Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18 février 2008

Fédérer les citoyens...

Persuadée qu'une victoire doit se construire dans l'union et la fédération des forces citoyennes, la liste "Sète à vous...maintenant!", que j'ai accepté de mener dans le cadre des élections municipales de Sète, s'est rapprochée naturellement de la liste sans étiquette conduite par Guy Virduci afin d'envisager un éventuel accord de fusion dés le premier tour.
La rencontre, samedi matin, n'a pas permis d'aboutir à cet accord.
Nous le regrettons et invitons dés lors toutes celles et tous ceux qui partagent nos valeurs fédératrices à nous rejoindre pour sortir la ville du dualisme stérile et archaïque dans laquelle certains veulent la cantonner.

15:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

17 février 2008

Les gens sont décidément étonnants !

Celles et ceux qui prônent la tolérance, l’échange, le dialogue…sont aussi parfois ceux qui font preuve de sectarisme.
J’en veux pour preuve certains commentaires depuis que nous avons sorti notre liste. D’aucuns (de Gauche) la jugent trop…à droite ! En se basant sur deux ou trois noms référencés. Sans connaître le moins du monde la sensibilité personnelle de la plupart des autres colistiers issus de la Société Civile. Et inversement, d’autres la jugent trop…à gauche ! Sans en connaître plus que les premiers. Il y a aussi des supporters UMP qui contestent notre notion d’ouverture…oubliant bien vite que le président de la République, issu de leur propre parti, a pourtant « invité » des socialistes et apparentés au sein de son Gouvernement. Ce qui serait accepté au niveau national…serait-il intolérable au niveau local ? Je ne savais pas Sète si…singulière ! Au fait, dans le Conseil Municipal du maire sortant, n’y a-t-il pas eu d’anciens socialistes et radicaux de gauche élus… ?
Certains autres reprochent à notre liste de comporter des Modem et d’avoir le soutien de ce parti. Les gens du Centre seraient-ils acceptables à Bordeaux, Montpellier ou autres villes sur des listes de Droite ou de Gauche…et non acceptables à Sète ? Il faut savoir d’ailleurs que le maire sortant tout comme le candidat socialiste avaient sollicité le Modem pour figurer sur leur liste. Qu’auraient donc fait alors au moment de leur vote celles et ceux qui reprochent aujourd’hui la présence du Modem sur notre liste ? Aurait-il changé et voté autre chose que pour leur candidat favori ?
Je reviens par ailleurs sur les reproches de certains nous accusant de trop « taper » sur le maire sortant. Il est bien clair que si nous avons monté une liste citoyenne et fédératrice (27 personnes de la société civile non apparentées (dont deux ex-socialistes et une ex-verte), 7 Modem et 5 UMP)…ce n’est pour favoriser ni le retour d’un maire du passé (le maire sorti en 2001), ni la continuité d’un maire du passif (le maire sortant au bilan de sept ans). Sinon nous nous serions directement mis avec eux.
Nous nous voulons porteurs d’une autre expression. Comme le permet le débat démocratique.
Mais en l’état actuel des choses, s’il est un bilan à d’abord examiner, c’est bien celui du sortant. Et s’il est des constats et des promesses à regarder attentivement, ce sont bien ceux du sortant. Mais que certains se rassurent, nous aurons aussi l’occasion de préciser notre position sur les propositions et la gestion passée du maire sorti.
Et prenons le recul nécessaire…sans avoir des œillères. Elles ne rendent pas aveugles, mais limitent quand même singulièrement le champ de vision. Et il y a tellement de belles choses à voir. Des deux côtés du paysage et du chemin.

09:40 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (9)

12 février 2008

« A ce rythme…le 9 mars, on sera à 28% ! »

C’est en rigolant le premier commentaire que nous avons fait en prenant connaissance du dernier sondage sur les Municipales à Sète. Un autre sondage nous donnait à 4% voici quinze jours, celui-ci nous donne à 7%...Et sans y intégrer les marges d’erreurs (qui ont quand même réservé de sacrées surprises par le passé je n’y reviens pas, voir mes réflexions précédentes), le prochain va-t-il nous mettre à…14% ?

Pour le reste je le répète, le seul sondage réel sera celui du 9 mars au soir.

Plus sérieusement, je me permets de revenir sur le « débat » tenu en direct samedi dernier sur l’antenne de France 3. Un débat sérieusement amputé par l’absence du maire sortant. Une sorte de déni démocratique qui a consisté à tout d’abord refuser pour lui d’enregistrer comme initialement prévu ce débat la veille, le vendredi après-midi, le faisant décaler en direct le samedi avant midi…Avant d’y envoyer en victime un tout nouveau colistier peu habilité à défendre un bilan d’actions qu’il n’a pas mené ! Monsieur Commeinhes craindrait-il certains de ses concurrents dans le débat démocratique ?

Il faut le croire aussi puisqu’il ne souhaitait pas ma présence au débat de France Bleu Hérault ce mardi. Sous prétextes divers.

Chose regrettable : tout citoyen électeur se doit d’avoir et d’entendre les diverses idées et options d’une Politique de Ville pour se faire une idée avant le vote. Mais cela, c’est en démocratie…

07:55 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (36)