Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06 janvier 2014

Chaque année est une nouvelle promesse...



sète municipales 2014,autrement,maire,élections,philippe sansChaque année est une nouvelle promesse dit-on.

Et en ces temps de campagne électorale, les sétois vont avoir sans nul doute leurs lots de promesses qui « rendent les enfants heureux » : de ceux qui travestissent la vérité, de ceux qui oublient certaines réalités, leur passé, leurs erreurs, leurs casseroles ou qui désinforment à tout va. Au lieu de débattre des propositions des autres concrètement avec arguments !

Aujourd'hui, avec l’abstentionnisme grandissant à chaque élection et la montée en puissance des votes contestataires, force est de constater que les français (dont les sétois) sont désabusés. Trompés, oubliés par les uns, puis les autres…qui, malgré ce, tentent à nouveau d’être réélus ! Même après des défaites sanctions.

Pour ma part, si j’ai accepté de mener le combat électoral des municipales de mars prochain, c’est bien pour véritablement fédérer les sétois. Sans ostracisme. Pour enfin établir un véritable dialogue entre eux et les élus censés les représenter. Pour avoir une municipalité indépendante, comme moi, de tout parti, de tout lobby ou groupe de pression. Capable de travailler avec tous dans l’intérêt général ! Avec toute la rigueur nécessaire dans la gestion de l’argent des contribuables et des services à rendre aux sétois !

J’entends bien être un maire autrement ! Comme je l’expliquerai aux vœux de mon équipe ce mercredi 8 janvier à 19h au Grand Hôtel à Sète, vœux auxquels je convie tous les sétois.

Commentaires

C'est n'importe quoi vous ferez mieux de vous occupez de votre campagne car vous avez du soucis a vous faire . Votre jeunesse n'est même pas de Sète . Bon courage car il va vous en falloir je pense . Que celui qui a le meilleur des programmes gagne ! Je ne suis pas contre vous mais je pense que il faut penser a sa campagne pas polémiquer sur les autres donc vous ne combattez pas les candidats mais pourquoi être obsédé par Marchand et Commeinhes ?

Écrit par : Réalité | 23 janvier 2014

Bonjour "Michel Galabru", puisque c'est ainsi que vous "signez" en pseudo adresse e-mail. Ou "Réalité" puisque c'est votre signature de commentaire. D'abord une remarque : votre "réalité" ne semble pas être la mienne. Mais c'est le jeu de la démocratie. Et justement à ce titre là, j'ai du mal à comprendre votre commentaire : je m'occupe justement de ma campagne. Et le soucis est je pense le lot d'abord du maire sortant, qui ne m'obsède nullement. mais il a un bilan, celui de tout sortant, avec son lot de choses réussies (comme bon nombre de maires), et son lot d'erreurs et de mauvais choix pour d'autres concitoyens. Et comme dans toute démocratie, il y a la liberté de le critiquer (de manière constructive), et de proposer d'autres visions, d'autres manières de faire, d'autres projets...Après, il appartient aux électeurs comme vous de choisir. Toujours le jeu de la démocratie. Quant aux autres anciens maires, il ne m'obsède nullement. Pas plus que les autres candidats. Ils ont le droit de se présenter. Même si, toujours ce jeu de la démocratie, j'ai entièrement le droit de dire ce que je pense, comme certains d'entre eux se permettent aussi de le faire. Avec d'ailleurs parfois des propos limite déplacés...Lisez bien certains discours, et vous verrez que la polémique est bien plus présente chez d'autres à mon encontre. Concernant la "jeunesse" qui n'est pas d'ici j'ai du mal à comprendre? La mienne s'est passée à Sète, et les jeunes qui réfléchissent au sein de mon équipe sont sétois! Quant au courage, merci de m'en souhaiter : je n'en manque pas, car il en faut je crois pour se lancer dans un tel combat, limite parfois combat de rue, au détriment des idées. Bonne année quoiqu'il en soit à vous et vos proches!

Écrit par : Philippe Sans | 25 janvier 2014

J'ai voté pour votre projet.

Mais dès l'arrivée de Marchand, je sentais que c'étais plié.

Ce triste sire (cire) n'était là que pour se venger des sétois.

La prochaine fois que nous le croisons, le goudron (bien chaud) et les plumes (nombreuses), devraient lui montrer le chemin de la retraite (de Russie ? Malheureusement, l'intelligence manque à certains vieillards aigris).

Écrit par : Jean | 10 avril 2014

Merci jean pour votre soutien. Je partage en grande partie votre analyse : le "retour" de l'ancien maire Marchand ne nous a pas permis de jouer le rôle que nous pouvions vraiment jouer, à savoir d'être une véritable alternance fédératrice forte face au maire sortant. Qui aurait vraiment rassemblé les électeurs. Puissance de feu qu'est venu aussi troubler le retour de l'autre ancien maire Liberti...Ils ont pris leurs responsabilités. Je doute fortement qu'ils aient eu raison. Pour preuve le résultat final...

Écrit par : Philippe Sans | 03 août 2014

Les commentaires sont fermés.