Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01 août 2012

De vives voix...

C'est étonnant comme certains adversaires politiques prennent plaisir à déformer la réalité de propos pour tenter de discréditer toute opposition constructive et attentive en la transformant en opposition primaire. 

voix vives,world wide festival,méditerranéeC'est ainsi que depuis quelques jours me sont remontés des propos affirmant que j'étais opposé au festival Voix Vives en Méditerranée et à la poésie. Mais aussi au World Wide Festival qui, dans un autre domaine, a «bercé» certaines après-midis et longues nuits d'été de musiques électroniques...

 

 

Lire la suite

14 février 2011

Le poulpe et la truite !

Dans un article paru dimanche 13 février dans ses pages sétoises, le quotidien de presse écrite Midi Libre regrette la concurrence culturelle idiote que se livrent Sète et Lodève.

Ou plutôt, devrait-on dire, pour être plus précis, la tête pensante culturelle sétoise (Maïté Vallès-Bled, conservatrice en chef du Musée Paul-Valéry et directrice du festival de poésie des Voix Vives) et son ancienne ville d’attache Lodève.

J’ai déjà personnellement dénoncé cette ridicule concurrence. Il serait temps de la faire cesser et de jouer plutôt la complémentarité.

 

Ridicule en effet de créer un festival de poésie sur Sète aux mêmes dates que celui de Lodève, qui a l’antériorité. Ridicule de faire de la surenchère de prix et que ce néo-festival sétois pique une artiste à un autre festival sétois déjà existant. Ridicule encore, alors que l’exposition Valtat avait commencé à être préparée à Lodève, de vouloir la devancer et d’en faire une autre sur le même artiste à Sète…Car une exposition ne se prépare pas quelques mois auparavant, mais bien un an et demi à deux ans avant, tout le monde le sait dans le milieu culturel…Et Valtat commençait à être préparé avant le départ de Mme Vallès-Bled à Lodève.

 

Alors de grâce Madame, vous avez une compétence reconnue dans votre domaine, votre salaire atteste d’ailleurs de votre grade et de votre niveau. Jouez si l’on peut-dire en bonne intelligence, et non en Attila de la culture. Et j’en appelle à notre maire pour qu’il refuse de faire entrer notre Ville dans cette guerre des boutons ridicule !

 

L’investissement dans la culture doit se faire dans une logique politique intelligente et réfléchie, avec l’objectif  d’attirer tous les âges, toutes les couches sociales…et pas comme une revanche contre une autre ville, ou d’anciens associés.

 

Car à force de vouloir faire avaler n’importe quoi à notre Poulpe, même des truites lodévoises, il va s’en rendre malade…et cracher du noir !

07 septembre 2010

Bière amère...

 Samedi dernier, lors de l’inauguration de la fête de la bière à Sète, il était réjouissant de voir l’avenue Victor-Hugo et le cœur du quartier du Théâtre ainsi animés. Belle initiative municipale que d’avoir « décentralisée » cette fête traditionnelle de jumelage avec nos amis allemands de Neuburg.

J’ai par contre été quelque peu choqué, à l’instar des chopes de bières quelques minutes plus tard, par l’attitude des principaux représentants de la Ville, à commencer par notre maire : plaisantant et bavardant sans écouter un seul mot du discours du président de l’Association Sétoise des Amis de Neuburg, Müller. Et n’applaudissant même à la fin de celui-ci...Sans pour autant chercher à se faire mousser, c’était le moindre des respects à avoir.