Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11 mars 2008

Ce matin...

Juste ce petit mot pour vous tenir au courant, chers amis "blogueurs" (vous avez été d'ailleurs trés nombreux hier à venir sur ce blog, faisant exploser littéralement les statistiques) : ce matin à 11h nous annoncerons à la presse notre position pour le second tour (fusion ou pas, consigne de vote ou pas, les rencontres qui ont eu lieu...ou pas). Détails sur ce blog et sur notre site en début d'aprés-midi.

06:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

10 mars 2008

Merci à ceux qui ont osé !

Il est des dimanches à la campagne où le temps semble suspendu. Comme pour mieux scruter le paysage. En l'occurence hier, c'était un paysage électoral qui s'offrait à ma vue. Pour la première fois, non en tant qu'observateur journaliste, mais en tant que candidat. Et la vue m'a semblé la même : trés cordiale et bon enfant, respectueuse des différences dans certains bureaux. Trés sectaire, tendue et venimeuse dans d'autres. Avec quelques "libertés" avec la démocratie...Pas trés flatteur pour ce que doit être le combat politique.
Mais au-delà de cela ce que je veux retenir, c'est que certaines sétoises et certains sétois ont osé sortir du cadre des partis pour voter pour notre liste citoyenne et fédératrice. Plus de 1.500 électrices et électeurs. De quoi nous permettre, avec 7,20%, de montrer aux autres politiques qu'il faut peut-être enfin arrêter de promettre tout et n'importe quoi. Surtout quand on considère que 4,35% ont choisi de s'exprimer sur une autre liste Sans étiquette...Et en rajoutant les abstentionnistes et bulletins blancs ou nuls, cela fait quand même prés de 40% des sétoises et sétois qui ne croient plus en ces "batailles politiciennes de parti"! De quoi quand même donner à réfléchir non ?
Pour ma part, je dois vous avouer que depuis hier soir, nous sommes trés..."sollicités". Vous vous en doutez...Homme de dialogue et d'écoute, je suis, et j'entends rester. Je rencontre donc certains candidats encore en lice, à leur demande. Avec pour seul objectif de faire entendre les valeurs et idées portées dans notre campagne. Et dans le seul respect de l'intérêt général. Pour ensuite en parler comme je l'ai toujours fait avec mes colistiers. A suivre donc...ce soir tard...ou demain matin. Où nous nous exprimerons alors. Pour donner de la...voix !

15:30 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (10)

06 mars 2008

L'instant de vérité

Ce blog, en conformité avec la législation électorale, s'interrompra ce vendredi à minuit...pour reprendre lundi à zéro heure. Merci à celles et ceux qui l'ont fait vivre de commentaires, ou qui sont venus y embarquer entre deux ports. Merci aussi à ceux qui sont venus y porter un débat critique constructif. Puissent aussi les autres avoir gagné en respect de l'autre...

Nous voilà donc arrivé au terme d'un premier voyage. Celui qui a embarqué à mes côtés voici prés d'un an une équipe de sétoises et de sétois, amoureux de leur ville. Epris de liberté, d'indépendance, mais aussi d'intégrité et de valeurs humaines estimables. Au fil des escales, nous avons embarqué de plus en plus de moussaillons, matelots, cuistots, hommes de quart, rameurs. Y compris de sexe féminin. Et pas que pour l'équité, mais aussi pour leur savoir-faire.
Combien seront nous en arrivant au port dimanche soir, en comptant les urnes de ce premier tour des élections municipales, seules traductrices de la volonté citoyenne ? Mystère...
Nous espérons en tout cas vous avoir donné envie d'embarquer avec nous, d'oser le changement, d'oser une politique autrement, vraiment. D'oser aller chercher l'horizon du Sète de demain dans un deuxième tour, sans pour autant sacrifier notre histoire, nos valeurs, notre patrimoine.
Pour ma part, en capitaine, comme disait l'ami Georges Brassens, mes matelots ne sont pas des enfants de salauds, je vous l'assure. Mais des gens bien. Franco de port. Celui de Sète bien sûr! Qui ont appris à travailler ensemble, qu'ils soient à babord ou à tribord, dans la soute ou en haut du mât. Quel que soit votre choix d'électrice et d'électeur, je suis fier de leur engagement. De leur travail. Fier d'avoir eu à mener ce qui ne sera pas une galère, mais un vaisseau. Ayant arboré le seul pavillon que j'accepte de mener : celui de l'Humanisme et de l'Intérêt général.
Merci à eux. Merci à celles et ceux qui vont nous faire confiance et qui vont oser.

Nous espérons et croyons en vous. Croyez à nouveau en la politique, croyez en nous !

21:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5)