Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27 novembre 2013

Responsables…et irresponsables !

bave crapaud.jpgTant dans mon métier que dans ma vie citoyenne, j’ai constaté depuis de longues années déjà la montée d’un mécontentement général. Certains n’y ont vu qu’un simple travers « inné » chez le français, râleur caractériel de profession dit-on. Restriction un peu trop simpliste. C’est oublier que l’incapacité, parfois involontaire, de bon nombre de gouvernants à résoudre certains problèmes quotidiens contribue largement à ce mécontentement. Devenu aujourd’hui ras-le-bol qui se traduit par la montée des extrêmes, mais aussi par celle de l’abstention électorale.

La responsabilité des politiques est aussi en cause dans leur comportement : ici une ex-majorité qui voulait appliquer voici à peine un an et demi une TVA sociale et qui aujourd’hui…s’y oppose farouchement ! En face, une ex-opposition qui annonçait ne pas vouloir l’appliquer si elle arrivait au pouvoir et qui, une fois installée,…tourne sa veste !

Responsabilité aussi (je parle même d’irresponsabilité) de ces mêmes politiques quand, à un échelon local, ils bafouent comme cela a été récemment le cas la liberté d’expression d’un conseiller municipal. N’y opposant que menaces et insultes, ou laissant faire pour le « premier magistrat » en place. Comme un encouragement à laisser se dégrader ainsi ce qui doit être un débat démocratique, et non un combat nauséabond. Quel exemple pour celles et ceux qui sont déjà dégoûtés de ce qui pourtant devrait être noble, la politique au sens littéral et antique du terme dans la civilisation grecque : l’intérêt pour la gestion de la cité !

Et ce début de campagne municipale municipale sur Sète est du même acabit : avec des insinuations, des déformations, des désinformations de la part de certains candidats ou de leurs supporteurs en mission commandée souvent.

On n’attaque dit-on que ce que l’on craint. Cela pourrait être encourageant...

Au contraire, je trouve cela bien affligeant pour le débat d’idées. Auquel certains semblent préférer le combat dans la boue…C’est leur choix. Pour ma part, je préfère rester fidèle à mes valeurs., celle du débat démocratique portant sur les idées, les programmes et les faits. Pour l’avenir de notre démocratie…

Les commentaires sont fermés.