fait dix ans que nous cherchons à améliorer la sécurité de cette fête ! » Ou encore « J’en ai pris plein la gueule cet hiver, mais cette anticipation était nécessaire ! ».


Anticiper…heu c'est-à-dire ? Avoir contribué depuis dix ans à éloigner les familles de la Saint-Louis…avant d’y revenir en urgence à quelques mois des élections municipales ?

Parce que les sétois eux, cela fait dix ans qu’ils s’en prennent plein la gueule dans une Saint-Louis où la sécurité s’est dégradée au fil des années. Malgré les alertes des services de polices, de riverains, de familles, de citoyens comme nous…

 

Et de s’auto-féliciter aussi d’avoir imposé des limiteurs de décibels sur les sonorisations des bars à quais. Ce que nous avions proposé…voici deux ans déjà en conférence de presse d’après-Saint-Louis !

Mieux vaut tard que jamais dit-on !

Mais les électeurs sétois  ne doivent pas être pris pour des mouches que l’on attrape avec du vinaigre…

Commentaires

Quant à moi suis désespérée de quitter ma chère Écosse pour retrouver Sète !!! Si sale, si ordinaire...ses trottoirs dégoulinant de bistrots, le slalom entre crottes de chien et crachats .... la merde absolue quoi !!! quant à monsieur le maire , à force de jouer à la grenouille de Monsieur de Lafontaine , il va bientôt éclater !!! Mais en fait, rendons à César ce qui est à César !!! Les sétois sont incivils et malpropres ....désordonnés et gueulards !!! Ayant fait toutes mes études universitaires à Nancy et Strasbourg , j'ai eu l'impression certes méprisante de vivre à reculons , dans une espèce de zone certes singulière mais inculte voire arriérée!!! Que peut faire un maire contre l'indiscipline érigée en loi et en flagornerie de ses administrés ??? Et si c'était génétique ?? Heureusement pour moi, je sais vivre au seul fil poétique des canaux ... En faisant cependant de longs breaks en Andalousie et en Écosse ....et Montpellier la surdouée compense ....

Écrit par : Larosa | 29 août 2013

En lisant les gazettes, diverses et (a)variées.
Les problèmes sétois ne sont pas analysés par des journalistes qui ont fait autre chose que du clébard écrasé.

L'hôpital de Sète :

14 millions d'euros. 6M€ payés par l'Etat et 8M€ empruntés par un responsable, (qui pourra aller ailleurs, si ça tourne mal). D'après les gazettes, il faut 4 M€ en 5 ans pour calmer l'autorité de tutelle.
Combien de patients, traités par an ?

Théâtre de Sète : 17 M€, 50 000 spectateurs par an, avant les travaux. Et si ça repart, 250 000 en 5 ans. Vous voyez le rapport ?

On ferme quoi, le théâtre ou l'hôpital ?

Moi, j'aimerai qu'on ne ferme ni l'un ni l'autre.

Mais quand-même, on trouve du pognon pour certains et pas pour d'autres.

Ne nous emmerdez surtout pas avec les "compétences" des structures diverses et (a)variées.

Si on veut on peut.
Le choix sera bientôt de crever d'ennui, de rire.
Ou de crever de peur, de douleur et de maladie.

Un peu de courage des élus serait enfin bienvenu, d'autant que ce courage, ils ne l'auraient qu'avec notre pognon...

Alors, Monsieur Sans, votre opinion peut-être d'un certain intérêt , puisqu'élu vous deviendriez Président de l'hôpital.
A moins que vous ne soyez déjà dans le (a) moule avant d'être élu ?


Jean-Marc

Spéciale dédicace à Bolliet (Enveloppe comprise).

Écrit par : Jean-Marc | 08 septembre 2013

M. Sans vous êtes un redoutable rêveur, ce qui, en soi, ne serait pas si grave, non, ce qui est grave, c'est que vous faites aussi rêver les sétois, qui, en bon Français, ont la mémoire courte, et ont oublié que vous avez coulé votre "journal" en quelques mois, laissant sur le carreau une trentaine de salariés, puis vous êtes venu couler littéralement le festival "cette Histoire" en quelques années, après avoir bouffé toutes les subventions que la ville vous avait donné!
Pensez vous qu'il y ait UN SEUL sétois capable de vous faire confiance pour gérer notre ville????
J'avoue que votre réponse m'intéresse au plus haut point, et que vous ne vous contenterez pas de me zapper de votre blog, ce qui serait la lâcheté suprême, mais dont vous êtes bien capable, vous ou le zélé "modérateur", qu'il conviendrait mieux de nommer "censeur!"

Écrit par : Simon | 15 novembre 2013

Simon,
C’est avec surprise que je découvre que j’ai « coulé » un journal et laissé sur le carreau « une trentaine de salariés ». J’en apprends tous les jours dans cette campagne !
Concernant ensuite « Cette histoire », je vous engage à aller lire les réponses précises données tant sur ce blog que sur mon site de campagne www.philippesans2014.fr. Vous devez mal connaître le dossier…Informez vous plutôt que de relayer des ragots donnés par l’actuelle municipalité.

Écrit par : Philippe Sans | 15 novembre 2013

Les commentaires sont fermés.